Publié par le 18 juin 2019 • 13 Commentaires

Vous connaissez tous l’histoire de David et Goliath. Aujourd’hui, vous allez découvrir deux Goliath.

Deux mastodontes. Deux géants du e-commerce. Les deux plateformes les plus utilisées au monde parmi le million de sites recevant le plus de trafic.

Si vous comptez mettre sur pied une boutique en ligne, vous avez sûrement déjà entendu parler de ces deux incontournables.

WooCommerce vs Shopify : voici le thème de notre affrontement du jour. Enfin plutôt de notre test détaillé, mais vous me suivez.

Afin que trouviez le parfait challenger, celui adapté à votre profil et à vos besoins, nous avons comparé ce que les deux solutions proposent en nous basant sur une dizaine de critères.

Présentation de WooCommerce et Shopify

WooCommerce, qu’est-ce que c’est ?

Page d'accueil de WooCommerce

WooCommerce est une extension e-commerce open-source pour WordPress. Une fois activée, elle permet de transformer votre site en boutique e-commerce.

Elle fonctionne pour la solution auto-hébergée de WordPress appelée WordPress.org (découvrez les différences entre WordPress.org et WordPress.com).

Contrairement à Shopify, vous avez donc un contrôle total sur tous les aspects de votre boutique.

Lancé en 2011, WooCommerce est développé et maintenu par Automattic, la maison-mère de WordPress. Elle compte plus de 4 millions d’installations actives.

En raison de sa nature open-source, l’extension est très modulable et personnalisable à l’envi, encore plus si vous connaissez le code.

Cela la rend attractive pour les débutants, mais aussi pour les profils plus techniques (développeurs, webdesigners etc.).

Information

Nous allons longuement parler de WooCommerce dans cet article, mais sachez que ce n’est pas la seule extension pour faire du e-commerce sur WordPress. Par exemple, je pourrais vous citer Wpshop (une solution 100% française), WP eCommerce, BigCommerce, ou encore Easy Digital Downloads (pour vendre des produits numériques).

Shopify, c’est quoi ?

Page d'accueil de Shopify

Shopify est une plateforme ecommerce en ligne payante qui fonctionne en mode Saas (logiciel en tant que service).

Cela signifie qu’elle fonctionne sur ses propres serveurs : vous ne l’installez pas sur votre ordinateur à proprement parler, et n’en êtes pas propriétaire.

Shopify a été lancé en 2006, au Canada. Frustrés de ne pas trouver de plateforme simple pour créer une boutique en ligne, ses créateurs décident de la concevoir.

Pour la petite histoire, la première boutique Shopify était dédiée à la vente d’équipement de snowboard.

Aujourd’hui, on peut dire que tout glisse : le logiciel est utilisé sur 800 000 boutiques, compte plus d’1 million d’utilisateurs actifs, et a généré 100 milliards de dollars de vente totales.

Animé par la mission mission « d’améliorer tous les aspects du commerce », Shopify a notamment bâti sa réputation sur la simplicité d’utilisation de son produit.

Pour l’utiliser, aucune compétence en design ou en programmation n’est nécessaire, ce qui en fait un outil prisé des débutants.

WooCommerce vs Shopify, quelle différence d’installation ?

Pour utiliser WooCommerce, vous devez avoir installé un site WordPress. Pour y parvenir, il y a quelques étapes en amont qui consistent à :

Si vous souhaitez découvrir un processus détaillé, Alex vous explique comment créer un site professionnel avec WordPress dans la vidéo ci-dessous :

Votre site WordPress est installé et fonctionnel ? Parfait. Il ne vous reste plus qu’à vous procurer WooCommerce.

La solution la plus simple consiste à passer par votre Tableau de bord, sur votre administration, en vous rendant dans Extensions > Ajouter.

Note

Après avoir activé WooCommerce, je vous conseille d’installer un thème avec qui il sera compatible. Storefront, le thème-phare de WooCommerce, fera par exemple très bien l’affaire.

WooCommerce installation plugin

Une fois le plugin activé, un assistant vous aide à configurer votre boutique pour l’utiliser au plus vite.

Vous allez notamment devoir renseigner plusieurs informations sur :

  • Votre boutique (adresse, monnaie, types de produits vendus etc.).
  • Le paiement (vous pouvez activer les paiements par Stripe et PayPal).
  • L’expédition (vos zones de livraison).
L'assistant de configuration de WooCommerce

Et du côté de Shopify, comment ça marche ?

