Connaissez-vous le point commun entre le pilote de formule 1, la groupie, et le créateur de site WordPress désireux de le faire connaître au plus grand nombre ?

Tous les trois désirent être bien positionnés, bien sûr ! Le pilote souhaite partir en première ligne sur la grille pour augmenter ses chances de victoire.

La groupie veut être au premier rang du concert pour contempler la star dont elle est fan.
Et le concepteur de site – vous – lorgne avec envie les premières places des résultats des moteurs de recherche.

Une mamie hoche la tête.
Ça fait envie, hein ?

Oui mais voilà : être bien placé sur Google et consorts, c’est complexe lorsqu’on se lance dans le référencement naturel de son site. Vous voyez sûrement ce que je veux dire.

Pour vous donner des chances d’être enfin visible, l’usage d’un plugin SEO sur votre site WordPress reste un atout précieux

Afin de vous aider à choisir le bon, on vous présente en détails 6 extensions incontournables sur le sujet (et à qui elles se destinent). Allez, on démarre sur les chapeaux de roue. Coupez le son, et rendez-vous au premier virage euh, dans les premières lignes de l’article, je veux dire.

Point transparence : Cet article contient des liens d’affiliation. C’est-à-dire que si vous vous procurez un produit via un de ces liens, WPMarmite touchera une commission. Cela permet de rémunérer le travail de recherche et d’écriture des rédacteurs du blog et de constituer une cagnotte pour acheter et tester des thèmes, plugins, etc. Pour en savoir plus, jetez un œil à notre politique éditoriale.

Devenez enfin visible grâce au SEO

Optimisez le référencement de votre site WordPress, obtenez du trafic et augmentez votre chiffre d’affaire.

Qu’est-ce que le SEO ?

SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization, qui signifie Optimisation pour les moteurs de recherche. En français, on parle aussi de référencement naturel ou organique, par opposition au référencement payant.

Par extension, le SEO désigne toutes les actions que vous allez entreprendre pour tenter de positionner le plus haut possible votre site (ses articles et ses pages) dans les pages de résultats des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo etc.).

Avec un objectif : apparaître sous les yeux de l’internaute lorsqu’il entrera un mot-clé précis (ex : meilleurs plugins seo) sur son moteur de recherche favori afin qu’il clique sur votre contenu et atterrisse chez vous.

Le référencement naturel, une stratégie qui peut rapporter gros

Traditionnellement, le trafic d’un site internet peut provenir de différentes sources : 

  • les réseaux sociaux ;
  • l’e-mail, via une newsletter par exemple ; 
  • la publicité payante ;
  • un autre site internet qui fait un lien vers le vôtre ;
  • un navigateur web, lorsque l’internaute tape directement l’URL de votre site WordPress parce qu’il vous connaît déjà ou a entendu parler de vous ;
  • un moteur de recherche.

Ce dernier cas est très intéressant. Lorsqu’un site est bien référencé, c’est souvent des visites issues d’un moteur de recherche que la source de trafic est la plus importante (même si ce n’est pas une règle absolue, attention).

Canaux d'acquisition de trafic de WPMarmite.
C’est bien le cas pour WPMarmite (source : Google Analytics).

Par ailleurs, du trafic organique (issu d’un moteur de recherche, donc) découle une intention bien précise. L’internaute ne débarque pas sur un site par hasard. En amont, il recherche par exemple une information, souhaite acheter un produit, ou veut tomber sur un site qu’il connaît déjà. 

En travaillant le référencement naturel de votre site, vous augmentez vos chances d’être visible sur les moteurs de recherche, et donc vos possibilités d’accroître le trafic sur votre site WordPress.

Cela peut engendrer plusieurs bénéfices de taille : 

  • vous devenez plus visible et pouvez asseoir votre expertise et votre notoriété
  • vous récupérez un trafic qualifié plus ciblé, et moins volatile qu’avec du trafic issu de la publicité payante, par exemple ; 
  • vos contenus restent visibles dans le temps : cela vous assure un trafic sur le long terme, contrairement à la publicité payante, encore elle. Dès lors que vous arrêtez de payer pour être visible sur Google, vous disparaissez de ses résultats de recherche ;
  • vous offrez aux internautes ce qu’ils recherchent vraiment. La majorité d’entre eux préfèrent cliquer sur des résultats naturels plutôt que sur des résultats payants ;
  • vous pouvez augmenter votre chiffre d’affaires et vos ventes.

