Publié par le 19 avril 2019 • 0 Commentaires

Salut et bienvenue dans #DisVoirAlex, l’émission où je réponds à tes questions WordPress.

Alors aujourd’hui, pour l’épisode 55, je vais répondre à la question de Jenny qui me demande :

 « Comment nettoyer sa base de données ? ».

Allez c’est parti !

Un régime s’impose !

Alors c’est vrai que quand on a un site qui commence à avoir un peu de bouteille on peut se rendre compte de quelques ralentissements (des fois c’est dans l’administration, des fois c’est sur la partie publique…).

Et c’est là qu’il faut commencer à prendre un peu de temps pour nettoyer la base de données un peu trop chargée : il faut lui faire faire un petit régime !

Prêts à faire faire un petit régime à votre base de données?

Concrètement, qu’est-ce qu’il se passe dans la base de données ? 

Une fois que l’on a installé des plugins, qu’on les a désinstallés, qu’on a rajouté des choses, qu’on a publié plein d’articles… il y a énormément de choses qui s’accumulent dans la base de données.

Déjà au niveau des articles on a ce que l’on appelle des révisions. Ce sont des versions des articles successives qui sont enregistrées justement pour ne pas que l’on perde notre travail. Cependant, une fois que l’article est publié et qu’il n’y a plus de raison de revenir en arrière, ces révisions ne servent à rien ! Et si ce sont des gros articles comme ici sur la Marmite (qui font 3 à 4 000 mots), on a tout de suite beaucoup de place qui est mangée dans notre base de données. 

« Au fur et à mesure, plus la base sera chargée, moins les requêtes seront performantes. »

Il sera plus long de faire une requête sur une base qui est plus grosse. Mieux vaut avoir une base optimisée avec le moins de révisions possible pour que ça aille le plus vite possible !

Les transients, qu’est-ce ?

Il y a des options qui peuvent être enregistrées par différents plugins et qui sont intégrés dans les différentes tables de la base de données. Si on désinstalle le plugin et bien ces options ne seront pas forcément toujours bien désinstallées. Au final elles restent et prennent de la place pour rien.

On a aussi ce qu’on appelle des transients, ce sont des donnéesqui sont censées rester un certain nombre de temps (ça peut être dix minutes mais ça peut aussi être un mois). Ce sont des données qui sont stockées pour être utilisées assez facilement, sans qu’il y ait besoin de faire des tas de requêtes. Donc ce sont des retenues de certaines valeurs qui sont mises dans la base de données.

Parfois les transients n’ont pas d’expiration (ou une date d’expiration très longue) et ne sont plus utiles parce que le plugin est désinstallé ou que le thème est désinstallé. Au final c’est stocké là ! C’est comme si vous aviez une armoire avec des papiers dont vous ne vous servez plus : faut mettre tout ça à la poubelle pour débarrasser un peu les archives. 

Nettoyer sa base de données

Pour cela il y a plusieurs façons de procéder. Il y a notamment des plugins qui font très bien le boulot : 

  • WPRocket, qui a une fonctionnalité faite ça et qui s’intitule « optimisation et nettoyage de la base de données ». Ça permet de supprimer les fameuses révisions vues précédemment, les brouillons automatiques, les articles mis dans la corbeille, les commentaires indésirables (les spams), les commentaires dans la corbeille, les transients et cela permet également d’optimiser la base de données (optimisation structurelle de la base). —> Si vous voulez en savoir plus sur ce plugin, un article complet est disponible ici
  • Advanced Database Cleaner, qui permet de faire des réglages un peu plus fins. On peut bien sûr supprimer les révisions, les brouillons, les différents types de commentaires (qu’ils soient en spam ou dans la corbeille). On peut aussi supprimer des métadonnées (stockées dans la base par rapport à des articles ou un type de contenu en particulier et qui ne sont plus utilisés). Par exemple si vous avez un article, que vous le supprimez et que pour une raison X ou Y ça n’a pas supprimé les métadonnées avec et qu’elles restent, encore une fois ça charge la base pour rien (ça peut être à cause du plugin qui est mal conçu). On peut supprimer ça pour les métadonnées liées aux commentaires aussi. Dans la version pro il y a plusieurs trucs qui sont un peu plus techniques mais la version gratuite permet de nettoyer toutes ces choses-là et ça va un peu plus loin que ce que fait WPRocket (et là c’est un plugin gratuit). Au moment où je vous parle il a 40 000 installations actives, ce sera l’occasion de voir si ça a évolué dans le bon sens ou pas et il a aussi 5 étoiles

Faites une sauvegarde avant toute chose !

Que vous utilisiez WPRocket, le plugin que je viens de vous présenter ou n’importe quel autre plugin, prenez soin de faire une sauvegarde avant de procéder à toutes ces optimisations : on ne sait jamais ce qu’il peut se passer et si ça se passe mal ça peut planter votre site, supprimer des données importantes (par exemple un article ou des commentaires intéressants).

Il faut pouvoir restaurer le site à l’état initial si jamais un problème qui se pose. Généralement rien n’arrive mais encore une fois, on n’est jamais trop prudent !

Voilà, j’espère que j’ai répondu à ta question Jenny et que ça pourra aider les autres personnes qui lisent cet article. En tout cas, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne YouTube de WPMarmite pour recevoir les futurs épisodes de #DisVoirAlex mais aussi toutes les autres séries de vidéos que je peux créer. 

Sur ce, je vous dis à très bientôt pour un prochain numéro et n’oubliez pas de poser vos questions juste en dessous pour que j’y réponde aussi. Ciao !