Publié par le 30 juillet 2019 • 9 Commentaires

Aujourd’hui, on va s’intéresser à une page trop souvent délaissée… Celle sur laquelle vous vous retrouvez certainement plusieurs fois par jour, mais que vous ne regardez même plus. La fameuse : page de connexion WordPress.

Eh oui ! Que ce soit pour travailler sur votre site web ou ceux de vos clients, c’est le passage obligatoire pour vous connecter à l’administration et au tableau de bord. Sauf que, par défaut, elle est un peu tristoune, mais surtout, pas très originale…

La page de connexion à l'admin WordPress est un peu austère...

Si vous avez choisi WordPress, c’est pour ses nombreuses possibilités de customisation, alors pourquoi se contenter de cette interface commune à tous les utilisateurs ? Et si c’est pour vos clients, cela ajoute une petite touche de personnalisation en plus. Petit geste de prime abord, c’est une jolie attention qui améliorera son expérience client ;).

Vous pourriez tenter de rentrer dans le code, y passer un temps fou et vous arracher les cheveux… Ou vous faciliter la vie avec un bon plugin qui a fait ses preuves ! Aller, parce qu’on sait que votre temps est précieux, la Marmite vous a dégoté l’extension parfaite : Custom Login Page Customizer. Suivez le tuto, c’est parti !

Qu’est ce que la page Login WordPress ?

On reprend les bases :

Cette page est la porte d’accès à l’administration de votre site. C’est là que vous pourrez créer des pages, des articles de blog, personnaliser votre thème, ajouter des extensions etc.

Pour vous y rendre, il suffit d’ajouter /wp-admin ou /wp-login à la suite de l’URL de votre site (ex : www.monsupersite/wp-admin ). Nous verrons d’ailleurs un peu plus loin dans cet article comment modifier cet URL pour sécuriser d’avantage votre site.

Par défaut, vous y trouverez :

  • le logo WordPress, avec un lien vers le site WPFR, asso officielle de la communauté WP francophone ;
  • un formulaire où vous entrerez votre identifiant de connexion ou votre mail, ainsi que votre mot de passe ;
  • un lien vers un récupérateur de mot de passe si vous l’avez oublié (pas bien !) ;
  • un lien de retour vers l’accueil de votre site ;

tout ça sur un magnifique fond d’écran gris. Wahou ;).

Page de connexion WordPress par défaut.

Alors même si le design minimalisme est de mise dans les tendances actuelles, nous allons vous donner quelques pistes pour ajouter votre touche perso sans pour autant tomber dans l’effet sapin de Noël.

Pourquoi modifier votre page de connexion ?

Pour respecter la charte graphique

Vous avez certainement passé du temps à peaufiner le design des différentes pages de votre site, il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin. En ce sens, personnaliser la page de login en fonction de la charte graphique n’est pas un gadget ! Si vous livrez ce site à un client, il sera certainement enchanté de se loguer sur une interface qui lui correspond. Cela montre aussi votre professionnalisme, et que vous êtes à l’aise avec WordPress.

Pour harmoniser l’expérience des utilisateurs du site

Il est possible que vous ayez créé plusieurs profils, afin que des contributeurs ou abonnés se connectent à un espace membre. Dans ce cas, la personnalisation devient particulièrement intéressante pour uniformiser le design. C’est le cas pour la Marmite, et regardez notre magnifique page de connexion :

Page de connexion WordPress, personnalisée aux couleurs et au design de WP Marmite

Alors, convaincu ?

Custom Login Page Customizer : présentation du plugin et de ses réglages

On entre maintenant dans le vif du sujet. L’extension Login Customizer, développée par Hardeep Asrani et dispo en open source, compte à ce jour plus de 80 000 installations actives, pour une notation de 4,5/5 étoiles.

Régulièrement mise à jour, elle n’est pas encore traduite en français, mais la prise en main est tout de même facile et intuitive. Si vous voulez un aperçu vidéo, n’hésitez pas à aller visionner celle qu’Alex lui a consacré :

Pour le tuto pas à pas, c’est par ici que ça se passe !

