Vous connaissez sûrement l’expression suivante : « l’arbre qui cache la forêt ». On peut lui trouver divers champs d’application, et figurez-vous que cela marche dans le domaine du e-commerce.

Oui, dans le e-commerce, il y a WooCommerce (l’arbre) et les autres (la forêt). Il faut dire que la célèbre extension prend beaucoup, beaucoup de place.

Un arbre géant.
WooCommerce est un sacré arbre, on vous dit !

Incontournable, il s’agit tout simplement de la solution la plus utilisée à travers la planète pour concevoir une boutique en ligne.

Pour autant, ce n’est pas le seul plugin e-commerce présent sur le marché. Sans parler des autres outils à votre disposition, si l’on sort de l’écosystème WordPress.

Si WooCommerce est solidement enraciné dans le paysage et fait pas mal d’ombre à la concurrence, il ne représente pas toujours la solution idoine pour créer un site e-commerce.

Afin de vous aider à y voir plus clair dans ce paysage touffu, cet article vous présente 12 solutions alternatives à WooCommerce, avec une mise en perspective à chaque fois : peuvent-elles vous convenir ?

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

WooCommerce, un plugin e-commerce phare aux multiples avantages…

Un plugin e-commerce vraiment incontournable

Petit rappel, avant de dérouler le fil de cet article. Dans le circuit depuis septembre 2011, WooCommerce est une extension qui transforme votre site WordPress en boutique en ligne.

Depuis 2015, elle est développée et gérée par Automattic, l’entreprise derrière WordPress.com, et qui contribue majoritairement à WordPress.org.

Au moment de rédiger ces lignes – et il y a peu de chance que cela évolue lorsque vous les lirez -, WooCommerce est tout simplement incontournable dans le monde du e-commerce.

En une décennie, elle s’est imposée comme la figure de proue des solutions e-commerce. Sur WordPress, mais pas que, comme en témoignent ces statistiques éloquentes : 

  • 8,8 % des sites web mondiaux tournent sous WooCommerce, ce qui en fait la solution e-commerce la plus usitée à travers le monde. À titre de comparaison, WordPress (versions .com et .org confondues) propulse 43 % du web mondial au moment où nous publions cet article.
  • WooCommerce fait partie des 9 extensions du répertoire officiel WordPress qui cumulent 5M+ millions d’installations actives. Le célèbre plugin e-commerce tournerait précisément sur 5,1 millions de sites à travers la planète.
  • Près d’un tiers des sites e-commerce (27 %) utilisent WooCommerce (parmi le million de sites qui reçoivent le plus de trafic), contre 21 % par exemple pour Shopify (source : BuiltWith).
  • 93,7 % des boutiques en ligne conçues avec WordPress utilisent WooCommerce (source : Websitebuilder).

Comme vous pouvez le voir, WooCommerce en impose sur son marché. Sa croissance a aussi subi un sacré coup de boost avec le début de la pandémie de Covid-19, début 2020, puisque de nombreuses personnes se sont tournées vers l’extension pour débuter la vente en ligne (ce constat vaut aussi pour d’autres solutions concurrentes).

Certaines extensions majeures de l’écosystème WordPress, comme le constructeur de page Elementor, ont même choisi de surfer sur la tendance. 

Le fameux page builder met le paquet depuis plusieurs mois autour du e-commerce, en sortant fréquemment de nouvelles options pour aider ses utilisateurs à personnaliser des boutiques WooCommerce sans coder.

Formez-vous à Elementor

Apprenez à créer votre site WordPress grâce au constructeur de page le plus populaire du marché.

Elementor icon CTA

Pourquoi un tel succès ?

Si les chiffres disent beaucoup de la mainmise et de la puissance de WooCommerce, ils appellent aussi une question : quelles sont les raisons du succès de cette extension ?

On peut en détacher plusieurs : 

  • sa flexibilité. WooCommerce permet d’abord de créer n’importe quel type de boutique en ligne, quelle que soit sa taille. Ensuite, vous pouvez vendre n’importe quels types de produits grâce à lui (physiques, numériques, abonnements etc.) ;
  • son coût. Le plugin est gratuit, même s’il est vrai que vous devrez probablement sortir quelques deniers si vous souhaitez vous procurer une ou plusieurs extensions pour le rendre encore plus complet ; 
  • son écosystème. Il existe des milliers de thèmes et d’extensions dédiés spécifiquement au plugin e-commerce créé par Woo Themes. Vous trouverez par exemple plus de 1 300 thèmes qui lui sont dédiés sur le répertoire officiel, et des extensions pour répondre à de nombreux besoins (livraison, paiement, facturation, marketing, réseaux sociaux etc.) ;
  • sa compatibilité avec les thèmes et les extensions. Étant donné qu’il est incontournable, bon nombre de créateurs de thèmes et d’extensions s’attachent à être compatibles avec lui. Vous l’avez vu avec Elementor par exemple, dont je vous ai parlé quelques lignes au-dessus ;
  • son aspect open-source. Cela vous permet, entre autres, de garder la main sur tous les paramètres de votre site, ce que des solutions concurrentes ne permettent pas toujours (on y reviendra).

