Nous allons parler aujourd’hui de la fonctionnalité numéro 1 pour faire de la veille sur internet : l’utilisation des flux RSS.

Plutôt que de parcourir chacun de vos sites préférés pour voir si de nouvelles publications sont disponibles, ceux-ci vous permettront de visualiser leurs nouveaux articles à un seul et même endroit afin d’avoir toutes les informations vous intéressant d’un coup d’oeil.

Plutôt pratique hein ?

GIF Beatles
Back in flux RSS

Et non : même si les Beatles ont créé beaucoup de choses, ils ne sont pas à l’origine des flux RSS.

Ils ont été développé par Netscape en 1999 pour permettre aux internautes d’afficher les dernières publications de leurs sites favoris sur la page d’accueil de cet ancien navigateur. Grâce à cette innovation, les sites peuvent ainsi diffuser leur contenu aisément.

Après ce point historique, passons aux choses sérieuses pour découvrir en quoi les flux RSS vont vous être utiles.

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Qu’est ce qu’un flux RSS ?

Au fait, que signifie l’acronyme RSS ?

RSS signifie Really Simple Syndication, qui veut dire Syndication très simple, ou plus littéralement Flux de dépêches en français.

Un flux RSS permet donc de diffuser du contenu comportant diverses données : un titre, un contenu, une date, un auteur, une image…

Je suis sûr qu’il y a un flux RSS que vous connaissez tous et que vous voyez à chaque fois que vous travaillez sur votre site : le flux RSS de la communauté WordPress française !

Flux RSS communauté WPFR
“Comment créer un job board sur WordPress ?” est un article de WPMarmite

Le flux RSS se mettra également à jour automatiquement à chaque nouvelle publication (d’où la notion de flux). Ensuite, des sites ou des utilisateurs pourront la consulter.

C’est par exemple le cas sur Google Actualités qui récupère régulièrement les derniers articles issus de différentes sources (où ils sont regroupés en différentes thématiques).

Flux des articles sur Google Actualités

L’intérêt des flux RSS peut donc être multiple :

  • Suivre les nouvelles publications de tous vos sites favoris, afin de faire une veille efficace sans avoir à vous rendre sur chacun d’entre eux pour vérifier qu’un nouvel article est disponible ;
  • Rendre votre contenu accessible via des plateformes ou sites externes, afin de toucher encore plus de visiteurs (et les tenir au courant de vos nouvelles publications) ;
  • Agréger du contenu externe sur votre propre site, pour proposer toujours plus de contenu à vos visiteurs (afin de les garder plus longtemps sur votre site ou les renvoyer sur des sites de confiance).

⚠️ Attention

Concernant l’agrégation de flux externes sur votre site, je préfère vous mettre en garde. Il faut différencier deux cas :

  1. Vous renvoyez vers des sources externes, où vous ne faites que présenter du contenu.
  2. Vous affichez l’intégralité du contenu, auquel cas cela peut s’apparenter à du contenu dupliqué (voire à du vol de contenu si vous n’avez pas l’autorisation).

Si vous comptez agréger du contenu en masse, demandez l’autorisation aux sites en questions ou renseignez-vous a minima sur les licences sous lesquelles sont publiés ces publications.

Faites comme François Pignon, demandez les droits.

Si vous comptez utiliser les flux RSS pour leur usage principal, c’est à dire suivre vos sites favoris, vous allez avoir besoin d’un agrégateur de flux RSS.

5 agrégateurs de flux RSS pour faire votre veille

On l’a vu, l’intérêt majeur des flux RSS est de faire de la veille sur différents sujets. Grâce à eux, on peut avoir une vision globale sur l’état d’un marché, d’une niche et bien d’autres choses.

Il existe différents sites ou applications mobiles permettant d’agréger, classer et afficher des flux RSS en quelques clics et tout avoir sous les yeux rapidement.