Installer l’extension

Rendez-vous sur la page officielle du plugin, téléchargez le fichier Zip.

Téléchargez le plugin Login Customizer sur le répertoire officiel WordPress pour personnaliser votre page de connexion au tableau de bord.

Allez ensuite dans votre tableau de bord / Extensions / Ajouter. Cliquez sur le bouton Téléverser une extension, puis parcourez l’explorateur / finder de votre ordinateur, ou faites simplement glisser l’archive.

Téléversez l'extension Login Customizer

Cliquer sur Installer, puis activer le plugin.

Activer l'extension Login Customizer pour accéder aux options de personnalisation de votre page de login WordPress

Autre solution : vous pouvez également faire une recherche directement via le répertoire des extensions WordPress.

Personnalisation

ATTENTION : contrairement à de nombreux plugins qui proposent directement un bouton “Réglages” à côté du bouton “Activer”, ou un accès depuis les onglets “Outils” ou “Réglages”,  vous trouverez les options de customisation dans le personnaliseur de thème : Apparence / Login Customizer. Vous y êtes ?

Accédez aux options du plugin Login Customizer depuis le personnaliseur de thème WordPress

Bon, ça commence plutôt bien : le menu de personnalisation est très complet. Et ce qui est top, c’est que l’on peut voir directement les modification en WYSIWYG (What You See Is What You Get -> traduisez “ce que vous voyez est ce que vous obtenez” 😉 ), à savoir en visualisant le rendu de chaque action en live.

Détaillons maintenant les options pas à pas.

Templates

Pour les plus pressés d’entre vous, 3 templates sont proposés.

Templates pour personnaliser en quelques clics votre page login WordPress

Même s’ils restent assez impersonnels, ils vous donnent une idée des changements possibles, et c’est une bonne base pour démarrer. Choisissez le style que vous préférez, vous pourrez ensuite modifier et ajuster les éléments un par un.

Background : modifier l’arrière-plan

Vous pouvez choisir la couleur d’arrière-plan de votre choix en entrant son code hexadécimal.

Personnalisez la couleur d'arrière plan de votre page de connexion WordPress avec précision en entrant le code hexadécimal de la teinte choisie

Mais si vous préférez utiliser une image, c’est possible également. Vous pourrez alors définir si l’image reste à son format d’origine (original), si elle s’adapte à l’écran (fit to screen), si elle le remplit quel que soit le format (fill to screen), ou même définir le format de votre choix (custom).

Si vous avez opté pour un format qui ne recouvre pas intégralement l’écran, vous pourrez le faire se répéter horizontalement ou verticalement.

Enfin, spécifiez l’origine et positionnez l’image d’arrière-plan avec précision grâce aux flèches directionnelles.

Personnalisez l'arrière plan de votre page de connexion au tableau de bord WordPress en insérant une image

Logo

Vous pouvez décider d’afficher ou non un logo, et le personnaliser.

Téléchargez votre média, puis ajustez sa taille en largeur et en hauteur, en pixels ou en pourcentage. Le réglage en  pourcentage a l’avantage de permettre une meilleure adaptation responsive quels que soient les écrans.

Ajoutez votre logo sur la page login WordPress

Il est possible de paramétrer le padding, c’est à dire la marge entre le logo et le formulaire de connexion, encore une fois en pixels (px) ou en pourcentage.

Ajustez la taille du logo en pixels ou en pourcentage

Pour finir, modifiez l’URL du logo pour rediriger vers votre page d’accueil plutôt que sur celle du site WPFR.

Form : le formulaire de connexion

Attelons nous maintenant à l’encart qui vous permet de vous loguer. Comme pour l’arrière-plan de la page, il est possible d’y ajouter une couleur ou une image de fond.

Jouez ensuite sur le format du formulaire : largeur et hauteur (pix ou %), padding des différents champs (haut, bas, gauche et droite), radius pour arrondir les bords.

L'option radius permet d'arrondir les bords de vos formulaires.

Pour ajouter du relief, l’options shadow spread ajoute une ombre à l’arrière du formulaire. Vous pouvez alors définir sa portée, choisir sa couleur et paramétrer la transparence.