Si vous désirez sortir votre site de l’anonymat et le rendre visible au plus grand nombre, vous n’avez pas vraiment le choix : optimiser votre référencement naturel reste déterminant.

WordPress et SEO font-ils bon ménage ?

Pour cela, WordPress est naturellement un allié très précieux. À la base, lors de son lancement en 2003, il a été conçu comme un moteur de blogs. Le contenu, c’est son dada. 

Et le contenu, les moteurs de recherche comme Google adorent ça. C’est sur cette matière qu’ils se basent pour indexer, puis classer les contenus dans leurs pages de résultats de recherche.

Bonne nouvelle, donc : notre super CMS (Content Management System) WordPress dispose d’un socle solide pour le référencement naturel !

Lorsque l’on évoquera les moteurs de recherche tout au long de ces lignes, on se référera le plus souvent à Google, qui est ultra-largement majoritaire en France, avec 91 % de parts de marché. C’est prioritairement sur lui que vous devez concentrer vos efforts.

Un homme lève le pouce à travers la porte.

Pourquoi utiliser un plugin SEO sur votre site WordPress ?

C’est déjà pas mal, mais même si WordPress est naturellement optimisé pour le SEO, ça ne suffira pas pour tenter de vous positionner tout en haut des résultats d’un moteur de recherche.

Pour apparaître sur Google, vous devez soigner plusieurs aspects fondamentaux :

  • les contenus de votre site. Ils doivent être pertinents et répondre à un besoin et à une intention de recherche. Pour cela, vous devez identifier les mots-clés recherchés par votre cible (votre lecteur type) ;
  • les liens entrants (backlinks). Il s’agit des liens qui sont faits par d’autres sites vers le vôtre ; 
  • les éléments techniques du site. Ce dernier doit être bien codé pour être facilement parcouru par les moteurs de recherche, ergonomique, responsive (adapté à la navigation sur mobile), performant, sécurisé (usage du HTTPS), etc.

Schématiquement, on peut diviser les actions à mener en deux parties pour améliorer votre classement dans les résultats de recherche : 

  • « l’ensemble des tactiques que vous utilisez qui n’impliquent pas d’effectuer des changements sur votre site ou d’y publier du contenu », comme le détaille Semrush. On parle alors de SEO off-page. Cela se réfère notamment à la création de backlinks ;
  • l’optimisation des pages de votre site : le SEO on-page.

Pour ce qui est du SEO on-page, WordPress dispose quand même de plusieurs limites. Par exemple, il ne permet pas de : 

  • renseigner les balises Title et meta-description, très importantes en référencement naturel ;
  • créer un sitemap ou un fichier robots.txt ;
  • concevoir un fil d’Ariane ; 
  • mettre en place des redirections, etc. ;

Pour pallier ces soucis, il y a deux solutions : mettre les mains dans le code, ou alors vous servir d’une extension de référencement. 

Cette dernière solution est plus simple et plus rapide pour le débutant, raison pour laquelle nous allons nous y arrêter en détails dans cet article.

Avec une extension SEO sur WordPress, vive la pole position ?

Pour autant, l’usage d’un plugin SEO ne constituera pas la solution miracle qui vous permettra automatiquement d’apparaître en première position sur Google : désolé si je douche votre enthousiasme.

Par contre, une extension facilitera le travail des moteurs de recherche qui viendront parcourir votre site. Si vous faites les choses correctement, vous vous assurez de ne pas leur mettre des bâtons dans les roues, et aurez toutes vos chances de bien vous positionner.

À condition, en parallèle, de disposer de backlinks, d’une architecture de site saine, et de publier d’excellents contenus. Je me répète, mais c’est important de bien saisir toutes ces nuances.

Allez, à présent, découvrez 6 plugins SEO incontournables sur WordPress.

Deux soeurs jumelles applaudissent.

6 plugins SEO sur WordPress au banc d’essai

Avant d’entrer dans le détail des extensions sélectionnées, une précision : nous avons choisi de vous présenter uniquement des plugins SEO généralistes (classés en fonction du nombre d’installations actives).

