Publié par le 2 octobre 2017 • 2 Commentaires

Aujourd’hui, on revient avec un nouveau podcast assez particulier. En effet, c’est le premier épisode de Passons à Table que j’enregistre « en vrai ».

Jusqu’à présent, je procédais par Hangouts et la qualité était assez aléatoire. Parfois c’était ma connexion qui flanchait et parfois celle de mes invités.

Du coup, quand l’opportunité d’enregistrer un épisode en face à face s’est présentée, j’ai sauté sur l’occasion !

Pour vous donner un peu plus de contexte, j’ai rencontré Vincent pour la première fois à Paris, lors du WordCamp Europe 2017. Après l’évènement (ou avant je ne sais plus), on s’est retrouvé à la même table d’une pizzeria de Montmartre avec Julio Potier et d’autres membres de la communauté WordPress.

En échangeant ensemble, j’ai appris qu’il habitait dans le nord de la France, près de chez Julio justement. Du coup, comme il était prévu que je vienne enregistrer la série des Points Sécu, on a pris un peu de temps pour enregistrer ce podcast.

Voilà, vous savez tout. Maintenant, je vous propose d’écouter cet épisode pour savoir qui est Vincent et quel est son parcours. Enfin j’imagine que le titre vous a déjà donné quelques pistes 😉

Dans cet épisode vous apprendrez

  • Comment Vincent s’est lancé dans le développement web ;
  • Pourquoi il a choisi de devenir freelance en cours d’année ;
  • Comment il a trouvé ses premiers clients ;
  • Ce qu’il recommande en cas de contentieux avec le client ;
  • Pourquoi il n’apprécie pas les constructeurs de page ;
  • Pourquoi il s’est lancé dans la création d’un thème un peu spécial.

Si vous préférez écouter cet épisode sur iTunes, abonnez-vous ici.

Liens cités dans cet épisode

Comment travaillez-vous avec WordPress ?

En guise de conclusion, je vous propose de faire une ouverture sur votre relation à WordPress. Travaillez-vous avec pour votre propre compte ou proposez-vous des prestations à des clients ?

À moins que vous soyez entre les deux et que vous comptez faire comme Vincent afin de devenir développeur !

Dites-moi tout en commentaire et surtout n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne Youtube de la Marmite 😉