Avec plus de 350 millions de téléchargements au moment de rédiger ces lignes, Yoast SEO est l’un des 10 plugins les plus téléchargés de tous les temps.

Officiellement, cette extension est installée sur plus de 5 millions de sites pour optimiser leur référencement naturel (SEO).

Dit autrement, ce plugin est juste incontournable, ce qui amène une question : pourriez-vous passer à côté ?

Winnie l'ourson se tape la tête.
Pas besoin de se faire des nœuds au cerveau, vous allez voir.

Comme vous pouvez vous en douter, WPMarmite l’utilise. C’est aussi le cas de mon blog personnel, et de tous mes autres sites.

L’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche est quelque chose à prendre très au sérieux. Même sans être un maniaque du référencement, avoir un site bien optimisé n’est pas négligeable.

Dans cet article, nous allons passer Yoast SEO à la moulinette, pour que votre site fasse les yeux doux à Google, Bing et leurs petits copains.

Vous êtes prêt ?

Alors retroussez-vous les manches et mettez votre tablier !

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois en octobre 2021. Au moment où vous lirez cet article, l’interface de Yoast et certains de ses réglages auront peut-être évolué, mais les conseils donnés tout au long de ces lignes restent d’actualité.

Vous n’avez pas de temps devant vous ?

Alors téléchargez la fiche Yoast Turbo pour obtenir la configuration express et des conseils bonus.

Prérequis avant de commencer

Juste avant de découvrir en détails l’interface et les réglages de Yoast SEO, quelques rappels utiles.

Pour démarrer, vérifiez bien que le format des permaliens (les adresses des pages) de votre site sont en toutes lettres. Je vois beaucoup trop de sites dont les URL sont au format https://wpmarmite.com/?p=11350.

Les moteurs de recherche auront plus de mal à connaître le contenu de vos pages avec des URL dotées de numéros, plutôt que du type https://wpmarmite.com/difference-article-page-wordpress/.

Je vous parie une soupe à l’oignon que vous préférez le second format.

Avouez que c’est beaucoup plus simple à retenir ainsi.

Attention : Si vous n’êtes pas en train d’installer un nouveau site, votre référencement pourra en prendre un coup en cas de changement de permaliens.

Si vous décidez tout de même de le faire sur un ancien site, il faudra effectuer des redirections pour que les anciennes URL redirigent vers les nouvelles.

Pour savoir comment choisir un nom de domaine ou créer un site WordPress de A à Z, consultez nos guides complets.

Si le format des URL est encore au format par défaut sur votre site, rendez-vous dans Réglages > Permaliens et cochez « Titre de la publication ».

Réglages des permaliens WordPress.

Ensuite, tant que vous êtes sur cette page, profitez-en pour changer le préfixe des catégories et la base des mots-clés par défaut. Cela vous évitera d’avoir des mots en anglais dans vos URL.

Pour WPMarmite, j’ai choisi « cat » pour les catégories, et « sujet » pour les étiquettes. Mais vous pouvez mettre ce que bon vous semble, tant que cela est relativement court et pertinent pour vos visiteurs.

Structure des catégories et des mots-clés dans WordPress.

Encore une fois, attention si vous faites ces changements sur un site existant.

Une fois que tout est paramétré, cliquez sur « Enregistrer les modifications ».

Nous allons maintenant pouvoir entrer dans le vif du sujet.

Vérifiez bien que Yoast SEO est installé et activé. Si tel est le cas, vous devriez avoir un menu « SEO » sous « Réglages », dans la barre latérale.

Le menu SEO dans les réglages de l'extension Yoast SEO.

Aussi, voici le site de Yoast (en anglais).

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

Apprenez à concevoir des sites WordPress sécurisés, rapides et conformes aux obligations légales avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

Comment configurer les réglages de la version gratuite de Yoast SEO

Auscultons un par un les sous-menus de l’extension ainsi que ses différents onglets, et voyons ce qu’ils renferment. Le premier est…

Réglages généraux

Cliquer sur le sous-menu « Réglages généraux » est équivalent à un clic sur le menu « SEO » du plugin. Dans les deux cas, vous serez redirigé vers la même page, qui s’appelle « Réglages généraux – Yoast SEO ».

Onglet Tableau de bord

Vous trouverez, sur cet onglet, un récapitulatif des problèmes qu’a pu trouver Yoast SEO sur votre site WordPress, ainsi que des notifications listant des conseils de configuration et paramétrage.

Le menu Réglages généraux de Yoast SEO.

Comme vous pouvez le constater sur la capture ci-dessus, Yoast vous propose d’effectuer une première configuration SEO à l’aide d’un assistant dédié. Si vous débutez, il peut être utile de configurer l’extension étape par étape, en étant pris par la main.
Tous les réglages proposés par cet assistant vont être traités au cas par cas tout au long de ce guide, raison pour laquelle je ne vais pas m’y arrêter ici, pour ne pas faire doublon.

L’assistant de configuration de Yoast SEO.
L’assistant de configuration de Yoast SEO vous posera des questions pour pouvoir paramétrer automatiquement vos réglages.

Onglet Fonctionnalités

Cet onglet vous permet d’activer ou désactiver certaines fonctionnalités de l’extension.