C’est-à-dire des extensions qui permettent d’effectuer plusieurs types d’optimisations à la fois, et non pas une action bien spécifique seulement (à l’image de Redirection, qui se concentre essentiellement sur la création de… redirections). 

On a donc sélectionné des extensions – toutes avec au moins une version gratuite – qui proposent des fonctionnalités qui nous semblent incontournables pour optimiser votre SEO on-page (même si en fonction de vos besoins, vous ne les utiliserez pas toutes, bien sûr), telles que  : 

  • la personnalisation de vos balises méta (title et méta-description) ;
  • la création d’un plan de site XML ;
  • l’ajout de données structurées (Schema.org) ; 
  • la conception d’un Fil d’Ariane (Breadcrumbs, en anglais) ; 
  • l’optimisation des URLs ; 
  • la génération de données Open Graph ;
  • l’analyse du contenu.

C’est tout bon pour vous ? Il est temps de découvrir le premier plugin sélectionné.

Yoast SEO, l’incontestable poids lourd

Yoast est l'un des plugins SEO sur WordPress les plus connus.

Installations actives : 5M+

Lui, vous le connaissez à coup sûr. Avec plus de 5 millions d’installations actives, il s’agit du poids lourd de cette sélection, et c’est probablement le plugin SEO sur WordPress le plus célèbre.

Lancé en 2010 par Joost de Valk (d’où le nom de Yoast), Yoast SEO fait partie du cercle très fermé des 9 extensions les plus populaires sur le répertoire officiel (celles qui comptent au moins 5 millions d’installations actives).

Si Yoast a sû se faire une place au soleil, c’est parce que cette extension est relativement simple à prendre en main, facile à utiliser et dotée de nombreuses fonctionnalités.

Comme indiqué sur son site officiel, « Yoast SEO s’assure que votre site répond aux normes techniques de référencement les plus élevées. Il vous donne également les outils pour optimiser votre contenu pour le référencement et la lisibilité globale. »

Chez Yoast, on apprécie particulièrement

  • L’aspect couteau-suisse de l’extension : elle permet de procéder à toutes les optimisations de base, et ce avec sa version gratuite : balises méta-titres, sitemap XML, intégration du Fil d’Ariane, etc.
  • Son interface colorée et intuitive, qui facilite la prise en main par l’utilisateur. Vous pouvez simplement activer/désactiver des options d’un simple clic.
  • Sa métabox (encart) ultra-complète qui s’affiche lorsque vous éditez une page ou un article. Grâce à une analyse SEO et de la lisibilité, vous découvrirez des suggestions pour améliorer la structure et le style de votre texte.
L'encart Lisibilité de Yoast, le plugin SEO sur WordPress.
  • La possibilité de relier facilement l’extension à la Google Search Console.
  • Des options pour optimiser votre site pour les principaux réseaux sociaux.
  • L’éditeur pour personnaliser vos fichiers robots.txt et .htaccess.
  • La prise en charge de données Schema.org pour permettre à Google de bien identifier et comprendre votre site et son contenu.
  • La fréquence soutenue des mises à jour. Yoast est très souvent mis à jour (1 à 2 fois par mois en moyenne), pour s’adapter aux évolutions fréquentes de l’algorithme de Google et continuer à s’améliorer. Une solide et nombreuse équipe s’active derrière lui, ce qui est très rassurant pour l’utilisateur.

La version gratuite de Yoast SEO est largement suffisante si vous débutez et/ou souhaitez procéder à des réglages de base.

Pour autant, Yoast dispose d’une version premium à 89 €/an (support par e-mail et mises à jour inclus) qui propose notamment un gestionnaire de redirection automatique et un outil pour renforcer vos liens internes. 

Au-delà de cela, Yoast propose aussi 4 extensions payantes vendues chacune 69 €/an, pour des usages très précis : Video SEO, Local SEO, News SEO et Yoast WooCommerce SEO.

Yoast SEO, pour qui ?

Yoast se destine à tout type de public mais sera particulièrement adapté aux débutants, qui seront séduits par sa facilité d’usage. 

