Par Nicolas Richer le 20 novembre 2016 • 645 commentaires

Depuis plusieurs années sur la Marmite, je vous présente Divi comme le « thème WordPress ultime ».

Entre temps, de l’eau a coulé sous les ponts et surtout, j’ai comparé les 10 thèmes les plus populaires de ThemeForest en 2016.

Alors qu’en est-il aujourd’hui ?

Eh bien si vous avez suivi la série de l’été 2016, vous devez vous douter de ma réponse : pour rien au monde je ne quitterais Divi. Plus le temps passe et plus il devient puissant grâce au Divi Builder.

C’est pourquoi je mets à jour cet article pour vous faire part des dernières nouveautés et pour ceux qui le liraient pour la première fois, je vous présente le seul thème que j’utilise dorénavant.

Nous verrons dans cet article :

Et avant de commencer, je tiens à vous préciser que cet article contient des liens d’affiliation. C’est à dire que la Marmite touchera une petite commission si vous achetez une licence Elegant Themes en passant par nos liens.
Cependant cela n’influe pas sur mon jugement : si Divi n’était pas aussi bon, je ne vous le conseillerais pas et je ne l’utiliserais pas !

Prêt pour une longue lecture ?

Démo "Landing" de Divi

Qu’est-ce que Divi ?

Est-ce un thème premium ? Un framework ? Un page-builder ?

En fait c’est simple : c’est un thème premium qui embarque un constructeur de pages, le Divi Builder. Mais ce n’est pas le seul ainsi : Avada, Enfold et X boxent dans la même catégorie.

Pour vous résumer l’histoire assez rapidement, Divi est le thème qui a marqué un tournant majeur dans le business d’Elegant Themes.

(D’ailleurs si vous voulez en apprendre plus sur les créateurs du thème, je vous invite à lire l’article qui leur est consacré.)

Si je parle de tournant majeur c’est parce que c’est le premier thème qu’ils ont proposé avec un page-builder. Les 85 thèmes précédents de la boutique n’étaient pas aussi avancés.

Page Builder de Divi

Alors au début le constructeur de pages n’était pas fantastique mais au fil des mises à jour il a su évoluer et il est maintenant en front-end. C’est comme si l’on manipulait les éléments de notre site en direct.

C‘est pour cela que c’est un thème qui plaît énormément aux débutants et qui rencontre beaucoup de succès.

Par contre on n’a pas de statistiques de ventes aussi précises que sur ThemeForest. Il est donc compliqué de le comparer aux autres.

Mais Elegant Themes annonce sur sa page d’accueil avoir plus de 370 000 clients au moment où j’écris ces lignes. En sachant qu’un client utilise probablement Divi sur plus d’un site, on surpasse largement les statistiques d’Avada.

Nomre de clients d'Elegant Themes

Donc Divi est un thème premium à succès, accompagné d’un constructeur de pages « maison ». Mais il ressemble à quoi ce thème ?

Divi vous ressemble, alors il vaut mieux que vous soyez un artiste !

En effet, avec un très grand nombre de sites utilisant Divi, on finit par le reconnaître un peu partout. Enfin presque.

Cela dépend des utilisateurs : ceux qui laissent les réglages par défaut ont des sites qui ressemblent facilement à la démo principale, notamment à cause de l’en-tête de leur site.

Démo Historique de Divi

Mais pour tous les autres qui disposent d’une charte et de compétences de webmastering, il est très facile de s’écarter du look de base. Divi est alors méconnaissable.

On ne peut même plus deviner quel thème est utilisé !

La démo « Interior »

La démo « Interior »

La démo « Sewing »

La démo « Sewing »

La démo « Sewing » de Divi

La démo « Sewing » de Divi

Et d’ailleurs, l’équipe d’Elegant Themes n’hésite pas à mettre les sites de certains de leurs clients pour prouver qu’on peut innover.