Réglages généraux de Yoast SEO.
  • Analyse SEO : active/désactive les onglets « Requête cible » et donc « Analyse SEO » sur la métabox (encart) Yoast SEO, présente lorsque vous éditerez un article ou une page. Il est important de le conserver activé pour vous permettre d’optimiser vos publications.
  • Analyse de la lisibilité : active/désactive l’encart « Lisibilité » affiché dans les options de Yoast SEO lorsque vous rédigez un article par exemple. Vous y découvrirez des suggestions pour améliorer la structure et le style de votre texte.
  • Contenu Cornerstone : active/désactive la possibilité de filtrer et marquer le contenu important de votre site.
  • Compteur de lien textuel : active/désactive un outil vous indiquant le nombre de liens internes dans un contenu, et le nombre de liens internes faits vers ce même contenu. Laissez ce réglage sur « Activé » pour vous aider à améliorer la structure de votre site.
  • Plans de site XML : active/désactive les différents sitemaps générés par Yoast SEO.
  • Menu de la barre d’administration : active/désactive le menu Yoast dans la barre d’administration. À vous de voir si cela vous gêne, mais je vous conseille de le garder.
  • Sécurité : pas de réglages avancés pour les auteurs : active/désactive des options avancées de Yoast pour les utilisateurs ayant le rôle « Auteur » sur votre site pour éviter qu’ils ne puissent désindexer des pages par exemple.
  • Suivi d’utilisation : si vous souhaitez autoriser Yoast à utiliser certaines données de votre site pour améliorer leur extension, activez cette option. Dans le cas contraire, laissez le réglage par défaut (Désactivé).
  • REST API : point de terminaison Head : ici, on aborde un réglage très technique relatif à l’API REST de WordPress, qui lui permet de communiquer facilement avec d’autres sites et applications. Vous pouvez laisser le réglage sur « Activé ».
  • Partage amélioré sur Slack : si vos lecteurs utilisent Slack, vous profiterez de mentions supplémentaires (l’auteur et la durée de lecture estimée) lorsque l’URL d’une publication sera partagée sur l’outil de communication collaboratif.

Onglet Intégrations

Cet onglet vous servira à activer/désactiver des solutions tierces qui s’intègrent à Yoast SEO, telles que Semrush et Ryte (ce dernier vérifie toutes les semaines si votre site est toujours indexable par les moteurs de recherche).
Pour info, Zapier et Algolia ne sont disponibles que pour la version Premium de Yoast.

Pour chaque outil, des réglages spécifiques sont proposés. Par exemple, le plugin SEO indique que « l’intégration à Semrush ajoute des suggestions et statistiques pour les mots-clés saisis dans la requête cible ».

Intégration de Yoast SEO à des outils tiers.

Onglet Outils pour les webmasters

Si vous désirez utiliser les outils pour les webmasters proposés par Baidu, Bing, Google, ou Yandex, cet onglet va vous aider à faire vérifier votre site.

Réglages généraux Yoast SEO, outils pour les webmasters.

Comme cela est précisé, renseignez vos différents codes de vérification suivant les différents moteurs recherche.

Réglages SEO

Lorsque vous serez sur cette page, vous verrez qu’elle se compose de 7 onglets :

L'onglet Réglages généraux des réglages de Yoast SEO.

Étudions de plus près chacun d’entre eux.

Onglet Réglages généraux

Comme vous pouvez le voir juste au dessus, plusieurs options s’offrent à vous ici.

Séparateur de titre : Yoast SEO donne la possibilité de choisir facilement le séparateur – présenté sous la forme d’un symbole – à inclure dans le titre de vos pages.

Comme cela est indiqué dans la description, le séparateur peut être inclus entre le titre d’un article ou d’une page et le nom de votre site.

À vous de voir celui qui vous convient le mieux. Pour WPMarmite, je ne me suis pas compliqué la vie. J’ai gardé le bon vieux tiret.

Page d’accueil : Dans cet encart, plusieurs choses pourront s’afficher selon la configuration de votre site/blog.

Si votre page d’accueil affiche les derniers articles, deux champs s’afficheront pour vous permettre d’indiquer le titre de votre site (balise Title) et sa méta description, comme sur l’image au-dessus.

Des variables sont installées par défaut, mais entrez-y un titre et une description qui inciteront les internautes à visiter votre site.

En revanche, si vous avez défini une page en tant que page d’accueil, et une autre en tant que page des articles (page blog), vous devrez vous rendre sur ces pages pour y indiquer les titres et méta descriptions associées :

Vous pouvez définir les métadonnées de vos pages.

Surtout, ne négligez pas cette étape, car les informations que vous allez devoir fournir vont décrire votre page d’accueil aux moteurs de recherche.

Par exemple, voilà comment Google présentera votre page d’accueil aux internautes :

Le résultat de recherche de WPMarmite sur Google.

Même si Google prend de moins en moins compte la balise « Titre » par rapport à la balise h1 (celle du titre de votre article ou de votre page), essayez de décrire au mieux votre site pour convaincre les gens de vous rendre visite. 😉

Les liens vers les pages Tutoriels WordPress, Formation, À propos, etc. ont été automatiquement générés par Google. Si votre site est bien organisé et assez suivi, ces liens devraient apparaître lorsqu’un internaute tapera le nom de votre site sur Google.

Toujours dans l’encart Page d’accueil, vous pouvez ensuite procéder à des réglages pour les réseaux sociaux. Il est possible d’ajouter une image, un titre et une description « utilisés lorsqu’un lien vers votre page d’accueil est partagé sur les réseaux sociaux ».

Réglages réseaux sociaux sur Yoast SEO.

Knowledge Graph : Cet onglet est très important car il va vous permettre de tirer partie du « Knowledge Graph » de Google. Cela signifie que Google pourra afficher des informations complémentaires sur vous ou votre marque/société, à droite de ses résultats de recherche.

Par exemple, si on recherche des informations sur Matt Mullenweg (le co-créateur de WordPress), on constate la présence d’un encart à côté des résultats de recherche :

Knowledge Graph sur la requête Matt Mullenweg.

Bien entendu, il n’est pas garanti que Google mette systématiquement en avant les informations que vous allez saisir dans cet onglet, mais cela lui donnera une meilleure idée de qui vous êtes.

Passons maintenant au contenu de l’encart. Suivant si vous choisissez de préciser si vous êtes une organisation ou une personne, vous n’aurez pas les mêmes options :

  • Organisation : vous pourrez y définir le nom de votre société, ainsi que son logo ;
  • Personne : Yoast se base ici sur les informations renseignées dans votre profil utilisateur WordPress pour les utiliser dans les résultats de recherche de Google. Vérifiez bien qu’elles correspondent à votre identité. 😉
    Comme pour une organisation, vous pouvez aussi afficher un avatar ou un logo. Glissez-y par exemple une photo de vous.

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Onglet Types de publication

Une fois que la page d’accueil est paramétrée, il faut maintenant travailler sur toutes les autres pages de votre site.

