Publié par Julien (Équipe WPMarmite) le 28 mai 2019 • 12 Commentaires

Lorsqu’on crée son premier site WordPress, choisir son hébergeur peut s’avérer être une mission délicate, et il n’y a pas de vérité absolue en la matière.

Si vous demandez des avis ça et là sur les groupes Facebook, vous vous confronterez à l’avis de personnes qui vous font une recommandation, le plus souvent sans connaître les spécificités de votre besoin.

Est-ce que je fais le bon choix?

Est-ce que je pourrais le gérer tout seul facilement?

Aurais-je accès à toutes les fonctionnalités nécessaires?

Eh oui, car n’oubliez pas qu’un hébergeur, c’est un peu comme une maison. On y met tous les fichiers auxquels on tient énormément – ceux de son site – , on lui fait confiance, et surtout, on déteste le quitter.

Je suis sûr que vous aussi vous détestez les déménagements, non?

De plus, vous n’avez probablement pas envie de migrer votre ou vos sites, boîtes e-mails et éventuellement noms de domaine toutes les semaines dans le but de trouver enfin l’interface qui vous donnera une entière satisfaction.

Voici donc une présentation de l’interface d’administration d’hébergement utilisée pour gérer plus de 900 000 sites en 2019 d’après les statistiques du site Built With : le cPanel.

Qu’est ce qu’un cPanel?

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais pourtant cPanel est utilisé par de nombreux hébergeurs, la plupart du temps sur des serveurs mutualisés.

À l’image de la colocation, ce sont des serveurs sur lesquels sont installés plusieurs sites, contrairement aux serveurs dédiés qui ne sont utilisés que par un seul site.

Le cPanel, c’est l’interface d’administration de votre hébergement qui vous permet de gérer un grand nombre de fonctionnalités en quelques clics, et ce de manière assez visuelle.

O2switch, qui héberge WPMarmite propose par exemple cPanel avec ses offres.

Pas besoin d’avoir de connaissances poussées en gestion de serveur : ici tout est expliqué, simple et à portée de main.

La page d’accueil de votre cPanel est organisée en différentes catégories vous permettant de gérer, paramétrer et personnaliser les options relatives à votre site sans avoir besoin de rentrer dans les détails techniques.

Vous avez accès à différentes sections pour :

  • accéder aux fichiers de votre site
  • gérer vos bases de données
  • intervenir sur vos noms de domaine
  • configurer des boîtes e-mail
  • suivre des statistiques et surveiller votre hébergement
  • installer des CMS en un clic
  • gérer votre compte (vos coordonnées, votre identifiant ou votre mot de passe)

Avant d’entrer dans le vif du sujet pour découvrir en détails les fonctionnalités de cPanel, voyons d’abord…

Quels sont les avantages à choisir un hébergeur proposant cPanel?

Le premier avantage de cPanel est celui qui en fait la solution la plus utilisée au monde pour la gestion de l’hébergement de site web : sa simplicité d’utilisation.

Si vous avez déjà testé différents prestataires, vous avez sûrement rencontré des interfaces bien différentes et pas toujours claires.

cPanel vous offre l’ensemble des fonctionnalités sur sa page d’accueil et permet de s’y retrouver en un clin d’oeil.

Vous pourrez donc gérer votre site et tout ce qui y attrait, la plupart du temps seul et très facilement.

De même, une fois que vous l’aurez pris en main vous serez libre de choisir la meilleure offre ou le meilleur rapport qualité/prix pour votre site.

 

Besoin d'un hébergeur pour votre site ?

Faites comme la Marmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Et si vous n'êtes pas satisfait au bout de 30 jours, ils vous remboursent !

ESSAYEZ O2SWITCH

Et si vous deviez le migrer pour passer à une offre plus intéressante, vous ne serez pas perdu et n’aurez pas besoin de vous adapter à un nouvel environnement.

Sachez également qu’il bénéficie d’une grande communauté de développeurs (un peu à la manière de WordPress ) qui développe régulièrement des fonctionnalités.

