Par Claire Michard le 9 avril 2019 • 6 commentaires

Vous avez sans doute déjà visité des sites bourrés de liens d’affiliation, vous savez, ces liens publicitaires qui permettent à un blogueur d’obtenir une rémunération si vous achetez un produit en étant passé par son site ?

Moi, l’affiliation, je n’ai rien contre, si c’est bien fait : si le site est transparent sur le sujet, et me propose via l’affiliation de découvrir des produits de qualité, recommandés en connaissance de cause, c’est gagnant gagnant !

D’ailleurs, on ne s’en cache pas, chez WPMarmite il nous arrive d’insérer des liens affiliés, par exemple quand on parle du plugin Elementor ou de l’hébergeur o2switch.

Par contre, ce qui me bloque, c’est quand je passe la souris sur un lien et que je me rends compte qu’il m’amène vers une URL bizarre, du genre click.affiliate.com/1357djs67bsg8676.

Ma longue expérience du web m’a prouvé à maintes reprises qu’un lien moche a une chance sur deux de vous amener vers des sites douteux, des téléchargements de barre d’outils et autres joyeusetés des Internets. Vous voyez ce que je veux dire ?

Malheureusement, quand vous faites de l’affiliation, vous ne maîtrisez pas la tête qu’auront les liens affiliés que vous allez insérer dans vos pages.

Et c’est là qu’un raccourcisseur d’URL peut vous simplifier la vie, mais pas n’importe lequel : Pretty Links !

La fonction de base de Pretty Links, c’est d’être un réducteur de lien, ou raccourcisseur d’URL : c’est à dire un outil qui permet de transformer un lien long en un lien court et facile à retenir. Pour quel usage ? On va y venir.

Mais tout d’abord, dans la famille des raccourcisseurs d’URL, il y a beaucoup d’autres acteurs, le plus connu étant bit.ly, alors pourquoi est-ce que je vous parle de Pretty Links ?

Parce que Pretty Links vous permet de créer des URL personnalisées sur votre propre nom de domaine.

Je m’explique : imaginons que je souhaite créer un lien court vers la formation d’Alex sur le référencement naturel.

Si j’utilise un outil comme bit.ly pour raccourcir le lien, le résultat va être quelque chose comme bit.ly/formation-seo.

Avec Pretty links, je vais pouvoir créer une URL à mon image, qui aura la structure wpmarmite.com/formation-seo. Pas mal non ?

Bien sûr je vais également, comme avec n’importe quel réducteur de lien, pouvoir suivre le nombre de clics sur chaque lien généré.

Mais revenons à la base : à quoi ça sert ? Je vous ai listé quelques cas d’usage concrets.

Un réducteur de lien, pour quoi faire ?

Personnaliser les liens partagés sur les réseaux sociaux


Au départ, c’est sur les réseaux sociaux qu’on a vu fleurir les liens raccourcis. Avec la limite de 140 caractères sur Twitter, c’était autrefois carrément indispensable !

Ainsi, les réseaux sociaux et outil de publications ont pour la plupart intégré leur propre réducteur de lien.

Le principal avantage ? C’est le suivi : il est très facile de mesurer le nombre de clics sur un lien raccourci. Une manière simple et efficace de mesurer la performance de vos publications sur les réseaux sociaux.

Et avec Pretty Links, c’est totalement transparent pour l’internaute : comme le lien est personnalisé à votre image, il n’a pas l’impression de cliquer sur un lien raccourci mais directement sur une page de votre site.

Partager des liens hors ligne

Le deuxième cas d’usage classique des réducteurs d’URL, c’est de créer des URL courtes et faciles à retenir dans un contexte “déconnecté” : dans un livre, sur une présentation, une affiche ou un flyer…

Vous animez une conférence et proposez aux participants de télécharger un livre blanc sur votre site ?

Pas la peine de leur faire noter l’URL complète : avec Pretty Links, vous pouvez créer une URL courte et personnalisée dédiée aux participants. Non seulement vous avez plus de chances qu’ils notent ou retiennent l’URL, mais en plus, vous pourrez exactement savoir combien de personnes ont effectivement consulté la page suite à cette conférence.

Un suivi détaillé des clics vers les sites tiers

On en a déjà parlé, mais utiliser des liens raccourcis a l’avantage de permettre un tracking simple et précis des clics sur vos liens, y compris des liens vers des sites tiers.

En effet, vous pouvez suivre le trafic sur votre propre site avec un outil comme Google Analytics, mais à partir du moment les internautes sortent de votre site, impossible de savoir ce qui se passe !

Imaginons que vous animez une chaîne YouTube, que vous promouvez depuis de nombreux canaux. Avec Pretty Links, vous allez pouvoir créer une URL du type monsite.com/youtube, et voir précisément combien de personnes cliquent dessus, quelle que soit la source.

Autre exemple, celui des partenariats : si vous envoyez du trafic vers des sites partenaires, avec une URL raccourcie vous allez savoir exactement combien de visiteurs uniques vous leur transmettez.