Exemple de site avec Divi : Doers

Exemple de site avec Divi : Huppla

Si c'est flou, c'est parce que c'est en fait un arrière-plan vidéo

Si c’est flou, c’est parce que c’est en fait un arrière-plan vidéo

Et aviez-vous remarqué que le site de WPChef tourne également sous Divi ?

Exemple de site avec Divi : WPChef

Bref, on peut tout faire avec Divi !

On peut même importer très facilement des démos en un clic, comme n’importe quel thème premium qui se respecte.

Compatibilités, documentation et support, que vaut Divi ?

Commençons par le plus facile : Divi est compatible avec WooCommerce et WPML. Pas beaucoup plus.

En tout cas, le thème n’a pas été conçu pour écraser les styles de certaines extensions comme Contact Form 7 ou Gravity Forms par exemple. Mais là encore, la communauté entre en jeu : il existe des tutoriels ou des extensions pour parer au problème !

Récupérez le style de Divi dans Contact Form 7 avec un add-on

Récupérez le style de Divi dans Contact Form 7 avec quelques lignes de CSS

Ensuite, pas de Revolution Slider ou LayerSlider : le Divi Builder embarque son propre diaporama. Et si toutefois vous souhaitiez quand même utiliser une extension pour gérer les sliders, il suffira de les insérer par codes courts (shortcodes).

Alors oui, on pourrait croire que Divi joue seul dans son coin. On est même aux antipodes de X et ses 25 extensions pas toutes utiles. Mais à aucun moment on ne se dit qu’il manque une intégration ; on n’en a tout simplement pas besoin.

Divi va aussi plus loin que d’autres thèmes en embarquant un outil d’A/B Testing dans son constructeur de pages, intitulé « Divi Leads ».

Divi Leads : le système d'AB Testing

Au premier abord, c’est une bonne idée. Mais je pense qu’ils auraient mieux fait de sortir cette fonctionnalité en tant qu’extension supplémentaire.

La proportion d’utilisateurs qui va s’en servir est vraiment mince, d’autant plus avec le peu d’explications présentes dans l’interface.

Personnellement, il m’a fallu tourner 52 minutes de formation vidéo pour expliquer l’A/B Testing aux membres d’ElegantSchool (mon site dédié à Divi). C’est pour ça que je pense qu’il n’aurait pas fallu mettre cet outil entre toutes les mains.

Du côté de la documentation, elle est complète, à jour, imagée et bourrée de vidéos de prise en main. Mais en anglais, bien sûr.

La documentation de Divi

Quant au support, je peux me permettre de le juger plus que d’habitude, l’ayant régulièrement sollicité.

Pour moi, il est réactif et impliqué. J’ai même vu des bugs corrigés lors d’une mise à jour, une semaine après les avoir prévenu.

Mais vous entendrez sans doute d’autres sons de cloche. Chacun son expérience. Ça dépend également des interlocuteurs.

Donc suite à mes différents échanges avec eux, je peux dire qu’ils remplissent parfaitement leur rôle !

Les options de Divi sont parmi les plus simples

Pendant tout l’été 2016 j’ai pesté contre les thèmes premium qui n’utilisent pas l’outil de personnalisation de WordPress (le customizer).

Mais vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai pris de bonnes habitudes avec Divi !

La personnalisation de Divi

La grande majorité des options qui concernent l’apparence du thème sont facilement manipulables et surtout on voit le résultat en direct ! Seul X a pris cette direction parmi les thèmes premium testés.

Par contre, toutes les options ne sont pas situées au même endroit. Il en existe également d’autres dans ce qui s’appelait avant le ePanel.

Le nouveau ePanel de Divi

Ici, ce sont plutôt des fonctions à activer / désactiver. On est plus sur des fonctionnalités et non sur le design du site.

On retrouve également un éditeur de rôles qui permet de restreindre l’usage du Divi Builder aux différents utilisateurs du site. Le tout, en fonction de leur rôle donc.

Un administrateur pourra ainsi s’assurer que les autres utilisateurs ne puissent pas tout casser !

Pour finir, Divi a beau se vanter d’être traduit en 32 langues, il l’est seulement de façon approximative. En tout cas le français que l’on nous sert n’est pas souvent compréhensible !