Rendu célèbre pour ses feux tricolores, vous devrez vous en méfier lors de l’optimisation de vos contenus ! S’ils donnent des éclairages intéressants, il ne faut pas forcément les suivre à la lettre.

Un contenu qui ne contient pas 100 % de feux tricolores n’aura pas moins de chances de bien se positionner qu’un contenu rempli de feux verts.

Envie d’aller plus loin avec Yoast SEO ? Découvrez notre tutoriel détaillé pour le configurer menu par menu. En bonus, on vous propose même un guide PDF exclusif !

Télécharger Yoast SEO :

All in One SEO, l’historique (toujours) bien ancré

All in One SEO est une extension SEO pour WordPress célèbre.

Installations actives : 3M+

All in One SEO (AIOSEO) est le « vieux de la vieille » de ce comparatif, et figure parmi les plugins pionniers en matière de référencement naturel sur WordPress.

Il a vu le jour en 2007, ce qui explique en partie son nombre d’installations actives (+ de 2 millions). Solide et bien ancré dans le paysage, il a aussi gagné en popularité parce qu’il est efficace et promet de simplifier l’optimisation du SEO de votre site WordPress « en moins de 10 minutes ».

Lancé par Michael Torbert, All in One SEO a été racheté en 2020 par Awesome Motive, la société détenue par Syed Balkhi, que l’on retrouve notamment derrière le blog WP Beginner, OptinMonster, MonsterInsights, SeedProd, WPForms etc. 

Depuis cette date, Awesome Motive a pas mal fait évoluer l’extension, notamment au niveau de son interface, plus intuitive et qui a repris des couleurs.

Chez All in One SEO, on apprécie

  • Son assistant de configuration qui vous prend par la main dès l’activation de l’extension. En 6 étapes claires et visuelles, vous pouvez paramétrer le titre et la méta description de votre page d’accueil, vos profils réseaux sociaux, ou encore vos plans de site.
  • La vidéo explicative pour vous aider à paramétrer l’extension lorsque vous la découvrez pour la première fois.
  • L’interface, ergonomique et agréable. Elle est en plus traduite en français, ce qui est un vrai plus.
Réglages d'All in One SEO.

Les fonctionnalités classiques que l’on est en droit d’espérer sont présentes dès la version gratuite : personnalisation des métadonnées pour vos pages, catégories et étiquettes, Knowledge Graph, connexion à la Google Search Console, activation d’un fil d’Ariane, réglages réseaux sociaux, activation d’un sitemap, édition des fichiers robots.txt et .htaccess.

L’outil d’analyse de page, qui permet d’obtenir des suggestions sur la façon d’optimiser le contenu de vos contenus, en particulier au niveau de la lisibilité, comme le propose Yoast SEO. 

AIOSEO dispose également d’une version Premium, commercialisée à partir de 49,50 $ (soit 43 €, pour 1 site). Mais pour bénéficier de toutes les options proposées, vous devez au moins partir sur la licence Pro (199,50 $/an soit environ 173 €), ce qui représente un investissement conséquent.

Elle donne notamment accès à des modules pour optimiser le SEO de vos images, le SEO local, un plan de site vidéo, un gestionnaire de redirections, un suivi des erreurs 404 etc.

All in One SEO, pour qui ?

All in One SEO est une extension qui se destine clairement aux débutants, en tout cas dans sa version gratuite.

De nombreux efforts ont été déployés pour proposer une expérience utilisateur optimale et simplifier la vie du webmaster : c’est réussi. 

Télécharger All in One SEO Pack :

Rank Math, le challenger glouton

Rank Math est un plugin SEO sur WordPress qui gagne en popularité.

Installations actives : 1M+

« Le couteau-suisse de votre SEO WordPress ». C’est ainsi que se présente cette extension sur sa page de présentation du répertoire officiel.

Rank Math est un sacré challenger qui n’arrête pas d’avaler les parts de marché, au point de cumuler plus d’1 million d’installations actives au moment de rédiger ces lignes. 

Pour une extension lancée en 2018, c’est vraiment pas mal. Si Rank Math a réussi à se tailler une belle part du gâteau, c’est en partie parce qu’il est bourré de fonctionnalités gratuites que vous ne verrez nulle part ailleurs.

Et au passage, ses utilisateurs le lui rendent bien, puisqu’ils lui attribuent l’excellente note de 4,9/5 (sur près de 3 800 avis déposés lors de la rédaction de ce contenu).

Chez Rank Math, on apprécie particulièrement

  • L’installation de base rapide et facile, guidée pas à pas grâce à un assistant de configuration puissant.
  • Le fait que l’outil soit à la fois ludique et simple d’utilisation. Des modules permettent d’activer uniquement les options dont vous avez besoin.
Rank Math permet d'activer des modules SEO en un clic.
  • L’interface utilisateur, très claire et ergonomique.
  • Les options à tire-larigot, et gratuites en plus de ça. Tout ce que vous retrouvez chez Yoast est présent chez Rank Math, et vous pouvez aller encore beaucoup plus loin.
  • Rank Math permet par exemple d’optimiser votre contenu pour un nombre de mots-clés illimité (et d’obtenir des suggestions), de suivre vos classements de mots-clés dans Google, et même de réaliser des redirections, des tests et des audits SEO !
  • La prise en charge du SEO de vos images, avec la possibilité d’ajouter automatiquement des balises alt ou title aux images qui n’en ont pas.
  • L’intégration avancée à deux constructeurs de page célèbres : Elementor et le Divi Builder. Cela permet de configurer votre SEO on-page directement depuis l’interface de chaque page builder, sans avoir à repasser par le tableau de bord WordPress à chaque fois (Yoast le permet aussi, au passage).
  • L’usage de l’intelligence artificielle pour vous aider à améliorer votre contenu, et satisfaire au mieux les moteurs de recherche, à l’aide de la fonctionnalité « Content AI ». Vous obtiendrez des suggestions de recherches associées, de mots-clés, liens ou médias à intégrer, de questions à traiter etc. Regardez, c’est très intéressant et novateur :

Pour le reste, Rank Math est aussi disponible en version premium (à partir de 59 $/an, soit 51 € pour un usage sur un nombre de sites illimités). Version qui se destine plutôt aux utilisateurs avancés.

En résumé, elle permet un suivi et une analyse beaucoup plus poussés (tracking de vos mots-clés, rapports de performance, module de redirection avancé, détection de pages orphelines, etc.)

Rank Math, pour qui ?

La multitude d’options et de réglages que Rank Math propose peut constituer un frein pour l’utilisateur débutant. Si le plugin est très puissant, il faut bien garder en tête qu’une courbe d’apprentissage plus longue qu’avec Yoast sera nécessaire pour en tirer profit à 100 %.

Rank Math peut donc convenir à un débutant, mais il semble plus approprié pour un utilisateur qui dispose d’un minimum de bases en SEO.

Vous désirez en savoir plus sur Rank Math ? Partez à la conquête de cette extension SEO incontournable en dévorant le test que nous lui avons consacré.

Télécharger Rank Math :

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

SEOPress, le coq français

SEOPress est un plugin SEO WordPress made in France.

Installations actives : 200K

Après le Néerlandais Yoast, l’Américain All in One SEO, et l’Indien Rank Math, place au Français SEOPress ! Lancé en octobre 2018, SEOPress est un plugin WordPress 100 % made in France, développé par Benjamin Denis. 

Et sans faire preuve de chauvinisme, il n’a pas à rougir face à ses trois premiers concurrents déjà décortiqués.

SEOPress est aussi une extension complète, tout-en-un également, dont l’objectif est de vous aider à optimiser « rapidement et simplement le référencement de votre site WordPress »

Chez SEOPress, on apprécie particulièrement

  • La présence de fonctionnalités classiques dès la version gratuite de l’extension : gestion des balises (title, meta description, meta robots, Open Graph, Google Knowledge Graph…), création d’un plan de site XML et HTML, analyse de contenu, etc.
  • Une interface utilisateur épurée, intuitive et agréable à manier.
  • La metabox SEO universelle, soit un encart qui permet d’éditer vos métadonnées et d’analyser votre contenu sur n’importe quel constructeur de page, sans avoir à revenir sur l’admin de WordPress.
La metabox SEO universelle de SEOPress.
  • L’outil d’analyse de contenu : il dispose de mots-clés illimités et permet de voir en un coup d’œil si votre contenu respecte les bonnes pratiques de référencement naturel.
  • L’utilisation de l’extension en marque blanche. Vous ne trouverez aucune publicité dans l’administration ou sur l’interface visible de votre site, et pouvez supprimer toutes les références à SEOPress.

Comme Yoast et Rank Math, SEOPress a opté pour un modèle freemium. Il dispose donc d’une version gratuite et d’une version payante, dont le tarif est plus abordable que les deux premiers cités.

Pour 39 $/an, soit 34 €, vous pouvez utiliser l’extension sur un nombre de sites illimité et profiter d’outils avancés par rapport à l’offre gratuite : détecteur de liens cassés, suivi des erreurs 404, création de fichiers .htaccess et robots.txt, redirections 301, schémas personnalisés, etc.

À noter que vous pouvez également vous procurer à part SEOPress Insights, un outil premium proposé par SEOPress qui permet de suivre les positions de vos mots-clés et de vos backlinks, au sein de votre tableau de bord WordPress (99 $/site, soit environ 86 €).

SEOPress, pour qui est fait ce plugin SEO sur WordPress ?

Intuitif et agréable à utiliser, SEOPress est néanmoins davantage approprié aux techniciens que Yoast ou All in One SEO, qui sont plus grand public.

À noter aussi que des fonctionnalités que l’on retrouve gratuitement chez Yoast et Rank Math (redirections 301, modification des fichiers robots.txt et .htaccess, ajout d’un fil d’Ariane) sont uniquement accessibles dans l’offre pro de SEOPress.

SEOPress vous intéresse et vous souhaitez découvrir de plus près son interface ? On a du matos en ligne pour vous, sur le blog de WPMarmite. 😉

The SEO Framework, le discret « préconfiguré »

Le plugin The SEO Framework sur WordPress.

Installations actives : 100K

18 000 : il s’agit du nombre d’heures consacrées à cette extension, à en croire sa description sur le répertoire officiel. Soit l’équivalent de plus de deux ans de travail, ce qui commence à faire, quand même.

Beaucoup de temps passé rime souvent avec qualité. Cela semble être le cas avec ce nouveau plugin, plus discret (100 000 installations actives) que les premiers que vous avez découverts jusqu’ici.

Cela ne l’empêche pas d’avoir une jolie cote de popularité, avec une excellente note globale de 4,9 étoiles sur 5.

Cette extension a d’ailleurs une histoire rafraîchissante. Pour elle, tout a commencé avec un problème (comme souvent). Son développeur, Sybre Waaijer, a d’abord décidé de créer son propre plugin pour répondre à un besoin client.

Membre de la communauté WPMUDev, il en a d’abord fait profiter ses membres en leur laissant le plugin à disposition sous le nom de « AutoDescription » (on retrouve d’ailleurs toujours ce nom dans le slug du plugin).

Encouragé par les membres de WPMU Dev à le soumettre sur le répertoire officiel, Waaijer franchit le pas et renomme alors son extension « The SEO Framework ». L’extension a rapidement décollé, découvrez pourquoi juste en dessous.

Chez The SEO Framework, on apprécie

  • L’interface claire et traduite en français, qui s’intègre parfaitement à votre tableau de bord, comme les autres menus WordPress natifs.
  • Le fait que tous les réglages soient condensés sur une seule page, divisée en 5 onglets (Mise en page, Performance, Lien canonique, Horodatage, Exclusions). La prise en main s’en trouve facilitée.
Réglages de l'extension WordPress The SEO Framework.
  • La présence de réglages incontournables : réglages des métadonnées, de l’OpenGraph, du marquage Schéma, génération automatisée du sitemap, réglages des balises méta pour les réseaux sociaux, ajout du site à la Google Search Console.
  • Le système de couleurs au survol de la souris sur le listing de vos pages ou articles pour vérifier que des réglages de base aient bien été effectués.
  • Le fait que l’extension soit préconfigurée dès le départ pour optimiser vos pages de façon automatique. Vous pouvez bien sûr modifier à votre sauce par la suite.
  • L’absence de publicité et de marque.

