Vous êtes ici : Accueil | Interviews | PAT 003 – Olivier Gobet partage sa vision et son expérience de WordPress

PAT 003 – Olivier Gobet partage sa vision et son expérience de WordPress

Aujourd’hui, Passons à table reçoit Olivier Gobet, une des premières personnes a avoir reconnu l’intérêt de WordPress pour créer des sites internet.

Olivier a créé des dizaines de sites avec WordPress. Dans cet épisode, il nous fait part de son expérience et de sa façon de travailler avec notre CMS favori. Vous verrez qu’il n’y a pas forcément besoin d’exceller dans le code pour se lancer.

Dans cet épisode vous apprendrez

  • Comment WordPress a séduit Olivier à l’époque
  • Comment il se positionne sur le marché de la formation
  • Comment WordPress lui a permis de voyager au Cameroun et en Algérie
  • Pourquoi il trouve que JetPack est quasi indispensable
  • Pourquoi Olivier forme d’abord ses clients à la plateforme WordPress.com, puis à WordPress (le logiciel libre)
  • Son avis sur WooThemes
  • Les types de projet sur lesquels il aime travailler

Cliquez sur le bouton lecture à droite pour lancer le podcast (ou lancez la vidéo en haut de l’article) :

Liens cités dans cet épisode

Recevez la suite

Passons à table est disponible sur YoutubeiTunes et SoundCloud, abonnez-vous à ce qui vous convient le mieux.

Pour être certain de ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter :

Avant de nous quitter, partagez cet épisode avec les boutons ci-dessous si cet épisode vous a plus, cela sera votre manière de me remercier pour le temps passé à réaliser cette interview 😉

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles et accédez à des ressources exclusives. Plus de 10000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

C'est parti, je m'inscris !

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Hello Alex, Olivier,

    Très intéressante cette interview ! Je me permet quand même d’ajouter quelques précisions concernant WooThemes.

    1. Shortcodes: si vous utilisez un thème WooThemes les shortcodes sont intégrés par défaut. Pour WooCommerce 2.1+, les shortcodes existent toujours, bien évidemment, mais ont été retirés de l’éditeur car nombreux ont étés les shortcodes remplacés par des endpoints, il y a maintenant un plugin gratuit que vous pouvez trouver ici qui permet de les ré-intégrer à l’éditeur. Pour le reste voici la liste des shortcodes WooCommerce, et ceux des thèmes.

    2. « WooThemes à délaissé les thèmes au profit de WooCommerce »: c’est une discussion que l’on a eu il y a un an, lors du WooTrip à Leiden, et même s’il est clair que WooCommerce représente la plus grande source de revenus de WooThemes, les thèmes ne sont pas pour autant oubliés. Il y a deux équipes « thème » et plusieurs équipes « WooCommerce » en interne. Il est à noter que WooThemes sort quasiment tous les deux mois un nouveau thème depuis plus de 5 ans, si on y réfléchit c’est pas mal !

    3. « Canvas ? On va pas le décliner à l’infini ! »: En fait si. Nous travaillons sur plusieurs projets autour de Canvas, qui est bien un framework plus qu’un thème (au même titre que Genesis). L’idée est de proposer des thèmes enfant pour Canvas avec des thématiques, spécifiques come indiqué ici. La liste des thèmes enfant pour Canvas est disponible ici et va continuer de s’agrandir.

    4. « Les thèmes sont moins sexy »: bon ce n’est pas exactement ce que tu as dit, mais c’est ce que cela voulait dire. Il est vrai que sur ThemeForest tu trouves des thèmes bien plus beaux et bien moins chers. Alors pourquoi acheter chez WooThemes ? Et bien quand tu achètes un thème sur ThemeForest, il n’y a en général qu’un dev et un designer derrière le thème (mis à part quelques auteurs elite qui ont créé leurs agences), ce qui veut dire que la mise à jour du thème, ainsi que sa pérennité sont compromises à long ou moyen terme. Pour un site de société sur lequel on investi de l’argent, il vaut mieux y réfléchir à deux fois. Alors que chez WooThemes, tu as 40+ personnes derrière qui proposent un très grand nombre de plugins gratuits (24 pour être précis), tous compatibles avec ton thème WooThemes, ainsi que des mises à jour régulières comme par exemple la récente mise à jour du WooFramework, sans parler du support. Donc point de vue sécurité et pérennité il n’y a pas photo, après le reste c’est de l’ordre du subjectif, on aime ou on n’aime pas. Les thèmes de ThemeForest ont fait leur réputation sur deux choses: leur prix défiant toutes concurrence, et le fait qu’il englobent en général un nombre incalculables de plugins (notamment des sliders). Seulement voila, plus tu intègres des plugins dans ton thèmes plus tu dois faire de mises à jour, et boom on se retrouve dans la situation que l’on a connu il y a quelques jours: une grosse faille de sécurité dans le plugin le plus utilisé dans les thèmes ThemeForest. Plusieurs dizaines de milliers de sites deviennus vulnérables. La popularité de WooThemes, outre la reconnaissance due à WooCommerce, est liée en autre à la stabilité de ces thèmes. C’est plus cher, un peu, mais plus résistant. Et pour finir, WooThemes conservera toujours en tête la philosophie suivant: les thèmes ne doivent pas apporter les fonctionnalités au site, ce sont les plugins qui ont ce rôle (sauf Canvas qui est un framework).