Je vais vous donner mon exemple préféré :

Traduction française de Divi

Que se passe-t-il si je clique dessus « L’effondrement » ?

Heureusement FXBénard s’est attaqué au problème et propose une extension qui traduit les moindres recoins de l’interface. Ce ne sont pas de vulgaires fichiers .mo et .po qu’il faut copier-coller dans le thème, c’est un vrai plugin qui se met à jour !

Et étant donné que je lui donne un coup de main, je peux vous dire que c’est du travail de qualité !

On va même modifier le CSS pour que nos longues phrases françaises « rentrent » dans l’interface de façon harmonieuse. Et si certains termes ne sont pas traduisibles, on va les modifier en Javascript !

Le clou du spectacle : le Divi Builder

Si vous avez suivi la saga de l’été 2016, vous avez pu lire le ressentiment que j’éprouve envers Visual Composer. Il est moche, peu ergonomique et on s’y perd facilement.

Eh si j’ai un avis aussi prononcé c’est surtout parce que j’ai mes habitudes avec le Divi Builder.

Par contre il fonctionne aujourd’hui de deux façons (tout comme VC) : dans l’administration (le back-end) et sur l’interface publique (le front-end).

La première utilisation, celle que l’on utilise depuis la sortie de Divi en décembre 2013, fonctionne donc depuis l’édition de vos contenus.

Page Builder de Divi

Là où il excelle c’est dans sa facilité de prise en main : on comprend très vite le principe des sections, lignes, colonnes et modules (40 au total). On peut facilement les déplacer, les dupliquer et les modifier.

Les blocs sont colorés et épais, les arrière-plans sont tantôt gris tantôt blancs…

Bref, on s’y retrouve !

Par contre la prévisualisation du contenu a toujours posé problème : soit il fallait faire des allers-retours entre le Divi Builder et l’aperçu de la page, soit utiliser la fonction de prévisualisation du constructeur de pages.

La prévisualisation du Divi Builder

Mais ce n’était jamais en plein écran, le rendu n’était pas forcément fidèle au résultat final.

C’est pour cela que l’équipe d’Elegant Themes a travaillé pendant de nombreux mois pour faire évoluer le Divi Builder et le passer en front-end. C’est la nouveauté qu’ils ont introduit dans la version 3.0 de Divi, en septembre 2016.

Et on peut dire que le résultat est convaincant. Vous pouvez même tester le Builder Visuel en live.

Ajouter du contenu avec le Divi Builder

Pour avoir déjà fait quelques pages entièrement comme ça, je dois vous avouer que le gain de temps est énorme.

Non seulement on peut manipuler tous les éléments avec un aperçu en direct, mais on peut aussi écrire directement dans l’interface.

Écrire directement dans le Divi Builder

Ainsi, contrairement à d’autres constructeurs de page « en front » tels que Visual Composer ou Cornerstone, on n’a pas à passer par les réglages d’un module pour en modifier le texte.

On est sur une expérience d’intégration vraiment immersive. Elegant Themes voulait créer une « interface invisible » et ils ont clairement réussi. Mais il y a un revers de médaille : les débutants n’auront aucun repère au début !

C’est pourquoi je conseille à tous les néophytes de commencer à utiliser le Divi Builder classique avant de passer en Builder Visuel.

Comme tout système, il faut d’abord prendre ses marques et développer des habitudes. Or, il est bien plus facile de comprendre la « logique Divi » en commençant par le fonctionnement historique.

Pour finir, on peut très facilement tester le responsive d’une page grâce à l’aperçu par appareils qui est inclus dans le Builder.

La gestion du responsive avec le Divi Builder

On pourra ainsi vérifier que tout s’affiche correctement ou même attribuer des réglages différents en fonction du support utilisé par vos internautes.

Bref, le Divi Builder est devenu un des meilleurs constructeurs de page du marché.

On peut maintenant gérer le contenu en direct et c’est un plaisir à utiliser.