Alors, WooCommerce vous séduit ? Si vous souhaitez l’apprivoiser, je ne peux que vous recommander le visionnage de cette vidéo d’Alex, qui vous détaille pas à pas comment configurer correctement l’extension e-commerce :

Et pour une vision transversale et globale de WooCommerce, vous pouvez aussi compléter votre apprentissage avec la lecture de ce contenu, sur le blog de WPMarmite.

C’est tout, on s’arrête là ? Eh bien pas vraiment. Si WooCommerce constitue une solution de premier choix pour mettre sur pied une boutique en ligne, vous allez voir à présent qu’elle comporte quand même quelques limites. 

En même temps, personne n’est parfait. 😉

… avec quand même quelques inconvénients

Lorsque vous débutez avec lui, WooCommerce n’est quand même pas de tout repos, soyons franc :

  • une courbe d’apprentissage est nécessaire pour apprivoiser et comprendre ses différents menus. Même s’il s’utilise sur votre interface WordPress, à laquelle vous êtes habitué, WooCommerce a ses propres spécificités ;
  • vous ne disposez pas de service client (support) direct à votre disposition. Vous devez donc vous débrouiller tout seul lorsque vous êtes coincé, en parcourant des tutos et/ou en fouinant sur des forums dédiés ;
  • comme pour tout site WordPress, vous devez gérer la maintenance de votre boutique en ligne, c’est-à-dire assurer les mises à jour et la sécurité de votre boutique en ligne. Comme pour n’importe quel site WordPress, en somme ;
  • il peut ralentir votre interface d’administration (back-office), ce qui n’est jamais très agréable. Vous devez donc connaître les bonnes pratiques pour ne pas trop le surcharger.

Au-delà de ces quelques raisons, WooCommerce ne sera peut-être tout simplement pas la solution idoine pour vous, en fonction de vos connaissances techniques, de vos objectifs et de vos besoins.

Pour bien comprendre qui gravite autour de lui, voici un tour d’horizon des plugins e-commerce (au moins 10 000 installations actives) et des solutions alternatives à WooCommerce. Je vous en présente 12, répartis en trois catégories. 

Les extensions alternatives à WooCommerce

Easy Digital Downloads

Easy Digital Downloads est un plugin e-commerce pour vendre des produits numériques.

Installations actives : 50K+

Easy Digital Downloads est un plugin e-commerce freemium pour vendre des produits numériques (e-books, logiciels, documents, vidéos, photos etc.).

Créé par le développeur américain Pippin Williamson et son entreprise Sandhills Development, il a été racheté en septembre 2021 par Awesome Motive, l’entreprise de Syed Balkhi qui édite notamment les extensions Optin Monster, WPForms, Smash Balloon etc.

Quelles sont les atouts du plugin e-commerce Easy Digital Downloads ?

  • un système d’ajout au Panier (Shopping cart) prêt à l’emploi ;
  • l’intégration à différentes passerelles de paiement comme Stripe, PayPal, Google Pay et Apple Pay ;
  • la possibilité de créer des codes promo et de protéger le téléchargement de certains fichiers, par exemple après un temps donné ou plusieurs tentatives ; 
  • l’intégration à un vaste écosystème : Easy Digital Downloads s’intègre à de nombreux outils et plugins (Mailchimp, Dropbox, Slack, Zapier etc.). Il est aussi adossé à une communauté de développeurs, qui propose plus d’une centaine de thèmes et extensions dédiées ; 
  • accès à des statistiques sur les ventes ainsi qu’à l’historique d’achats de vos clients.

Combien ça coûte ?

Easy Digital Downloads dispose d’une version gratuite, disponible sur le répertoire officiel WordPress. 

Cependant, pour en tirer toute la quintessence, l’usage d’une de ses licences pro sera sûrement nécessaire (à partir de 99,50 $, soit environ 88 € pour une utilisation sur 1 site), ou alors l’achat d’add-on à l’unité, pour répondre à un besoin plus spécifique. 

Pour être en conformité avec la réglementation européenne concernant la TVA sur les produits numériques, vous aurez également besoin d’une extension telle que EU VAT for Easy Digital Downloads (89 € par an pour un site).

Easy Digital Downloads, pour qui ?

Si vous souhaitez vendre uniquement des produits numériques, Easy Digital Downloads peut constituer une solution alternative à WooCommerce

Son interface sera notamment moins chargée et plus intuitive, facilitant votre prise en main. Vous pourrez aussi vendre des produits physiques avec lui, à l’aide de ses add-ons. 