Masquer les liens d’affiliation sur votre blog

Dernier cas d’usage, mais pas le moindre, qui a fait connaître Pretty Link : l’affiliation.

On en parlait en début d’article, l’affiliation est une des méthodes pour monétiser votre site web : vous êtes rémunéré en fonction des ventes que vous apportez à un tiers via des liens affiliés placés sur votre site.

Pour en savoir plus, consultez cette vidéo d’Alex : Pourquoi la Marmite fait-elle de l’affiliation ?

Vous pouvez également aller plus loin avec cet article : Comment gagner de l’argent sur Internet avec WordPress ?

Pretty Links va vous permettre de présenter les liens d’affiliation présents sur votre site sous la forme de liens internes. Les liens affiliés sont souvent longs, et pas très jolis : les internautes sont donc peu enclins à cliquer dessus. Ils auront davantage confiance en des liens raccourcis et au nom de votre marque.

Installez le plugin

Comme n’importe quel plugin, vous allez pouvoir télécharger la version gratuite de Pretty Links sur le répertoire officiel WordPress, ou depuis l’administration de votre site.

Rendez-vous dans l'administration de WordPress pour télécharger le plugin Pretty Links

Une fois le plugin installé et activé, un point de menu Pretty Links va apparaître dans la barre d’administration de WordPress.

Vous allez alors pouvoir créer votre premier lien raccourci en cliquant sur Add Pretty Link.

Comment créer un lien raccourci avec Pretty Links ?

Pour chaque lien un certain nombre d’options sont à votre disposition :

  • Redirection

Tout d’abord, vous allez choisir le type de redirection associé à ce lien court.
En effet, les liens raccourcis sont basés sur des redirections (pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à consulter notre article Comment faire des redirections sur WordPress).

D’une manière générale, on vous conseille de choisir le type de Redirection 301. Et n’oubliez surtout pas de cocher l’option “No Follow”.

  • Target URL

Collez ici tout simplement l’URL “cible” vers laquelle vous souhaitez créer un lien court.

  • Pretty Link

C’est ici que vous créez votre lien raccourci ! Par défaut le plugin crée ce lien à partir d’une chaîne aléatoire de 4 caractères (exemple : monsite.com/jgei).

A vous de définir le contenu de votre URL, mais faites en sorte que ce soit court et le plus clair possible !

  • Title

A priori ce paramètre n’est pas utilisé.

  • Notes

Ce champ vous permet de mettre une note qui ne sera visible que de vous-même.

Les options avancées du plugin Pretty Links

En cliquant sur Advanced Options vous accédez à des options supplémentaires :

  • Group

Vous avez la possibilité d’organiser vos liens en groupes (Réseaux sociaux, Affiliation…). Pour cela vous devez avoir au préalable créé un Groupes depuis le point de menu Pretty Links > Groups.

  • No Follow

Ce paramètre n’est utile que si vous effectuez une redirection 301. Dans le cadre d’une redirection temporaire, de toute façon il ne sera pas pris en compte. En revanche, si vous choisissez le type de redirection 301, pensez bien à le cocher !

  • Parameter Forwarding

Cette option est importante si vous devez passer un paramètre (exemple : identifiant client, code coupon…) à l’URL cible.

  • Tracking

Cochée par défaut, cette option vous permet d’activer / désactiver le tracking des clics sur vos liens.

Une fois votre lien court créé, vous allez pouvoir le retrouver depuis le point de menu “Pretty Links”.

Créer un lien depuis l’éditeur de WordPress

Lorsque vous êtes en train de créer une page ou un article, vous avez la possibilité d’ajouter un lien raccourci directement depuis l’éditeur visuel de WordPress, en cliquant sur l’icône en forme d’étoile.

Il est possible d'ajouter un lien raccourci Pretty Links directement dans l'éditeur visuel de WordPress

Malheureusement, ce n’est pas possible pour le moment si votre site WordPress utilise le nouvel éditeur Gutenberg. Peut-être dans une prochaine mise à jour ? En attendant, si votre site utilise Gutenberg, vous devez faire des aller-retour entre l’interface de publication et celle de Pretty Links pour insérer des liens raccourcis dans votre article.

Reporting

Une fois vos liens créés et partagés, vous allez pouvoir suivre leur performance avec Pretty Links, tout ça dans l’administration de votre site WordPress.

Pour visualiser les performances de vos liens courts, cliquez sur le point de menu “Pretty Links”.

Facile de tracker la performance de ses liens raccourcis

Pour chaque lien court créé, vous voyez le nombre de clics au global et de clics uniques qui s’affiche. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur l’icône représentant un graphique pour voir le détail des clics sur ce lien.

Faites votre reporting en quelques clics

Un graphique vous permet de visualiser l’évolution des clics sur vos liens. En bas, vous pouvez retrouver tout l’historique : date, IP, referrer.