Si cela vous intéresse, je vous invite à parcourir le blog ou le forum cPanel (en anglais).

Les fonctionnalités d’un cPanel

cPanel propose deux catégories de fonctionnalités.

La première regroupe les fonctionnalités basiques et communes à tous les hébergeurs.

Dans la deuxième catégorie, les fonctionnalités créées ou installées par l’hébergeur lui-même (à la manière d’une extension WordPress). C’est le cas par exemple chez o2switch avec IpXtender (qui permet de modifier l’adresse IP de vos sites) ou XtremCache (qui ajoute un cache avancé coté serveur).

Ces fonctionnalités additionnelles peuvent donc vous aider dans le choix de votre hébergeur selon les besoins de votre site.

Pour vous permettre d’appréhender le cPanel, nous allons passer en revue les fonctionnalités basiques les plus utiles dans la gestion quotidienne de sites WordPress.

Section Fichiers du cPanel

Cette section vous permet d’accéder et gérer tout ce qui touche aux fichiers présents sur votre hébergement.

Le gestionnaire de fichiers

Cette section vous permet de remplacer un logiciel FTP comme FileZilla et offre la possibilité de naviguer dans l’arborescence des fichiers de votre site.
Vous pouvez alors créer, supprimer, ajouter ou même éditer directement en ligne tout type de fichier.

Lorsque vous cliquez sur Gestionnaire de fichiers, vous arrivez sur l’interface suivante:

  • Dans la colonne de gauche, vous avez l’ensemble des dossiers présents sur votre FTP :
    • Les dossiers d’origine nécessaires au bon fonctionnement de l’hébergement : lib, logs, mail, etc.
      Vous n’avez pas trop à vous en soucier.
    • Tous les dossiers de vos différents sites, si vous en hébergez plusieurs.
      Ici je suis par exemple dans le dossier du site Maintenance WP
  • Dans la partie de droite : la liste de tous les fichiers de votre site.
    Vous pouvez donc y naviguer librement en cliquant dessus et revenir en arrière grâce aux liens Remonter d’un cran ou Retour en haut de l’écran

Le menu tout en haut vous sera le plus utile.

Il permet :

  • d’ajouter un fichier ou un dossier vierge via les boutons + Fichier et + Dossier
  • Lorsque vous sélectionnez un élément, vous avez la possibilité de le:
    • Copier ou déplacer vers le dossier de votre choix en utilisant les boutons Copier et Déplacer
    • Supprimer complètement du FTP
    • Télécharger. Je vous conseille d’ailleurs de le faire avant une éventuelle suppression si vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites.
    • Renommer, l’afficher ou l’éditer directement depuis le navigateur.
      De même, si vous n’êtes pas sûr de ce que vous allez faire je vous conseille de ne pas l’éditer directement depuis le FTP. Préférez travailler sur une copie au cas ou vous feriez une erreur.
    • Modifier l’autorisation en lecture ou écriture d’un fichier ou dossier via le bouton Autorisations
    • De téléverser directement des fichiers sur votre FTP depuis le bouton Charger. Vous n’avez donc pas besoin d’un logiciel tiers comme FileZilla pour le faire.

L’interface pour envoyer vos fichiers, soit en glisser-déposer, soit directement en les sélectionnant sur votre ordinateur

Images

Cet outil vous permet de créer des miniatures d’images présentes sur votre serveur, de modifier leurs tailles et leur format.

Attention

Pensez à faire une sauvegarde de vos images originales avant de l’utiliser.

Confidentialité du répertoire

Vous pouvez protéger certains dossiers de votre site avec un nom d’utilisateur et un mot de passe.

Cela peut-être intéressant pour protéger un site entier lorsque vous êtes en train de le développer en ligne ou pour ajouter une sécurité supplémentaire à votre page /wp-admin.

Comptes FTP

Si vous collaborez à plusieurs sur votre site ou si jamais vous rencontrez des soucis et avez besoin de faire appel à une personne extérieure, vous aurez probablement besoin de donner des accès aux fichiers de votre serveur.