Mais dans ce cas, WooCommerce sera plus puissant et flexible.  

Télécharger Easy Digital Downloads :

MemberPress

MemberPress est un plugin e-commerce qui représente une alternative à WooCommerce.

MemberPress est une extension premium qui permet de créer un site d’espace membres, avec la possibilité de vendre des abonnements et des produits digitaux, notamment. 

Quels sont les atouts de MemberPress ?

  • MemberPress se présente comme étant l’outil pour créer un espace membres le plus simple à utiliser du marché.
  • L’extension permet de configurer finement des règles d’accès à vos articles, pages, vidéos, produits etc., en fonction du type d’abonnement de vos membres.
  • Intégration à de nombreuses solutions tierces.
  • Possibilité de créer un forum dédié pour vos membres, afin de favoriser l’interaction. 
  • Le content dripping est possible (accès à un deuxième contenu uniquement après la mise en ligne d’un premier contenu), ainsi que la mise à disposition de contenus avec une date d’expiration.
  • MemberPress peut aussi être utilisé comme une plateforme LMS (Learning Management System), pour gérer des contenus pédagogiques. 

Combien coûte MemberPress ?

Pour profiter des fonctionnalités de MemberPress, vous devrez débourser au minimum 179 $/an (soit environ 158 €), pour une utilisation sur 1 site. Et encore, cette licence ne donne pas accès à toutes les options de l’extension.

Vous le voyez, l’investissement est donc plutôt conséquent. Cependant, c’est un poil meilleur marché que ce que propose WooCommerce, avec son extension WooCommerce Memberships (199 $/an, soit environ 176 €), qui permet aussi de créer un espace membres, mais pas de plateforme d’apprentissage (LMS).

MemberPress, pour qui ? 

MemberPress se destine principalement aux utilisateurs souhaitant concevoir un espace membres sur leur site WordPress. Elle fait très bien les choses dans ce domaine-là, mais sera forcément limitée face à WooCommerce si vous désirez concevoir une boutique en ligne plus classique (avec produits physiques et numériques).

À noter que si vous souhaitez vous lancer dans la création d’un espace membres, l’extension freemium Paid Memberships Pro est plus abordable financièrement pour débuter.

Si vous voulez creuser le sujet des plugins d’espace membres, allez lire notre test vous en présentant 11 d’entre eux.

Gravity Forms

Gravity Forms permet de créer des formulaires de contact, mais pas que.

Gravity Forms (lien aff) est une extension premium qui permet de concevoir des formulaires de contact. Oui, et alors, quel est le rapport avec une solution e-commerce ?

Eh bien si je vous en parle par ici, c’est parce que Gravity Forms est tellement puissant, qu’il permet par exemple de créer un petit formulaire de commande, qui vous servira si vous désirez commercialiser un produit, par exemple.

Quels sont les atouts de Gravity Forms ?

Gravity Forms permet par exemple d’ajouter de multiples champs (standard, avancés, d’articles de prix etc.), ou encore de créer des logiques conditionnelles (certains champs s’afficheront uniquement si certaines conditions sont remplies).

Je ne développe pas plus par ici. Vous pouvez retrouver notre tutoriel d’utilisation de cette extension sur le blog.

Combien coûte Gravity Forms ?

Gravity Forms est disponible à partir de 59 $/an (soit environ 52 €) pour une utilisation sur 1 site. 

Par contre, si vous souhaitez utiliser Gravity Forms en tant que système de e-commerce, vous devrez obligatoirement passer par la licence Elite (259 $/an, soit environ 229 €). 

C’est notamment cette licence qui permet d’utiliser les add-ons de passerelle de paiement tels que Paypal ou Stripe.

Gravity Forms, pour qui ? 

Ne vous méprenez pas : malgré sa puissance, Gravity Forms n’est pas à proprement parler un plugin e-commerce, et il ne remplacera jamais un outil complet comme WooCommerce pour créer une boutique en ligne robuste.

Si vous avez l’habitude de l’utiliser, il pourra vous servir pour un besoin très précis (ex : création d’un bon de commande).

Après avoir décortiqué plusieurs plugins e-commerce incontournables, place à une deuxième famille de solutions alternatives à WooCommerce : les outils hébergés.

Notez également que des solutions comme Stripe et Paypal permettent d’ajouter un simple bouton de paiement sur votre site WordPress, ce qui peut déjà suffire si vous désirez vendre un seul produit ou service, par exemple. Plusieurs extensions permettent de lier ces deux passerelles de paiement à WordPress, sans compter qu’elles s’intègrent aussi à WooCommerce. On vous explique tout cela dans cet article pour Stripe, et dans celui-ci pour PayPal.
Dans la même veine,
l’extension WP Simple Pay pourrait aussi vous intéresser.
Enfin, notez que l’agence française Eoxia propose sa propre extension e-commerce :
WPshop2 (300+ installations actives). Elle propose notamment une synchronisation native à l’ERP de votre choix.