    Voila, désolé, d’avoir été un peu long ! Merci pour cette interview on en veut plus !

    ps: Olivier, tu as troqué ton micro pro contre un micro d’iPhone ? 😉

    Répondre
  2. Merci pour cet interview. En désaccord complet avec ce qui a été dit.

    Répondre
    • Salut Julien,

      Sur quels points exactement ? Le fait d’utiliser au maximum l’existant plutôt que de personnaliser le code ?

  3. Merci Alex de m’avoir accueilli dans sa marmite. J’ai découvert ensuite que tu filmais, tu as enlevé quand je me cure le nez ?

    @remi : Je te renvoie à la discussion sur le blog de Woothemes, qui à mon reflète bien la déception des utilisateurs de thèmes Woothemes.
    http://www.woothemes.com/2014/02/showcase-your-creativity-with-stitched/

    Pour le micro, effectivement, pas très pro, on va dire que c’est à cause de la distance 😉

    Répondre
    • Salut Oliver,

      Autant pour moi si je n’ai pas bien précisé les choses. Sinon je n’ai pas remarqué ce que tu mentionnes ^^
      J’ai juste coupé le moment où tu es allé éteindre ton imprimante.

      Concernant la qualité, cela reste du hangout donc pas facile de tout optimiser..

      A+ et merci d’avoir joué le jeu 😉
      Alex

    • Comme dis James: « You’re disappointed with the design? That’s OK, design is subjective ».

    • @remi : Je trouve simpliste de limiter l’utilisation de Woothemes à des considérations subjectives relative au design

      Je pense savoir de quoi je parle, regarde le nombre de personnalisations de thèmes à base de Woothemes affichées sur mon portfolio (il y a une catégorie dédiée):
      http://www.gd6d.fr/wordpressfr/portfolio-gallery/woo/

      Regarde également ma formation à WordPress 3 chez Elephorm, j’ai tout un chapitre consacré à Canvas
      http://www.elephorm.com/web-multimedia/formation-wordpress/formation-wordpress.html

      Et pour la formation suivante sur les thèmes, j’aborde les thèmes « definition » et « OnePage »
      http://www.elephorm.com/web-multimedia/formation-wordpress/formation-wordpress-themes.html

      Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant les avantages des Woothemes, au niveau de la qualité du code et de l’excellente base de personnalisation, mais je constate cependant avec beaucoup de regrets que je n’ai utilisé AUCUN des quinze derniers thèmes réalisés.

      Yes, I’m disappointed with Woothemes

  4. Merci pour cet interview très instructif.
    Je suis particulièrement d’accord avec le point de vue d’Olivier sur l’intérêt, pour un grand public non technicien, d’utiliser une plateforme pré-installée comme wordpress.com, qui permet de s’affranchir des tracas d’installation, de mise à jour et de sécurité.
    Certes en disant cela je prêche pour un système pour lequel je travaille moi-même en ce moment et dont je ne citerai pas l’adresse pour ne pas faire de pub mal placée (disons juste, si Alex veut bien laisser passer, qu’on trouvera facilement cette nouvelle plateforme sur Google en tapant simplement « hébergement wordpress » 😉
    Encore bravo pour ces interviews très humains qui nous permettent de faire meilleure connaissance avec les acteurs WordPress français d’aujourd’hui.

    Répondre
    • Merci camarade 🙂
      Si des lecteurs veulent jeter un oeil, il suffit de cliquer sur ton nom.

      En tout cas merci pour ton retour sur le podcast 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marmite ne peut malheureusement pas fournir de support. Merci d'en tenir compte dans votre commentaire 😉

Si vous ne lui en voulez pas, donnez-lui un j'aime sur Facebook :



21 Shares
Share3
Tweet
Share18