Par mesure de sécurité, mieux vaut ne jamais donner vos propres identifiants qui ont un accès total à tous les dossiers.

Si vous disposez de plusieurs sites, vous pouvez choisir les accès aux différents dossiers que vous octroierez aux différents collaborateurs.

Vous pourrez donc ici créer différents comptes avec différents droits d’accès et définir à quel dossier chacun peut accéder.

Onglet Bases de données du cPanel

La base de données est l’endroit où sont stockées toutes les données de votre site.

C’est un peu le complément du FTP ou sont gérés les fichiers du site. L’ensemble des données de tous vos sites installés sur l’hébergement seront disponibles et administrable via la base de donnée.

De manière générale, vous n’aurez besoin que des deux premières icônes :

phpMyAdmin

phpMyAdmin est un outil permettant d’afficher vos bases de données. Il vous permet de visualiser les différentes tables qu’elles contiennent et d’interagir en direct avec votre base de données.

Il est fort probable que vous ne vous en serviez pas souvent, mais il est important de savoir où se situent vos données, et comment y accéder.

Attention

La moindre modification peut avoir des conséquences sur votre site. N’y touchez que si vous savez ce que vous faites.

Voici donc à quoi ressemble cet outil un peu austère au premier abord.

La colonne de gauche recense toutes les tables de la base de données de mon site et la colonne de droite toutes les données de la table sélectionnée, ici la table “options”.

Pour rappel, une base de données et constituée de différentes parties que l’on appelle des tables. Chacune de ces tables contient des données bien précises, par exemple vos articles, vos utilisateurs, etc.

Tout est donc rangé et organisé de manière précise.

J’ai volontairement flouté le préfixe de mes tables pour des raisons de sécurité, et je vous invite d’ailleurs à ne pas laisser celui de base qui est wp_.

Si jamais vous êtes amené à modifier des valeurs depuis phpmyAdmin, pensez toujours à faire une sauvegarde de votre base de données avant avec votre plugin de sauvegarde (ou bien à l’exporter directement depuis phpMyAdmin via l’onglet “Exporter”, c’est au choix).

Bases de données MySQL

C’est ici que vous pourrez créer des bases de données, des utilisateurs (les administrateurs des bases) et les gérer.

Nous allons voir comment ajouter une nouvelle base de données à votre hébergement et comment lui attribuer un utilisateur.

Commencez par lui définir un nom dans le champ suivant:

Le texte flouté correspond au prefixe de ma base de données. Il n’est pas modifiable et est défini à partir de votre identifiant cPanel.

Notre nouvelle base est donc enfin créée.

Il nous faut maintenant ajouter un utilisateur pouvant accéder à cette base.

Cela se passe dans le formulaire suivant:

Rien de compliqué ici, vous devez définir:

  • un identifiant pour le nom d’utilisateur
  • un mot de passe avec un niveau de sécurité élevé, c’est-à-dire comprenant des majuscules, minuscules et caractères spéciaux.

Dernière étape, il faut maintenant lier cet utilisateur à la base de données, et cela se fait grâce au formulaire suivant:

Ici, vous sélectionnez simplement l’utilisateur et la bonne base de données parmi les options du champs déroulants. Cliquez ensuite sur Ajouter.

Une nouvelle page s’ouvrira pour vous demander quelles sont les autorisations qu’aura cet utilisateur sur la base de données (éditer, afficher, supprimer, etc) :

Cochez la case Tous les privilèges pour avoir tous les droits et validez.

Cet outil vous sera utile si jamais vous migrez un site WordPress à la main et c’est ici que vous définirez toutes les constantes qui sont utilisées par le fichier wp-config.php permettant de faire la connexion entre WordPress et la base de données (le nom de la base, l’identifiant et le mot de passe).

À savoir:

Notez que l’option Assistant de base de données MySQL vous permet de réaliser ça étape par étape très simplement en étant guidé.

