Vous êtes ici : Accueil | Thèmes WordPress | Jupiter vous permettra-t-il d’envoyer des sites sur orbite ?

Jupiter vous permettra-t-il d’envoyer des sites sur orbite ?

Thème WordPress Jupiter

Après 5 tests de thèmes premium disponibles sur ThemeForest, j’ai enfin été surpris et en bien par Jupiter !

Mais pour comprendre de quoi je parle, je vous invite à lire les articles précédents : Avada, Enfold, X, BeTheme et Bridge.

Aucun ne m’avait jusqu’à présent donné envie d’expérimenter, jusqu’à aujourd’hui.

La démo du thème Jupiter

Alors Jupiter vient-il changer la donne ?
Sera-t-il parmi les meilleurs thèmes premium de 2016 ?

Je vous laisse lire la suite de l’article pour vous en convaincre.

Les liens que vous trouverez dans cet article sont affiliés. C’est à dire que si vous passsez par l’un d’eux pour acheter votre prochain thème, nous recevrons une commission. Cela ne vous coûte pas plus cher et cela nous aide à financer notre travail de recherche !


S’il y a bien un thème qui ne m’avait encore jamais attiré, c’est bien Jupiter. Pourtant, je l’ai toujours vu dans les thèmes les plus populaires sur ThemeForest depuis juillet 2013.

Mais il n’a jamais fini dans une proposition de thème pour un client. Est-ce parce qu’il était moins bon avant et qu’il a bien évolué au fil du temps ? Je ne saurais pas vous dire.

Mais en le testant, j’ai retrouvé une excitation que je n’avais pas connue depuis longtemps.

Je me suis dit « j’ai vraiment envie de mettre ces effets sur mon site »

Avez-vous vu passer la tendance des dégradés ?

Avez-vous vu passer la tendance des dégradés ?

Vous le savez peut-être, mon thème préféré c’est Divi. Le but de cette série est de voir si j’ai misé sur le bon cheval ou si je passe à côté d’un thème plus intéressant.

Eh bien pour une fois je me suis dit qu’un thème pouvait apporter des choses nouvelles et qu’il rendait des effets visuels complexes très faciles.

Faites les sites dont vous ne pouviez que rêver auparavant

C’est là leur promesse de vente. Alors elle peut paraître prétentieuse mais après avoir joué avec les modules de Jupiter, je dois dire que c’est totalement justifié.

La démo principale de Jupiter

Vous voulez mettre des dégradés en arrière-plan, dans des boutons ou des icônes ? C’est faisable.

Vous voulez faire des transitions diagonales entre vos sections ? C’est possible.

Vous voulez un diaporama vertical en pleine hauteur vertical (on y reviendra, promis) ? Aucun souci !

En fait, Jupiter vient coller au plus près des tendances du webdesign.

Alors que je trouvais les thèmes précédents répétitifs et sans originalité, là je remarque un vrai travail de recherche.

D’habitude, si vous voulez un look innovant, il vaut mieux miser sur un thème qui ne sera pas forcément multipurpose. Il aura un design très pointu et peu de possibilités de personnalisation.

Mais c’est le jeu. Soit vous achetez un thème pour avoir son design, soit pour la possibilité de faire n’importe quel design.

Et je pense que vous l’aurez compris, cette sélection donne la part belle à tous ceux qui nous permettent de réaliser ce qui nous passe par la tête.

Jupiter a par contre un avantage indéniable : il vous permettra de sortir des sentiers battus, sans pour autant vous obliger à passer par du CSS.

Jupiter, un thème qui cache bien son jeu

Contrairement à X qui joue presque la provoc’, Jupiter m’a toujours semblé humble. Gentil presque.

Mais il en a sous le capot.

Tout d’abord, un peu comme tout le monde, il est compatible avec WooCommerce, WPML, bbPress et Gravity Forms.

On ne retrouvera pas BuddyPress ou Contact Form 7 par contre. Mais personnellement, ça ne me gêne pas.

