Publié par le 17 mars 2020 • 8 Commentaires

Avec mes mensurations riquiqui – je mesure 1 pixel de hauteur sur 1 pixel de largeur -, je passe complètement inaperçu.

Alors oui, je suis sacrément petit. Mais ô combien costaud. Très, très costaud.

Bob l'éponge montre ses muscles

Je ne suis pas en train de vous brosser mon autoportrait. Le zigoto dont je parle, c’est le pixel Facebook. 

Si vous ne l’utilisez pas encore, sachez qu’il s’agit de l’outil à installer d’urgence sur votre site si vous faites de la publicité Facebook et/ou Instagram, et voulez maximiser votre ROI (Retour sur Investissement).

Dans cet article, je vais vous détailler la marche à suivre, pas à pas. Et vous dévoiler tous les secrets de ce sacré spécimen.

Tout de suite, le sommaire.

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Le Pixel Facebook, c’est quoi ?

Il s’agit d’un outil d’analyse de trafic qui vous permet de mesurer et d’optimiser vos publicités Facebook, en vous donnant accès à des données relatives aux actions effectuées par les visiteurs sur votre site web (ex : clic sur des boutons, conversions, pages vues, achats etc.).

Un utilisateur devant son ordinateur

Vous y avez automatiquement accès gratuitement dès que vous créez un compte publicitaire sur le réseau social n°1 au monde, qui est aussi utilisé par 27,5 millions de Français tous les mois (utilisateurs uniques).

Si l’on devait grossièrement comparer, disons qu’il s’agit d’une sorte de Google Analytics spécifique à Facebook.

Mais prenons un exemple concret pour vous détailler son utilité. Imaginons que vous disposez d’une boutique WooCommerce sur laquelle vous vendez des ventilateurs (oui, cet article est publié en plein été, et il fait chaud).

Le pixel Facebook va se déclencher dès qu’une personne va effectuer une action sur votre site (ex : consultation de la page de votre ventilateur numéro 1 des ventes).

Vous serez ensuite en mesure de lui envoyer une publicité ciblée sur son fil Facebook ou Instagram, pour lui rappeler que votre superbe boutique en ligne vend des ventilateurs super-efficaces qui rafraîchissent (et qu’il est le temps pour elle de passer à la caisse, si ce n’est pas déjà fait).

Vous saisissez l’idée principale : l’objectif, dans ce cas précis, consiste à vous aider à faire plus de ventes, et à booster vos conversions (réalisation d’une action spécifique par un visiteur, comme le téléchargement d’un PDF par exemple).

Bon, tout ça c’est bien beau, mais vous devez vous demander comment fonctionne mécaniquement tout ce bazar ?

Je vous détaille ça tout de suite.

En fait, le pixel Facebook est un morceau de code JavaScript contenant une image d’1 pixel de hauteur sur 1 pixel de largeur, d’où son nom.

Regardez, ça ressemble à ça.

Le code du Pixel Facebook
Ce que vous ne voyez pas, en grisé, correspond à l’identifiant de mon pixel Facebook

Je vous ai matérialisé le code correspondant à l’image en question pour que vous compreniez bien.

Evidemment, ce petit “mouchard”, si l’on peut dire, est invisible à l’oeil nu. Vous pouvez faire le test en collant l’adresse de l’image (qui commence par https://www.facebook.com/tr? sur la capture ci-dessus) dans un nouvel onglet de votre navigateur : vous ne verrez rien, page blanche.

Pour la suite, juste en-dessous, vous allez avoir besoin d’avoir les yeux grand ouverts.

Un outil d’analyse pour vous aider à créer de meilleures publicités

J’espère que vous avez bien compris le mode de fonctionnement de notre petit outil “espion”.

Afin de vous mettre un peu plus l’eau à la bouche, vous allez tout de suite découvrir comment il peut vous aider à créer de meilleures publicités, et ce que cela peut vous apporter.

Pour commencer, petit rappel. Comme l’explique Facebook :

Une fois installé, le pixel Facebook se déclenche lorsque quelqu’un effectue une action sur votre site web, par exemple l’ajout d’un article au panier ou un achat. Le pixel regroupe ces actions, appelées événements, et les envoie sur votre Page de pixel Facebook dans le Gestionnaire d’événements.

Vous voilà désormais avec un tas de données en main pour pouvoir analyser les comportements de vos visiteurs, et optimiser vos publicités, bien sûr.

Cela va notamment vous permettre de :

Créer des audiences similaires

Les audiences similaires, Facebook les appelle aussi audiences lookalike.