En se positionnant ainsi, l’équipe d’Elegant Themes souhaite proposer des expériences similaires à celles que l’on peut connaître sous Wix notamment. Mais avec WordPress !

Enregistrez, exportez et importez des mises en page grâce à la Bibliothèque

Si vous souhaitez utiliser une certaine mise en page de façon régulière (un modèle), certaines sections, lignes ou modules à plusieurs reprises (des portions de pages) ou encore une même information partout (un élément global), vous pourrez le faire grâce à la bibliothèque.

Comme dans tout page-builder qui se respecte, vous pourrez enregistrer des éléments pour les ré-utiliser ensuite, les exporter pour vous en servir dans d’autres sites ou encore en importer créés par d’autres personnes.

Le layout Crossfit pour Divi

En effet, les options de portabilité permettent le partage de beaucoup de choses :

  • Des mises en page entières ;
  • Des portions de page spécifiques ;
  • Ou encore les options du thème.

C’est ainsi que l’import de démos devient possible : en important chaque fichier d’export un par un, on peut récupérer l’intégralité des réglages et des mises en page d’un autre site.

Ainsi vous pouvez ré-utiliser certaines de vos créations sur plusieurs sites mais vous pouvez aussi vous inspirer ou utiliser des « layout kits » créés par de tierces personnes.

Le Divi UI Kit

Un exemple de layout kit : l’UI Kit d’Elegant Themes

Là encore, la puissance de la communauté Divi permet d’avoir accès à des ressources vraiment intéressantes.

Il me reste à vous présenter les éléments globaux de la bibliothèque : ce sont des sections, des lignes ou des modules qui apparaîtront à plusieurs endroits de votre site et qui seront synchronisés.

Si par exemple vous avez toujours un encart qui revient sur plusieurs pages tel qu’un formulaire de contact, un appel à l’action, une liste d’événements à venir, vous pourrez le créer une fois et l’utiliser partout.

Les éléments globaux avec Divi

Quelque part, c’est comme un widget en plein coeur d’une page. Et si vous faites une modification à un endroit, elle sera synchronisée sur toutes les pages.

C’est donc génial car c’est typiquement le genre de choses qui était réservé aux personnes qui savaient personnaliser les fichiers PHP ou qui appelaient des shortcodes en plein milieu de page.

C’est maintenant à la portée de tous grâce à Divi et son constructeur de pages.

Bon, assez parlé des spécificités techniques. Je l’ai mentionné à plusieurs reprises, il est temps d’y venir : Divi a un aspect communautaire qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Réalisez tous vos projets grâce à l’écosystème de Divi

Je ne sais pas si c’est arrivé de façon naturelle ou si c’est une stratégie de la part d’Elegant Themes, mais ils ont une politique de « lâcher-prise » assez intéressante.

C’est à dire qu’ils sont conscients qu’ils n’arriveront pas à développer leurs produits aussi vite que leurs clients le voudraient. Il y a souvent eu beaucoup de frustration à ce sujet.

Ainsi, des utilisateurs se sont regroupés sur des groupes Facebook pour s’entraider, des webdesigners ont proposé des thèmes enfants qui changeaient véritablement le look de Divi et des développeurs indépendants ont mis en ligne des extensions tierces (add-ons).

Divi Module Mate permet de parcourir les add-ons disponibles pour le Divi Builder

Divi Module Mate permet de parcourir les add-ons disponibles pour le Divi Builder

S’il y a bien une forme de consécration sur le web c’est lorsque l’on devient soi-même l’objet d’un écosystème. Lorsque des personnes extérieures travaillent à enrichir un produit, c’est qu’il doit être sacrément prometteur.

C’est ce qui arrive à Divi et qui lui permet de rejoindre d’autres noms connus tels que WooCommerce, Easy Digital Downloads, Contact Form 7, Gravity Forms, Ninja Forms ou encore Genesis.

Vous remarquerez qu’il y a beaucoup d’écosystèmes d’extensions et peu de thèmes : quelque part, Divi est en train de devenir un thème à part au sein de l’écosystème WordPress.