Côté intégration, il fait dans l’originalité puisqu’il embarque Edge Slider et non les machines de guerre que sont Revolution Slider et Layer Slider.

Son fonctionnement est beaucoup plus simple et surtout, l’équipe d’Artbees (les développeurs) a su en tirer partie pour faire de belles choses.

Par exemple, plutôt que de faire des slides qui défilent à l’horizontale, on peut les utiliser pour faire des sections verticales que l’on ne peut voir que les unes après les autres.

Le Edge One Pager de Jupiter

Enfin bon, le mieux est encore que vous alliez voir ce qu’il en est, je pense que je n’arriverai pas à vous expliquer le concept juste avec des mots. Voici l’aperçu du Edge One Pager.

Et du côté des démos, on peut dire qu’elles sont belles. Elles viennent bien mettre en scène les possibilités du thème. De plus, il est ensuite très facile de les importer dans leur intégralité ou partiellement.

Mais le plus important c’est la démo principale qui nous montre les « éléments » que proposent le thème.

C’est ainsi qu’on peut se rendre compte des particularités de Jupiter. Voici quelques exemples :

Les "custom box" permettent des mises en page intéressantes

Les « custom box » permettent des mises en page intéressantes

Cassez la monotonie avec des transitions originales

Cassez la monotonie avec des transitions originales

Affichez vos catégories de blog de façon visuelle

Affichez vos catégories de blog de façon visuelle

Et franchement, ce n’est pas souvent que l’on voit un thème proposer autant de choses qu’il faudrait faire en HTML/CSS par soi-même d’habitude.

Côté documentation, c’est très fourni et le moteur de recherche interne est particulièrement efficace. Ce n’est que lorsque l’on aura vérifié qu’il n’existe aucune réponse à notre question que l’on pourra solliciter le support.

La documentation de Jupiter

D’ailleurs, contrairement à beaucoup d’autres, tous les tickets sont privés. C’est à dire que vous ne pourrez pas voir les questions que posent les autres utilisateurs.

Mais après tout, si la documentation est suffisante et régulièrement étoffée, peut-être que ce n’est pas nécessaire ? Ce n’est qu’à l’usage que vous pourrez me le confirmer.

Personnaliser le look de son site devient agréable

Les options du thème n’utilisent pas l’outil de personnalisation de WordPress, c’est dommage. Mais elles compensent avec une interface épurée que l’on prend plaisir à utiliser.

Concevez votre en-tête facilement grâce à leur outil dédié

Concevez votre en-tête facilement grâce à leur outil dédié

Les développeurs ont fait en sorte que l’on ne se perde pas parmi les menus et sous-menus (il y en a tout de même beaucoup) et c’est plutôt réussi : on prend vite ses marques.

Tout est relativement clair et on retrouve intuitivement les options qui nous intéressent grâce à la double navigation horizontale et verticale.

Jupiter va même jusqu’à proposer des options vraiment poussées comme des fonctions de cache. Alors ce n’est pas forcément à un thème d’offrir ces fonctionnalités, certes.

Mais un de leurs arguments phares est maintenant la performance.

J’ai lu des tests américains qui critiquaient la lourdeur de Jupiter dans sa version 4, mais ce n’est maintenant plus le cas. Ils ont même expliqué sur leur blog les enjeux du passage à la version 5 et autant dire que cela n’a pas été tâche facile.

Il y a donc quelques options pour optimiser et minifier le code généré par le thème, ce qui permet de gagner quelques centièmes de secondes.

Pour avoir procédé à quelques tests préliminaires (avant le grand comparatif, à la fin de cette série), je dois dire que le thème n’alourdit pas spécialement le site.

Les options de cache de Jupiter

Mais on peut avoir des résultats similaires avec X, Enfold, BeTheme ou Divi. Eux ne mettent juste pas en avant cette spécificité de façon aussi proéminente.