Un regret : dans la version gratuite de Pretty Links, aucun graphique ne vous permet de voir la répartition des clics par referrer (facebook, twitter, direct…).Pour avoir cette information vous devrez exporter l’historique au format CSV et faire le calcul vous-même.

Vous n’avez pas non plus la possibilité d’anonymiser les adresses IP (pour être en conformité avec le RGPD, vous ne devez pas stocker ce type de données personnelle sans obtenir le consentement de l’utilisateur).

Heureusement, on peut contourner ce problème en modifiant la méthode de suivi (voir paragraphe suivant), mais cela a pour conséquence un reporting moins détaillé.

Options incluses

Le menu Pretty Links > Options vous permet tout d’abord de modifier les options de création d’un lien par défaut : définir le type de redirection, activer ou désactiver le tracking des clics, activer “no follow”, et une dernière option qui ne s’adresse qu’aux sites disposant d’une structure de permaliens bien spécifique.

Dans la plupart des cas, les options par défaut vous conviendront et vous n’aurez pas besoin de les modifier.

Les options par défaut de Pretty Links

L’onglet “Tracking” de la page d’options est plus intéressant.

Les options de reporting du plugin sont assez avancées

Il vous permet de choisir le type de suivi (tracking) : normal (suivi par défaut), extended (suivi plus détaillé), simple (suivi simple des clics).

L’option Simple Click Count Tracking vous permettra uniquement de tracker le nombre de clics sur chaque lien : ni plus, ni moins. Cela permet de ne pas stocker d’adresses IP et d’une manière générale, d’éviter de surcharger votre base de données.

L’option Extended Tracking vous apportera les options suivantes en plus de celle déjà listées :

  • Navigateur (Chrome, Safari…)
  • OS (Mac, Windows…)
  • Identifiant du visiteur
  • Nom d’hôte

L’intérêt n’est pas flagrant mais peut répondre à certains besoins.

Vous avez également la possibilité d’exclure des adresses IP (par exemple, la vôtre), de cocher l’option “Auto trim clicks” pour supprimer automatiquement l’historique au bout de 90 jours (important pour ne pas ralentir votre site), et de filtrer tous les robots connus.

Le menu Pretty Links > Tools vous donne accès à deux outils supplémentaires :

  • Bookmarklet : ajouter ce petit plugin aux favoris de votre navigateur vous permettra de créer un lien raccourci depuis n’importe quelle page web, sans vous rendre dans l’administration de votre site !
  • Trim Clicks : permet de supprimer manuellement tous les clics antérieur à 30/90 jours.
L'outil Bookmarklet de Pretty Links permet de créer un lien raccourci sur n'importe quelle page de votre navigateur, en un clic

Options payantes

Comme souvent, il y a un MAIS. Je viens de vous présenter les caractéristiques de la version gratuite de Pretty Links.

La version payante, qui s’adresse principalement aux sites qui vivent de l’affiliation, intègre de nombreuses options supplémentaires :

  • Ajout de liens d’affiliation automatique sur les mots-clés de vos pages et articles
  • Mise en place de “link cloacking” (masquage du lien cible y compris dans la barre de navigation de l’utilisateur)
  • Autres types de redirections (Javascript, Meta-refresh…)
  • Options de redirection en fonction de la localisation du visiteur et d’autres critères…

Je vous laisse découvrir l’ensemble des fonctionnalités de la version payante sur le site de Pretty Links (sans lien d’affiliation 😉).

Rendez-vous sur la version payante de Pretty Links pour découvrir toutes les options du plugin

De notre côté, chez WPMarmite, nous nous contentons de la version gratuite qui répond parfaitement à nos besoins.

Nous ne sommes pas favorables à cette pratique qui consiste à surcharger tous les articles de liens d’affiliation, nous souhaitons garder la main sur notre contenu et nous pensons avant tout à votre expérience en tant que lecteurs.

Conclusion

Pour conclure, Pretty Links est une alternative intéressante aux réducteurs de liens ou raccourcisseurs d’URL classiques comme bit.ly.

Non seulement tout se passe dans l’administration de votre site (pas besoin de vous inscrire à un énième service en ligne), mais en plus, il vous permet de créer des liens à votre image en utilisant votre propre nom de domaine.

Mais là où l’utilisation de Pretty Links prend tout son sens, c’est quand vous intégrez sur votre site des liens d’affiliation.

On pourrait se poser la question : est-ce qu’on a encore besoin du plugin Redirection quand on utilise déjà Pretty Links ?

Sur WPMarmite, nous avons fait le choix d’utiliser Pretty Links en complément du plugin Redirection. À chaque plugin un usage bien précis : Pretty Links pour l’affiliation, Redirection pour les redirections de contenus mais aussi pour les liens raccourcis. Cela permet d’y voir plus clair parmi tous ces liens.

Et vous, vous utilisez les réducteurs de liens ? Que pensez-vous de Pretty Links ? N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !