Si vous suivez WPMarmite sur Twitter, vous devez savoir que je partage les articles précédemment publiés.

Pour vous donner une idée, cela a permis de générer 1005 visites lors de ces 28 derniers jours.

Toutefois il y a eu quelques ratés. Par là, j’entends que le plugin que j’utilise actuellement partageait des articles qui n’étaient pas vraiment pertinents. Voyez plutôt :

Fail du partage de WP Marmite

L’article d’Anaïs de BeinWeb que vous vous apprêtez à lire présente un plugin WordPress qui va bien plus loin qu’un simple partage automatique sur Twitter.

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture 🙂

Créer régulièrement de nouveaux contenus suppose toujours une grande quantité de travail. Alors, inspirez-vous des grands chefs de cuisine !

Si vous sentez que vous cuisinez trop, il sera l’heure de recycler vos anciens contenus et leur donner une seconde vie !

Et c’est peut être le secret le mieux gardé des blogueurs: avoir une capacité innée, à partir d’un seul contenu, à le revisiter, le recycler et ne pas devoir multiplier les efforts à l’infini !

Alors comment démultiplier les visites provenant de vos réseaux sociaux ? Par un simple plugin : Buffer My Post.

Buffer My Post : Rediffusez automatiquement vos anciens articles

Quel est le secret derrière Buffer My Post ?

Il vous permet de rediffuser, de manière automatique, les anciens articles de votre blog, au rythme que vous avez antérieurement décidé ! Il est votre assistant personnel sur les réseaux sociaux !

Car si, jusqu’à maintenant, vous ne diffusiez votre article qu’au moment de sa publication (du type, vous publiez votre article puis vous l’oubliez), vous commettiez une grave erreur !

Pourquoi ?

Car lorsque vous publiez une publication sur les réseaux sociaux, elle sera vue en moyenne par seulement 15% de vos abonnés.

En effet, beaucoup d’entre eux ne seront pas devant leur ordinateur, au moment où vous la publiez, et encore moins sur les réseaux sociaux.

Or, une publication a une durée de vie et elle n’est visible qu’une courte durée sur les réseaux sociaux.

C’est particulièrement le cas sur Twitter, où le flux d’informations est rapide et constant.

Ecrire un article prend du temps, alors autant en extraire tout le jus possible en republiant régulièrement vos anciens articles (mais tout en finesse), n’est-ce pas ?

Notez que pour utiliser ce plugin, vous devez au préalable vous avoir créé un compte Buffer.

Buffer vous sert à programmer à l’avance vos publications sur vos différents réseaux sociaux. Il est donc déjà associé à vos réseaux sociaux, ce qui va nous être très utile par la suite !

Si vous avez besoin d’aide pour créer votre compte Buffer, jetez un oeil à cet article.

Comment configurer le plugin Buffer My Post pas à pas

Une fois que vous avez installé et activé ce plugin sur votre compte WordPress, allez dans le menu « Extensions ». Cliquez sur les « Settings » (Réglages) de Buffer My Post :

Paramètres Buffer My Post

Vous allez donc tomber sur le panneau de configuration, comme ci-dessous :

Options Buffer My Post

Concernant le champ « Your Buffer App Access Token », vous allez devoir créer un numéro d’accès à l’API de Buffer.

Pour cela, il faut enregistrer votre app ici : https://bufferapp.com/developers/apps/create (vous devez être connecté à votre compte sinon vous serez redirigé vers la page d’accueil).

Créer une application Buffer

Sachez que les informations que vous allez entrer n’ont pas d’importance. Donc ne vous arrachez pas les cheveux, il s’agit juste de vous créer un numéro d’accès, en cliquant sur le bouton « Create application ».

Voici tout de même à quoi correspondent les différents champs :

  • Name : Nom de votre application, vous pouvez mettre « Partage articles »
  • Description : Mettez « Partage des mes articles sur les réseaux sociaux »
  • Website : Adresse de votre site
  • Organization : Nom de votre site, entreprise ou association (ce champ est facultatif)
  • Organization Website : Site de votre entreprise ou association si différent du précédent (ce champ est facultatif)
  • Callback URL : URL de retour. Dans notre cas, il n’y en a pas donc il faut insérer « urn:ietf:wg:oauth:2.0:oob » comme indiqué dans la description.

Après avoir cliqué sur le bouton bleu « Create Application », vous verrez apparaître un numéro de client et un numéro d’accès à votre app, comme dans l’image ci-dessous :

Token de votre app Buffer

Copiez/collez le numéro « Acces Token » dans le champ « Your Buffer App Access Token » des options de Buffer My Post.

Continuons avec la configuration du plugin :

Dans « Post Format », vous pouvez choisir le format de votre publication. Je vous conseille de garder la configuration telle quelle : Buffer reprendra automatiquement le titre de votre article et son url.

En revanche, pour prévenir vos lecteurs qu’il s’agit d’une ancienne publication, vous pouvez rajouter (comme dans l’exemple ci-dessus) la mention « Best of ! » ou « À relire ! » avant le titre de votre article.

Ajustez ensuite la fréquence d’envoi de vos publications dans le champ « Minimum interval between posts ». Vous pouvez personnaliser l’intervalle minimum que vous voulez entre 2 publications, par exemple, toutes les 8 heures.

Vous pouvez aussi personnaliser à partir de quand un article peut être choisi par Buffer my Post pour être rediffusé avec le champ « Minimum age for post to be eligible for post » (par exemple, seulement vos articles daté de plus de 15 jours).

De la même manière, vous pouvez limiter la rediffusion de vos anciens articles, en définissant un âge maximum des articles avec le champ « Maximum age of post to be eligible for post » (par exemple, seuls vos articles âgés de moins d’un an).

Ensuite, vous pouvez choisir le nombre d’article mentionné par publication avec le champ « Number Of Posts To Post » (il est préférable de le laisser à un).

Le menu déroulant « Post Type » permet de définir ce que vous voulez retweeter, par exemple, seulement vos articles (Post Only), les pages de votre site (Page Only), ou les 2 (Post & Page).

Il est recommandé de ne retweeter que vos articles (vous abonnés se moquent de vos pages contact, mentions légales, etc).

Au niveau de « Accounts », si vous avez rentré votre numéro d’accès lié à votre compte Buffer (dans le champ « Your Buffer App Access Token ») et mis à jour vos informations (en cliquant sur « Update Buffer My Post Options » tout en bas), le plugin reconnaîtra automatiquement vos différents profils de réseaux sociaux.

Vous n’aurez plus qu’à sélectionner ceux sur lesquels vous voulez rediffuser vos anciens articles !

Configuration Buffer My Post

Enfin, vous pouvez exclure certaines catégories de votre blog (par exemple, la catégorie « actualités » ou « best of ») grâce aux cases à cocher de « Categories to Omit from posts ».

N’oubliez pas d’enregistrer vos paramètres, en cliquant sur « Update Buffer My Post Options ».

Si vous cliquez sur le lien « Exclude specific posts », vous avez la possibilité d’exclure les articles de votre choix. Vous serez redirigé sur une page listant vos articles.

Sur cette page vous devrez cocher les articles à exclure puis cliquer sur le bouton « Exclude Selected » pour les exclure.

Soyez sélectif : vérifiez qu’il s’agisse de contenus qui restent utiles pour vos lecteurs au fil du temps. Bref, du contenu «evergreen » comme disent nos amis américains (toujours d’actualité) !

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

Conclusion

Comme vous le voyez, le plugin Buffer my Post est très facile à configurer et a le gros avantage de vous permettre une personnalisation, article par article, de ce que vous voulez republier ou non.

Une fois installé, vous noterez rapidement l’impact sur les visites de votre blog. La seule « difficulté » est, encore une fois, de s’assurer que les articles que vous retweetez sont des articles qui restent utiles et intéressants pour vos lecteurs au fil du temps.

Une fois que vous serez arrivé à un certain niveau de contenu sur votre blog, cela sera une excellente manière de recycler vos anciens articles et de leur donner une nouvelle vie. Et profiter de nouvelles visites sur votre blog !