Jupiter vient également rajouter 13 types de contenus personnalisés lors de l’installation, ce qui peut alourdir votre menu WordPress latéral. Mais une fois que vous aurez pris vos marques, vous pourrez facilement retirer ceux dont vous n’avez pas besoin.

Finalement « l’esprit Jupiter » c’est de proposer un thème avec de nombreuses possibilités, accompagné d’une interface agréable, pour convenir aux débutants comme aux professionnels.

Et peu arrivent à le faire à ce niveau. Chapeau bas.

Petit bémol cependant : tout est en anglais et il n’existe pas (encore) de traduction française que je puisse vous conseiller.

Hélas, Visual Composer vient rendre les choses plus complexes qu’elles ne le sont

Je suis sûr que si les développeurs d’Artbees avaient pu faire leur propre page builder, le thème serait encore plus intéressant.

Mais ils ont préféré inclure une version modifiée de Visual Composer qui contient tous les modules exclusifs à Jupiter. Cela veut aussi dire que si vous essayez de l’utiliser avec un autre thème, cela ne marchera pas.

Visual Composer, intégré dans Jupiter

Certains modules classiques de Visual Composer ont donc été adaptés, d’autres ont été rajoutés et on se retrouve avec de belles possibilités de mise en forme.

Par contre la construction de site en mode « interface publique » (front-end) a été désactivée par les développeurs. Après quelques recherches, je vois que c’est monnaie courante quand ils n’arrivent pas à assurer une certaine stabilité.

Voici un aperçu des modules de Jupiter

Voici un aperçu des modules de Jupiter

On retrouve ensuite plus de 80 modules dont certains vraiment intéressants. Je pense que vous en aurez pour votre argent si vous recherchez des mises en page au top des tendances.

Leurs réglages sont ensuite assez longs mais jamais très compliqués, même si on regrette quelques détails comme l’absence d’un sélecteur d’icône.

Enfin bon, peut-être que vous êtes habitué à Visual Composer et tout sera un jeu d’enfant pour vous. Mais moi… je n’y arrive toujours pas. Ou en tout cas c’est laborieux et frustrant.

Au final, les possibilités sont là.

Il faut juste du courage ou de l’expérience pour maîtriser Visual Composer, ce qui est pour moi le grand bémol de Jupiter.

Enfin un thème intéressant !

Ça fait quand même un bien fou d’être enfin surpris par un thème premium. J’avais l’intuition que les « pépites » ne se trouvaient pas dans le top 5 du classement Themeforest et je compte bien continuer à creuser !

Donc si vous voulez changer de design pour des effets plus modernes et que vous n’êtes pas allergique à Visual Composer, vous pouvez donner sa chance à Jupiter !

Cependant, comme me l’a fait remarquer Fred en commentaire, ce thème ne s’adresse pas pour autant aux néophytes. C’est en tant qu’utilisateur aguerri que j’ai su l’apprécier mais si vous débutez, vous aurez une courbe d’apprentissage conséquente.

Pour finir, je vous laisse avec plus de 35 exemples de réalisations qui vous montreront ce qu’arrivent à faire ses utilisateurs.

Découvrez Jupiter sur ThemeForest

Et vous, avez-vous essayé Jupiter ? Quel est votre ressenti ? Partagez-le en commentaire !

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles et accédez à des ressources exclusives. Plus de 10000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

C'est parti, je m'inscris !

34 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bon article mais je fuis tous les thèmes avec Visual Composer !
    Content de lire que tu es aussi un fan de Divi !

    Répondre
  2. Bonjour,

    Merci beaucoup Nicolas pour ton excellent travail.

    Cordialement,

    Répondre
  3. Ah et bien voilà enfin un bon billet sur un thème que je cherche depuis un moment. Je cherche une alternative à The7 (3) (aussi disponible sur ThemeForest mais assez lourd) et celui-ci me semble top.
    Merci beaucoup pour ton travail.

    Répondre
    • The7 y passera aussi le moment venu, on verra l’impression qu’il me laisse. Ça fait plus de 2 ans que je n’y ai pas touché !

    • +1 pour cette remarque. J’utilise toujours The7 mais le trouve lourd ainsi que Divi qui devient de plus en plus intéressant. Une alternative de qualité est donc la bienvenue.
      Merci pour ces tests.

  4. Bonjour, ce thème est il exploitable pour un musicien ( voix et guitare ), dans les thèmes artistes qui sont proposé, je n’ arrive pas à choisir.Merci.

    Répondre
    • Bonjour Patrick,

      Les thèmes que je présente sont tous « multipurpose », ce qui veut dire qu’ils sont adaptés à tout type de projet.

      Je ne vois aucun trait particulier (dans Jupiter ou dans un autre) qui vous pousserait à partir sur un thème plutôt qu’un autre. Tout dépend de vos capacités en webdesign en fait.

      Soit vous prenez un thème « pour musicien » qui ne sera pas flexible mais qui vous permettra de partir avec une base pensée pour vous. Soit vous prenez un thème « à tout faire » et vous en faites un site de musicien.

      Les deux pistes sont viables… mais la qualité finale du site dépendra de vos compétences et du choix que vous prendrez.

  5. Merci pour la réponse, c’ est top. Donc, il me faut d’ abord bien définir mes besoins, et le mieux peut être de partie d’ un thème à tout faire , pour être libre. Si je comprends bien, les thèmes pour musiciens, sont pensé et formaté … ? ces thèmes musiciens sont ils plus adapté au référencement et réseaux sociaux. Merci.

    Répondre
    • En effet, ils sont plus « formatés » mais ça peut être un avantage ! Il ne faut pas le voir comme un inconvénient, c’est l’occasion d’avoir un design de qualité bien plus facilement.

      Par contre, les thèmes n’ont que peu d’influence sur le référencement et les réseaux sociaux. Il ne vaut mieux pas en tenir compte, c’est principalement le rôle des extensions ça.

  6. Merci Nicolas, je vais lister mes besoin et choisir le thème le plus épuré, avec des gros boutons pour les réseaux sociaux, donc clarté et facilité, navigation et lecture pour les fans.

    Répondre
  7. Merci Nicolas, pour cet article qui a aiguisé ma curiosité sur ce thème.
    Je suis autant à l’aise sur Visual Composer que sur Divi et je suis fan d’effets visuels bien sympas. Du coup, je testerai Jupiter sur un projet à l’occasion.

    Répondre
  8. Merci Nicolas, pour ton travail qui nous permet de voir en détail ces thèmes premium.
    Je te rejoint pour Visual Composer ou j’ai également beaucoup de mal à m’y retrouver j’utilise Divi qui se laisse maitriser plus facilement mais demande des connaissances en CSS pour peaufiner certaine fonction désirer.
    Je suis impatient de voir DIVI 3.0 car les vidéos sur elegant thème sont plein de promesse.

    Daniel

    Répondre
  9. Salut ! Pour avoir bosser sur le thème Jupiter à de nombreuses reprises, je ne peux que le déconseiller. Il est certes très flexible lorsqu’on le maîtrise, mais de base très très lourd (j’avoue ne pas avoir testé les nouvelles options de compression) et ne supporte pas bien les migrations. Ses nombreuses options sont une panacée pour un développeur WordPress aguerri mais un vrai calvaire pour l’utilisateur néophyte qui devra prendre un temps considérable pour en apprécier le fonctionnement. Par conséquent, je conseille à l’amateur de connaître quel type de design il souhaite obtenir pour son site et de voir du côté de thèmes plus légers s’il peut s’offrir ce résultat sans avoir à passer par Jupiter.

    Répondre
    • Salut Fred,

      Je ne sais pas si tu as pu tester le thème depuis la version 5 mais je peux t’assurer que d’après les tests que j’ai fait, le thème n’est pas « lourd » en terme de vitesse de chargement.

      Toutefois ta remarque à l’attention des néophytes est valable pour la quasi-totalité des thèmes premium qui ont été testés et qui le seront. Vu que nous sommes sur des thèmes « multipurpose », on n’achète pas un design mais la possibilité d’en faire plein.

      La courbe d’apprentissage sera présente sur tous ces thèmes et le fait de prendre un thème plus léger est une solution très intéressante. Elle a cependant ses limites également : le thème sera moins souple et il vaut mieux adopter le « look » qu’on a acheté plutôt que d’essayer de le modifier.

      Toutefois je maintiens ma position : Jupiter reste simple par rapport à d’autres thèmes « à tout faire ».

  10. Merci beaucoup Nicolas pour les tests que tu réalises et qui permettent d’avoir un très bon aperçu de la qualité des thèmes !

    Pour un futur projet, je suis tenté par le thème Jupiter, cependant qu’en est il en ce qui concerne la « propreté » du code généré ?

    Répondre
    • Bonjour Camille,

      Je n’ai pas les compétences pour juger de la propreté d’un code et je dois même dire que je n’irai jamais jusque là.

      Le développeur veut un site « propre », le webdesigner veut un site « beau » et moi je veux des sites qui remplissent la mission qu’on leur donne. Que le code ne soit pas propre à 100% m’est bien égal.

  11. Bonjour Nicolas, merci pour ta réponse rapide !

    Je demandais cela car j’entends de plus en plus parler du fait que Google va probablement tenir compte de la qualité du code source (en plus du contenu) dans ses critères de référencement naturel. De toute façon, si le code n’est pas totalement « propre », il reste la possibilité de le tester au w3c validator et d’aller bidouiller sois même le code pour corriger les erreurs relevées.

    En tout cas merci 🙂

    Répondre
    • La qualité du code-source (notamment le « code-to-text ratio ») n’est pas nouveau, bien au contraire.

      Mais ce n’est qu’un critère parmi une très grande liste. À mon avis, ce n’est pas le site qui aura le code le plus propre qui sera le mieux référencé. Le contenu et la popularité restent les éléments les plus déterminants !

  12. Bonjour,
    Merci pour ce test. Je lis « support privé » mais ne s’agit il pas surtout d’un support payant ? Si c’est le cas je trouve ce la très gênant que ce soir privé ET payant si par ailleurs il n’y a pas une communauté pour s’entre aider.
    Dommage pour Visual Composer, je le trouve imbuvable. Je suis sur Live Composer qui est totalement gratuit et qui serait certainement compatible avec Jupiter mais si les options de Jupitar sont intégrées dans Visual Composer alors ça perd tout son intérêt si on ne souhaite pas l’utiliser. Dommage, j’espère que tu nous dénicheras un autre thème à la hauteur ! En ayant un niveau intermédiaire il est très difficile je trouve de trouver un thème sur lequel on puisse faire beaucoup, y compris modifier du CSS mais qui offre quand même pas mal d’options qui seraient un peu complexes en CSS (ou html).

    Répondre
    • Bonjour Laura,

      Avec les changements d’Envato, le support est maintenant forcément payant. Il n’y a qu’à voir un thème que tu aurais acheté par le passé, il faudrait rajouter une quarantaine de dollars pour avoir 6 mois de support supplémentaires.

      Mais tu as tout à fait raison : le fait qu’il soit privé ne facilite vraiment pas les choses. Pire, cela oblige à re-payer.

      Et je te confirme que la force de Jupiter réside dans sa version modifiée de Visual Composer.

      Ne t’attends pas pour autant à ce que ce soit différent chez les autres : un thème premium aujourd’hui est forcément livré avec son page-builder. Il y a des développements et des aménagements tels qu’utiliser un autre constructeur de pages serait dommage.

      En 2017 j’attaquerai un comparatif des différents page-builders mais il n’aura que peu de sens pour ceux qui prennent des thèmes premium qui en intègrent déjà un !

  13. Bonjour Nicolas,

    Avez-vous déjà testé le thème Ultra de Themify, qui après quelques recherches m’apparait comme une alternative intéressante à Divi ?

    Répondre
    • Bonjour Mathieu,

      Non, je ne l’ai pas encore testé. Cela nous a d’ailleurs inspiré de faire une sélection de thèmes « indépendants » pour 2017.

      Cette année on se contentera de ThemeForest (et d’une mise à jour de l’article sur Divi) et on ira voir ce que ça donne du côté de Themify, Thrive et WPMU (pour ne citer qu’eux) l’an prochain !

  14. Bonjour Nicolas,

    Je suis actuellement à la recherche d’un nouveau thème premium qui me permettra de réaliser les sites d’au moins 80% de mes clients, donc quasiment tous sauf des cas très particuliers.

    Je me tâte entre Divi et Jupiter, le problème c’est qu’il faut acheter les deux pour les essayer. Très honnêtement, j’ai réussi à me procurer Divi pour pouvoir l’essayer brièvement avant de l’acheter (et oui …) mais j’ai l’impression lorsque je le teste, de faire du Wix, ça me dérange, je le trouve limite trop accessible tout en étant limité. Il faut beaucoup se plonger dans le code pour dépasser beaucoup de contraintes non ? Par exemple j’ai voulu réaliser un bloc texte en full screen, avec une image de fond, mais en parallax, je sais mettre une image en plein écran parallax, je sais faire des blocs de texte en full screen aussi, mais je n’arrive pas à faire les deux, malgré les champs de personnalisations CSS proposés par le divi builder. Qu’en penses-tu, est-il vraiment un bon outil, j’ai peur de faire des sites qui se ressemblent tous …

    J’ai par exemple besoin de refaire mon portfolio, mais également un site pour une agence immobilière. Je souhaiterais tant qu’à faire utiliser le même thème premium pour réaliser les deux. Mais lequel sera le plus maléable, divi me paraît trop limité j’ai l’impression, et Jupiter sympathique sur le papier mais dans les faits je ne sais pas si il me correspond.

    Répondre
    • Bonjour Floran,

      Je pense que tu te doutes de ma réponse : tant que tu n’auras pas essayé les deux, tu ne pourras pas savoir (et je vois que tu as pu le faire).

      De mon côté, même si Jupiter m’a plu graphiquement, je sais que je vais pouvoir récupérer toutes ces idées pour les adapter dans mes sites sous Divi. En fait, utiliser Divi fait de moi un meilleur webdesigner puisque cela me force à entrer dans le CSS.

      Une fois qu’on maîtrise l’outil, on voit les possibilités ainsi que les limites de Divi et on s’y accommode.

      Mais de toute façon il n’y aura pas de thème parfait…

      Je t’invite quand même à attendre le test d’Uncode qui sort prochainement parce qu’il est intéressant également !

  15. J’ai bien vu Divi qu’il était assez vite limité. En tout cas c’est l’impression qu’il donne.
    Jupiter pour avoir testé brièvement avec une version non-officielle, j’ai une impression d’usine, à commencer par les « Clients » « Testimonials » etc (issus des différents plugins pré-intégrés sûrement), sur le backend, qui sont désagréables à voir si on en a pas besoin, j’ai l’impression qu’il faut 1000 trucs pour le peu que je vais utiliser, c’est normal? Ca s’enlève?

    Répondre
    • Le problème Floran, c’est que si Divi est limité, cela veut dire que tu ne sauras pas te satisfaire de thèmes premium. Je ne sais honnêtement pas ce que tu cherches précisément mais j’ai peur que tu ne trouves jamais la perle rare.

      Aucun thème n’est parfait. Ce n’est qu’avec ton apprentissage que tu pareras aux limites de chacun.

      Quant à ta question sur les types de contenus personnalisés de Jupiter, tu trouveras la réponse dans cet article.