On a donc un écosystème dans un écosystème !

Chaussette dans chaussette

Mais qu’est-ce que cela vous apporte concrètement ?

Boostez Divi avec des thèmes enfants, des layout kits et des add-ons

Tout d’abord, vous pourriez avoir un site qui utilise Divi mais qui ne lui ressemble pas.

C’est le but des thèmes enfants (child themes) qui vont plus loin que les démos officielles. Ils vont même utiliser les mêmes tactiques que d’autres thèmes que l’on peut trouver sur ThemeForest en créant des looks différents par secteur d’activité.

Par exemple, le thème enfant Maisons vise les agents immobiliers. Il est vendu 95$ pour un nombre illimité de sites.

Thème enfant Maisons pour Divi

Mais là où les développeurs tiers vont plus loin c’est qu’ils travaillent les intégrations avec les extensions plus intensément que ce que ferait Elegant Themes.

Toujours pour l’exemple de Maisons, Joan Donough de DiviDiva (la développeuse) a rendu le thème compatible avec Caldera Forms pour les formulaires et IMPress Listings pour la gestion des biens immobiliers.

On a donc des thèmes enfants travaillés, qui proposent un style bien à eux et qui font des efforts que ne ferait pas la maison-mère en termes d’intégration.

Ils sont le plus souvent disponibles chez des éditeurs indépendants ou sur des places de marché telles qu’Elegant Marketplace, Superfly ou encore Creative Child Themes pour n’en citer qu’une poignée.

Thèmes enfants de Divi chez Superfly

Un aperçu de quelques thèmes enfants chez Superfly

Par contre ils coûteront entre 25$ et 175$ en plus de votre licence Elegant Themes ! Eh oui, c’est le prix à payer pour avoir un thème conçu par un webdesigner que vous pourrez utiliser en quelques clics.

Mais il existe aussi les layouts kits. Ce sont des mises en page que l’on peut importer grâce à la bibliothèque et aux options de portabilité du Divi Builder.

Donc ce n’est pas un thème enfant mais ça peut y ressembler : la seule différence c’est qu’il n’y a pas de style.css dédié. Tout le style est embarqué dans le Divi Builder.

Un autre layout kit de Divi

En fait, un kit de mise en page (la francisation n’est pas géniale, je vous l’accorde) contient des fichiers .json que l’on va importer dans l’interface de Divi.

Ils vont contenir les réglages du thème et des éléments de bibliothèque tels que des pages entières ou des portions (section / lignes / modules), comme on a pu le voir précédemment.

L’autre avantage est que les images vont être importées, on aura donc un aperçu fidèle juste après l’installation.

Ils ont une différence majeure avec les thèmes enfants : ils seront gratuits.

Quelque part c’est normal, ils sont un peu moins travaillés et ne seront jamais mis à jour.

Mais au delà de l’apparence, on trouve également des add-ons qui vont ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Divi Booster

Le plus connu (mais pas forcément le meilleur) c’est Divi Booster, qui vient ajouter plus de 50 options à Divi. Dans le même genre, il y a aussi Divi Switch qui ajoute des modifications un peu plus intéressantes.

Mais au delà de simples ajouts de styles, d’autres extensions vont plus loin. Elles introduisent par exemple de nouveaux modules dans le Divi Builder !

Certaines permettent également de passer sur 5, 6, 7 ou même 8 colonnes, comme Divi Extended Column Layouts ! Une autre permet de masquer totalement l’utilisation de Divi de l’administration et du code source (c’est Divi Ghoster et je n’aime pas cette approche).

Vous l’aurez compris, Divi ne fait pas tout. Il a des défauts.

Mais grâce à son écosystème, il en devient sacrément plus intéressant que tous les autres thèmes !

Et nous ne sommes qu’au début de l’aventure.

Qui dit écosystème, dit communautés

Je vous le disais plus tôt, des personnes se sont regroupées dans des groupes Facebook pour échanger et s’entraider. Cela a donné lieu à des communautés assez énormes mais surtout internationales.

Je peux par exemple vous citer les groupes suivants : Divi Theme Users (bientôt 20 000 membres), Divi Help & Share (bientôt 10 000 membres) ou encore Divi Theme Examples (bientôt 9 000 membres).

La communauté Divi Theme Users

Côté francophone, c’est moins développé puisqu’il n’y a que Divi Theme France (environ 150 membres) et le groupe ElegantSchool que je réserve aux stagiaires de la formation.

Mais il y a aussi de nombreux blogs qui ne parlent que de Divi ! Bien souvent ils sont adossés aux sites de places de marché ou d’éditeurs indépendants mais ils permettent d’apprendre à mieux utiliser Divi.

Je peux vous citer celui de Geno Quiroz (un expert Divi), Divi Soup (Michelle Nunan édite notamment des sites de formation autour du CSS et de Divi) et Aspen Grove Studios (une agence spécialisée dans Divi).

Site de Geno Quiroz

Mais il ne faut pas oublier le blog d’Elegant Themes qui est une vraie mine d’or. Ils partagent de plus en plus de tutoriels.

Parce que oui, la communauté de Divi aime apprendre. Ils savent qu’il faut mettre les mains dans le code à un moment.

Et c’est tout naturellement qu’ils commencent à apprendre le CSS pour réaliser des modifications majeures sur leur site.

Voilà pour ce tour d’horizon de la communauté. Vient le moment de juger Divi, notamment au vu du #BattleThemeForest et des critères que j’ai pu utiliser auparavant.

Face aux thèmes de ThemeForest, que vaut Divi ?

C’est un point que j’ai précisé dans le comparatif des meilleurs thèmes ThemeForest de 2016 : j’ai beau en avoir testé une dizaine, aucun ne remplacera Divi.

Voici pourquoi.

Divi a de nombreux points communs avec les autres

C’est un thème premium après tout, il suit donc un modèle similaire à celui de ses confrères.

Tout d’abord il embarque un constructeur de pages qui a été créé pour lui. Ce n’est pas le cas de tous, puisque certains utilisent Visual Composer, il se rapproche donc plus d’Avada, Enfold et X.

Mais qui dit page-builder dit aussi lock-in.

Divi Builder

C’est à dire que si vous souhaitez changer de thème il faudra quand même conserver le Divi Builder (en tant qu’extension) ou bien nettoyer les shortcodes (ça se fait en quelques lignes de codes) avant de reprendre le contenu.

Mais au final, tous les thèmes les plus populaires ont ce fonctionnement. C’est au travers de ce compromis qu’ils arrivent à devenir aussi puissants.

Ensuite, comme tout thème premium, son interface ne peut pas remplacer l’utilisation de CSS à un moment ou à un autre. Si vous souhaitez vraiment vous démarquer, il faudra monter en compétences et mettre les mains dans le cambouis.

Mais quel plaisir une fois qu’on sait tout modifier en CSS !

Et pour finir, les habitudes sont très importantes lorsque l’on utilise un thème premium. L’apprentissage initial peut être douloureux et frustrant, c’est pour cela qu’on finit par s’habituer à un plutôt qu’à un autre.

Le changement de thème devient alors compliqué, on perd nos marques et on n’a qu’une envie : ré-utiliser le thème qu’on affectionne tant.

N’essayez pas de convertir un pro-Avada en pro-Divi ou l’inverse : les habitudes sont probablement déjà trop ancrées.

Sauf qu’à mon avis, quelqu’un qui a goûté au Builder Visuel de Divi aura d’autant plus de mal à revenir en arrière avec d’autres thèmes !

Comment se situe Divi par rapport à la concurrence ?

J’ai introduit 4 critères qui permettent de départager les thèmes premium lors du #BattleThemeForest : la « beauté », la simplicité, la puissance du constructeur de pages et la performance.