Environ une minute : c’est le temps qu’il m’a fallu pour mettre sur pied ma boutique en ligne avec cet outil.

On m’a d’abord demandé de fournir mon adresse email, un mot de passe et de choisir un nom pour ma boutique.

On m’a ensuite posé quelques questions sur mon activité : par exemple, est-ce que je vends déjà des produits et quel est mon chiffre d’affaires.

Pour finir, on m’a demandé d’ajouter une adresse pour pouvoir être payé.

Et puis ? Et puis c’est tout. Voilà ma boutique sur pied, prête à être personnalisée.

Boutique de test sur Shopify

Je vous l’accorde, pour le moment, elle n’a rien de très personnel… Mais vous verrez par la suite qu’on peut pousser la personnalisation beaucoup plus loin.

Alors restez attentif et concentré.

WooCommerce ou Shopify : qui gagne ici ?

Niveau facilité et rapidité d’installation, il n’y a pas photo : Shopify l’emporte devant WordPress.

L’assistant de configuration de WooCommerce est très pratique. Cependant, il nécessiterait à mon sens quelques précisions.

Par exemple, au niveau de l’expédition, il est demandé d’entrer le coût des frais d’expédition forfaitaire.

Pas facile, à première vue, d’avoir une idée de ce que cela peut être, et il n’est pas possible de passer à l’étape suivante sans entrer un montant (ou alors il faut désactiver l’option Définir un prix fixe pour couvrir les frais d’expédition.

Les frais d'expédition forfaitaire sur WooCommerce

Comme vous l’avez constaté, l’utilisation de WooCommerce nécessite que vous connaissiez un minimum le fonctionnement de WordPress, sinon vous risquez de passer pas mal de temps à vous acclimater aux deux environnements (WP et WooCommerce).

Quelle maniabilité pour WooCommerce et Shopify ?

Les deux solutions ont au moins un point commun : elles présentent une interface assez similaire, avec un menu principal situé dans une barre latérale, côté gauche.

En revanche, le Tableau de bord est plus intuitif, coloré et clair sur Shopify. On a accès en un clin d’oeil aux fonctionnalités essentielles.

Un aperçu du Tableau de bord de Shopify

Tout est fait pour faciliter la vie des débutants et des non-initiés à la technique.

Pour commencer, on vous donne quelques conseils pour ajouter vos produits, personnaliser votre thème ou encore ajouter un nom de domaine.

Shopify propose aussi la Shopify Academy, une formation individuelle et gratuite en vidéo (6 modules) pour vous aider à configurer votre boutique et à la lancer rapidement.
Pas mal pour éviter de tâtonner.

Et côté maniabilité, ça donne quoi ?

Shopify utilise un éditeur WYSIWYG (What You See Is What You Get) : pour ajouter des éléments sur votre page, il vous suffit d’ajouter la section de votre choix (texte, promotions, images, produits etc.).

Pour les organiser au sein de votre page, une simple action de glisser-déposer suffit. Vous constaterez les changements en temps réel.

L'éditeur de Shopify s'utilise en WYSIWYG

Vous pouvez aussi facilement désactiver l’affichage d’une section de votre choix grâce à un simple clic sur une petite icône en forme d’oeil.

Il est possible de désactiver un module en 1 clic sur Shopify

Sur WooCommerce, la prise en main ne sera pas aussi aisée pour un débutant, surtout si vous découvrez le fonctionnement de WordPress en même temps.

La première chose que vous remarquerez, c’est que les réglages ne sont pas accessibles aussi facilement que sur Shopify.

Vous en trouverez certains dans le menu WooCommerce, d’autres dans le menu Produits.

Quelques options de WooCommerce vs Shopify sur le Tableau de bord WordPress

Sans oublier l’Outil de personnalisation, accessible depuis Apparence > Personnaliser.

Grâce à lui, vous pourrez commencer à modifier l’apparence visuelle de votre thème (couleurs, typographie, en-tête, pied de page etc.), mais aussi procéder à quelques réglages via l’onglet WooCommerce.

En résumé, disons que le Tableau de bord est moins intuitif et un peu plus austère sur WordPress que sur Shopify, et on s’y perd un peu lorsque l’on met pour la première fois le nez dedans.

Concernant la maniabilité, WooCommerce ne fonctionne pas nativement sur le principe du glisser-déposer, comme c’est le cas sur Shopify.

Cependant, il est possible de “s’approprier” cette fonctionnalité de deux façons.

Vous pouvez par exemple utiliser Gutenberg. Cet éditeur de contenus est apparu avec la version 5.0 de WordPress, fin 2018.

Grâce à des blocs tout prêts (texte, images, cartes, médias, paragraphe, vidéo etc.), vous pouvez ajouter du contenu en 1 clic.

Par contre, il n’est pas encore possible de faire glisser-déposer vos blocs, mais on se rapproche quand même de ce que propose Shopify.

Aperçu de l'éditeur Gutenberg sur WooCommerce

La seconde option consiste à utiliser un constructeur de pages comme Elementor, Divi ou encore Beaver Builder.

Tous trois sont optimisés pour WooCommerce et proposent même souvent des modules spécifiques pour l’extension e-commerce, afin de vous faciliter la mise en page de vos contenus.

Rappel

Un constructeur de pages vous permet d’ajouter des modules prédéfinis au sein de vos pages, sans toucher à la moindre ligne de code.

WooCommerce vs Shopify : qui gagne ici ?

Pour la personne qui ne possède pas ou peu de connaissances techniques et souhaite très vite lancer sa boutique en ligne, Shopify sera clairement plus facile à manipuler.

Mais à ce niveau-là, WooCommerce part aussi avec un handicap, puisque l’utilisateur qui souhaite le découvrir devra aussi se faire la main avec WordPress (n’oubliez pas que WooCommerce est un plugin de WordPress).

Le temps d’apprentissage sera donc forcément plus long.

Quelles fonctionnalités de design et de personnalisation pour ces deux outils ?

Pour modifier l’apparence de votre eshop, Shopify dispose de sa propre boutique de thèmes intégrée à sa plateforme.

Comme l’explique l’entreprise, un thème est “un modèle qui détermine l’apparence et la présentation de votre boutique en ligne”.

Au moment de rédiger ces lignes, Shopify proposait 71 thèmes (10 gratuits et 61 payants).

La bibliothèque de thèmes de Shopify

En réalité, on dépasse plutôt la centaine d’éléments, car la plupart des thèmes disposent de 3 styles, qui permettent de modifier leur apparence visuelle (la couleur de l’arrière-plan notamment).

Différents styles de thèmes sur Shopify

Ces thèmes, responsive (adaptables sur ordinateur, smartphone et tablette), s’adapteront à de nombreux domaines, en fonction de votre activité (photographie, restauration, mode, bijoux, sport, beauté, meubles etc.).

Ils se caractérisent par leur design minimaliste et épuré, avec une part belle faite aux images.

L’idée ? Mettre en avant vos produits du mieux possible.

Note

Pour les thèmes premium, les prix sont compris entre 140$ (environ 125€) et 180$ l’unité (environ 161€), ce qui fait en moyenne plus du triple par rapport à un thème WordPress optimisé pour WooCommerce.

71 thèmes, vous allez peut-être vous dire que cela fait un peu léger comme choix, surtout si vous comptez vous démarquer des autres boutiques créées avec Shopify ?

Sachez que vous pouvez avoir plus de choix en vous rendant sur une plateforme spécialisée comme Themeforest.

Cette dernière propose par exemple près de 900 thèmes pour Shopify créés par des développeurs tiers (externes à Shopify).

Passons maintenant à la personnalisation. Les thèmes se modifient depuis votre interface administrateur en utilisant l’éditeur de thèmes.

Il est possible de changer les couleurs (du texte, des boutons, des formulaires etc.), la typographie, la favicon ou encore d’ajouter un logo.

Paramètres de thème sur Shopify

Par rapport à WooCommerce, vous allez voir que cela reste très sommaire.

Néanmoins, il est tout de même possible d’avoir un contrôle un peu plus étendu en modifiant directement le code.

Mais pour cela, il vous faudra connaître et comprendre le langage de programmation utilisé par Shopify, appelé Liquid. Pas le truc le plus simple si vous n’avez aucune connaissance en code, visez plutôt…

L'éditeur de code sur Shopify

Attention

Par défaut, votre nom de domaine Shopify comporte l’extension myshopify.com, ce qui ne fait pas très professionnel (ex : masuperbeboutiquedetest.myshopify.com). Pas de panique ! Il est possible d’acheter et de configurer le nom de domaine personnalisé de votre choix (à condition qu’il soit disponible). Un lien vous est d’ailleurs proposé sur l’Accueil de votre Tableau de bord.

Allez hop, au tour de WooCommerce, maintenant. Son offre de thèmes est beaucoup plus abondante.

Tout d’abord, si vous utilisez Storefront, vous pouvez utiliser l’un de ses 14 thèmes enfants (jusqu’à 39$ l’unité, environ 35€).

Un thème enfant est une sorte de sous-thème qui vous permet de personnaliser l’apparence de votre thème principal.

Alex vous en dit plus au sein de cette vidéo :

Note

Au moment de choisir votre thème, vérifiez bien qu’il soit compatible avec WooCommerce.

En moyenne, un thème premium vous coûtera une cinquantaine d’euros (comme pour Shopify, vous pouvez aussi en trouver sur des plateformes spécialisées type Themeforest).

N’oublions pas également les thèmes gratuits, présents sur le répertoire officiel WordPress. On en dénombre plus de 1 000.

Un aperçu des thèmes gratuits e-commerce du répertoire officiel

Par ailleurs, l’une des grandes forces de WordPress – et par ricochet de WooCommerce – réside dans ses extensions.

En anglais, on appelle ça des plugins. Il en existe plus de 55 000 sur le répertoire officiel, et il y en a tout un tas qui vous aideront à personnaliser l’apparence de votre thème.

Pour être tout à fait objectif, Shopify propose aussi ses propres “plugins”, si l’on peut dire, à travers son AppStore. Mais l’offre est beaucoup moins importante.

Terminons cette partie en abordant la personnalisation de WooCommerce. Ce dernier étant un logiciel open-source (code-source ouvert), il se caractérise aussi par sa flexibilité.

En résumé, vous pouvez en faire ce que vous voulez et modifier son code comme bon vous semble : tous ses fichiers sont accessibles.

WooCommerce ou Shopify : qui gagne ici ?

WooCommerce remporte la bataille du design et de la personnalisation. Son offre de thèmes est beaucoup plus importante et il reste surtout beaucoup plus modulable.

En gros, il n’a aucune limite… à condition d’avoir un minimum de bases en code.

Cela vous permettra d’en tirer profit au maximum et d’en faire ce que vous voulez.

Quelles fonctionnalités e-commerce pour ces deux plateformes

Au moment de choisir la plateforme de votre boutique, il y a un élément tout aussi important que sa personnalisation à prendre en compte, si ce n’est plus : les fonctionnalités e-commerce qu’elle propose.

Votre finalité consiste à vendre vos produits, alors autant ne pas être limité à ce niveau.

L’objet ici n’est pas de s’attarder sur toutes les options proposées par les deux outils. On va plutôt s’attarder sur 4 éléments qui nous semblent majeurs :

  • La création de produits
  • La gestion des modes de paiement
  • Le multilinguisme
  • Les frais de port et la livraison

WooCommerce vs Shopify : la création de produits

Sur Shopify, vous êtes pris par la main sur votre Tableau de bord et les options sont plutôt claires.

En résumé, vous renseignez un titre, une petite description, ajoutez une image et donnez des infos sur le poids et la livraison, et le tour est joué.

L'ajout de produits sur Shopify

Avec WooCommerce, l’immersion dans la création d’un nouveau Produits est un peu moins didactique pour le débutant.

Il y a des champs un peu partout sur la page. En étant parachuté là-dessus pour la première fois vous pourriez être un brin déboussolé.

Mais l’avantage, c’est que les options de personnalisation sont légion.

La majorité d’entre elles se retrouve dans un encart Données produit présent sous l’éditeur de texte.

Les données produits sur WooCommerce

Comme sur Shopify, on vous donne la possibilité d’entrer un prix, de définir un poids, d’indiquer si votre produit est physique ou virtuel (numérique, non expédié), ou encore de définir des variations (appelées variantes, chez Shopify).

Tiens, les variations parlons-en, justement. Elles permettent de créer des combinaisons d’options pour un produit donné, que vous pouvez proposer en différentes versions (par exemple : plusieurs couleurs, plusieurs tailles etc.).

Sur Shopify, vous pouvez créer jusqu’à 100 variantes maximum pour un produit et chaque produit peut avoir jusqu’à 3 options au maximum. Il s’agit d’une limitation que WooCommerce ne connaît pas.

Enfin, les deux plateformes ne présentent pas de limite au nombre ou au type de produits que vous pouvez vendre dans votre boutique en ligne.

Les modes de paiement

Comme l’explique Shopify, “Shopify Payments est le moyen le plus simple d’accepter des paiements en ligne”.

Petit souci : la plateforme de paiement native de la solution, totalement gratuite, n’est pas disponible en France…

Résultat, vous allez devoir passer par une plateforme tierce pour accepter les paiements en ligne par carte de crédit.

Shopify en propose plus d’une centaine, parmi les célèbres Stripe, PayPal ou Amazon Pay.