Grâce aux données récoltées par le pixel, vous allez être en mesure de vous adresser à des personnes qui ont le même profil que vos visiteurs actuels, et sont donc “susceptibles d’être intéressées par votre entreprise”.

Le ciblage de vos publicités sera donc plus précis, et vous pourrez également toucher un public qui ne s’est encore jamais rendu sur votre site, en élargissant votre base de prospects.

Faire du retargeting

Diffuser une publicité à une personne qui a déjà montré un début d’intérêt pour votre produit ou offre de service, ça vous dit ?

C’est possible en faisant du reciblage, appelé retargeting, en anglais. Dans ce cas, vous allez cibler l’internaute qui a visité votre site, ou une page en particulier, mais qui n’est pas allé au bout du processus désiré.

Reprenons l’exemple de notre boutique en ligne de ventilateurs. Grâce au reciblage, vous pourrez envoyer une publicité à la personne qui a ajouté un ventilateur dans son Panier, mais n’a pas payé.

En somme, vous lui dites : “Eh mon coco/ma grande, rappelle-toi. Tu as presque terminé ton parcours d’achat, il ne te reste plus qu’à communiquer tes informations de paiement. Pour revenir sur mon site, ça se passe par ici.”

Suivre vos conversions

Le pixel Facebook vous permet aussi de savoir quelle action a effectué un visiteur sur votre site, après avoir cliqué sur votre publicité.

On parle alors de conversion, et cela peut désigner plusieurs choses :

  • L’ajout d’un produit dans un Panier.
  • L’achat d’un produit.
  • Le remplissage d’un formulaire.
  • Une inscription à votre newsletter etc.

Grâce aux données collectées, vous pourrez mesurer vos résultats, calculer votre ROI (Retour sur investissement), et bien sûr rectifier votre mode opératoire, si besoin.

Par exemple, si votre pub a pour objectif de faire remplir un formulaire à votre visiteur, mais que le taux de conversion vous semble faible, peut-être que votre formulaire est mal conçu et doit être repensé.

En résumé, le pixel Facebook vous permet de mesurer le résultat de vos publicités et de les optimiser en vous permettant de toucher “l’audience appropriée”, comme le dit Facebook.

Qui est concerné ?

Logiquement, les utilisateurs « prioritaires » du pixel Facebook sont les personnes qui font de la publicité… Facebook (*).

Si ce n’est pas encore votre cas, mais que vous planifiez peut-être de le faire un jour, il peut malgré tout être intéressant pour vous d’installer ce petit morceau de code.

Facebook commencera à récolter des informations sur vos visiteurs. Et une fois que vous serez prêt à vous positionner dans les starting-blocks, vous aurez accès à toutes les informations requises pour prendre un bon départ.

Attention, ça va chauffer !

Vous savez désormais ce que notre fameux pixel peut vous apporter, et si vous en avez besoin.

Mais au fait, comment installer le pixel Facebook sur WordPress ?

Il y a deux façons de faire : avec et sans extension.

Pour commencer, découvrez dans la partie suivante comment faire grâce à l’aide du plugin Pixel Caffeine.

(*) Note : Mais également Instagram, puisque ce réseau social est la propriété de Facebook et ses publicités se paramètrent depuis le gestionnaire de publicités de Facebook.

Comment installer le pixel Facebook sur WordPress avec le plugin Pixel Caffeine

Pour pouvoir installer le pixel Facebook sur WordPress, vous devez d’abord créer un compte publicitaire Facebook, si vous n’en possédez pas déjà un.

Pour y parvenir, vous pouvez passer par le Tableau de bord du Business manager de Facebook. Il s’agit d’une plateforme gratuite pour gérer vos comptes publicitaires, vos pages Pro etc. Le réseau social vous explique la marche à suivre sur cette page.

Ensuite, vous pouvez vous rendre sur le Gestionnaire de publicités.

Cliquez sur le menu hamburger en haut de la page, puis sélectionnez Pixels dans la colonne Mesure et rapport.

Le gestionnaire d'événement du Pixel Facebook

Sur la page suivante, cliquez sur le bouton vert Créer un pixel.

Une nouvelle fenêtre va alors s’ouvrir en surbrillance et vous demander de :

  • Donner un nom à votre pixel, généralement celui de votre site. Sachez que par défaut, vous ne pouvez pas ajouter le pixel Facebook sur plusieurs sites (il ne peut s’utiliser que sur un compte publicitaire). Si cela ne vous suffit pas, Facebook permet quand même de contourner cette règle en configurant Business Manager, dont on a déjà parlé un peu plus tôt.
  • Entrer l’URL de votre site web (facultatif).

Pensez à cliquer sur le bouton bleu Créer pour passer à la suite.

Paramètres du Pixel Facebook

Si tout va bien, votre pixel s’est automatiquement créé. Pour la suite des opérations, Facebook vous propose trois options :

  • Connecter une plateforme partenaire.
  • Installer le code du pixel vous-même, manuellement.
  • Envoyer les instructions par e-mail à un développeur, afin qu’il s’en charge pour vous.
Installer le pixel Facebook

Si vous choisissez de connecter une plateforme partenaire (WordPress), Facebook va vous proposer d’activer son plugin maison, Official Facebook Pixel.

Connecter votre compte WordPress au pixel Facebook

Il pourra tout à fait convenir mais il présente plusieurs défauts rédhibitoires :

  • Sa page sur le répertoire officiel précise que si vous le mettez à jour, il est possible qu’il se désactive. Vous devez donc penser à vérifier que tout soit actif afin de pas perdre de données. Par ailleurs, il est très mal noté (1,5 étoiles sur 5), ce qui n’inspire pas vraiment confiance.
  • Avec lui, vous ne pouvez rien faire depuis votre Tableau de bord WordPress, ce qui n’est pas le cas avec Pixel Caffeine, que je vais vous présenter juste en-dessous.
Réglages du pixel Facebook
Le Tableau de bord très sommaire de l’extension officielle du pixel Facebook

Du coup, on va l’oublier ;-). Pour les besoins de ce tutoriel, on va plutôt s’arrêter sur une autre extension gratuite plus complète pour installer le pixel Facebook sur WordPress. Son nom ? Pixel Caffeine.

L'extension Pixel Caffeine sur le répertoire officiel WordPress

Même si elle n’est pas traduite en français, elle reste aussi très simple d’utilisation.

Par contre, elle vous permettra notamment d’utiliser certaines fonctionnalités du pixel directement depuis votre Tableau de bord WordPress, comme par exemple la création d’audiences personnalisées, le suivi des conversions etc.

Pour l’installer, direction l’administration de votre site WordPress, et suivez le chemin suivant : Extensions > Ajouter.

Plugin Pixel Caffeine sur le répertoire officiel

Installez puis activez l’extension.

Cela va déclencher l’affichage d’un Tableau de bord. Cliquez sur le bouton vert Setup now (Configurer maintenant). Cela va automatiquement vous rediriger sur l’onglet General settings (Réglages généraux).

Le Tableau de bord de Pixel Caffeine

Deux possibilités s’offrent ensuite à vous :

  • Ajouter votre pixel Facebook sur WordPress à la main.
  • Laisser faire l’extension toute seule en vous connectant à votre compte Facebook. Nous allons opter pour cette solution car le plugin précise que vous aurez accès à toutes ses options uniquement en procédant de la sorte.
Connexion à Facebook de Pixel Caffeine

Suivez les instructions demandées à l’écran. On va notamment vous demander de choisir le compte associé à votre pixel, puis cliquez sur Apply (Appliquer).

Réglages pour connecter Pixel Caffeine à Facebook

Pour terminer, pensez à autoriser le suivi des données en cliquant sur Enable (Autoriser), comme sur l’encadré ci-dessous. Enfin, pensez à sauvegarder en cliquant sur le bouton Vert Save en bas de la page.

Paramétrage de l'extension pour le pixel Facebook

Félicitations, votre pixel Facebook sur WordPress est désormais installé. Je vous montrerai comment vérifier son bon fonctionnement dans la partie V de cet article.

Pour le paramétrage de vos publicités, je vous conseille plutôt de passer par le Gestionnaire de publicités de Facebook, qui sera beaucoup plus complet que Pixel Caffeine.

Néanmoins, cette dernière vous permet d’opérer quelques réglages tout en restant sur WordPress, ce qui peut vous convenir.

Par exemple, vous pourrez :

  • Créer une audience personnalisée (onglet Custom audiences).
  • Surveiller vos conversions (onglet Conversions/Events). Par exemple, vous pourrez vérifier si une personne a visité une page donnée en renseignant l’URL correspondante.
  • Activer ou désactiver le suivi de certaines données très spécifiques (onglet General Settings) comme le suivi par type de contenu personnalisé (custom post type), par taxonomie etc.

Pixel Caffeine permet aussi d’activer le pixel Facebook sur WooCommerce. Vous pourrez notamment recibler dynamiquement vos visiteurs avec des pubs sur Facebook ou Instagram en fonction de ce qu’ils ont consulté sur votre site (produit, catégorie etc.).

Tout est O.-K. chez vous ? Je parie que vous avez lâché un “Oui” décidé, alors on passe à la suite.

Si vous ne souhaitez pas installer une extension supplémentaire sur votre site et n’avez pas peur de mettre les mains dans le cambouis – il n’y a pas de quoi -, vous pouvez aussi installer votre pixel manuellement.

C’est l’objet de notre prochaine partie.

Accélérez votre site internet avec WP Rocket

Transformez votre site en fusée grâce au plugin de cache reconnu le plus performant par les experts WordPress.

Comment installer le pixel manuellement ?

Pour cela, retournez sur votre compte publicitaire Facebook, et cliquez sur Installer le pixel dans le menu déroulant Configurer, en haut à droite de votre page.

Installer le Pixel Facebook manuellement

Vous allez tomber sur une fenêtre déjà vue. Choisissez Installer le code du pixel vous-même, manuellement, puis copiez le code du pixel.

Installer manuellement le pixel Facebook

Ensuite, la façon de procéder la plus appropriée est la suivante : coller le morceau de code dans le fichier functions.php de votre thème enfant.

Si vous n’avez pas encore de thème enfant, donnez-moi vos petits doigts, et passez-moi une règle.

Franchement, je ne vous félicite pas. Un thème enfant, c’est LA base. Lors des mises à jour de votre site, cela vous permet notamment de ne pas perdre les modifications effectuées antérieurement.

Alex vous donne tous les détails et vous explique comment en créer un dans cette vidéo :

Parenthèse refermée. Revenons-en à notre fichier functions.php.

Ce petit cachottier se trouve dans le dossier de votre thème en suivant le chemin suivant : wp-content > themes > nom de votre thème > functions.php.

Si vous utilisez un thème enfant (bien) : copiez-coller le fichier functions.php issu de votre thème parent dans le dossier de votre thème enfant.

Pixel Facebook sur functions.php

Puis ouvrez functions.php et ajoutez le code ci-dessous à la fin du fichier. Pensez à coller le code du pixel Facebook à la place du texte /* Code du pixel ici */, bien sûr :

add_action('wp_head', 'wpm_add_fbpixel');
function wpm_add_fbpixel(){
?>
/* Code du pixel ici */
<?php
};

Enregistrez votre fichier et vous pouvez souffler, vous êtes bon pour le service. Ouf , tout s’est bien passé.

Dernier contrôle technique avant de profiter de votre pixel Facebook sur WordPress : vérifier son bon état de marche.

Comment savoir si votre pixel fonctionne sur WordPress ?

Pour vous assurer que toute cette mécanique fonctionne, retournez sur votre fenêtre Facebook (celle où vous aviez manuellement récupéré le code du pixel), au niveau de la 4ème étape (Envoyer un test de trafic à votre pixel).

Entrez l’adresse de votre site web et laissez opérer la magie. Si tout est O.-K., un petit voyant vert avec la mention Actif devrait s’afficher.

Test de trafic du pixel

Pour ceux qui n’ont pas écouté, ou ont voulu désobéir en fermant la fenêtre, volontairement ou non, qu’on me rapporte la règle.

Plus sérieusement, ce n’est pas grave du tout. Facebook a une solution. Il vous conseille d’utiliser une extension Chrome appelée Facebook Pixel Helper.

Facebook Pixel Helper

Vous la trouverez en faisant une recherche sur votre navigateur favori, ou en passant par le Chrome Web Store.

En l’ajoutant au navigateur de Google, vous verrez qu’elle apparaîtra dans votre barre d’outils.

L'extension Facebook Pixel Helper dans votre barre de tâches

Terminez en vous rendant sur votre site, et en cliquant sur l’extension Chrome en question.

Si cela fonctionne, vous devriez avoir ce genre de message :

Comment utiliser votre pixel : les événements standards et les conversions personnalisées

Tous les voyants sont au vert, votre pixel fonctionne ? Impeccable. Pour la suite, vous devez vous demander comment utiliser votre pixel et en tirer profit, n’est-ce pas ?

Pour vous aiguiller au mieux, on va s’arrêter sur la notion d’”événement”, soit une action réalisée par un visiteur sur votre site web, qui va déclencher le pixel Facebook.

Les événements standards

Comme l’explique le célèbre réseau social :

Les évènements standard sont prédéfinis par Facebook et permettent de consigner les conversions, d’optimiser vos publicités pour obtenir des conversions et de développer des audiences.

Au total, il en existe 17.