Formez-vous à WordPress en 3 mois

Apprenez à concevoir des sites WordPress sécurisés, rapides et conformes aux obligations légales avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible au CPF).

WPChef, la formation WordPress de référence

Les solutions hébergées alternatives à WooCommerce

Ecwid

Ecwid représente une alternative à WooCommerce.

Ecwid est une plateforme qui permet de créer une boutique en ligne, tout en proposant une intégration à WordPress à l’aide d’une extension dédiée : Ecwid Ecommerce Shopping Cart.

Quels sont les atouts d’Ecwid ?

  • Ecwid prétend vous aider à concevoir un e-shop « à partir de zéro en seulement cinq minutes, avec des outils de conception simples et personnalisables », sans installation de logiciel.
  • Vous pouvez vendre sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Amazon, Google) à partir de votre tableau de bord Ecwid.
  • Ecwid prend en charge tous les thèmes et hébergements WordPress.
  • L’outil s’occupe de la maintenance, en mettant à jour automatiquement votre boutique, ou en proposant des sauvegardes illimitées.
  • La livraison, le paiement et les taxes sont automatisés.
  • Ecwid peut exporter automatiquement vos produits WooCommerce.

Combien coûte Ecwid ?

Si l’extension WordPress est gratuite, son usage est très limité. Vous ne pouvez ajouter que 10 produits au maximum. 

Les plans payants démarrent à 15 €/mois, mais là encore, le nombre de produits que vous pouvez ajouter est très restreint (100 au maximum). Pour un usage illimité, vous devez basculer obligatoirement sur l’offre Unlimited (99 €/mois).

Ecwid, pour qui ? 

Ecwid se destine prioritairement aux personnes qui souhaitent créer une boutique en ligne très vite, sans s’embarrasser avec la technique. Par contre, je ne la conseille pas aux personnes qui souhaitent créer une boutique avec de très nombreux produits.

Si vous ne voulez pas être pieds et poings liés, il faudra sortir le porte-monnaie (1 200 €/an).

BigCommerce

BigCommerce est une alternative à WooCommerce qui prend de l'ampleur.

BigCommerce se présente comme « la solution la plus polyvalente du marché pour un e-commerce innovant ».

Il s’agit d’une plateforme Saas (Software as a Service) qui fonctionne en headless, c’est-à-dire que lorsque vous la connectez à WordPress, elle s’occupe du back-end (en gros, l’administration e-commerce du site comme la gestion des produits, le paiement et la logistique), alors que WordPress gère le front-end (le contenu visible en ligne).

Il existe d’ailleurs une extension WordPress dédiée, BigCommerce for WordPress, qui facilite l’intégration entre les deux plateformes.

Quels sont les atouts de BigCommerce ?

  • Un éditeur en glisser-déposer pour créer vos pages sans coder.
  • Des thèmes personnalisables.
  • Des fonctionnalités intégrées et à foison concernant le SEO, la navigation à facettes, ou encore la vitesse du site, pour ne citer qu’elles.
  • La gestion de plusieurs boutiques : retrouvez tous les produits de vos boutiques sur une même interface, avec un seul identifiant.
  • Aucun frais de transaction sur les paiements.

Combien coûte BigCommerce ?

BigCommerce propose 3 plans tarifaires, allant de 29,95 $/mois à 299,95 $/mois (soit de 26 € à 265 €/mois). Par contre, chaque plan est limité en matière de ventes que vous allez faire en ligne.

Le plan Standard (29,95 $/mois, soit 26 €) ne vous permet pas, par exemple, de vendre pour plus de 50 000 $ (environ 44 360 €) sur les 12 derniers mois. Pour faire sauter toute limite, vous devrez partir sur la licence Entreprise (tarifs non communiqués).

BigCommerce, pour qui ? 

BigCommerce est une solution en pleine expansion et très puissante, qui séduira notamment les adeptes de la technologie headless.

De par ses multiples options, elle se destine avant tout aux boutiques contenant de nombreux produits, beaucoup moins aux petites entreprises.

Shopify

Shopify est une solution e-commerce hébergée.

Lancée en 2006, Shopify une plateforme e-commerce en ligne payante qui fonctionne en mode Saas (logiciel en tant que service).

Il s’agit d’une solution très populaire : d’après ses données, Shopify serait utilisée par plus d’un million d’entreprises.

C’est aussi le principal concurrent de WooCommerce, sur le million de sites e-commerce qui reçoivent le plus de trafic. Shopify serait utilisé sur 20 % d’entre eux, contre 28 % pour WooCommerce.