Fields : les champs à remplir

L’option Disable remember me supprime la case à cocher qui permet à votre navigateur d’enregistrer le mot de passe. Si vous avez une stratégie efficace pour gérer vos mots de passe, cela peut être pertinent.

Ici encore, un large panel de modifications s’offre à vous :

  • width : modifier la largeur des champs (pix ou %)
  • font : choisir la taille de police du texte de remplissage
  • border width : indiquer l’épaisseur du trait de bordure
  • border color : changer la couleur de la bordure
  • radius : arrondir les angles, attention à bien harmoniser avec les angles de votre formulaire
  • disable box shadow : activer ou non une ombre interne
  • margin : définir l’espacement entre les lignes
  • padding : spécifier la marge interne
  • background : ajouter une couleur de fond
  • text color : modifier la couleur du texte de remplissage
  • label color : déterminer la couleur des libellés
  • label font size : adapter la taille de police des libellés.

Button : bouton de connexion

En bon Call To Action qui se respecte, le bouton doit attirer le regard. Pour qu’il tranche avec les réglages précédents, des options, et encore des options :

  • background : modifiez la couleur de fond et sa saturation
  • background hoover : modifiez la couleur au survol (pour que le design reste harmonieux, on vous conseille de garder la même teinte et de jouer sur la saturation)
  • Button Size : spécifiez la taille du bouton, soit Auto (dans ce cas il sera petit, en bas à droite) ou Custom (largeur en pix ou %, et hauteur en pix uniquement)
  • Font Size : indiquez la taille de la police d’écriture
  • Text Color : changez la couleur du texte
  • Padding : jouez sur les marges internes (haut, bas, gauche et droite)
  • Box Shadow : mettez une ombre pour donner du relief au bouton
  • Text Shadow : ajoutez une ombre sur le texte, mais attention dans ce cas à sa bonne lisibilité.
Personnalisation du bouton de connexion à l'administration WordPress

Other

Là, on arrive à la fin. Le terme Other est un peu énigmatique, mais il ne concerne en réalité que les 2 éléments présents par défaut sous l’encart :

  • disable lost password : supprimer le lien vers le récupérateur de mot de passe. À vous de voir, mais cela peut-être dangereux, surtout si plusieurs personnes sont amenées à se loguer sur un espace personnel ;
  • disable back to website : désactiver le lien de retour à l’accueil. Si vous avez défini un logo, cette option n’est pas forcément utile.
  • text color et text color (hover) : personnaliser la couleur du texte par défaut et au survol.
Autres options de l'extension Login Customizer

Custom CSS and JavaScript

Enfin, le dernier onglet vous offre la possibilité d’entrer du code à la main, si vous souhaitez aller plus loin dans les réglages.

Entrer du code CSS et JavaScript pour personnalisez votre page de connexion WordPress

N’oubliez pas d’appuyer sur le bouton publier avant de fermer le personnaliseur, histoire de ne pas perdre toutes les préférences que vous venez de configurer.

Ça y est : votre page d’administration est personnalisée, vous êtes fier du résultat ? Vous avez envie de montrer cette magnifique page à tout le monde ? Dommage, ce n’est pas le but ! 😉

Sécuriser l’accès au back office

Si vous êtes un habitué de la Marmite, vous savez combien la sécurisation de votre site WordPress est une étape à ne pas négliger.

Personnaliser l’URL de connexion et les slugs

Tout d’abord, rappelons que si vous savez où trouver l’URL d’accès à l’administration… Les hackers et les robots le sauront aussi !

Robot qui danse car il a réussi à hacker facilement un site WordPress

Pour limiter les attaques de force brute, mieux vaut  prévenir que guérir : on vous donne quelques tips pour mettre des bâtons dans les roues des pirates.

Première chose à faire, modifiez l’URL de la page de connexion grâce à l’extension Move Login développée par Grégory Viguier.

Extension WordPress Move login pour changer l'URL de la page de connexion à l'administration de votre site

Téléchargez, installez puis activer l’application pour accéder aux réglages. Vous pourrez ensuite modifier les URL les plus ciblées par les robots : page login, délog, inscription, réinitialisation du mot de passe, etc.

Choisissez des slugs facile à mémoriser, mais pas trop explicites (évitez vos initiales ou vos identifiants), et n’hésitez pas à enregistrer la nouvelle adresse en favori sur votre navigateur pour y accéder plus facilement.

Désactivez ou modifiez les messages d’erreur

Pensez à désactiver les messages d’erreurs, ou du moins à les rendre un peu plus ambigüs… Ne dites pas aux pirates que c’est spécifiquement l’identifiant ou le mot de passe qui sont erronés, laissez planer un peu de mystère 😉 et redirigez les erreurs de login vers votre page d’accueil.

Personnalisation des redirections et messages d'erreur du plugin Move Login

Choisissez des identifiants et des mots de passe forts

Pour les hackers, il est relativement simple d’inspecter le code à la recherche des noms des différents contributeurs d’un site. Évitez donc d’utiliser comme identifiant les noms des auteurs, et pensez toujours à personnaliser les pseudos.

Portez une attention particulière aux mots de passe : on évite 123monsite, lenomdemonchat et autres combinaisons faciles à mémoriser, et on préfère un mix de différents caractères (minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux). Pour en savoir plus, je vous invite à consulter l’article et la vidéo d’Alex sur la création de mots de passe sécurisés.

Alternatives à Login Customizer

  • Theme My Login : plus de 100 000 installations actives pour cette extension, avec une note de 4,5/5 étoiles.

Ici, la page de connexion s’adapte automatiquement à votre thème. La personnalisation se fait en un clic, certes, mais vous n’avez aucune possibilité de modifier les éléments un par un. À utiliser si vous êtes pressé et pas trop regardant sur les finitions. 

Theme my login : personnalisez votre page de connexion à l'administration WordPress en un clic
  • Admin Custom Login : + de 70 000 installations actives, 4,5/5. Il manque le WISIWYG, et c’est vraiment dommage. De plus, il y a beaucoup d’infos et d’animations sur le tableau de bord, on est vite perdu dans les nombreux réglages. Sans parler de la forte incitation à passer sur la formule premium. Personnellement, je n’ai pas accroché car lorsque j’ajoute un plugin je cherche plutôt la simplicité.
  • 3ème solution : le combo du builder Elementor Pro et du thème OceanWP permet de réaliser une page de connexion sur mesure, mais également des pages 404, etc. Si vous avez le budget nécessaire, cela peut être intéressant.

Pour conclure, on peut vous dire que l’extension Login Customizer nous a vraiment convaincus, notamment grâce à ces nombreuses possibilités de personnalisation.

On apprécie :

  • le WYSIWYG, qui permet de visualiser en direct toutes les modifications
  • la facilité de prise en main, y compris pour les débutants
  • l’ergonomie intuitive grâce à un accès aux réglages depuis le personnaliseur de thème
  • l’exhaustivité des options de personnalisation
  • la précision des paramètres, que vous pouvez indiquer en pixels ou en pourcentages
  • la flexibilité offerte par le réglage des marges et paddings
  • les templates qui permettent de partir d’une base et de gagner du temps
  • l’ajout de CSS ou JavaScript pour ceux qui souhaitent aller plus loin.

À améliorer :

  • la traduction en français ? Mais si le coeur vous en dit, sachez que vous pouvez y contribuer 😉 ;
  • la perte de tous vos réglages si vous changez de  template : ce qui peut s’avérer très frustrant ! D’où l’importance de penser à sauvegarder les paramètres à chaque changement d’onglet ;
  • impossibilité de modifier la bordure bleue du champ de déconnexion…
Page de déconnexion admin WordPress de WP Marmite

Mais ça, c’est vraiment parce qu’on est tatillons, et que l’on a pas grand chose à reprocher à cette extension ;).

Et vous, avez-vous pensé à personnaliser les pages de connexion à l’administration de vos sites WordPress ? Vous avez testé d’autres applications qui fonctionnent ?