Les événements standards de Facebook
Les événements standards de Facebook

Pour collecter des données sur un événement en particulier, vous devrez installer le petit morceau de code correspondant à l’action désirée (ex : ajout au panier, inscription terminée etc.) à l’intérieur du code de base de votre pixel Facebook, sur la page de votre choix.

Code d'installation d'un événement standard
Un exemple d’insertion de l’événement standard Ajout au panier au sein du code du pixel Facebook

Ce n’est pas le propos de cet article, donc je ne vais pas vous servir un tutoriel détaillé.

Par contre, pour vous aider, je vous invite à consulter cette page qui explique comment procéder pour utiliser un ou des événements standards.

Si vous utilisez l’extension Pixel Caffeine, il est aussi possible de le faire en passant par l’onglet Conversions/Events, sans avoir à mettre les mains dans le cambouis.

Evenement standard avec Pixel Caffeine

Si vous ne vous sentez pas capable de manipuler le code, sachez que Facebook a une autre solution : les conversions personnalisées.

Les conversions personnalisées

Elles permettent notamment, selon Facebook, de “configurer des événements standard sans avoir recours à du code supplémentaire” en utilisant par exemple une URL de votre site afin de savoir où une action précise a eu lieu.

Pour bien comprendre la différence entre événement standard et conversion personnalisée, Facebook vous a préparé un petit tableau récapitulatif :

Différences entre un événement standard et des conversions personnalisées.

Pour créer une conversion personnalisée, voici le mode d’emploi.

Et la conformité RGPD, dans tout ça ?

Parmi les nombreuses questions que les gens se posent à propos du pixel Facebook, il y en a une qui revient fréquemment sur la table, telle une patate chaude :

Est-il compatible RGPD ?

Sur ce sujet, on marche sur des braises, mais on va se mouiller un peu pour essayer de vous apporter quelques éléments de réponse.

Le sujet étant technique, et étant donné que ce n’est pas notre métier, on ne peut que vous conseiller de vous rapprocher de spécialistes de la question (juristes, par exemple).

Commençons par revenir brièvement sur ce qu’est le RGPD. Il s’agit de l’acronyme de Règlement Général pour la Protection des Données, soit une réglementation européenne entrée en vigueur le 25 mai dernier.

Son but ? Assurer à tout individu le contrôle et la protection des données à caractère personnel qu’il dissémine lors de ses navigations sur la toile, comme vous l’a expliqué Eleonor dans cet article.

Voilà pour le fonctionnement général. Revenons-en à Facebook. L’entreprise créée par Marc Zuckerberg affirme qu’elle respecte le RGPD, même si plusieurs plaintes et actions en justice ont été entamées contre elle.

Ensuite, c’est chez vous que cela se joue. Ou plutôt sur votre site WordPress.

En fait, vous devez “obtenir au préalable le consentement éclairé de la personne en vue du stockage et de l’accès aux cookies ou autres informations sur son appareil”, comme le détaille Facebook.

Le pixel Facebook et le RGPD
Voici ce que précise Facebook concernant son pixel et le RGPD

C’est là que ça se gâte un peu, car on entend à la fois tout et n’importe quoi là-dessus.

Pour y voir plus clair, direction le site de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), vers lequel Facebook vous redirige, lorsqu’il s’agit d’accéder à la réglementation spécifique RGPD propre à chaque pays.

Si vous vous rendez sur la page concernée, vous tomberez sûrement sur le message suivant : “Les contenus présentés dans cette page sont obsolètes et sont en cours de mise à jour”.

Vous voilà bien avancé(e)… Je vous avais pourtant prévenu, on marche sur des braises.

Alors dans ce cas, que faire ? Difficile à dire, mais je vous conseille quand même d’appliquer les conseils de la CNIL, qui vous explique comment vous mettre en conformité grâce à l’insertion d’un “modèle de bandeau d’information préalable”.

Ils vous donneront pas mal d’autres tuyaux pour faire les bonnes modifications sur votre site.

Vous pouvez de nouveau respirer un grand coup. Vous arrivez à la fin de cet article. Il ne nous reste plus qu’à récapituler tout ce que vous avez découvert.

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

Alors, pixel ou pas pixel ?

Ne vous en privez pas : il est rapide à intégrer, et vous savez désormais comment faire pour l’ajouter à votre site manuellement, ou à l’aide d’une extension.

Désormais, je vous laisse la parole. Comptez-vous utiliser prochainement ce petit morceau de code ?

Ou si vous l’utilisez déjà, comment vous y êtes-vous pris ?

Utilisez les commentaires ci-dessous pour nous partager vos retours d’expériences et autres astuces.