La plupart des entreprises veulent réussir à l’échelle internationale.

C’est pourquoi elles choisissent de traduire leur site web en plusieurs langues. Mais lorsqu’il s’agit d’un site bilingue ou multilingue, il ne suffit pas de traduire le contenu.

Après tout, lorsque vous vous lancez à l’international, vous devez gérer plusieurs marchés aux exigences différentes.

Un homme demande une traduction.

Un des aspects de ce processus est le SEO multilingue. Maîtrisez-le, et vous augmenterez considérablement la probabilité que des visiteurs pertinents situés dans d’autres pays trouvent votre site.

Si vous ne savez pas par où commencer, poursuivez votre lecture.

Dans cet article, nous allons nous intéresser au SEO multilingue et vous donner quelques conseils pour réussir le vôtre.

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Le SEO multilingue, qu’est-ce que c’est ?

Les sites web multilingues attirent des visiteurs d’autres pays qui ne sont pas forcément à l’aise avec la langue du site d’origine. Il va sans dire que ces visiteurs effectueront très probablement des recherches sur Google dans leur propre langue.

En tant que tel, le SEO multilingue consiste à optimiser le référencement de votre site web dans une autre langue.

Le SEO multilingue appliqué au site de WPMarmite.
Le site web de WPMarmite est disponible en français et en anglais.

Le référencement multilingue s’avère utile si vous avez traduit votre site dans la langue en question et que vous voulez vous assurer que les utilisateurs concernés soient exposés à cette version de votre site.

Pourquoi le SEO multilingue est-il essentiel ?

Rappelez-vous pourquoi vous avez traduit votre site web en premier lieu.

Votre objectif était sans doute d’atteindre de nouveaux marchés et de mieux répondre aux besoins de vos clients internationaux. En ciblant différentes régions, vous augmentez vos chances d’être bien classé dans les moteurs de recherche dans plusieurs langues.

Ce procédé contribue grandement à élargir votre audience potentielle, ce qui devrait se traduire par une augmentation de vos ventes.

Après tout, nous savons tous que la vente en ligne est plus facile lorsque vous pouvez cibler vos produits, vos e-mails, votre contenu, etc. En traduisant votre site dans la langue préférée de vos clients, vous faites un grand pas dans cette direction.

Le SEO multilingue, appliqué avec le commutateur de langue sur le site de WPMarmite.

Cependant, traduire votre site web en plusieurs langues ne se traduit pas immédiatement par un bon classement. En effet, si vous ne tenez pas compte du référencement multilingue, votre positionnement pourrait en pâtir.

Par exemple, supposons que le contenu de votre site web soit très similaire sur plusieurs pages. Dans ce cas, ces pages seront toutes en concurrence les unes avec les autres, ce qui nuira à leur positionnement.

En outre, si vous n’optimisez pas votre site pour le SEO multilingue, les utilisateurs francophones risquent de ne jamais trouver votre site français et navigueront vers votre site anglais…

Ce qui va à l’encontre de l’objectif premier d’un site multilingue !

Comment optimiser votre site multilingue ?

Le SEO multilingue aborde des aspects de votre site web auxquels vous n’avez peut-être jamais pensé auparavant. Mais ne vous inquiétez pas, nous allons couvrir les trois étapes les plus importantes pour assurer l’efficacité de votre SEO multilingue, à savoir :

  • la traduction du contenu ;
  • les domaines et les URL ;
  • les balises hreflang.

Examinons chacune de ces étapes en détails :

La traduction du contenu

Quelle que soit la langue, la qualité de votre contenu est cruciale pour l’efficacité de votre stratégie SEO. Mais lorsque vous vous développez en territoire multilingue, vous devez redoubler d’efforts.

Par exemple, pour réussir dans une autre langue, vous devrez soit créer un nouveau contenu dans cette langue, soit adapter et réorienter le contenu existant.

Les articles de WPMarmite sont traduits en anglais, en suivant une stratégie SEO multilingue.
Les lecteurs peuvent facilement accéder à leur langue favorite.

En outre, avec la traduction, les mots-clés à fort taux de conversion et les balises peuvent changer. Vous devrez donc effectuer une recherche de mots-clés pour la langue et la zone géographique que vous visez.

Ne vous contentez pas de traduire vos mots-clés existants avec Google Translate !

N’oubliez pas que des mots identiques ou similaires peuvent revêtir un sens complètement différent dans une autre langue. Se méprendre sur ces subtilités peut avoir des conséquences négatives.

Par exemple, il existe deux mots différents en japonais pour désigner le chiffre « quatre ». L’un de ces mots a des connotations proches de la mort, alors les Japonais évitent de l’utiliser dans leurs conversations.

La peur du nombre quatre est appelée tétraphobie, « quadraphobia » en anglais.

Malheureusement, Google Translate risque de ne pas saisir cette subtilité, ce qui vous fera rapidement perdre des points auprès de vos clients.

Faites lire votre contenu adapté par un locuteur natif pour vous assurer qu’il ne contient pas d’erreurs gênantes qui pourraient être évitées.

Plutôt que de demander une traduction de vos articles, demandez plutôt une transcréation afin de créer une expérience de lecture plus intéressante et plus significative.

Par opposition à la traduction littérale, la transcréation reste fidèle au sens du texte original. Elle adapte néanmoins le texte en fonction de la culture, des dictons, des expressions idiomatiques et des figures de style propres aux autres langues.

Le Ptit Bouillon, votre antisèche sur l’actu WordPress

Recevez gratuitement les dernières infos de l’écosystème WordPress tous les 15 jours et créez de meilleurs sites.

Les domaines et les URL

Lorsque vous créez votre site multilingue, envisagez de nouveaux domaines et URL pour vos pages. Il s’agit d’une étape essentielle qui ne doit pas être négligée, car c’est ainsi que vous vous assurerez que les clients d’une région donnée accèdent à la bonne version de votre site.

Pour structurer vos domaines, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Obtenez les ccTLD (country code Top Level Domains, ou domaines de premier niveau nationaux) pour les langues de votre choix. Par exemple, l’extension .de pour l’Allemagne, .fr pour la France, etc. Votre URL ressemblerait alors à ceci : yoursite.de.
  • Créez des sous-répertoires pour les régions de votre choix. Votre site aura toujours son code de domaine .com d’origine, mais avec l’extension appropriée. Par exemple, yoursite.com/de/.
  • Placez le contenu multilingue dans un sous-domaine. Par exemple, de.yoursite.com.
L'extension « en » sur wpmarmite.com correspond aux bonnes pratiques en matière de SEO multilingue.

Concernant les meilleures pratiques en matière de SEO multilingue, Google privilégie souvent un sous-répertoire ou un sous-domaine, car le moteur recommande d’utiliser des URL dédiées comprenant un indicateur de langue.

Dans ce cas, il vous suffit d’acheter un domaine non spécifique à un pays et de l’utiliser pour héberger toutes les versions de votre site web. Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’optimiser différents sites web.

Les balises hreflang

À présent, passons aux balises hreflang.

Hreflang est une balise dans le code de votre site, qui aide Google à identifier les utilisateurs auxquels il doit proposer un site en fonction de leur langue et de leur géolocalisation.

Les balises hreflang sont donc essentielles si vous avez traduit le même contenu en plusieurs langues.

Malheureusement, leur mise en place nécessite des connaissances plus techniques et peut s’avérer complexe. En tant que tel, c’est souvent à ce niveau du SEO multilingue que le bât blesse.

Google mentionne trois façons de mettre en œuvre l’annotation Hreflang :

  1. un sitemap : soumettez à Google des informations sur votre version linguistique sous forme de sitemap ;
  2. une balise HTML link dans l’en-tête : trouvez la section <head> de votre site et collez-y une balise link dirigeant vers la bonne page web, dans une version de votre site dans une autre langue.
    Par exemple, <link rel=”alternate” hreflang=”de” href=”http://yoursite.com/de”/> assigne la version allemande de cette page web au domaine yoursite.com/de. Certains plugins multilingues gèrent également cette fonctionnalité SEO pour vous, comme HREFLANG Tags Lite ;
  3. un en-tête HTTP : si vous publiez du contenu non-HTML sur votre site, tel que des PDF, vous pouvez utiliser un en-tête HTTP afin de créer un lien vers une autre version linguistique d’une URL.
Le plugin HREFLANG Tags Lite est téléchargeable depuis le répertoire officiel WordPress.