Pour cela, Yoast SEO vous propose de donner des valeurs par défaut aux différents types de publication de votre site.

C’est ce qui va permettre de « définir l’apparence par défaut de vos publications dans les résultats de recherche », et notamment leur description.

L’image ci-dessous ne montre que les articles et les pages, mais si vous disposez d’un type de contenu personnalisé (custom post type, alias CPT), Yoast SEO l’affichera automatiquement.

Réglages des types de publication sur Yoast SEO.

Pour s’adapter à tous vos contenus, Yoast SEO utilise des variables. Par exemple, « Méta titre » correspond à la balise Title que Google affichera à propos de votre publication (article, page ou autre).

Un exemple de balise « Méta titre ».
Un exemple de balise « Méta titre » correspondant à l’article de WPMarmite sur le thème Astra.

Cliquez sur « Insert variable » (soit « Insérer des variables de métadonnées »), en haut à droite de l’écran concerné, pour obtenir la liste de toutes les variables disponibles.

Variables de métadonnées proposées par Yoast SEO.

Parcourons ensemble les options qui nous sont proposées :

  • Afficher les Articles dans les résultats de recherche : sélectionnez « Activé » pour indiquer aux moteurs de recherche d’indexer votre contenu. C’est très important !
  • Afficher les réglages SEO pour les Articles : Cette option sert simplement à masquer l’encart Yoast SEO (que l’on appelle métabox, dans le jargon WordPress) lorsque vous êtes en mode édition (c’est-à-dire en train d’écrire un article, une page ou un autre type de contenu). Cet encart permet d’affiner les paramètres définis par défaut dans les options. C’est donc très pratique. Activez cette option pour les articles et les pages. En revanche, il peut exister des types de contenu où cela n’est pas utile (si vous avez un contenu de type slider, par exemple).
  • Méta titre : Pour WPMarmite, j’utilise simplement le nom des articles/pages pour la balise du titre de la page (variable Title).
  • Méta description : Pour le texte qui s’affiche dans les résultats de recherche, j’utilise un extrait de l’article ou de la page. Si cet extrait n’est pas défini, il sera généré automatiquement par le plugin.
  • Réglages de schéma : Par défaut, Yoast décrit automatiquement le contenu de vos publications aux moteurs de recherche en utilisant des données structurées, afin que ces derniers comprennent mieux le contenu de votre site. Pour cela, elle fait appel au vocabulaire Schema.org, un protocole de données structurées adopté en 2011 par Google, Bing et Yahoo.

Onglet Médias

L'onglet Médias de Yoast SEO.

URL de médias et fichiers joints : il est très important de sélectionner « Oui ». Sans cela, vous pourrez vous retrouver avec des pages vides ne contenant qu’une seule image. Cela n’est ni intéressant pour vos visiteurs, ni pour les moteurs de recherche.

Onglet Taxonomies

Après avoir travaillé sur les types de contenu et les médias de notre site, passons aux taxonomies. Les taxonomies correspondent aux catégories et aux mots-clés définis pour chaque type de contenu.

Par défaut, WordPress possède les catégories et les étiquettes des articles, mais il est possible d’en avoir d’autres. Par exemple, on peut avoir des catégories de projets pour le portfolio.

Toutes les taxonomies détectées sur votre site seront affichées au sein de cet onglet.

L'onglet Taxonomies de Yoast SEO.

Afficher les catégories dans les résultats de recherche : par défaut, vos pages de catégories seront indexées par les moteurs de recherche. Cependant, si vous ne souhaitez pas que ce soit le cas, vous pouvez cocher « Désactivé ». Elles seront automatiquement ignorées et exclues de votre plan de site XML. Je vous conseille de laisser cochée la case « Activé ».

Méta titre : les titres des pages devront s’afficher selon le modèle que vous définirez. Voici ceux que j’utilise sur WPMarmite, mais libre à vous de les modifier :

  • Catégories : Category – Page Separator – Site Title (traduction : Catégorie – Séparateur – Titre du site) afin d’afficher le nom de la taxonomie, suivie du séparateur et du nom de votre site ;
  • Étiquettes : Tag – Page Separator – Site Title ;
  • Autres taxonomies Term title – Page Separator – Site title (Term title correspond au nom de la taxonomie).

Méta description : Ici vient la description de vos taxonomies. Il est recommandé d’utiliser les variables suivantes :

  • CatégoriesDescription de la catégorie ;
  • Étiquettes : Description de l’élément ;
  • Autres taxonomiesDescription de l’élément.

Veillez à bien remplir les descriptions de vos catégories, étiquettes et de vos autres taxonomies pour que cela fonctionne. Pour ce faire, modifiez chacune de vos catégories et remplissez le champ description. Faites de même pour vos étiquettes et vos autres taxonomies.

Vous pouvez trouver la liste des variables disponibles en cliquant sur le bouton « Insert variable » (« Insérez des variables de métadonnées »).

URL des catégories : Par défaut, WordPress place le préfixe « category » (ou le préfixe que vous avez défini dans Réglages > Permaliens) dans les URL des catégories. On obtient donc des permaliens du type : monsite.fr/category/plugins-wordpress/.

Si vous estimez que ce préfixe n’est pas nécessaire pour votre site et souhaitez l’enlever, choisissez « Supprimer ».

Réglages des URL des catégories sur Yoast SEO.

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Onglet Archives

Passons maintenant aux paramètres des pages d’archives, c’est-à-dire des pages où sont listées les articles. Parmi ces pages on retrouve les pages d’archives par auteur et par date :

L'onglet Archives des réglages SEO.

Concernant les Réglages des archives d’auteur, il y a deux possibilités :

  • Si vous êtes la seule personne à écrire sur votre site, vous pouvez sélectionner « Non » et « Désactiver les archives de l’auteur » car le contenu de cette page serait identique à celui de votre blog et pourrait causer un risque de contenu dupliqué (et ainsi pénaliser votre référencement). Dans ce cas, renseigner le modèle de titre et de description serait inutile.
  • Si vous êtes plusieurs à écrire sur votre site, les pages auteurs peuvent être utiles à vos visiteurs. Vous pouvez donc les activer.

Dans le cas où vous souhaiteriez les indexer, pensez à remplir les modèles de titre et de méta description en utilisant les variables (vous en aurez la liste en cliquant sur « Insert variable »).

Pour les Réglages des archives par date, il est conseillé de ne pas les indexer pour éviter tout risque de contenu dupliqué. Ne les désactivez pas, afin de donner la liberté à vos visiteurs de parcourir vos archives.

De même, si pour une quelconque raison, vous désirez indexer ces pages, remplissez les modèles de titre et de méta description en utilisant les variables de Yoast SEO.

L’onglet « Archives » permet également de définir les titres des pages de recherche et des pages 404 (lorsque la page demandée n’existe pas), via l’encart « Pages spéciales ».

Voici quelques suggestions pour votre site :

  • Pages de rechercheRecherche pour – Phrase de recherche ;
  • Pages 404Erreur 404 – Séparateur – Titre du site.

Si vous êtes créatif et que votre site ne se prend pas trop au sérieux, vous pouvez mettre un titre amusant sur votre page 404 comme je l’ai fait sur WPMarmite (je vous laisse découvrir par vous même ce que j’ai choisi).

Onglet Fil d’Ariane

En matière de référencement, avoir un site optimisé ne concerne pas que les titres et les permaliens.

Il est important d’avoir des liens provenant d’autres sites (backlinks). Par ailleurs, travailler les liens internes (c’est-à-dire entre les pages de votre site) est un point à ne pas négliger, également.

Pour cela, Yoast SEO intègre un fil d’Ariane (breadcrumbs, en anglais) afin de renseigner vos visiteurs (pour savoir où ils se trouvent sur votre site), et de créer des liens pertinents vers d’autres pages de votre site.

Il faut savoir que tous les thèmes ne sont pas tous conçus pour être compatibles avec cette fonctionnalité de Yoast SEO. Si votre thème WordPress ne l’est pas, vous pouvez mettre les mains dans le code, mais cela demande quelques connaissances.

Si vous voulez tenter le coup, attention : ce n’est pas donné à tout le monde.

Vous êtes prêt à vous lancer ? Insérez le code suivant à un endroit stratégique (par exemple au-dessus de votre contenu), de préférence dans le fichier header.php du thème enfant que vous aurez créé pour l’occasion :

PHP

Et si vous ne voulez pas mettre les mains dans le cambouis, vous pouvez toujours changer de thème. N’hésitez pas à jeter un œil à notre galerie de thèmes gratuits pour avoir un aperçu des meilleurs spécimens.

Est-ce que tout est bon pour vous ? Alors regardons de quoi se composent les options du fil d’Ariane :

Les réglages du Fil d'Ariane de Yoast SEO.

Séparateur pour le fil d’Ariane : le caractère que vous indiquerez sera utilisé en tant que séparateur des différentes sections du fil d’Ariane. Personnellement, j’utilise souvent le caractère « » », mais vous pouvez utiliser « » ou encore « > ».

Texte d’ancrage pour la page d’accueil : comment votre page d’accueil doit-elle se nommer dans le fil d’Ariane ? Accueil, Home, Blog ou autre chose ? À vous de choisir.

Préfixe pour le fil d’Ariane : il est possible de mettre un petit texte avant le fil d’Ariane. Un « Vous êtes ici : » interpelle le visiteur, mais ne rien mettre rendra le fil plus épuré.

Préfixe pour le fil d’Ariane des archives : même conseil qu’auparavant, sauf que cela est destiné à la page des archives.

Préfixe pour le fil d’Ariane des pages de recherche : même conseil qu’auparavant, sauf que cela est destiné aux pages contenant les résultats de recherche. WPMarmite utilise simplement « Résultats de recherche : ».

Fil d’Ariane pour la page 404 : Entrez ce que devra afficher le fil d’Ariane lorsque les visiteurs se trouveront sur une page 404 (c’est-à-dire une page qui n’existe pas).

Mettre en gras la dernière page : pour mettre la page courante un peu plus en avant, vous pouvez la mettre en gras. Cela est purement esthétique.

Taxonomie à afficher dans le fil d’Ariane pour les types de contenu/Archive de type de contenu à afficher dans le fil d’Ariane pour les taxonomies : lorsqu’un type de contenu possède plusieurs taxonomies, vous avez la possibilité de choisir celle qu’il faut afficher dans le fil d’Ariane.

Pour les articles, par exemple, il y a les catégories, les étiquettes, voire le format (si votre thème prend en compte les formats d’articles comme la vidéo, la citation, etc). Vous pouvez ne rien choisir, mais pour les articles, nous vous recommandons de sélectionner les catégories.

Activer le fil d’Ariane pour votre thème : Je pense que cette option se passe de commentaires. 🙂

Enregistrez les modifications avant de cliquer sur l’onglet suivant.

Onglet RSS

Yoast SEO permet d’apporter des modifications au contenu du flux RSS de votre site. Pour rappel, un flux RSS est un moyen de s’abonner à un site pour recevoir ses futurs articles par ce que l’on appelle un lecteur de flux RSS. Il existe notamment Feedly.

Il arrive parfois que les flux RSS d’un site soient repris sans citer la source, il serait donc intéressant d’inclure une petite signature automatiquement pour éviter ce léger désagrément (cela vous fera même gagner quelques liens).

Voici ce que j’ai ajouté à la fin du flux RSS de WPMarmite :

Onglet RSS de Yoast SEO.

Comme pour les titres des pages, il est possible d’utiliser des variables pour construire le message de votre choix. Vous pourrez placer du texte (et du code HTML) avant et après le contenu de votre flux RSS mais il n’est pas obligatoire de faire les deux.

Note : en complément, affichez seulement l’extrait de l’article dans votre flux RSS, en allant dans Réglages > Lecture.

Devenez enfin visible grâce au SEO

Optimisez le référencement de votre site WordPress, obtenez du trafic et augmentez votre chiffre d’affaire.