  16. Merci Nicolas pour ce super article !
    J’ai bien envie de tester ce thème … 🙂

    Répondre
    • Je ne veux absolument pas modérer tes ardeurs Paul… Mais attends un peu que les articles sur Uncode et Salient sortent.

      Il y a encore de belles découvertes à venir !

  17. Bonsoir Nicolas, encore un excellent article et une belle pépite qui se défend face à notre chouchou divi (dont j’ai fait un groupe d’entraide sur facebook pour les utilisateurs « divi theme france »).
    Je partage ta conclusion un thème idéal pour faire un site dans le design actuel

    Je viens de regarder le site de démo et y a vraiment du très lourds :
    + module images switch percutant
    + le theater juste beau la videau intégré dans un écran d’ordi
    + le menu sous l’image bravo
    + belles pricing tables avec plein de choix
    + le process steps original mais pourrait aller plus loin en affichant le texte au passage sur l’image plutôt que d’afficher en statique
    + la décoration des titres top design

    Les moins pour moi
    – Contact form 7 que je suis habitué à utiliser et personnaliser et qui n’est pas compatible.
    – Le builder un peu usine à gaz quand on a divi.

    Bon maintenant si tu as dans ta liste de teste un theme qui permet de faire une page comme celle du mac pro d’apple (http://www.apple.com/fr/mac-pro/) je suis preneur (j’ai au moins 2 sites à faire avec ce design d’animation quand on scroll la page)

    Répondre
    • Bonjour Rodolphe,

      La page du Mac Pro est impressionnante, c’est vrai. Mais je n’ai vu aucun thème qui permette de s’en rapprocher, c’est du développement sur-mesure et de très belles animations produits qu’il faut là.

      Il y a un mélange entre de la vidéo en .mp4 et des images statiques. Avant qu’un thème ne propose ça… il faudra de nombreuses années. Ou ça n’arrivera peut-être jamais !

  18. Merci Nicolas pour cet article fort intéressant.
    Je suis aussi fan de divi après avoir tester avant 3 templates sur Theme Forest qui sont de mon point de vue, des usines à gaz à cause de plugins tels que Visual Composer ou Révolution Slider.
    Je vais revoir mon opinion alors vu ton article, merci. 😉
    Bonne journée,
    Hélène

    Répondre
    • Bonjour Hélène,

      Ne vous précipitez pas pour autant : allez jeter un oeil à Salient qui est dans la même veine. Mais entre nous, la grande majorité des thèmes de ThemeForest sont des usines à gaz.

      Divi ne fait pas partie de cette sélection de l’été mais l’article sera prochainement mis à jour pour refléter les dernières mises à jour et mon ressenti suite à tous ces tests.

  19. Dans la catégorie des thèmes multi-purposes, il est vrai, bien souvent à ranger dans les usines à gaz, je voudrais apporter une précision : Bridge me semble bien plus facile à utiliser que Jupiter, même si le second offre davantage de possibilités…
    J’avoue en effet avoir une mauvaise surprise avec l’achat de Jupiter, une long temps de prise en main est nécessaire (le menu de l’admin croule littéralement sous les items…) ce qui n’était pas le cas avec Bridge (ou plus précisément elision, mais c’est le même moteur dessous)..

    Répondre
    • Merci de ton retour Gaël,

      Personnellement je préfère la façon dont sont agencés les options de Jupiter comparé à celles de Bridge ! Le fait qu’il y ait un double menu horizontal + vertical m’a semblé plus facile contrairement à une liste verticale parfois interminable chez Bridge.

      Mais bon… Quelle est la moins pire des usines à gaz ? Difficile à dire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marmite ne peut malheureusement pas fournir de support. Merci d'en tenir compte dans votre commentaire 😉

Si vous ne lui en voulez pas, donnez-lui un j'aime sur Facebook :



35 Shares
Share16
Tweet
Share19