L’extension est également 100 % gratuite. Vous pouvez même y ajouter des options supplémentaires grâce à 10 addons contenus dans le plugin gratuit Extension Manager

Certains sont gratuits, d’autres payants. Par exemple, l’add-on Focus vous guide dans le processus de rédaction d’un contenu ciblé, avec des mots-clés, leurs inflexions et synonymes.

The SEO Framework, pour qui ?

The SEO Framework est une extension très intéressante, et pas seulement parce qu’elle adopte une approche non mercantile et centrée sur les besoins de ses utilisateurs.

Complète, elle permet de réaliser une optimisation de base sur votre SEO on-page sans aucun problème. Si ses réglages sont condensés, il y en a quand même pas mal disséminés dans les onglets, avec des termes souvent techniques (sans précisions d’explications).

Cela peut donc un peu désorienter le profil débutant. En cela, The SEO Framework me paraît avant tout d’abord taillée pour les profils un peu plus aguerris. 

Télécharger The SEO Framework

Squirrly, le pari de l’intelligence artificielle

Squirrly est un plugin SEO pour WordPress qui mise sur l'intelligence artificielle.

Installations actives : 100K+

Squirrly SEO est une extension très singulière, puisqu’elle se base sur l’intelligence artificielle pour vous aider à optimiser votre site sur les moteurs de recherche.

Il s’agit d’une suite tout-en-un qui rassemble plusieurs outils au même endroit. Avec Squirrly, vous pouvez rechercher des mots-clés, procéder à l’optimisation de vos contenus, faire des audits, suivre vos positions, etc.

Squirrly prétend par ailleurs offrir « le même niveau de conseils qu’un consultant humain, mais avec plus de précision et de personnalisation ».

Je vous avoue que cela m’a laissé un peu dubitatif mais, après tout, pourquoi pas (Rank Math s’est aussi lancé là-dedans, mais à une échelle moins importante que Squirrly, pour le moment). Voyons voir si tout cela est réussi et fonctionnel, à l’usage.

Chez Squirrly, on apprécie

  • L’approche novatrice : un outil d’intelligence artificielle va ajouter instantanément plus de 400 fonctionnalités pour le référencement lors de l’installation de la version gratuite. Un assistant de configuration va par exemple activer en quelques secondes les méta SEO, l’Open Graph, votre sitemap XML, un fichier robots.txt etc.
  • Les recommandations pour améliorer votre SEO, avec un détail précis des tâches à effectuer. 
  • Le programme de 14 jours qui vous indique ce que vous devez faire pendant deux semaines pour améliorer votre positionnement. Malheureusement, toutes les explications sont uniquement disponibles en anglais.
  • L’assistant en direct qui vous aide à optimiser le contenu de vos articles et de vos pages.
  • La recherche de mots-clés depuis votre tableau de bord WordPress, avec notamment le volume de recherche et la concurrence.
L'interface pour rechercher des mots-clés sur Squirrly.

Le menu « Référencement en masse », qui permet d’optimiser toutes vos publications (balises méta, Twitter Cards, visibilité, Open Graph).

Le suivi de vos positions moyennes, des clics et des impressions pour tous les mots-clés organiques de votre site web, directement sur votre tableau de bord.

Squirrly propose une version premium, à partir de 20,99 $/mois (environ 18 €), utilisable sur 7 sites au maximum. Elle fait sauter pas mal de limitations de la version gratuite (usage sur un site au maximum, recherches de mots-clés limitées, un audit par semaine au maximum) et propose de nouvelles fonctionnalités.

Squirrly, pour qui ?

Squirrly indique être destinée aux « experts non-SEO », mais je ne la recommanderais pas aux débutants (et aux autres profils également) par rapport aux autres extensions de ce test.

Son interface est une véritable usine à gaz, avec des réglages partout. Du coup, on s’y perd très vite et on ne sait pas dans quelle direction partir. De plus, l’interface utilisateur n’est pas des plus réussies, ce qui n’aide pas à s’y mettre dedans.

C’est dommage parce que ses promesses sont intéressantes. 

Télécharger Squirrly :

Ces extensions-là pourraient aussi vous servir

Comme je vous l’ai indiqué, cet article a pour vocation de vous présenter en détails des plugins SEO pour WordPress généralistes.

Cependant, il est bon de savoir qu’il existe pléthore d’extensions SEO très ciblées, qui vous permettront d’agir sur certains aspects précis de votre site.