Quels sont les atouts de Shopify ?

  • Shopify a su se faire une place au soleil en raison de sa simplicité d’utilisation : il vise avant tout les profils non-techniciens. Il est facile et rapide à installer.
  • L’outil se charge de presque tout pour vous : nom de domaine, sécurité, maintenance, marketing etc. 
  • Une interface en glisser-déposer, avec visualisation des changements en temps réel.
  • Shopify est réputé pour sa rapidité, puisqu’il héberge ses sites sur ses propres serveurs.
  • L’assistance par e-mail, chat ou téléphone 24h/24, 7j/7 si vous souscrivez à un des forfaits payants.
  • L’optimisation pour le commerce mobile, avec un panier d’achat adapté à ce type de support.
  • Une option pour récupérer les paniers abandonnés et l’intégration à plus de 100 passerelles de paiement.

Combien coûte Shopify ?

Shopify propose 3 forfaits : Basic Shopify (29 $/mois, soit environ 26 €), Shopify (79 $/mois, soit environ 70 €) et Advanced Shopify (299 $/mois, soit environ 265 €).

Plus la licence est élevée, plus vous pouvez créer de comptes d’employés (membres ayant accès à l’interface d’administration), et moins les frais sur chaque transaction sont élevés.

Shopify, pour qui ? 

Shopify est parfaitement approprié au public débutant qui ne souhaite pas prendre en charge tous les aspects techniques de sa boutique en ligne (sécurité, maintenance, hébergement, mises à jour etc.). Il s’agit donc d’une alternative crédible à WooCommerce.

Par contre, malgré ces atouts, Shopify ne propose pas autant d’options de personnalisation que WooCommerce, et n’est pas aussi flexible. Si vous souhaitez avoir un contrôle total sur votre boutique en ligne, WooCommerce sera plus approprié (à condition d’avoir quelques bases techniques).

Pour vous faire un avis encore plus précis sur les différences entre les deux solutions, consultez le comparatif que nous leur avons consacré.

Wix eCommerce

L'outil Wix permet aussi de créer une boutique e-commerce.

Si Shopify est dédiée spécifiquement au e-commerce, Wix est quant à lui une solution hébergée qui permet à la fois de créer un site vitrine, mais aussi une boutique en ligne, grâce à ses fonctionnalités e-commerce.

Comme il l’indique sur sa page d’accueil, Wix « vous donne la liberté de créer, gérer et développer votre présence sur le web »

Comme toute solution SaaS, il s’utilise uniquement en ligne, depuis un site web dédié sur lequel l’utilisateur se connecte.

Fondé en 2006, Wix revendique plus de 200 millions d’utilisateurs. Même s’il est très populaire, il reste très loin des chiffres de WordPress et WooCommerce. Selon l’organisme W3techs, il tournerait sur 1,9 % des sites à travers le monde (contre 8,7 % pour WooCommerce, et 43 % pour WordPress).

Quels sont les atouts de Wix eCommerce ?

  • Wix s’installe rapidement et facilement, en particulier si vous utilisez son processus d’intelligence artificielle appelé Wix ADI (Artificial Design Intelligence). Ce dernier se chargera de mettre sur pied votre site web personnalisé, avec du texte et des images sur-mesure.
  • Wix s’occupe de l’hébergement de votre site internet, de ses mises à jour, de sa sécurité etc.
  • Wix est très maniable, en particulier grâce à son interface visuelle en glisser-déposer.
  • Vous pouvez vendre des produits physiques et numériques avec Wix eCommerce.
  • Une offre de templates relativement conséquente (plus de 500), si on la compare aux autres solutions hébergées.
  • Possibilité de créer des abonnements pour recevoir des paiements réguliers.

Combien coûte Wix ?

Si Wix peut s’utiliser gratuitement (avec de sérieuses limitations) pour lancer un site vitrine, vous n’aurez d’autre choix que de payer pour recevoir des paiements en ligne.

Wix propose 3 offres eCommerce, allant de 20,40 €/mois pour la plus accessible, à 42 €/mois pour la plus chère.

Wix eCommerce, pour qui ? 

Wix eCommerce se destine d’abord aux utilisateurs de… Wix qui sont satisfaits de la plateforme et ne souhaitent pas en changer.

Si vous êtes un adepte des solutions hébergées et désirez un outil conçu pour le e-commerce, Shopify me semble plus complet et approprié.

Quoi qu’il en soit, Wix eCommerce peut convenir à une petite entreprise qui souhaite se lancer, à condition qu’elle n’ait pas trop de produits, car la gestion des stocks est moins intuitive que sur WooCommerce.

Ce dernier sera aussi beaucoup plus complet, si vous le couplez à des extensions indispensables.
Par ailleurs, Wix n’est pas open source, c’est-à-dire que vous n’avez pas accès à son code source pour le modifier.

Découvrez notre comparatif Wix vs WordPress pour bien comprendre les différences entre les deux outils.

Squarespace

Squarespace permet de créer un site vitrine et un site e-commerce.

Dans la même veine que Wix, voici maintenant l’un de ses principaux concurrents : Squarespace, qui propose aussi une option pour mettre sur pied et personnaliser une boutique en ligne.

Wix et Squarespace boxent notamment dans la même catégorie que WordPress.com, la solution hébergée proposée par Automattic.

Vous avez du mal à saisir les différences entre WordPress.com et WordPress.org (utilisé par WPMarmite) ? Puisqu’on peut parfois s’y perdre, on vous explique en quoi ces deux WordPress n’ont rien à voir dans ce contenu.

Quels sont les atouts de Squarespace ?

  • Comme avec Wix et Shopify, Squarespace a mis le paquet sur la simplicité d’utilisation. L’installation d’une boutique en ligne se fait en quelques clics, et Squarespace se charge de la sécurité, maintenance, hébergement etc.
  • Ajout illimité de produits et création de fiches produits enrichies (vidéos, images, suggestions etc.).
  • Intégration aux passerelles de paiement Stripe et PayPal.
  • Possibilité d’envoyer des enquêtes de satisfaction à vos clients et d’afficher des avis pour renforcer la preuve sociale.
  • Vente possible de produits physiques, numériques et par abonnement.
  • Assistance personnalisée 24 heures sur 24 par e-mail, messagerie instantanée ou en participant à un webinaire en direct.
  • Les templates sont sobres et épurés.

Combien coûte Squarespace ?

La fonctionnalité e-commerce de Squarespace est accessible à partir de la Licence « Business » (17 €/mois). Cependant, seule la licence « Avancé Commerce » donne accès aux options les plus poussées, à l’image de la récupération des paniers abandonnés, ou de la vente d’abonnements.

Squarespace, pour qui ? 

Mêmes remarques que pour Wix ou Shopify : Squarespace est surtout dédié aux novices qui ne veulent pas s’embarrasser avec la technique et la maintenance de leur site.

Si vous utilisez déjà cette solution pour votre site vitrine et qu’elle vous convient, tournez-vous naturellement vers elle.

Si vous partez de zéro et désirez avoir la main sur tous les aspects de votre boutique en ligne, préférez-lui WooCommerce.

Gumroad

Gumroad se pose comme une alternative à WooCommerce pour vendre des produits numériques.

Gumroad est une plateforme e-commerce conçue pour vous aider à vendre des produits numériques (livres, abonnements, formations). 

Un peu comme Easy Digital Downloads, sauf qu’elle a son existence propre, en dehors de WordPress.

Quels sont les atouts de Gumroad ?

  • Vous pouvez utiliser Gumroad pour créer votre boutique en ligne, ou bien vous servir de sa propre plateforme de paiement pour l’intégrer sur votre site.
  • Il est possible de vendre des produits par abonnement.
  • Accès à des données analytiques sur les ventes effectuées.
  • Possibilité d’envoyer des e-mails (automatisés ou pas) pour communiquer avec votre audience.

Combien coûte Gumroad ?

Gumroad est gratuit, dans le sens où vous n’avez rien à payer pour l’utiliser. Par contre, il prélève des frais sur vos ventes, frais qui sont dégressifs à mesure que vos ventes augmentent.

Par exemple, Gumroad prélève 9 % de frais sur les ventes (+ 30 centimes par transaction), lorsque vos revenus sur la plateforme sont compris entre 0 $ et 1 000 $ (environ 885 €). Ils sont de 7 % (+ 30 centimes par transaction) lorsque vous générez entre 1 000 $ et 10 000 $ (soit entre 885 € et 8 840 €).

Gumroad, pour qui ?

Le cœur de cible de Gumroad est avant tout constitué de personnes qui souhaitent vendre des produits numériques.

Nous en avons terminé avec la présentation des solutions hébergées. Place maintenant aux solutions open source alternatives à WooCommerce.

Comme avec WordPress.org, vous pouvez voir et modifier le code de ces solutions à votre guise, et les installer sur le serveur d’hébergement de votre choix.

Le Ptit Bouillon, votre antisèche sur l’actu WordPress

Recevez gratuitement les dernières infos de l’écosystème WordPress tous les 15 jours et créez de meilleurs sites.

Les solutions open source alternatives à WooCommerce

PrestaShop

PrestaShop est une solution e-commerce française.

PrestaShop est un logiciel e-commerce qui vous aidera à créer une boutique en ligne.

D’après des données fournies par Builtwith, son usage est plus répandu que celui de WooCommerce en France : on le retrouverait sur 18 % des sites e-commerce détectés, contre 13 % pour WooCommerce.