Allez, on enchaîne avec le menu d’options suivant. Il concerne les…

Réseaux sociaux

Yoast SEO permet d’optimiser votre site pour les principaux réseaux sociaux. On y retrouve bien sûr Facebook et Twitter mais aussi Instagram, LinkedIn, YouTube, Pinterest, MySpace et Wikipédia.

Des métadonnées seront insérées dans les pages de votre site pour améliorer l’intégration de vos contenus sur les réseaux sociaux.

Commençons avec l’onglet…

Onglet Comptes

Réglages des comptes réseaux sociaux sur Yoast SEO.

Ici rien de compliqué, vous avez juste à entrer les liens vers vos profils sociaux si vous estimez qu’il est nécessaire de les associer à votre site.

WPMarmite a par ailleurs un compte Instagram dédié, abonnez-vous pour y suivre nos publications et stories.

Le but de cet onglet est d’informer Google sur votre identité en ligne (peut-être se sert-il des statistiques liées à ces comptes pour déterminer votre popularité et donc mieux vous référencer ?).

Onglet Facebook

Même si vous n’utilisez pas Facebook personnellement ou pour votre site, votre contenu peut malgré tout y être partagé. Il est donc important d’activer l’option « Ajouter les métadonnées OpenGraph ».

L'onglet Facebook sur WordPress SEO.

Image par défaut : téléchargez une image qui représentera votre site sur Facebook (ex : votre logo). C’est elle qui s’affichera lorsqu’une publication de votre site sera partagée sur les réseaux sociaux, si aucune image n’a été définie au niveau de la publication.

Quand vous avez terminé, sauvegardez le tout en cliquant sur « Enregistrer les modifications ».

Vous êtes toujours là ? Allez, on continue avec…

Onglet Twitter

Le principe est le même qu’avec Facebook. Activez simplement l’option « Ajouter les métadonnées de carte Twitter ».

Réglages de Twitter sur Yoast SEO.

Le type de carte à utiliser par défaut : Les cartes Twitter sont un moyen élégant d’intégrer du contenu sur Twitter. Sélectionnez « Résumé avec grande image », et cliquez sur « Enregistrer les modifications ».

Pour aller plus loin dans l’intégration de Twitter à WordPress, lisez cet article dans lequel WPMarmite a testé les 12 plugins les plus populaires du genre.

Onglet Pinterest

Pour optimiser votre site pour Pinterest, vous devez absolument cocher la case pour ajouter les métadonnées OpenGraph dans l’onglet Facebook vu précédemment.

Ensuite, vous devez vérifier votre site en ajoutant le code de vérification de Pinterest. Vous verrez comment faire sur cette page.

Réglages Pinterest sur Yoast SEO.

Nous en avons terminé avec le paramétrage des réseaux sociaux. N’oubliez pas de cliquer sur « Enregistrer les modifications » pour tout sauvegarder.

Passons au menu suivant avec les …

Outils

Les outils proposés par Yoast SEO.

Trois outils sont actuellement proposés sur la version gratuite de l’extension de référencement. Le premier est…

Import et export

Cet outil ne vous sera utile que dans deux cas de figures :

  • vous avez décidé d’opter pour le plugin Yoast SEO et vous voulez qu’il reprenne les options définies par votre ancien plugin de référencement ;
  • vous voulez reprendre le paramétrage de votre site pour un autre site, ou simplement pour faire une sauvegarde.

Si vous avez coché l’une des deux cases ci-dessus, vous disposerez de 3 onglets pour procéder à des réglages :

  1. Importer les réglages : cet onglet vous sera utile si vous avez déjà exporté les réglages de Yoast SEO (par exemple d’un autre site).
    Ici, rien de compliqué, vous avez juste à sélectionner votre fichier contenant les réglages à importer, et à cliquer sur le bouton « Importer les réglages ».
  2. Exporter les réglages : cet onglet permet d’exporter les réglages du plugin à des fins de sauvegarde, ou pour éviter de refaire toute la configuration sur un autre site.
    Gardez votre fichier d’export précieusement afin de ne pas le chercher partout lorsque vous en aurez besoin. Idéalement, envoyez-le-vous par e-mail ou utilisez un service comme Dropbox pour le conserver.
  3. Importer à partir d’autres extensions de SEO : Si vous avez décidé de passer d’une autre extension SEO à Yoast SEO, vous n’aurez pas à refaire toute la configuration. Yoast a prévu le coup, et vous permet d’importer les réglages de votre extension précédente.
    Yoast SEO va détecter automatiquement si vous utilisez un autre plugin (ex : Rank Math, SEOPress), et vous proposer d’importer toutes les données automatiquement si c’est le cas.
Import-export de réglages sur l'extension WordPress SEO.

Découvrons maintenant le second outil proposé par Yoast SEO.

L’éditeur de fichiers

Cet onglet vous permet de créer et d’éditer votre fichier robots.txt, si vous n’en avez pas, et d’éditer également votre fichier .htaccess.

Note : Il est possible que cet éditeur de fichiers soit absent sur votre interface de Yoast SEO. Cela peut par exemple être le cas si une extension de sécurité ou un snippet empêche l’édition de fichiers par WordPress.

Modification des fichiers robots.txt et .htaccess sur Yoast.

Si vous voulez en savoir plus sur ces deux fichiers, je vous conseille de parcourir nos articles sur le guide ultime du fichier .htaccess et Comment optimiser le fichier robots.txt de son site WordPress.

L’éditeur par lot

Derrière ce nom barbare se cache une fonctionnalité bien pratique. Elle permet de définir un titre, une description et d’autres paramètres pour chaque publication.

Ce qui nous intéresse avec les éditeurs par lots proposés est la possibilité d’ajouter ou de modifier rapidement les titres et les descriptions de votre contenu.

Voici comment cela se présente :

L'éditeur par lots de Yoast SEO.

Votre contenu est listé dans la page, et les colonnes vous apportent différentes informations. Entrez simplement un nouveau titre dans l’avant- dernière colonne, et cliquez sur « Enregistrer » pour l’enregistrer.

Si vous ajoutez plusieurs titres, cliquez sur « Tout enregistrer » pour tous les sauvegarder d’un coup.

Dans le cas d’un site avec beaucoup de contenu, vous avez la possibilité de filtrer par type d’article en cliquant sur le menu déroulant « Afficher tous les types de publication » et par statut (Tous, Publiés, Brouillon et Supprimez les).

Un second éditeur est présent pour vous permettre de modifier les descriptions de vos publications dans un autre onglet.

Son fonctionnement est similaire à l’éditeur de titres. Reprenez les informations ci-dessus pour voir comment l’utiliser.

Optimiser les données SEO

Cette ultime option vous permet d’« accélérer votre site et obtenir des statistiques de maillage interne » en autorisant Yoast SEO « à procéder à quelques optimisations sur le stockage des données SEO ». Cela fonctionne de manière automatique.

Félicitations, vous venez de terminer la phase de paramétrage de la version gratuite de Yoast SEO ! À présent, place à l’optimisation de vos publications.

Comment optimiser vos contenus avec Yoast SEO ?

Même si l’extension fait pas mal de choses automatiquement (notamment grâce à ce que nous avons vu tout au long de cet article), il est préférable de chouchouter vos articles, pages et autres contenus.

Pour cela, je vous invite à ouvrir un article en mode édition, et à faire défiler la page. Très rapidement, vous allez tomber sur la métabox Yoast SEO. Pour moins jargonner, il s’agit de l’encart dans lequel vous allez optimiser votre contenu. Rappelez-vous, nous en avons parlé tout à l’heure. 🙂

Cette métabox est composée de 4 parties que nous allons parcourir en détails (il existe aussi un add-on que j’utilise pour les vidéos mais je n’en parlerai pas en détails ici) :

  • SEO ;
  • Lisibilité ;
  • Schema ;
  • Réseaux sociaux.

Psst ! Depuis fin 2020, les fonctionnalités d’optimisation de Yoast SEO sont directement intégrées à votre constructeur de page préféré, Elementor. Plus besoin de sortir de l’interface d’édition pour y accéder : il vous suffit d’aller chercher l’onglet « Yoast SEO » dans les réglages de votre page. Pratique !

Formez-vous à Elementor

Apprenez à créer votre site WordPress grâce au constructeur de page le plus populaire du marché.

Elementor icon CTA

Onglet SEO

Cet onglet va vous permettre d’optimiser votre publication afin qu’elle puisse essayer de se positionner au mieux sur les pages de résultats de recherche. À titre d’exemple, j’ai pris la métabox Yoast SEO de cet article.

Par défaut, on se trouve sur l’onglet SEO :

L'onglet SEO de la métabox de Yoast.
Aperçu des options de l’onglet SEO.

Requête cible : correspond au mot-clé principal. Définissez ici le mot-clé sur lequel vous voulez vous positionner. En fonction de l’optimisation de votre article, vous saurez ce que vous aurez à améliorer grâce aux signaux se trouvant en dessous (dans la section Analyse SEO > Résultats de l’analyse : Problèmes, Améliorations, Déjà optimisé).

Aperçu Google : vous donne un aperçu du résultat de recherche Google de votre article sur mobile ou sur bureau.

Méta titre / Slug / Méta description : chaque option dispose d’une zone prévue à cet effet pour pouvoir l’éditer ou la modifier. Vous aurez un aperçu en direct juste au-dessus (sous « Aperçu Google »).

Aperçu Google de vos balises métadonnées sur l'encart de Yoast SEO.

Analyse SEO

Cette section a pour but de vous donner des conseils d’optimisation pour votre publication.

L'analyse SEO de Yoast sur un contenu.

Dans le cas de la capture d’écran, on peut voir que tous les signaux ne sont pas au vert. Cela n’est pas obligatoire pour que vos publications se positionnent bien dans les moteurs de recherche, donc ne cherchez pas à avoir des feux verts partout !

En clair, il ne faut pas en faire une obsession, cependant, essayez quand même de les regarder régulièrement pour améliorer vos pages ou articles.

L’important reste de rédiger des contenus UTILES aux utilisateurs. Ce n’est pas parce que vous répéterez 20 fois un mot-clé dans un article que Google va vous favoriser (au contraire).

Attention à ne pas faire n’importe quoi pour faire les yeux doux aux moteurs de recherche car le retour de bâton peut faire mal.

Au final, Yoast SEO calcule un score global qui sera affiché dans la barre latérale des réglages de votre article, sous la section « Yoast SEO », juste en dessous de « État et visibilité » :

Score global de lisibilité.

Section + Ajouter une variante

Il s’agit d’une option de Yoast SEO Premium. N’en tenez pas compte, car dans la majorité des cas, vous n’en aurez pas besoin.

Section Contenu Cornerstone

Chez Yoast, les contenus Cornerstone sont « les publications les plus importantes et les plus longues de votre site ». Techniquement, cela s’approche de ce que l’on appelle une « page pilier », dans le jargon marketing.

Un article ou une page cornerstone est optimisée autour d’un mot-clé général et concurrentiel (ex : seo wordpress) qui couvre tout ce qu’il est important de savoir sur un sujet donné (ex : le référencement sur WordPress).

À côté de cela, vous disposez de contenus moins longs et moins fouillés sur ce sujet général (le référencement WordPress), contenus qui font des liens vers votre article cornerstone.

Cela permet aux moteurs de recherche de comprendre que l’article le plus important sur le sujet est votre contenu cornerstone, et en quelque sorte d’augmenter vos chances de mieux le positionner dans ses pages de résultats. 

Pour vous aider dans cette entreprise, Yoast vous propose de marquer certains contenus comme cornerstone, en activant ou désactivant une simple option :

Contenu Cornerstone sur Yoast.

Cette option est très intéressante, mais elle nécessite d’avoir un minimum de connaissances en SEO pour être capable d’analyser quels sont vos contenus cornerstone, et de comprendre si vous avez été en mesure de concevoir une structure de liens internes autour de ces contenus.
Si vous venez de lancer un blog avec très peu d’articles ou n’êtes pas sûr de vous, n’activez pas cette option.

Section Avancé

Avant de modifier quoi que ce soit dans cette section « Avancé », je vous conseille de bien comprendre le rôle de chacune des options proposées. Il serait dommage de causer du tort à votre site, après tout le travail que vous venez d’accomplir.

La section Avancé de Yoast SEO.

Détaillons les options auxquelles vous avez accès ici : 

  • Autoriser les moteurs de recherche à afficher le contenu Article dans les résultats de recherche : laissez toujours la valeur par défaut ici, pour que vos contenus soient toujours référencés ;
  • Les moteurs de recherche doivent-ils suivre les liens sur le contenu Article : cette option permet de montrer votre maillage interne entre vos différents contenus aux moteurs de recherche. Laissez toujours « oui », sauf si vous listez un grand nombre de sites sans grand intérêt pour vous sur une page ;
  • Méta Robots avancés : dans la plupart des cas, laissez le paramètre par défaut (sauf si vous êtes certain de ne pas vouloir indexer une catégorie, une étiquette ou une autre taxonomie) ;
  • Titre pour le fil d’Ariane : Renommez si nécessaire cette taxonomie dans le fil d’Ariane ;
  • URL canonique : Une URL canonique correspond à l’URL officielle d’une page. Cela a pour but de limiter les cas de contenus dupliqués. Ne remplissez pas ce champ afin d’utiliser l’URL générée par WordPress.

Devenez enfin visible grâce au SEO

Optimisez le référencement de votre site WordPress, obtenez du trafic et augmentez votre chiffre d’affaire.

Onglet Lisibilité

L’onglet « Lisibilité » vous donne des conseils de rédaction et de mise en page en temps réel, pour que votre contenu soit le meilleur possible.

L'onglet Lisibilité de Yoast SEO.

N’en tenez cependant pas toujours compte, car toutes les optimisations proposées ne sont pas forcément réalisables.

Onglet Schema

En ayant installé Yoast SEO, ce plugin fournit un certain nombre d’informations utiles à Google pour lui permettre de bien identifier et comprendre votre site et son contenu.

Toutefois, il se peut que vous cherchiez à apporter encore plus de précisions. C’est là qu’intervient l’onglet Schema.

L'onglet Schema de Yoast.

Grâce à cette option, c’est vous qui décidez de donner une information spécifique (à Google et à n’importe quel moteur de recherche) concernant le contenu de votre site.

Malgré tout, ces réglages ne vous permettront pas d’optimiser au mieux vos publications.

C’est un premier pas, mais si vous voulez que Google récupère vos évaluations, prix ou encore un stock, une extension de rich snippets sera nécessaire.

Affichage de Yoast dans les résultats de recherche de Google.
Il vous faudra utiliser une autre extension pour ressortir ainsi sur Google.

Onglet Réseaux sociaux

Les options de cet onglet vont vous permettre d’aller encore plus loin dans la personnalisation de votre publication pour les réseaux sociaux :

Un aperçu de l’onglet Réseaux sociaux proposé par Yoast.
Un aperçu de l’onglet Réseaux sociaux proposé par Yoast.

Deux sections vous sont proposeés pour personnaliser l’apparence de vos publications, sur Facebook et Twitter. Vous pourrez définir :

  • une image représentant la publication ;
  • un titre différent du titre défini dans l’onglet général ;
  • une description différente de la méta description par défaut.

Bon courage si vous personnalisez tout pour chaque publication (ce n’est bien sûr pas obligatoire, car Yoast se basera sur les paramètres par défaut définis précédemment en cas d’absence de paramétrage) !

Les add-ons

Si vous utilisez certains add-ons premium de Yoast, vous disposerez d’onglets supplémentaires pour paramétrer leurs réglages.
Par exemple, WPMarmite utilise l’addon Video pour optimiser les pages qui en contiennent, (on voit que ce n’est pas le cas dans cet article) :

L'add-on Vidéo de Yoast.

Utilisez la métabox pour tous vos contenus

Vous en savez désormais un peu plus sur le fonctionnement de la métabox Yoast SEO. Vous la retrouverez sous tous les articles, pages et autres types de contenus pour lesquels vous l’aurez définie.

Avec une bonne optimisation, vos publications seront sur leur 31 pour faire les yeux doux aux moteurs de recherche. 🙂

Avant de vous toucher trois mots sur la version premium de Yoast, il faut encore que nous passions en revue les dernières options de la version gratuite de Yoast SEO, juste en dessous.

Réglages pour les catégories/étiquettes

Si votre site utilise les catégories et les étiquettes, vous pouvez optimiser les pages qui les affichent. Pour cela, rendez-vous sur la page d’édition d’une catégorie ou d’une étiquette.

Onglet SEO des réglages des catégories

Un aperçu des réglages proposés pour configurer les catégories avec Yoast.
Un aperçu des réglages proposés pour configurer les catégories avec Yoast.

Requête cible : comme pour vos articles, indiquez ici le mot-clé pour lequel la catégorie, l’étiquette ou la taxonomie doit se positionner.

Méta titre / Slug / Méta description : comme pour les publications, définissez ici un titre et une description qui seront utilisés à la place des valeurs par défaut spécifiées dans l’onglet « Types de publication » du sous-menu « Réglages SEO » des options générales de Yoast.

Onglet Lisibilité des réglages des catégories

Vous obtiendrez ici des conseils pour optimiser votre page. Attention, tout n’est pas toujours pertinent !

Comme dans les métabox des articles, un onglet « Lisibilité » est présent pour vous aider à optimiser le tout. Comme d’habitude, ne faites pas une fixette dessus, mais donnez des infos pertinentes à vos visiteurs et aux moteurs de recherche.

Onglet Réseaux sociaux des réglages des catégories

À ce stade, je ne pense pas qu’il soit utile de vous réexpliquer à quoi sert ce dernier onglet. 😉

Une fois que vous aurez fait ce travail pour une catégorie, passez à la suivante jusqu’à la dernière. J’espère que vous n’en n’avez pas trop !

Ensuite, faites de même pour vos étiquettes. Et oui, je sais que ça risque d’être long.

En règle générale, vous n’aurez qu’à rédiger un titre et une description par terme (voire un titre de fil d’Ariane mais rien de plus). Laissez les paramètres par défaut dans les autres cas.

Section Avancé

Comme pour les publications classiques, il est possible d’aller plus loin dans la configuration des pages de taxonomies :

Réglages avancés des catégories.

Autoriser les moteurs de recherche à afficher le contenu Catégorie dans les résultats de recherche : laissez toujours la valeur par défaut ici, pour que vos contenus soient toujours référencés.

Titre pour le fil d’Ariane : renommez si nécessaire cette taxonomie dans le fil d’Ariane.

URL canonique : il s’agit de l’URL officielle de la page de la taxonomie. Il est recommandé de ne rien insérer ici.

Bravo ! L’optimisation de vos publications et taxonomies est terminée. Avant de conclure et de récapituler tout ce que vous avez découvert dans cet article, je souhaitais aussi vous présenter rapidement ce que propose Yoast dans sa version premium, afin que vous ayez une vision globale des options proposées par l’extension de référencement.

Yoast SEO Premium : quelles fonctionnalités ? 

Si la version gratuite de Yoast vous donne accès à un large panel d’outils, il est possible de pousser l’optimisation encore plus loin en vous procurant l’un des outils payants de Yoast. Et pour ça, vous disposez de plusieurs possibilités.

L’extension Yoast SEO Premium

Yoast SEO premium.

Pour commencer, vous pouvez acquérir l’extension Yoast SEO premium, pour un tarif de 89 €/an (support par e-mail et mises à jour inclus).

Par rapport à la version gratuite, elle donne accès à plusieurs fonctionnalités supplémentaires, comme par exemple : 

  • un gestionnaire de redirection automatique pour éviter de vous retrouver avec des liens morts et des pages 404 à foison ;
  • un outil pour renforcer vos liens internes (avec des suggestions, par exemple), ou encore un détecteur de contenu orphelin (un contenu qui n’a pas de liens internes pointant vers lui) ;  
  • un outil d’analyse de contenu encore plus avancé qu’en version gratuite ; 
  • la possibilité d’ajouter des variations et synonymes de votre mot-clé principal pour obtenir des suggestions sémantiques proches et les intégrer à votre contenu ;
  • la prévisualisation des vos publications sur Facebook et Twitter ;
  • un accès à toutes les formations de la Yoast Academy, avec une dizaine de cours en rapport avec le SEO, et plus ou moins techniques (SEO e-commerce, copywriting SEO, SEO local, SEO international, etc.).

Comme le détaille Yoast, son extension premium rend certaines tâches stratégiques « plus faciles », avec pour objectif de vous faire gagner du temps.

Voilà pour le premier volet de l’offre premium de l’extension de référencement. À côté de cela, vous pouvez aussi vous procurer à l’unité des extensions aux usages bien précis.

Les 4 extensions premium ciblées de Yoast

Yoast propose aussi 4 extensions payantes vendues chacune 69 €/an, pour une utilisation sur 1 site : 

  1. Video SEO : pour améliorer le référencement naturel de vos vidéos sur Google ;
  2. Local SEO : pour travailler et optimiser votre référencement local ;
  3. News SEO : pour tenter de truster les premières positions sur Google Actualités ;
  4. Yoast WooCommerce SEO : pour bonifier le SEO de votre boutique e-commerce, et de ses produits.

Par ailleurs, Yoast propose un Bundle (un pack) pour chacune de ces 4 extensions. Si vous vous procurez l’une d’entre elles avec l’extension Yoast Premium, il vous en coûtera 129 €/an. 

Enfin, l’offre la plus avantageuse si vous désirez acheter tous les produits premium de Yoast est son offre globale, appelée « Plugin subscription » (199 €/an).

Les plugins premium proposés par Yoast SEO.

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

Apprenez à concevoir des sites WordPress sécurisés, rapides et conformes aux obligations légales avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

Notre avis final sur Yoast SEO

Cette fois, c’est terminé. Si, si, je vous assure : vous avez achevé votre visite du plugin Yoast SEO. C’était long, mais il fallait bien ça pour que votre article parte à l’assaut des Internets.

Yoast est une excellente extension que je recommande à toute personne (du débutant au confirmé) souhaitant optimiser le référencement naturel de son site WordPress. Dans la grande majorité des cas, sa version gratuite sera largement suffisante pour procéder à des optimisations SEO sur votre site. 

Télécharger le plugin Yoast SEO :

Tout au long de ce guide maousse costaud, vous avez découvert dans le détail : 

  • comment configurer les réglages du plugin ; 
  • comment optimiser vos contenus avec Yoast (articles, pages, catégories et étiquettes) ;
  • ce que propose Yoast Premium.

À présent, vous voilà paré pour faire décoller la présence de vos contenus dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Toutefois, je vous rappelle un élément important : Yoast n’est pas une solution miracle qui vous aidera à apparaître en première position sur les mots-clés que vous viserez

Il s’agit avant tout d’un outil d’assistance précieux qui sera un super allié pour optimiser vos contenus, et vous évitera de faire des boulettes. À condition de bien savoir le paramétrer, mais avec tout ce que je viens de vous expliquer, ça devrait aller de ce côté-là.

Pour aller encore plus loin avec Yoast (oui, c’est possible) après ce démarrage sur les chapeaux de roue, je vous propose un contenu additionnel exclusif : « Mettez le turbo avec Yoast SEO ». À l’intérieur, vous trouverez :

  • un résumé de la configuration du plugin à effectuer, pour partir sur des bases propres ;
  • une checkliste des actions à accomplir avant chaque publication, avec un exemple concret (un article optimisé autour d’un mot-clé spécifique) ;
  • les 8 erreurs à ne surtout pas commettre en référencement naturel, pour éviter d’hypothéquer vos chances de bien vous positionner sur la 1ère page de résultats des moteurs de recherche.

À bientôt, et merci de m’avoir lu jusqu’au bout. 🙂