Les plus connus et utilisés sont :

Voici par exemple l’interface de mon compte Feedly pour suivre toutes les nouvelles publications parlant du thème Divi :

Interface de feedly
Feedly permet de repérer la popularité des publications.

Si vous étudiez bien cette capture d’écran, vous verrez que chacun de ces articles provient d’un site différent. Cela permet d’avoir en quelques secondes une vue d’ensemble de toutes les nouvelles actualités de mes sites habituels.

On en a parlé tout à l’heure : cela évite de devoir se rendre sur chacun des sites pour savoir ce qui y a été publié, ou pire : de s’abonner à autant de newsletters que de sites.

Ainsi toutes les informations sont disponibles à un seul endroit, très rapidement, et la navigation y reste simple.

Le Ptit Bouillon, votre antisèche sur l’actu WordPress

Recevez gratuitement les dernières infos de l’écosystème WordPress tous les 15 jours et créez de meilleurs sites.

Vous pouvez d’ailleurs essayer de chercher le flux RSS de votre propre site (ou celui de wpmarmite.com) dans Feedly, il saura trouver les flux RSS associés.

En effet, les agrégateurs sont capables de trouver le flux RSS principal d’un site à partir d’un nom de domaine.

Ceci étant posé, voyons quels sont…

Les flux RSS disponibles dans WordPress

WordPress intègre nativement plusieurs flux RSS pour recenser divers sortes de contenus :

  • Un flux pour des articles : C’est à dire l’intégralité des publications de votre blog ;
  • Un flux pour chaque catégorie/étiquette/taxonomie : Pour permettre aux internautes de s’abonner qu’à une partie de vos publications ;
  • Un flux pour des auteurs : Pour suivre les publications d’une personne en particulier ;
  • Un flux pour les commentaires : Si jamais vous voulez recevoir les commentaires d’une publication (ça peut arriver) ;
  • Un flux pour les résultats de recherches : Leur usage est encore plus rare mais ça peut être pratique pour suivre les publications dotées d’un terme bien spécifique.

En ce qui concerne les réglages pour les configurer dans l’administration, il n’y en a que deux dans Réglages->Lecture :

  1. Le nombre d’éléments à afficher par flux RSS ;
  2. L’affichage de l’extrait ou la de publication entière.
Réglages des flux RSS dans WordPress

Pour ce dernier réglage, je vous conseille de diffuser uniquement l’extrait. D’une part cela évite que vos contenus entiers soient disponibles partout sur internet, et d’autre part cela obligera les visiteurs à venir sur votre site si le contenu du flux les intéressent.

Où trouver les flux RSS de WordPress ?

Pour trouver l’adresse de votre flux RSS, il suffit en général de rajouter /feed/ à votre URL.

Nous allons prendre comme exemple le site de Philippe Etchebest (pour lequel Alex avait fait un audit sur YouTube).

Nous avons donc comme URL : https://philippe-etchebest.com/

Maintenant nous allons simplement ajouter /feed/ à cette adresse afin d’obtenir ceci : https://philippe-etchebest.com/feed/ et voici ce que nous obtenons :

Flux RSS du site de Philippe Etchebest
On est d’accord, ça pique les yeux.

Vous êtes toujours là ?

Eh oui, ça ressemble à ça un flux RSS. C’est assez repoussant de prime abord mais c’est rudement pratique.

Là, nous étions dans le cas du flux principal (celui de tous les articles) mais le principe est le même pour les autres types de flux.

Pour le site de Philippe Etchebest, ça nous donne :

  • Flux des articles : https://philippe-etchebest.com/feed/
  • Flux de la catégorie de produits « Matériel Mentor » : https://philippe-etchebest.com/categorie-produit/materiel-mentor/feed/
  • Flux de l’auteur « philippe » : https://philippe-etchebest.com/author/philippe/feed/ (hypothétique dans ce cas car aucun auteur n’est mis en avant sur le site) ;
  • Flux des commentaires de l’article « Poussez les portes d’un lieu hors du commun, le Quatrième Mur » : https://philippe-etchebest.com/secrets-quatrieme-mur/feed/
  • Flux des résultats de recherches pour le terme « recette » : https://philippe-etchebest.com/?s=recette&feed=rss2

Ah, là on tient une exception !