Passons maintenant à la partie suivante concernant les…

Domaines

La section Domaines est la troisième partie la plus importante du cPanel. Elle vous permet de gérer tout ce qui est en rapport avec votre ou vos noms de domaine.

Vous y trouverez les…

Domaines supplémentaires

C’est ici qu’il est impératif d’enregistrer tous les noms de domaines que vous souhaitez utiliser sur votre hébergement.

Vous devez donc y enregistrer:

  • Tous les noms de domaines supplémentaires achetés via votre hébergement. Par exemple avec o2switch, lorsque vous achetez un domaine seul, il faut l’ajouter ici pour qu’il soit fonctionnel.
  • Tous les noms de domaines qui seraient externes à votre hébergement et pour lesquels vous avez fait pointer les DNS vers celui-ci. Rien ne vous empêche d’acheter vos noms de domaines chez 10 registrars différents et de les utiliser tous sur le même hébergement.

Par exemple, les DNS d’o2switch sont les suivants:

  • ns1.o2switch.net
  • ns2.o2switch.net

Vous pouvez également retrouver des exemples de changement de DNS dans la documentation officielle.

Pour ajouter un domaine, il vous suffit d’enregistrer son nom et le dossier vers lequel il va pointer dans le formulaire suivant:

  • Nom du nouveau domaine: entrez ici le nom du domaine à ajouter, sans HTTP ni WWW
  • Sous-domaine: je vous conseille de ne pas y toucher. Il se remplit automatiquement à partir du nom de domaine
  • Racine du document: il s’agit ici du dossier de votre FTP vers lequel le nom de domaine va pointer. Ce dossier contiendra donc votre installation WordPress.
    Vous pouvez laisser tel quel ou bien définir un nom de dossier de votre choix.
  • Petit bonus, vous pouvez ajouter un compte FTP qui aura uniquement accès à ce dossier.

Une fois validé, votre nom de domaine sera visible dans la liste de tous vos noms de domaine dans un tableau juste en dessous:


Voici par exemple la liste des domaines utilisés sur mon hébergement

Vous pouvez  modifier le dossier de destination vers lequel pointe votre nom de domaine en cliquant sur le petit stylo bleu.

Si vous achetez plusieurs noms de domaine pour un même site, par exemple avec l’extension .com et .fr, il est possible de rediriger l’un vers l’autre.
Je vous explique ça un peu plus loin.

Sous-domaines

Cet outil vous permet de créer des sous-domaines très simplement à partir des domaines présents sur votre cPanel.

Concrètement, cela vous sert à créer des URLs du type sousdomaine.monsite.fr.

De la même manière que pour les noms de domaine, il suffit de donner un nom à votre sous-domaine, de choisir le domaine à lequel le rattacher et de définir vers quel dossier de votre hébergement il pointera:

Ici je crée un sous-domaine shop pour mon nom de domaine maintenance-wp.fr.

L’adresse complète sera donc shop.maintenance-wp.fr et hébergera une installation WordPress complètement autonome du premier, dans un autre dossier, qui porte ici le nom du sous-domaine.

Les avantages sont multiples:

  • Créer des espaces de développement pour ne pas modifier le site en ligne. Vous pouvez par exemple le dupliquer sur le sous domaine dev.mon-site.com et travailler dessus sans risque;
  • Créer les sites de vos clients sur des sous-domaines de votre site professionnel. Cela leur permet de suivre l’avancé en temps réel et de gérer le projet en même temps que vous;
  • De segmenter les différentes parties de votre site afin d’améliorer les performances. Installer de nombreux plugins sur un site peut souvent engendrer des ralentissements.
    Ainsi créer un sous-domaine par fonctionnalité peut-être une bonne idée.
    Par exemple: boutique.mon-site.com pour y installer votre boutique, forum.mon-site.com pour un forum de discussion, etc.

Alias

Cet outil permet de faire pointer une URL A vers un site B et d’afficher l’URL A à vos visiteurs.

Hors cas très particulier, il est peu probable que vous vous serviez d’un Alias.

Redirections

Comme son nom l’indique, cet onglet vous sera utile pour y créer et définir des redirections de tous les types.

Les redirections permettent de renvoyer un lien vers un autre, par exemple si vous supprimer une page ou un article de votre site, ou même de rediriger un site entier vers une nouvelle URL si vous changer de nom de domaine.

Pour cette dernière possibilité, une redirection générique depuis votre ancienne URL vers la nouvelle vous permettra de le faire en un clic comme sur l’image ci-dessous:

Dans le type de redirection, deux choix sont disponibles:

  • Permanent (301)
  • Temporaire (302)

Pour en savoir plus sur les différents types de redirection, je vous conseille l’article de Johanne sur le sujet.

Je redirige ici un nom de domaine, que je n’utilise pas mais que je garde, vers mon site principal.

Les options à définir sont les suivantes:

  • Champs Type: je souhaite que ma redirection soit permanente, donc je sélectionne la redirection 301
  • Champs https?://(www.)? : tous les domaines en votre possession sont listés ici, vous n’avez plus qu’à choisir celui à rediriger. Vous ne pouvez donc pas faire une redirection d’un nom de domaine que vous ne possédez pas. Imaginez que quelqu’un puisse rediriger Google.com vers son nom de domaine 😉
  • Champs Redirige vers: il faut taper ici le nom de domaine vers lequel vous souhaitez faire la redirection
  • le dernier champs vous permet de choisir si vous souhaitez rediriger le domaine sans www, avec, ou les deux. À vous de voir.
  • Redirection Générique: la redirection générique est utile si vous changer de nom de domaine. En cochant cette case, toutes vos pages seront redirigées automatiquement d’un domaine à l’autre.

Zone Editor

L’outil d’édition de zone DNS vous permettra de modifier les DNS de vos noms de domaine (les Types A) ou encore ceux de vos adresses e-mails (les MX) dans le cas ou votre site serait sur un hébergement différent de votre nom de domaine.

Attention

Il s’agit ici de réglages assez avancées.
Faites donc attention à vos modifications avant de les valider.

Pour rappel, les DNS servent à faire le lien entre le nom de domaine et l’adresse IP de votre serveur. Alex vous explique ça en détail dans cette vidéo :

Abonnez-vous à la chaîne Youtube de WPMarmite pour ne rater aucune vidéo!

Si vous utilisez l’un de vos noms de domaine sur un autre hébergement, alors vous devrez modifier les DNS de votre nom de domaine pour le faire pointer sur le nouvel hébergement.

Pour y avoir accès, cliquez sur le bouton Gérer à droite du nom de domaine que vous voulez modifier.

Ici par exemple, l’adresse de mon cPanel est 109.234.162.66 et le nom de domaine maintenance-wp.fr a été acheté dessus.

Mon site étant hébergé chez un autre prestataire, j’ai donc modifié les DNS de ce nom de domaine pour le faire pointer vers celui. Cela correspond au 35.205.42.228.

Si vous souhaitez savoir facilement quels sont les DNS de votre nom de domaine, vous pouvez utiliser le site DNS Checker.

Emails

Cette section vous permet de créer et gérer toutes la partie messagerie de votre site internet.

Si vous utilisez votre site à des fins professionnelles, il y a fort à parier que vous souhaitiez une adresse e-mail du type contact@monsite.com plutôt que monsite@gmail.com.

Cela fait plus sérieux non?

Eh bien c’est ici que tout cela se passe.

Je vais vous expliquer comment en créer une et comment l’utiliser sur votre client de messagerie ou sur votre téléphone, puis nous passerons brièvement sur les autres fonctionnalités dont vous aurez moins l’utilité.