Créé en 2007, PrestaShop propulserait plus de 300 000 sites e-commerce dans le monde, pour un total de 17 milliards d’euros de ventes en ligne générées.

Quels sont les atouts de PrestaShop ?

  • Un nombre impressionnant de fonctionnalités (plus de 600), ainsi que la présence de plus de 5 000 modules et thèmes.
  • Flexibilité : l’aspect open source de PrestaShop le rend malléable. Vous pouvez le personnaliser à votre sauce.
  • PrestaShop est gratuit et peut le rester : libre à vous de payer pour lui ajouter de nouvelles fonctionnalités, ou pas.
  • L’outil est traduit dans plus de 75 langues.
  • Vous pouvez gérer finement toutes les composantes essentielles d’une boutique en ligne : produits, stocks, livraisons, moyens de paiement, SEO etc.
  • Une communauté très importante : plus d’un million de membres, plus de 1 000 contributeurs pour faire évoluer son code, et 250 agences partenaires.

Combien coûte PrestaShop ?

Prestashop est gratuit : vous pouvez télécharger et installer le logiciel sur votre serveur sans frais.

À noter que PrestaShop propose tout de même un Starter Pack (un site avec les modules essentiels) pour ceux qui ne souhaitent pas partir de zéro (à 435,99 €).

Enfin, plus de 5 000 modules, thèmes et services sont proposés à la vente – certains sont gratuits – sur la marketplace officielle de PrestaShop. Les tarifs varient en fonction des modules, mais en moyenne comptez au minimum une soixantaine d’euros pour vous en procurer un.

PrestaShop, pour qui ?

PrestaShop est une solution alternative à WooCommerce fiable et robuste, qui conviendra parfaitement aux boutiques en ligne hébergeant de très nombreux produits.

Comme avec WooCommerce, une courbe d’apprentissage sera nécessaire pour maîtriser l’outil. Pour avoir utilisé les deux, je trouve que le back-office de PrestaShop est plus complexe à prendre en main que celui de WooCommerce.

Si vous utilisez déjà WordPress et souhaitez créer une boutique en ligne, WooCommerce sera sûrement plus adapté, en particulier parce que vous serez déjà au fait de l’interface de WordPress.

Magento

Magento est un CMS open source pour le e-commerce.

Magento est une plateforme e-commerce open source détenue par Adobe (l’entreprise derrière Photoshop, Illustrator, Premiere Pro etc.).

Ce CMS (Content Management System) historique, lancé en 2008, est quand même en perte de vitesse. Il représente seulement 1 % des parts de marché des CMS, contre 65,2 % à WordPress et 6,6 % à Shopify, par exemple (source : W3Techs).

Il existe actuellement sous deux versions : « Magento Open Source », la version la plus utilisée du CMS, et « Adobe Commerce », notamment basée sur le cloud.

Quels sont les atouts de Magento ?

  • La solution open source est gratuite.
  • Elle est très flexible et peut s’adapter à la création de tous types de boutiques… à condition de savoir la manier.
  • Étant donné que Magento est une solution faite pour le e-commerce, elle propose les fonctionnalités adéquates (gestion des stocks et des commandes, service clients, paiements, livraison, marketing etc.).
  • Magento est livré avec un éditeur WYSIWYG (What You See Is What You Get) : vous visualisez vos changements en temps réel lors de la création de vos contenus.
  • Une communauté importante est adossée au CMS, avec près de 250 000 entreprises se servant de Magento.

Combien coûte Magento ?

La version open source de Magento est gratuite. Cependant, comme avec WooCommerce, vous aurez sûrement des coûts additionnels à supporter (hébergement, nom de domaine etc.), en particulier si vous décidez d’utiliser une ou plusieurs extensions.

Les prix de ces dernières varient, mais on les trouve généralement entre 100 $ et 300 $ l’unité (entre 88 et 255 €). 

Quant aux tarifs de Adobe Commerce, ils dépendent notamment du montant de vos ventes annuelles.

Magento, pour qui ? 

Magento, en particulier sous son format open source, est un logiciel avant tout destiné aux techniciens et utilisateurs relativement avancés.

Sa prise en main est complexe, raison pour laquelle je ne la conseille pas à un débutant. Par contre, en raison de sa puissance et de sa flexibilité, soulignons qu’elle convient très bien aux boutiques en ligne vendant des milliers de produits.

Télécharger Magento :

OpenCart

OpenCart est une alternative à WooCommerce.

OpenCart est l’une des solutions alternatives à WooCommerce les plus anciennes du marché. 

Lancée à l’origine en 1999, OpenCart a connu un départ difficile avec peu d’activité, rapporte Wikipédia, avant d’être relancé en 2006 par le dénommé Daniel Kerr. Depuis, OpenCart est toujours là !