En effet, si l’URL d’une page est constituée de paramètres (c’est à dire avec des ? et des &), il faut ajouter &feed=rss2 à la fin pour obtenir l’adresse de son flux RSS.

Note : Si vous avez un profil plus technique, rendez-vous sur la documentation de WordPress (en anglais) pour creuser les différents formats de flux (rss, rss2, rdf et atom).

Vous y apprendrez également à créer un flux RSS composé uniquement de certaines catégories et étiquettes. C’est plutôt bien fait.

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

2 plugins pour personnaliser ses flux RSS

Par défaut, les flux RSS de WordPress sont assez sommaires. Heureusement, des extensions sont là pour les enrichir.

Tout d’abord, on peut parler rapidement de Yoast SEO qui permet d’ajouter du contenu avant et après le contenu de votre flux.

Rendez-vous dans SEO > Réglages SEO > RSS pour modifier ces réglages.

C’est très pratique pour vous identifier en tant que source (si jamais quelqu’un décide de voler votre contenu par exemple).

Enfin, intéressons-nous à 2 autres extensions.

RSS Featured Image, pour afficher les images à la une à vos flux RSS WordPress

Par défaut, aucune image n’est présente dans un flux. RSS Featured Image permet d’ajouter vos images mises en avant aux éléments de votre flux.

Ainsi, si un site ou un service agrège votre contenu, alors il sera en mesure d’afficher votre image.

Note : Si vous n’êtes pas fan des extensions pour ajouter ce genre de fonctionnalité, bonne nouvelle ! Vous pouvez inclure vos images grâce à ce snippet.

Custom Simple RSS

Custom Simple RSS

Custom Simple RSS permet de créer des flux RSS entièrement personnalisés pour votre site WordPress.

Il rend possible la mise en place de flux poussés suivant différents paramètres :

  • Des intervalles de dates ;
  • La catégorie, l’étiquette ou la taxonomie ;
  • Des auteurs particuliers ;
  • Le statut des publications ;
  • Les types de contenu personnalisés.

Tout se passe via des paramètres fournis par l’extension qui génère automatiquement l’URL de votre flux RSS fraîchement créé.

Bon, c’est bien beau d’avoir trouvé les adresses de ces flux RSS et de les avoir personnalisés, mais ils ne sont pas super pratiques à lire et le design est plutôt repoussant (enfin inexistant).

D’un côté, on pourrait se dire : « Oh ce n’est pas bien grave, personne ne va lire cette page. Ce sont les agrégateurs qui vont les exploiter. Et ça ne leur pose pas de problème ».

Mais si vous ne voulez pas que vos visiteurs tombent sur une page pleine de code (via une icône RSS placée sur votre site), il sera nécessaire…d’héberger votre flux RSS.

Comment héberger des flux RSS

Pour améliorer l’expérience utilisateur, augmenter votre nombre d’abonnés RSS et disposer de données variées sur l’utilisation de vos flux RSS, il existe des services dédiés appelés des hébergeurs de flux RSS.

Le plus connu est le très vieillissant FeedBurner de Google. Il n’a pas été mis à jour depuis plusieurs années et risque de fermer ses portes à tout moment.

Étant donné que Google a fermé son agrégateur Google Reader en 2013 (déjà !), Feedburner devrait suivre tôt ou tard. Il ne serait pas très sage de miser sur ce service.

Plusieurs alternatives sont disponibles mais 2 acteurs sortent du lot.

FeedPress

FeedPress nous vient de France et a été lancé par Maxime Valette, le créateur du site VieDeMerde.fr.

Disponible sur le web, son intégration à WordPress se fait très simplement via leur extension dédiée.