Vous pouvez par exemple vous en servir pour pallier un manque ou une absence de fonctionnalité chez l’extension généraliste que vous choisirez.

Parmi ces plugins ciblés, je pourrais vous citer : 

  • Broken Link Checker scanne et détecte les liens cassés sur tout votre site et vous permet de les corriger. Mais attention : elle utilise beaucoup de ressources serveur, donc servez-vous-en de temps en temps pour faire une vérification et désactivez-la lorsque vous avez fini votre tâche ;
  • All in One Schema Rich Snippets permet d’ajouter des types de données structurées Schema.org (avis, recettes, vidéos, articles etc.) pour afficher des extraits enrichis (rich snippets) ;
  • WP Sitemap Page élabore votre sitemap HTML et crée une page « Plan du site » listant tous vos contenus. Et aussi XML Sitemaps, pour concevoir un sitemap XML. Mais attention, ces deux types de sitemaps peuvent très souvent être conçus avec les extensions présentées dans ce guide. Ne faites pas de doublons ! 
  • Redirection vous aide à mettre en place des redirections 301 (redirection d’un utilisateur d’une URL A vers une URL B). À faire dès que vous modifiez ou supprimez un contenu.
  • Really Simple SSL sert à installer le HTTPS automatiquement sur votre site WordPress, sans passer par la méthode manuelle.
  • YARPP affiche des articles associés (similaires) à la fin de vos articles de blog, afin de renforcer les liens internes entre vos contenus ;
  • WP Rocket est un plugin de cache qui accélère le chargement de vos pages, un critère très important pour l’expérience utilisateur (Google prend cela en compte dans son algorithme). WP Rocket dispose d’options très simples pour booster la performance de votre site (chargement différé des images, minification du code HTML, minification et concaténation des fichiers CSS et JavaScript, optimisation de la base de données etc.).

Accélérez votre site internet avec WP Rocket

Transformez votre site en fusée grâce au plugin de cache reconnu le plus performant par les experts WordPress.

Logo WP Rocket

Comme extensions et thème font bon ménage, je ne peux que vous conseiller de choisir un thème propre, codé en respectant les standards de WordPress, ergonomique et léger. S’il applique les bonnes pratiques en matière de SEO, vous partirez avec une base propre, ce qui est très important pour satisfaire les moteurs de recherche. Pour vous aider dans la recherche d’un bon thème gratuit, découvrez notre sélection.

Bob l'éponge dit « merci ».

Quelle extension SEO choisir sur WordPress ?

À présent, il est temps de dresser un bilan. Tout au long de ce comparatif, vous avez découvert 6 extensions incontournables pour gérer et optimiser le SEO on-page de votre site.

Alors, quel est le meilleur plugin SEO pour WordPress ? La réponse à cette question dépend de vos besoins et de vos aspirations.

Pour le savoir, n’hésitez pas à vérifier que les fonctionnalités proposées par le plugin qui vous intéresse collent à vos attentes. Et ne vous privez pas de le tester ! Toutes les extensions présentées ici disposent au minimum d’une version gratuite.

Une bonne occasion de voir si l’heureuse élue peut vous convenir, à l’usage. Dans tous les cas, n’utilisez qu’un seul plugin à la fois, c’est très important.
Vous limiterez ainsi les risques d’incompatibilité et de conflits, pouvant mener à des bogues et à un plantage de votre site (autant éviter ça).

Pour finir, on va quand même se mouiller un peu. WPMarmite a son petit chouchou : Yoast SEO. Intuitive, claire et disposant de fonctionnalités incontournables, son aspect « grand public » en fait une extension de choix pour le débutant.

Après, l’appétence pour une extension SEO dépend aussi de vos habitudes. Si vous avez fait vos premiers pas avec All in One SEO, vous ne jurerez peut-être que par elle. Idem pour Rank Math ou SEOPress.

Quoi qu’il en soit, toutes ces extensions sont de qualité (même si on n’a pas vraiment accroché avec Squirrly). Reste à savoir laquelle est faite pour vous.

Tiens, au passage, utilisez-vous l’une d’entre elles sur votre site ? Répondez à cette question en publiant un commentaire, avec votre retour d’expérience.