Comme il le claironne sur son site officiel, avec OpenCart, il n’y a pas de « frais mensuels, pas de pièges. Juste une plateforme efficace et personnalisable pour votre nouvelle boutique de commerce électronique. Il suffit de l’installer, de choisir votre modèle, d’ajouter des produits et vous êtes prêt à commencer à accepter des commandes. »

Quels sont les atouts d’OpenCart ?

  • Le logiciel OpenCart est gratuit.
  • Vous pouvez créer un nombre de produits et de catégories illimités : OpenCart est approprié aussi bien pour les petites boutiques, que pour les grandes.
  • Sa place de marché aux multiples références, avec plus de 13 000 modules et thèmes.
  • La possibilité de gérer plusieurs boutiques depuis la même interface, avec leurs propres caractéristiques à chaque fois.
  • La fonctionnalité pour sauvegarder et restaurer votre site e-commerce.
  • Un tableau de bord avec de nombreuses infos sur les ventes, commandes, données analytiques etc.
  • La présence d’options de base (ajout de produits, gestion des stocks, passerelles de paiement, livraison, coupons de réduction etc.).

Combien coûte OpenCart ?

OpenCart se télécharge et s’utilise gratuitement. Vous devez par contre payer un hébergement et un nom de domaine chaque année, au minimum. 

Sans oublier d’éventuelles extensions (appelés modules), dont les prix démarrent en moyenne autour de 20 $ (environ 18 €).

OpenCart, pour qui ? 

Malgré un tableau de bord intuitif, OpenCart reste une solution un peu plus technique à maîtriser que WooCommerce.

Même si de nombreux modules sont proposés, vous devrez posséder de solides connaissances en PHP (le langage dans lequel est codé la plateforme) si vous désirez la personnaliser finement.

Quel plugin e-commerce choisir ?

Comme vous avez pu le constater, il existe de multiples plugins e-commerce et autres solutions alternatives à WooCommerce sur le marché. 

Au milieu de tout cela, il n’est pas simple de s’y retrouver, n’est-ce pas ? Alors, finalement, quel outil choisir ?

Pour répondre à cette question, vous devez d’abord prendre en considération plusieurs facteurs : 

  • vos besoins : désirez-vous créer une boutique avec de très nombreux produits ? Voulez-vous vendre uniquement un certain type de produits (ex : produits numériques) ? ;
  • vos capacités techniques : voulez-vous mettre les mains dans le cambouis ? Êtes-vous prêt à vous charger de la maintenance, de la sécurité ou encore de l’hébergement de votre site e-commerce ? ;
  • la nécessité de vous faire aider de façon individuelle : dans ce cas, la présence d’une assistance utilisateur sera requise ;
  • l’écosystème qui entoure l’outil que vous souhaitez adopter. L’existence d’une place de marché avec de nombreux thèmes et extensions, ainsi que la présence d’une communauté active, notamment de développeurs et de partenaires, constitue un vrai plus.
  • votre budget. N’oubliez pas que même si un logiciel est gratuit au départ, il y a ensuite des coûts additionnels à prendre en compte (ex: achat d’extensions). Fixez-vous un budget à ne pas dépasser dès le départ, c’est important !

Après avoir fait le point sur tout cela, vous y verrez beaucoup plus clair. 😉

À présent, il ne vous reste plus qu’à choisir l’outil adéquat.

Le meilleur plugin e-commerce n’existe pas. Le bon outil, c’est avant tout un outil adapté à vos besoins.

Néanmoins, voici quelques pistes pour vous aider à trancher : 

  • si vous utilisez déjà WordPress, WooCommerce sera un excellent choix, quelle que soit la taille de la boutique que vous souhaitez mettre en place. Flexible, puissant et adossé à une gigantesque communauté qui le fait constamment évoluer et progresser, WooCommerce reste un outil incontournable. Cependant, notez que vous devrez investir un peu de temps pour bien comprendre son mode de fonctionnement et en tirer parti au mieux ;
  • si vous utilisez WordPress et souhaitez vendre uniquement des produits numériques, Easy Digital Downloads peut constituer un recours très crédible ;
  • si vous ne souhaitez pas vous embêter avec la technique et n’utilisez pas WordPress (et ne comptez pas le faire), Shopify devrait vous séduire ;
  • si vous êtes un technicien averti et ne voulez pas vous reposer sur WordPress pour créer votre e-shop, des solutions alternatives à WooCommerce comme PrestaShop ou BigCommerce ont des atouts à faire valoir.

Et pour découvrir d’autres solutions alternatives à WooCommerce, consultez notre grand comparatif.

Du côté de WPMarmite, notre choix est clair : on adore WooCommerce ! Et vous, quelle est votre opinion là-dessus ? Partagez-nous vos retours dans les commentaires.