Dans la plupart des cas, la création d’un sitemap ou d’un lien HTML est la solution la plus simple. Avec un lien HTML, vous pouvez également spécifier des liens linguistiques pas forcément évidents de prime abord.

Par exemple, si vous voulez relier les utilisateurs francophones du Canada à votre site français, vous pouvez créer un lien vers l’extension suivante :

fr-CAD : contenu français pour les utilisateurs du Canada.

Comme il s’agit d’un sujet complexe, nous vous recommandons de consulter la documentation de Google sur la création de versions localisées de votre page.

N’oubliez pas les meilleures pratiques SEO

Dans cet article, nous avons vu comment faire en sorte que le développement de votre site multilingue favorise, plutôt qu’il n’entrave, votre référencement dans d’autres régions du globe.

Cependant, le succès de votre référencement ne sera assuré que si vous suivez déjà les meilleures pratiques SEO.

Ainsi, pendant que vous optimisez votre référencement multilingue, n’oubliez pas de mettre votre site en conformité avec les meilleures normes SEO possibles.

Un bon SEO, ça passe par :

  • des images compressées/optimisées. Les images de grande taille peuvent avoir un impact négatif sur la vitesse de chargement de votre site. Google donne la priorité aux sites web dont la vitesse de chargement est plus rapide, alors faites le maximum pour que votre site reste léger !
  • une navigation facile. Faites en sorte que les utilisateurs puissent naviguer facilement sur votre site. Créez un sitemap pour Google, afin que ce dernier sache où mène votre navigation. N’oubliez pas que les pages les plus importantes doivent être accessibles en un seul clic.
  • un site responsive. Le mobile représente plus de la moitié du trafic Internet, et les moteurs de recherche le savent bien. C’est pourquoi les sites offrant de bonnes performances mobiles et une bonne accessibilité mobile y sont mieux positionnés.
  • un site accessible. Veillez à ce que tout soit facilement lisible sur votre site. Utilisez de grandes polices de caractères et des contrastes clairs. Vérifiez que l’on peut naviguer sur votre site en utilisant uniquement un clavier et que les lecteurs d’écran peuvent accéder rapidement aux liens les plus importants.
  • des mots-clés importants dans vos URL, vos balises et le contenu de votre site. Optimisez les articles de blog et les pages web autour de sujets spécifiques pour être bien positionné sur ce que les clients recherchent.

Accélérez votre site internet avec WP Rocket

Transformez votre site en fusée grâce au plugin de cache reconnu le plus performant par les experts WordPress.

Logo WP Rocket

Alors, prêt à améliorer votre SEO multilingue ?

En suivant les conseils ci-dessus et en faisant preuve de patience, il est possible de mettre en œuvre une stratégie SEO multilingue sur votre site web.

Ces conseils permettent de garantir que les différentes versions linguistiques de votre site atteignent leur public cible. Cependant, les sites multilingues sont des projets complexes qui nécessitent une attention particulière et beaucoup de réflexion.

N’oubliez pas que le référencement est un processus lent. Une fois que vous avez optimisé votre site, il faut du temps pour que vos pages internationales soient bien positionnées dans les moteurs de recherche. Mais, à long terme, le jeu en vaut la chandelle.

Vous devez faire confiance au processus afin d'améliorer votre SEO multilingue.

Le SEO multilingue est la prochaine étape pour vous connecter avec des clients du monde entier.

Alors, qu’attendez-vous ? Commencez à optimiser votre site dès aujourd’hui. Bonne chance dans ce processus, et faites-nous par de vos retours d’expérience !