Vous êtes ici : Accueil | Interviews | PAT006 – Geoffrey Crofte nous parle de WordPress, d’ergonomie et du Japon

PAT006 – Geoffrey Crofte nous parle de WordPress, d’ergonomie et du Japon

Les 2 semaines qui séparent la publication d’un podcast sont passées à une vitesse ! C’est dingue.  J’ai l’impression d’avoir tout juste publié l’interview de Grégoire Noyelle.

Enfin bref, revenons au présent.

Aujourd’hui j’ai le plaisir de partager avec vous le sixième épisode de Passons à table avec pour invité Geoffrey Crofte.

Geoffrey est intégrateur chez Alsacréations (cela signifie qu’il travaille avec le HTML et le CSS), freelance WordPress et également blogueur sur CreativeJuiz (prononcez Créative Jiouss ;)).

Vous verrez dans le podcast que Geoffrey porte également d’autres casquettes. Sur ce, je vous souhaite une excellente écoute (ou visionnage c’est à vous de voir) et vous laisse avec le sommaire :

Dans cet épisode vous apprendrez

  • Comment se prononce le nom de son blog
  • Dans quel contexte il a découvert WordPress
  • À quoi lui sert son blog
  • Pourquoi il est bon de se faire « recadrer »
  • Pourquoi les thèmes et plugins doivent bien se différentier
  • Quel est son avis sur les sliders, les popups et le scroll
  • Pourquoi il faut savoir dire non à ses clients
  • Ce qu’il pense des thèmes basés sur Bootstrap

Cliquez sur le bouton lecture à droite pour lancer le podcast (ou lancez la vidéo en haut de l’article) :

Liens cités dans cet épisode

Les plugins qu’utilise Geoffrey

Retrouvez le sur :

Ne manquez pas la suite

Après avoir suivi cet épisode, je parie que vous voulez en entendre plus. N’est-ce pas ?

Pour recevoir les épisodes suivants (et consulter les anciens), abonnez-vous à la chaine Youtube de WP Marmite en cliquant juste sur ce petit bouton :



Il y a quinze jour, je voulais que l’on atteigne les 100 abonnés pour fin octobre et cet objectif a été atteint le 22 octobre. Je tiens donc à vous adresser un immense merci !

Puisque l’objectif a été atteint plus tôt que prévu, je vous propose de viser les 200 abonnés pour la fin novembre. Je compte sur vous car plus il y aura de monde, plus cela me motivera à continuer le podcast.

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles et accédez à des ressources exclusives. Plus de 10000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

C'est parti, je m'inscris !

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Pas du tout d’accord avec son avis sur Bootstrap et les thèmes WP faits avec Bootstrap.

    1. Bootstrap n’est pas que pour « les dev backend », beaucoup de dev fullstack ou de dev frontend utilisent bootstrap, notamment pour la simplicité de mise en place et le responsive simple à gérer
    2. On peut faire des choses d’excellente facture et très variées avec Bootstrap, exemple http://expo.getbootstrap.com et il y a énormément d’autres ressources
    3. Un thème WP fait avec Bootstrap pourra totalement être de qualité, pratique à utilisé et varié exemple http://wptavern.com/18-free-wordpress-themes-built-with-bootstrap

    Répondre
    • Hello Benjamin,

      Merci pour ton retour.
      On est bien d’accord sur tous les points que tu abordes, cependant :

      1. Je parle bien de l’origine de Bootstrap et j’ai bien conscience de la dérive qui a suivi. Il est normal qu’un développeur qui a l’habitude d’utiliser Bootstrap en back l’utilise également en front : pourquoi changer d’outil puisqu’il peut faire deux choses différentes avec le même ?
      Le problème c’est bien cela : c’est facile de faire rapidement des mises en page qui tiennent la route. De fait, la majorité des utilisateurs de Bootstrap s’arrêtent à ce constat et cette manière de l’utiliser, sans aller plus loin dans l’adaptation et la personnalisation.
      Quand tu parles de responsive, là aussi ça me rappelle beaucoup de « pro » qui m’ont contacté dans le cadre de mon activité de freelance parce que leur outil ne prévoyait pas un cas particulier, et faute de compétence ils doivent faire appel à un presta extérieur pour solutionner leur problème.

      2. On peu faire des choses excellentes, je te l’accorde, mais en partant de rien aussi on peut. Je me souviens du travail d’un de mes collègues sur un projet où on devait obligatoirement utilisé Bootstrap : il a passé plus de temps à personnaliser la grille et les styles génériques, que s’il avait tout créé depuis zéro. Sortir de la grille et des chemins tracés par Bootstrap lors de la phase de design, c’est se donner beaucoup de mal pour personnaliser la bête lors de la phase d’intégration. Du coup je comprends pourquoi on « voit » lorsqu’un thème WP est conçu sur la base d’un Bootstrap.
      J’ai même vu certains designers travailler sur des contraintes de grille qui sont liées à Bootstrap pour éviter que le développeur front ait trop de boulot pour adapter celle de son outil. C’est quand même le comble ! Non ?

      3. Cela dépend où tu places la qualité. Dans la sélection de 18 thèmes j’en vois 3 qui sortent du lot. Pour le reste j’émets de sacré doutes, mais je n’ai pas le temps de tous les analyser en profondeur.

      Mais oui, dans un process bien rôdé où la minification et concaténation sont automatisé, le surplus de CSS supprimé et la grille personnalisée au contenu et à la fonte, je suis persuadé que Bootstrap peut être un bon outil.
      Pour le moment on ne m’en a jamais fait la démonstration, et les thèmes WP que je découvre sous WordPress sont très souvent de mauvaise qualité.

      Bonne fin de journée 🙂

  2. Bravo Geoffrey, toujours la grande classe 🙂

    Répondre
    • Bravo à Alex pour l’initiative et l’invitation 🙂
      Merci Benoit, j’espère que tes projets évoluent bien !
      À bientôt.

  3. Super codeur ce Geoffrey ! Toujours ouvert aux remarques et au débat. Je recommande le blog CreativeJuiz où y a pas mal de WordPress ET js ET css ET plein d’autres choses. Parce que WP c’est l’environnement mais l’idée c’est de le combiner avec tout le potentiel Open Source.

    Hey, juste un petit troll pour Geoffrey : ta refonte c’est l’arlésienne (depuis 3 ans que t’en parles) lol. Cela dit moi la version actuelle me va bien déjà.

    Répondre
    • Ah ah 🙂
      Merci Julien.

      Ouais tu l’as dit. Je vais peut-être finir par lui donner ce nom de version d’ailleurs… mais si je fais ça je ne vais jamais la sortir en décembre 2014 (allez, encore une date pour me motiver ! :p)

      À bientôt Julien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marmite ne peut malheureusement pas fournir de support. Merci d'en tenir compte dans votre commentaire 😉

Si vous ne lui en voulez pas, donnez-lui un j'aime sur Facebook :



Share
Tweet
Share