FeedPress propose de nombreuses fonctionnalités pour améliorer la gestion de vos flux RSS :

  • Redirection des flux RSS de WordPress vers leur page sur FeedPress ;
  • Personnalisation de l’URL de votre flux RSS ;
  • Envoi d’e-mails automatiques suite à mise en ligne de publications ;
  • Statistiques détaillées sur vos abonnés (nombre, taux de lecture, localisation…) ;
  • Hébergement de podcasts ;

Vous l’aurez compris : si vous souhaitez disposer d’informations détaillées sur l’utilisation de vos flux RSS et bénéficier de fonctionnalités avancées, alors ce service (couplé à leur plugin WordPress) vous facilitera grandement la tâche.

FeedPress est un service payant dont le prix démarre à 12€/mois. Cela peut augmenter selon le nombre d’e-mails envoyés mensuellement, ainsi que de l’éventuel espace disque utilisé pour héberger vos podcasts (si vous l’utilisez dans ce cadre).

Clairement, ce service n’est utile que si vous disposez d’un média établi et qu’un grand nombre de personnes cherchent à s’abonner à votre flux RSS.

Si vous lancez votre blog, on ne vous encourage pas à débourser une telle somme pour héberger votre flux RSS. Vous devez avoir d’autres priorités.

Note : WPMarmite utilise FeedPress gracieusement pour héberger son flux RSS (merci Maxime !). Vous le trouverez juste ici : https://feedpress.me/WPMarmite

Pour être transparent avec vous, Alex n’aurait pas déboursé 12€ / mois pour héberger le flux du blog. Toutefois, Maxime lui a confié qu’une offre gratuite pourrait voir le jour. Affaire à suivre.

Follow.it

Follow.it permet d’héberger des flux RSS et propose une suite d’outils dédiés à l’amélioration des conversions (notamment grâce à l’envoi de notifications personnalisées à vos abonnés à chacune de vos publications).

Follow.it

La plupart des fonctionnalités sont payantes mais leur offre gratuite permet d’héberger votre flux RSS et de disposer d’une belle page listant vos dernières publications et quelques statistiques.

Vous pouvez voir ce que ça donne avec celle du blog américain TechCrunch : https://follow.it/techcrunch

Si vous optez pour ce service, n’oubliez pas de rediriger le flux RSS de WordPress vers le nouveau (vers la belle page donc) grâce à leur extension.

Et si vous faites partie des anciens encore chez Feedburner, vous pourrez migrer vos abonnés vers follow.it sans problème.

À présent, intéressons-nous au côté obscur des flux RSS avec…

3 plugins pour créer votre propre agrégateur d’actualités avec WordPress

Tout à l’heure, je vous ai averti des dangers associés associés au fait d’afficher le contenu d’un flux RSS sur votre site (rappelez-vous, vous devez avoir les droits).

Et juste au cas où ça vous tente, rappelez-vous bien ceci :

Si vous croyez créer un site de qualité en vous basant sur le contenu des autres, vous démarrez très mal…

En revanche, si vous listez les liens vers les publications d’un autre site, il n’y a aucun problème (excepté les visiteurs que vous perdez, puisque vous les envoyez ailleurs).

Maintenant, admettons que vous souhaitiez créer un site comme AllTop.com, c’est à dire un agrégateur d’actualités avec les sources de votre choix.

Un site de ce genre est parfait pour rassembler les principales actus du moment.

Dans le cas d’AllTop, on reste sur un site généraliste, quoiqu’il y a des catégories dans le menu pour cibler d’autres secteurs.

Cela dit, vous pourriez créer un site rassemblant les publications d’une niche bien précise.

Ainsi, vos visiteurs peuvent faire leur veille à partir de votre site. Et s’il est bien conçu, il y a des chances pour qu’ils viennent le consulter quotidiennement (ou presque).

Par exemple, on peut imaginer créer un site listant les dernières actualités de l’écosystème WordPress.

(en fait, quelqu’un a déjà eu cette idée mais le site est assez basique, il y a peut-être une opportunité à saisir)

Alors comment créer un aggrégateur avec WordPress ?

Pour y arriver, il existe différentes extensions faisant référence dans ce domaine. Découvrons les principales ensemble.

WP RSS Aggregator

WP RSS Aggregator, plugin de flux RSS WordPress

WP RSS Aggregator est l’une des extensions RSS les plus utilisées et les plus poussées.

C’est une extension freemium permettant d’afficher et d’organiser très simplement et visuellement un grand nombre de flux RSS.

La version gratuite ne propose qu’un seul type d’affichage, malheureusement sans images mises en avant.

La version premium propose en revanche de nombreux add-ons apportant une personnalisation du flux bien plus poussée tant en terme de données que de mise en page.

Vous pourrez ainsi créer votre propre agrégateur d’actualités, mais aussi afficher des vidéos YouTube en relation avec l’un de vos articles, afficher des liens vers les articles de vos partenaires ou bien créer un site de ressources.

RSS Aggregator by Feedzy

RSS Aggregator by feedzy

RSS Aggregator by Feedzy est l’autre poids lourd du marché.

Développé par ThemeIsle, c’est également une extension freemium, avec une partie gratuite un peu plus poussée que précédemment.

Contrairement à WP RSS Aggregator, cette extension est surtout destinée à nourrir votre site WordPress via le contenu des autres.

En effet, les flux RSS peuvent être agrégés en tant qu’articles, republiés sur votre site et même reformulés !

Vous pouvez ainsi créer un site publiant automatiquement des articles provenant d’ailleurs… C’est ce que l’on appelle l’autoblogging.

Autant vous dire qu’en terme de valeur ajoutée pour les internautes, ce genre de site ne risque pas de briller.

Cela peut-être utile dans l’affiliation mais soyons honnêtes : dans la plupart des cas, ce genre de site va :

  • Créer de contenu dupliqué ;
  • Voler du contenu ;
  • Violer le droit d’auteur.

En d’autres termes : polluer le web.

Malgré tout, vous pouvez uniquement vous servir pour concevoir un agrégateur d’actualités. Ce sera à vous de voir si vous vous laissez tenter par le côté obscur.

WordPress RSS Feed Retriever

WordPress RSS Feed Retriever

Toujours une extension freemium, WordPress RSS Feed Retriever est surement la plus performante mais la moins fournie en fonctionnalités avancées.

En effet, pour l’utiliser il n’y a qu’un shortcode à intégrer qui se présente sous la forme suivante :

[wp_rss_retriever url="http://monsite.com/feed/" items="10" excerpt="50" read_more="true" credits="true" new_window="true" thumbnail="200" cache="12 hours"]

Vous n’avez ainsi que quelques paramètres à modifier pour peaufiner l’affichage mais ça reste technique.

Créer un bloc pour le nouvel éditeur serait une bonne opportunité de simplifier son utilisation.

L’image mise en avant reste cependant à nouveau une fonctionnalité premium (oui, ils savent tous que c’est ce qui vous intéresse).

Conclusion

Les flux RSS restent le meilleur moyen de faire une veille efficace, rapide et personnalisable suivant vos centres d’intérêt et besoins, à travers de nombreux services ou applications comme Feedly.

Ils restent également un excellent moyen de promouvoir votre contenu et faire revenir vos visiteurs en les informant de vos nouvelles publications.

Ils peuvent être utilisés pour agréger du contenu externe sur votre propre site, et plusieurs extensions WordPress existent pour y arriver.

Encore une fois, attention à ne pas créer du contenu dupliqué et méfiez-vous des contenus qui pourraient être concernés par le droit d’auteur, histoire d’éviter une guerre froide avec leurs rédacteurs (RSS, URSS, vous l’avez ?).

En tout cas, j’espère que vous avez apprécié ce tour d’horizon des flux RSS.

Qu’en avez-vous pensé ? Utilisez-vous déjà les flux RSS ? Dans quels cas ?
Dites-nous tout en commentaires.