Par contre, des frais (de 0,5% à 2%) vous seront automatiquement prélevés sur chaque transaction. J’y reviendrai lorsque j’évoquerai les prix.

Avec WooCommerce, pas de souci à ce niveau-là. Les passerelles de paiement citées ci-dessus sont disponibles gratuitement sous la forme d’extensions.

Plateformes de paiement sur WooCommerce

Le multilinguisme

Pour développer les ventes de votre boutique et toucher de nouveaux clients, proposer vos produits dans différentes langues, en anglais notamment, reste une stratégie à adopter.

En plus, vous pourrez par ricochet commencer à vous positionner sur des requêtes supplémentaires sur les moteurs de recherche.

Comment cela se passe sur Shopify ? La première possibilité consiste à utiliser un thème contenant plusieurs options de langue.

Seconde option : utiliser une application dédiée, comme Langify (17,50$/mois, environ 16€/mois) ou Weglot (99$/an, environ 89€/an).

Nativement, WordPress ne permet pas de faire de multilingue (comme Shopify d’ailleurs).

Pour y parvenir, vous allez devoir utiliser une extension ou un service dédié comme Polylang (freemium), WPML (premium) ou encore et toujours Weglot (freemium).

Résultat des courses : transformer votre site en Tour de Babel sera un peu moins coûteux sur WordPress.

Les frais de port et la livraison

Shopify, comme WooCommerce, permet de régler les frais de livraison selon différents paramètres comme :

  • La taille du produit
  • Le poids du produit
  • La zone de livraison, afin de définir un tarif particulier

Petit plus de Shopify, par rapport à WooCommerce : comme expliqué dans leur documentation :

Avec WooCommerce, vous devrez passer par un plugin pour faire cela.

WooCommerce ou Shopify : qui gagne ici ?

Côté fonctionnalités e-commerce, Shopify a petit à petit refait son retards sur certains points. Mais dans la globalité, WordPress reste plus flexible et complet.

Et pour aller encore plus loin, quelques bonus

Comment customiser les fonctionnalités de chaque plateforme ?

Comme l’explique Shopify sur son Tableau de bord, “plus de 80 % des boutiques Shopify utilisent des applications pour gérer et développer leur activité”.

Ces applications, disponibles sur le dénommé App Store – accessible via le lien Applications de votre Tableau de bord – permettent d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires à votre boutique.

L'app store de Shopify

Certaines sont gratuites, d’autres payantes (généralement autour de 10$). Vous en trouverez dans plusieurs catégories, par exemple :

  • Moyens de vente
  • Marketing
  • Gestion des stocks
  • Ventes et conversions
  • Finances etc.

Les applications, ce sont en quelque sorte l’équivalent des extensions officielles proposées par WooCommerce.

On en dénombre près de 300 (de 0$ à 300$, soit jusqu’à environ 270€), réparties en plusieurs catégories comme sur Shopify : paiement, marketing, livraison, gestion de boutique etc.
Mais ce n’est pas tout, loin de là. L’une des forces de WordPress, c’est son écosystème et sa communauté.

Vous trouverez des milliers d’extensions tierces (cet article en liste 71 incontournables) pour pousser encore plus loin la personnalisation de WooCommerce, que ce soit gratuitement sur le répertoire officiel WordPress, ou sur des boutiques spécialisées.

Suivi des stats/Marketing

Shopify vous donne accès à un suivi de vos statistiques nativement, directement depuis votre tableau de bord.

En un clin d’oeil, vous allez avoir un aperçu de nombreuses statistiques comme vos ventes, le nombre de visites reçues (par types d’appareil, par source de trafic etc.), le taux de conversion etc.

J’ai bien aimé le fait de pouvoir créer des rapports sur divers sujets (ventes, acquisition, marge, finances etc.), et aussi de pouvoir les personnaliser en appliquant vos propres filtres.

Ca, c’est vraiment pas mal si vous voulez donner un aperçu concret du fonctionnement de leur boutique à vos clients, par exemple.

Créer un rapport personnalisé sur Shopify

Enfin, Shopify vous permet d’accéder en temps réel aux visites sur votre site, ainsi qu’aux commandes et aux ventes effectuées.

Avec WooCommerce, il est aussi possible d’avoir accès à certaines données, en passant par le lien Rapports sur votre Tableau de bord.

Cela vous donne notamment accès aux ventes et commandes passées sur la période de votre choix.