Meilleur thème WordPress 2016

Divi vient marquer des points sur tous les tableaux :

  • Ses démos sont très belles. Mais l’inspiration donnée par les thèmes enfants, les layouts kits et les réalisations de la communauté est également très intéressante.
  • C’est un des thèmes les plus simples. Il tire partie de l’outil de personnalisation de WordPress pour gérer les options du thème. Cet aperçu en temps réel des modifications est jouissif et on gagne un temps monstre.
  • Le page-builder est en avance sur tous les autres grâce à son vrai fonctionnement en front-end. Là encore, on fait des sites à une vitesse incroyable.
  • Et il fait partie des thèmes les plus rapides avec un temps supplémentaire de chargement de 0,24 seconde. Je vous invite à retourner voir les résultats des autres thèmes pour voir où il se situe mais sachez que cela le place 5ème sur 11.

Si Divi avait fait partie du #BattleThemeForest, il aurait donc détrôné de nombreux thèmes. Mais ce n’est pas tout, il a un autre atout majeur : son prix.

Divi est le moins cher des meilleurs thèmes premium

Comparé aux 59$ HT par thème et par site de ThemeForest, le prix de Divi est dérisoire.

Elegant Themes a un système de licence annuelle qui vous permet d’accéder à tous leurs thèmes et toutes leurs extensions sur un nombre illimité de sites pour à peine plus cher !

Voici le détail des licences disponibles :

  • La licence Annuelle à 89$ HT par an vous permettra d’utiliser tous les thèmes et extensions avec 1 an de support et de mise à jour.
  • La licence à Vie à 249$ HT vous permettra d’utiliser tous leurs produits avec le support et les mises à jour ad vitam aeternam.

Tarifs des licences Elegant Themes

Au cas où vous n’auriez pas saisi la nuance, je le répète : pour ce prix-là vous pouvez utiliser Divi sur un nombre illimité de sites !

Et en plus de ça, on vous a dégoté plusieurs réductions si vous n’êtes pas encore client Elegant Themes :

Tarifs des licences Elegant Themes avec réduction

Vous pouvez donc commencer avec une licence Annuelle pour tester leurs produits et choisir quoi faire ensuite. Si vous souhaitez renouveler votre licence, le tarif sera le même chaque année.

Mais vous pouvez également passer sur l’offre à vie pour être tranquille, une fois convaincu. D’ailleurs je vous propose plusieurs astuces pour économiser encore plus sur ElegantSchool (surtout si vous avez déjà une licence).

Et pour clôre cet article, je vous ai préparé une ressource inédite pour vous accompagner au mieux dans votre utilisation de Divi !

Le Divi Kit par ElegantSchool

Pour bien comprendre le fonctionnement de Divi et tous les enjeux qui entourent son utilisation, je vous ai préparé une formation gratuite de 1h40.

On y voit comment choisir entre Divi et Extra (le petit frère), comment ne pas se perdre dans les réglages et les problèmes que vous pourrez rencontrer :

Découvrez le Divi Kit

Oui, Divi reste mon thème ultime

J’ai testé d’autres thèmes pour voir si je ne passais pas à côté de quelque chose… et non.

Je n’ai rien trouvé qui arrive à la cheville de Divi parmi les thèmes de ThemeForest.

Le Divi Builder est devenu fantastique grâce à son mode front-end, le thème reste simplissime, le prix ridiculement faible… et j’ai trop d’habitudes avec Divi pour pouvoir changer.

Sans compter la communauté, l’entraide, le partage et toutes les découvertes qui me font évoluer tous les jours !

C’est pour toutes ces raisons que c’est maintenant le seul thème que j’utilise (aux côtés d’Extra) et que je prends autant de plaisir à animer ElegantSchool.

C’est aussi pour cela que je continue de recommander Divi à tous ceux qui veulent un thème premium qui a fait ses preuves. Et au vu de son évolution, je continuerai à le recommander pendant encore un bon moment !

Et si vous souhaitez en apprendre encore plus, je vous invite à consulter mon guide sur Divi !

Et vous ? Quel est votre avis sur Divi ? Dites-le moi en commentaire !