  • Cliquez sur l’onglet Comptes de Messagerie: la liste de tous vos comptes e-mails sont listés sous forme d’un tableau;
  • Si vous n’en avez pas encore, cliquez sur le bouton bleu +Créer à droite pour en ajouter un;
  • 4 champs sont à définir:
    • Domaine: si vous possédez plusieurs noms de domaine sur l’hébergement, vous pouvez choisir l’extension de l’e-mail à créer. Par exemple @monsite.com ou @monsite.fr.
    • Nom d’utilisateur: ce sera le nom de votre boite mail. Par exemple contact@monsite.com ou hello@monsite.com. Vous êtes libre d’y mettre ce que vous voulez.
    • Mot de passe: définissez enfin un mot de passe à votre boite mail.
    • Storage Space: cela correspond à la taille alloué à votre boite mail sur le serveur. Choisissez toujours l’option illimitée, c’est le plus simple.
  • Validez.

Votre nouvelle boîte e-mail professionnelle est enfin disponible!

De retour sur la liste de nos adresses e-mails, cliquez sur le bouton “Gérer” à droite de l’adresse à laquelle vous voulez accéder.

Pour l’utiliser, lire et envoyer des e-mails, deux solutions s’offrent à vous:

  • Directement depuis l’interface de votre cPanel comme nous le faisons actuellement en cliquant sur le bouton Check Email.
    Vous aurez alors la possibilité de choisir l’une des applications Webmail proposées.
    Sachez que seul le design change, les fonctionnalités restent les mêmes.
  • En configurant votre client mail favori, comme Thunderbird ou votre client de messagerie sur téléphone.
    Cliquez sur le bouton Connect Devices pour accéder aux paramètres de configuration manuelle de votre adresse e-mail.
    Sachez que des scripts automatiques sont disponibles pour paramétrer votre boite mail en un clic sur Iphone ou Outlook par exemple.

Félicitations, votre nouvelle adresse e-mail est maintenant complètement fonctionnelle!

La section Emails propose quelques autres fonctionnalités qui pourraient vous servir:

  • Redirecteurs: un outil pour rediriger les e-mails d’une adresse vers une autre
  • Réponses automatiques: vous partez en vacances? Prévenez vos contacts en paramétrant un message et un intervalle de date pour son envoi.
  • Filtres de messagerie globaux: vous pouvez paramétrer des filtres d’e-mails suivant un mot ou une expression contenu dans l’objet, l’adresse de l’expéditeur, le contenu… et définir différentes actions en conséquence (comme la suppression par exemple)

Maintenant que vous savez comment gérer votre boite e-mail avec le cPanel, parlons désormais de la section…

Mesures

Cette section regroupe différents outils pour suivre les événements de vos sites ou de votre hébergement.

Vous ne vous servirez probablement que très rarement, mais sachez que si vous remarquez des lenteurs importantes de votre site ou de nombreuses erreurs, il se pourrait que vous trouviez une piste ici.

  • Visiteurs : vous pouvez voir les 1000 dernières pages visitées de votre domaine, ainsi que l’IP du visiteurs.
  • Erreurs : si vous rencontrez des problèmes avec votre site, venez jeter un oeil ici pour trouver une piste sur leur provenance.
    Les 300 dernières erreurs constatées y seront affichées.
  • Bande passante: vous pourrez voir ici la consommation en bande passante de votre site.
    Pas besoin de connaissances particulières ici, mais si vous constatez une grosse consommation ou des pics très fréquents, il se peut que des optimisations de votre site soient nécessaires.
  • Accès brut: cet outils vous permet de télécharger une archive des dernières visites de votre site
  • AWStats: c’est un peu l’équivalent de Google Analytics mais fourni par cPanel. Il peut être utile si vous souhaitez quelques statistiques poussées de votre trafic mais reste clairement un outils moins ergonomique et pratique.

Sécurité

La section Sécurité vous apporte des fonctionnalités intéressantes pour votre site WordPress dont la plus importante et fréquente est la création et l’installation d’un certificat SSL.