Les rapports de WooCommerce

Mais on est assez loin des détails proposés par Shopify. Pour un suivi poussé de vos statistiques, vous devrez connecter votre boutique à Google Analytics.

Il est par exemple possible de le faire grâce à l’extension Monster Insights, qu’Alex vous présente dans cette vidéo.

Concernant le marketing et l’affiliation, les deux plateformes vous permettent de vous y atteler, à condition d’installer une extension de votre choix.

Par exemple Mailchimp, pour envoyer des newsletters, faire de l’email marketing, ou relancer des paniers abandonnés.

Le blogging

Même si votre finalité – et votre priorité – reste sûrement de faire le maximum de ventes, mettre en place un blog sur votre boutique peut constituer un excellent retour sur investissement.

Tout d’abord, des contenus pertinents et utiles qui aident vos utilisateurs peuvent vous permettre d’attirer plus de trafic, et potentiellement plus de clients, donc.

Ensuite, un contenu de qualité va aussi renforcer votre image de marque et vous positionner en tant qu’expert.

Vous serez également en mesure de fidéliser vos clients.

Entre les deux plateformes, WordPress me semble être un meilleur cheval pour bloguer, et pas seulement parce qu’il a été initialement conçu comme un outil pour bloguer.

Shopify comporte bien un moteur de blog intégré et vous pourrez écrire vos articles et gérer les commentaires sans souci.

Test d'un article sur le blog de Shopify

En revanche, vous disposerez de moins de réglages. Par exemple, vous n’aurez pas la possibilité de créer des URLs personnalisées pour plaire à Google.

Shopify rajoutera notamment le préfixe “blog” sur l’URL de votre article.

Le drop shipping sous WooCommerce ou Shopify

Si vous vous intéressez de près au e-commerce, je parie que vous avez déjà entendu parler de ce terme à la mode : drop shipping.

L’idée ? Permettre à un ecommerçant de “vendre en ligne des produits qui sont en stock chez son fournisseur”.

En d’autres termes, votre boutique fait office de simple vitrine et vous n’avez plus de stock à gérer, ni de livraison à assurer.

Alors, pour faire du drop shipping, on part plutôt sur WordPress (WooCommerce) ou sur Shopify ?

Sur les deux plateformes, vous devrez passer par une ou plusieurs extensions pour faire le lien entre votre boutique et un revendeur tiers.

Comme l’explique cet article, l’investissement sera plus rentable avec Shopify, uniquement si vous êtes en mesure de vendre une grande quantité de produits.

Sinon, tournez-vous vers WooCommerce, qui sera meilleur marché.

WooCommerce vs Shopify : qui gagne ici ?

Grâce à son intégration à WordPress, WooCommerce profite du gigantesque écosystème qui l’accompagne et permet de pousser très loin la personnalisation.

Comment gère-t-on son SEO sous Shopify et sous WooCommerce ?

Votre boutique est prête, et correctement paramétrée ? Pour avoir des chances de vendre vos produits au plus grand nombre, vous allez devoir vous rendre visible sur les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo etc.).

Selon SEMrush, la recherche organique est la principale source de trafic des sites e-commerce (40 %).

Par ailleurs, on estime que 58% des consommateurs achètent sur Internet chaque mois.

Vous avez compris : optimiser votre SEO devient une nécessité.

Shopify propose nativement pas mal d’options intéressantes à ce niveau.

Pour commencer, vous pouvez éditer vos balises title et meta-description, très importantes en référencement naturel, sans passer par un outil tiers.

Aperçu du référencement sur les moteurs de recherche avec Shopify

Ensuite, Shopify génère automatiquement un sitemap XML. Ce dernier permet de faciliter l’indexation de vos pages sur un moteur de recherche.

Shopify fournit aussi automatiquement un certificat SSL à votre boutique après l’ajout de votre domaine personnalisé. Un petit cadenas apparaîtra alors juste devant votre URL.

Le SSL sur Shopify

C’est tout simplement indispensable car cela permet de sécuriser votre boutique : je vous rappelle quand même que des visiteurs vont être amenés à y effectuer des paiements.

Par ailleurs, le navigateur Google Chrome sanctionne les sites qui ne sont pas en HTTPS en indiquant à l’internaute qu’il navigue sur une page qui n’est pas sécurisée.

Enfin, vous pouvez aussi créer et gérer vos redirections 301 depuis votre interface administrateur.

On retourne sur WooCommerce, désormais. Même s’il est naturellement optimisé pour le SEO, ce dernier ne fait pas tout à fait le poids avec Shopify, au niveau de ses options natives.

Cependant, un plugin gratuit très célèbre permet de le doter de toutes les fonctionnalités nécessaires. Son nom ? Yoast SEO.

Alex vous explique comment le paramétrer dans cet article, et vous le présente dans cette vidéo :

Note

Si le référencement sur WordPress vous intéresse et que vous souhaitez creuser le sujet, n’hésitez pas à vous inscrire à la formation spéciale de WPMarmite “Enfin visible grâce au référencement”.

WooCommerce ou Shopify : qui gagne ici ?

WooCommerce dispose de plus d’options pour personnaliser finement votre SEO. Par exemple, sur Shopify, vous n’avez pas tout à fait la main sur la réécriture de vos URLs.

La plateforme ajoute automatiquement des catégories (par exemples pages avant le nom de votre page), ce qui ne vous permet pas de les rendre tout à fait propres.

L'URL des pages sur Shopify

Enfin, il est aussi intéressant de préciser que la vitesse de votre site peut avoir un impact sur votre positionnement SEO (Google recommande un temps de chargement en-dessous de 3 secondes sur mobile).

En ce sens, Shopify est réputé pour sa rapidité, puisqu’il héberge ses sites sur ses propres serveurs.

Avec WordPress, vous avez plus de chances d’avoir de mauvaises surprises à ce niveau si vous utilisez un hébergeur de piètre qualité. Méfiance de ce côté-là.

WooCommerce vs Shopify : comment s’assurer de la sécurité de son site sur les deux outils ?

Si vous utilisez Shopify, vous pouvez dormir tranquille : la plateforme s’occupe de tout niveau sécurité, qu’il s’agisse de la maintenance, des mises à jour, ou encore de la correction d’éventuelles failles de sécurité de votre site.

Sur WooCommerce, ce n’est pas la même mayonnaise.

Même si le plugin est développé et maintenu par Automattic (la maison-mère de WordPress), ce qui garantit un respect des standards du code en matière de sécurité, vous êtes seul responsable et devez vous débrouiller comme un grand.

Concrètement, vous devez notamment :

Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez consulter la série vidéo Le Point Sécu sur la chaîne Youtube de WPMarmite :

WooCommerce vs Shopify : qui gagne ici ?

Tout dépend de votre degré d’implication : si vous n’avez pas envie de mettre la main à la pâte, Shopify sera parfait pour vous.

En revanche, si vous désirez avoir un contrôle total sur la sécurité de votre site, WordPress vous offrira plus de latitude.

Quid de l’aide et du support sur les deux plateformes ?

Derrière votre écran, je vous vois en train de pester. Bougre, comment ajouter cette fichue fonctionnalité, vous dites-vous ?

Que faire pour vous en sortir sans alerter les services d’urgences ?

Shopify met à votre disposition plusieurs éléments pour vous éviter la crise :

  • Une barre de recherche bien visible en haut de votre interface d’administration permet d’accéder à des ressources précises.
La barre de recherche sur Shopify
  • Un Centre d’aide, comprenez une documentation au sein de laquelle on vous explique essentiellement comment configurer et gérer votre boutique.
  • Des ressources et événements : vidéos, webinaires, articles de blogs ou encore des forums communautaires, qui rassemblent près de 600 000 membres.
  • La Shopify Academy, une formation vidéo gratuite pour vous aider à configurer votre boutique.
  • L’envoi de ressources par email dès la mise en place de votre boutique. On m’a notamment présenté des stratégies pour générer du trafic ciblé vers ma boutique, comment activer des paiements pour être payé, ou encore comment atteindre des millions d’acheteurs.
  • En optant pour un forfait payant – on va y venir – vous avez accès à une assistance par email, chat ou téléphone 24h/24, 7j/7.
  • Vous pouvez aussi engager un expert Shopify, moyennant rémunération, afin qu’il se charge d’aspects techniques (développement web, design), ou plus marketing (ventes, contenu etc.).

En résumé, vous êtes pris par la main et accompagnés tout au long de votre processus d’apprentissage.

Avec WooCommerce, qu’en est-il ? Vous pourrez trouver de l’aide, mais ce ne sera pas aussi “direct”.

WooCommerce étant un plugin WordPress, cela vous donne accès à une gigantesque communauté très active. Vous pourrez notamment trouver des solutions à vos problèmes sur :

WooCommerce ou Shopify : qui gagne ici ?

Clairement, l’assistance sera rapide et personnalisée sur Shopify, notamment si vous optez pour un forfait payant.

Vous serez plus lâché au milieu de la jungle avec WooCommerce, même si la pluralité d’options existantes vous permettra très sûrement de trouver une solution à votre problème.

Quelles différences de prix entre les deux options ?

Shopify propose trois forfaits payants :

  • Basic Shopify (29$/mois, environ 26€).
  • Shopify (79$/mois, environ 70€).
  • Advanced Shopify (299$/mois, environ 268€).
Les différents forfaits sur Shopify

Par rapport à l’offre Basic, les forfaits Shopify et Advanced Shopify permettent notamment de créer plus de comptes d’employés et prélèvent moins de frais de transaction si vous utilisez une passerelle de paiement (2% en Basic, contre 1% et 0,5% pour les forfaits Shopify et Advanced Shopify).

Avec Shopify, l’avantage est que vous savez exactement combien vous allez payer par mois : tout est compris dans la même offre.

Attention

L’achat d’apps et d’un thème premium peuvent sensiblement faire augmenter l’addition.

WooCommerce, de son côté, est un plugin gratuit. Par contre, vous allez devoir obligatoirement assumer des coûts additionnels :

  • L’hébergement et le nom de domaine de votre boutique. En moyenne, comptez de 30€ à 80€ par an pour ces deux éléments (par exemple chez o2switch).
  • La note peut ensuite devenir plus salée si vous souhaitez vous munir d’un thème et d’extensions premium. Les prix vont varier en fonction de vos besoins. A titre d’exemple, un thème enfant de Storefront coûte 39€.
  • La maintenance du site représente un coût en termes de temps si vous vous en chargez vous-même.

WooCommerce ou Shopify : qui gagne ici ?

Difficile à dire, mais je dirais plutôt WooCommerce.

Tout d’abord, vous gardez quand même le contrôle sur la majorité de vos dépenses (libre à vous d’utiliser des extensions gratuites ou payantes).

Ensuite, si vous disposez d’un business assis sur la Toile avec un gros site e-commerce à gérer, vous aurez sûrement des vues sur le forfait le plus avancé de Shopify : Advanced Shopify.

A 299$/mois, le coût me semble très élevé. Cela représente environ 3 200€/an et même s’il n’est pas évident de comparer au détail près, il me semble que WooCommerce sera plus abordable, même si vous devez utiliser plusieurs extensions Premium (pas mal d’entre elles se payent d’ailleurs en une fois).

WooCommerce vs Shopify : que choisir ?

Vous voilà arrivé(e) au terme de ce comparatif WooCommerce vs Shopify.

Vous hésitez encore entre les deux plateformes ?

Voici quelques ultimes éléments pour vous aider à trancher.

Au moment de choisir, posez-vous notamment les questions suivantes :

  • Quelles fonctionnalités essentielles votre boutique doit-elle posséder ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolution de votre boutique ?
  • Quelles sont vos capacités techniques : savez-vous coder ou comptez-vous vous y mettre ?
  • Quel budget souhaitez-vous y consacrer ?
  • Voulez vous impliquer dans la maintenance et la sécurité de votre boutique en ligne ?
  • Quels sont les volumes de ventes que vous pensez faire dans les 18 premiers mois d’existence de votre e-commerce ?

Pour y voir encore plus clair, voici nos conclusions sur ces deux outils.

Shopify sera particulièrement adapté pour les non-techniciens et les débutants qui souhaitent être pris par la main et ne pas s’occuper de la maintenance et de la sécurité de leur site.

Sans la moindre connaissance des deux outils, créer une boutique e-commerce sera incontestablement plus rapide avec Shopify qu’avec WooCommerce.

Vous pouvez d’ailleurs vous faire une première idée gratuitement pendant 14 jours, soit la durée de la période d’essai.

Le site officiel de Shopify

Si vous désirez avoir la main sur tous les aspects de votre site, disposez de quelques connaissances techniques, et voulez un outil flexible au plus haut point, WooCommerce vous conviendra.

Les possibilités de personnalisation y sont plus importantes, notamment en raison de l’offre pléthorique d’extensions dédiées.

Par contre, n’oubliez pas que si vous utilisez déjà WordPress, la prise en main sera certes plus aisée, mais prenez en compte une phase d’apprentissage pour commencer à maîtriser l’extension.

Le site officiel de WooCommerce

Ca y est, vous avez fait votre choix ? Quelle solution utilisez-vous et qu’en pensez-vous ?

Vos retours d’expérience et avis sont les bienvenus dans les commentaires. A vos claviers, ça se passe juste en-dessous : à vous de jouer maintenant !