Quatre outils vous sont proposés ici:

  • Accès SSH: il permet d’accéder à votre serveur de manière sécurisée en ligne de commande (via un terminal donc). Il reste cependant réservé aux utilisateurs assez expérimentés.
  • Bloqueur d’adresses IP: si vous remarquez une ou plusieurs IP régulières via la section Mesures ayant un comportement étrange sur votre site, vous pouvez les bloquer totalement ici en les ajoutant à votre liste noire.
  • SSL/TLS: si vous disposez d’un certificat SSL acheté chez un revendeur agréé (Comodo par exemple), c’est via cet outils que vous devrez enregistrer l’enregistrer avec sa clef privée
  • Let’s Encrypt SSL: c’est un outils permettant de générer gratuitement un certificat SSL pour votre site web.

Avoir un site en https est indispensable pour chiffrer les données sensibles de vos visiteurs mais aussi pour les rassurer lors de leur visite sur votre site.

Nous allons donc voir comment installer un certificat SSL facilement et gratuitement avec Let’s Encrypt.

Une fois cliqué sur le bouton Let’s Encrypt, vous avez sous les yeux la liste de vos sites disposant déjà d’un certificat SSL et en dessous ceux n’en ayant pas encore.

Partons du principe que vous ne disposez d’aucun certificat SSL.

  • dans le tableau Générer un nouveau certificat, cliquez sur le bouton + Générer situé en face du domaine que vous souhaitez sécurisé.
  • laissez toutes les options telles quelles et cliquez sur le bouton Générer.
  • C’est tout!
    Votre site dispose maintenant d’un certificat SSL et est accessible via HTTPS.
  • Pensez tout de même à rediriger le HTTP vers le HTTPS. Et si vous souhaitez plus d’informations sur le passage complet de l’un à l’autre, suivez le tutoriel pas-à-pas d’Alex pour passer son site en HTTPS

Nous allons maintenant passer à la section…

Logiciel

Ici seule deux fonctionnalités vont nous intéresser:

  • Softaculous Apps Installer: c’est un outil qui permet d’installer des environnement en un clic sur le domaine de votre choix et notamment WordPress.
    Si vous voulez en savoir plus sur cet outil, Thibaut vous explique tout dans l’article Comment installer WordPress comme un Pro.
  • Sélectionner une version de PHP: depuis la sortie de WordPress 5.2 et l’ajout du centre de santé de votre site, il vérifiera que la version de PHP de votre serveur est adéquate. Si ce n’est pas le cas, c’est via l’outil de sélection de version de PHP de cPanel que vous pourrez la modifier en un clic.

Attention

Si votre site n’est pas à jour, un changement de version PHP pourrait entrainer des erreurs d’affichage, voir un plantage du site.
Vérifiez bien que tout est correct après votre modification.

Les autres outils ne concernant pas WordPress, nous n’en parlerons pas ici.

Nous venons de faire le tour des options les plus utiles de cPanel pour la gestion de vos sites WordPress au quotidien.

Vous pouvez maintenant être autonome pour la plupart de vos besoins.

N’hésitez pas à jeter un oeil aux fonctionnalités un peu plus avancées dont nous n’avons pas parlé ici.
On ne sait jamais, cela pourrait vous servir un jour ou l’autre.

Conclusion

cPanel reste la solution de gestion d’hébergement la plus utilisée dans le monde et comme nous venons de le voir, son plus gros avantage réside dans la simplicité de gestion des sites et l’autonomie qu’il laisse à ses utilisateurs.

Il existe également une application cPanel disponible sur iOS (la version Android ne semble plus disponible) pour gérer tous ses comptes facilement depuis son téléphone ou sa tablette. Ca peut toujours être utile en cas d’urgence, et je m’en suis déjà servi pour régler quelques problèmes.

Sachez qu’il existe d’autres interfaces de gestion d’hébergement comme Plesk, ZPanel, Webmin, Virtualmin et même de nombreuses autres interfaces propriétaires développées par certains hébergeurs eux-mêmes (mais celles-ci restent cependant moins répandues).

Qu’utilisez-vous de votre coté? Êtes-vous satisfait de votre interface actuelle, et quel serait le point que vous souhaiteriez voir améliorer ?