Accueil » Blog WordPress » Comment gagner de l’argent sur Internet avec WordPress ?

Comment gagner de l’argent sur Internet avec WordPress ?

“Comment gagner de l’argent sur Internet ? Et voilà, encore un titre racoleur !”

Je vous entends d’ici, chers lecteurs.

Détrompez-vous : loin de moi l’idée de verser dans la tendance de ces sites qui promettent une vie de rêve à quiconque en deux trois clics.

Non. Mon objectif, dans cet article, sera plutôt de démystifier certaines manières de gagner sa vie sur le web. De vous dire la vérité sur ce qu’est le travail d’un entrepreneur web, un vrai, qui pense à ses clients au quotidien.

Alors, prêt à passer en revue toutes les méthodes et bonnes pratiques pour gagner de l’argent en ligne avec WordPress, en toute honnêteté et sans fards ?

Gagner de l’argent sur Internet : gare aux attentes démesurées !

Sachez-le : ce n’est pas en répondant à des sondages rémunérés ou en remplissant des micro-tâches pour des entreprises en ligne que vous gagnerez réellement votre vie grâce à Internet !

L’univers de WordPress regorge de possibilités pour gagner de l’argent, mais attention à ne pas vous emballer pour quelques euros par mois. Si votre objectif est bien d’en faire votre activité principale, gardez ces quelques idées en tête, dès le départ.

La concurrence est rude pour bien vivre de votre activité

Vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux individus ont, comme vous, perçu les opportunités liées à WordPress pour se faire de l’argent sur Internet. Développeurs, webdesigners, vendeurs de produits physiques ou numériques, blogueurs… Autant de personnes qui, eux, sont déjà bien installés dans cette activité.

Leurs sites sont bien construits, bien référencés sur les moteurs de recherche.

Ils ont développé des liens avec d’autres entrepreneurs du web et influenceurs, et jouissent d’une notoriété certaine.

Ils maîtrisent les techniques nécessaires au développement d’un business sur le net, et savent les activer avec brio.

Bref : ils constituent en apparence une concurrence rude, bien établie.

Ceux qui gagnent de l'argent sur Internet -vs- vous : concurrence, ou partenariat ?

Et si, au lieu de voir ces entrepreneurs bien installés dans leur monde du web comme des concurrents, vous les considériez comme des partenaires potentiels ?

Le tout, pour ce faire, est de trouver un problème que certaines de vos cibles pourraient avoir, et développer une activité originale, qui les aidera à le résoudre.

En clair : il vous faut offrir une vraie valeur, unique, à une audience qui a des enjeux bien précis. Les aider à les faire passer d’un point A à un point B dans leurs problèmes réels. Une condition sine qua non pour devenir un nouvel acteur majeur de l’écosystème du web, et ne pas craindre la potentielle concurrence.

Vous allez devoir faire preuve d’organisation et de rigueur

Je sais : vous aussi, vous avez dû voir, comme moi, ces vidéos qui expliquent comment faire rapidement et aisément de l’argent sur le web.

Constater combien il a l’air simple de s’en mettre plein les poches.

Rêver d’être à la place du YouTubeur ou du blogueur qui vous promet monts et merveilles.

Laissez-moi être le trouble-fête, encore une fois : le succès financier ne viendra pas à vous sans que vous soyez réellement rigoureux et consistant.

Même si WordPress est une plateforme simple à aborder et à prendre en main, pour faire de l’argent avec, quelle que soit la méthode que vous choisissez… il vous faudra devenir un entrepreneur.

Au-delà des compétences du web qu’il vous faudra maîtriser, comme le SEO, la rédaction web, le Social Media Marketing ou la vente, vous serez amené à créer votre entreprise ou votre statut d’auto-entrepreneur, à développer une vision business à moyen ou à long terme, à déclarer vos revenus et à faire des factures…

Si vous voulez faire de WordPress votre vecteur de revenus principal, votre vie toute entière tournera autour de cet objectif.

Vous allez y passer un temps fou

Soyons réalistes : point de succès sans un minimum d’investissement personnel.

Et se lancer dans l’univers de WordPress pour y gagner son pain quotidien, c’est déployer un maximum d’efforts et investir un temps considérable.

Je vous en parlais déjà lorsque je vous donnais les clés pour devenir blogueur : se faire un nom sur Internet est une activité chronophage. Très chronophage.

Entre le temps de formation initial pour bien saisir les codes du web, la création et la gestion de votre business, la mise en place de vos processus, puis la coordination de vos actions sur Internet au quotidien… Il y a du boulot !

Gagner de l'argent sur Internet : un boulot à plein temps !

Gagner sa croûte grâce au web, ça ne se fait pas en coup de cuillère à pot : il va vous falloir vous organiser comme un véritable entrepreneur, faire preuve de consistance, développer vos connaissances des processus Internet, et vous démarquer.

Et pour ça, il existe diverses méthodes plus ou moins facile d’accès. Je vous en fais un petit tour d’horizon, et vous donne les clés pour vous y lancer.

Méthode #1 : Vendre des produits avec WordPress

Il s’agit sans doute de la méthode qui vient le plus facilement à l’esprit. Si vous avez une idée d’un produit ou d’un service qui pourra intéresser des cibles, Internet, et WordPress en particulier, est un vecteur incontournable pour leur présenter.

Vendre des produits physiques avec WordPress

Avec WordPress, il est possible de créer sa boutique en ligne pour promouvoir et vendre des produits physiques. Que vous soyez redistributeur de marques existantes, que vous fassiez du dropshipping, ou que vous créiez vos propres produits, tout est possible.

Le plugin phare pour créer votre boutique web : le fameux WooCommerce, qui vous donne accès à toutes les fonctionnalités e-commerce nécessaires pour bien distribuer vos produits physiques.

Du paiement à la sécurité, en passant par les pages produits et commande, sans oublier les sacro-saintes Conditions Générales de Vente… Avec WooCommerce, vous maîtrisez finement, à même l’administration WordPress, toute votre boutique e-commerce.

Ça vous tente ? Notre chef-cuistot Alex s’est chargé de vous guider pas à pas dans la création de votre boutique en ligne WooCommerce. C’était par ici, dans un article ultra complet !

Bien sûr, selon vos objectifs, d’autres plugins vous seront utiles :

WooCommerce n’est qu’un début : à vous de personnaliser par la suite votre boutique pour en faire un lieu incontournable pour vos cibles.

Vous pouvez également choisir, à la place de WooCommerce, le plugin WordPress de Shopify (ou utiliser entièrement Shopify):

  • Son plus ? Vous éviter de gérer des problèmes techniques.
  • Ses aspects moins sympathiques ? Un abonnement mensuel, et une dépendance à la plateforme, externe à WordPress.

À vous de juger lequel des deux vous semble le plus pertinent et pratique pour votre activité en ligne.

Vendre des produits numériques sur WordPress

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un créateur de marque ou d’un dropshippeur ?

Un autre pendant de la vente de produits en ligne peut également être intéressante pour gagner de l’argent sur Internet : le fait de vendre des produits numériques ou des services.

En somme : vendre une solution immatérielle, qui sera directement livrée via le web.

Nombreux sont les produits qui se vendent bien via WordPress, et parmi eux :

Là encore, et quel que soit le produit numérique promu, WooCommerce sera la pierre angulaire de votre business en ligne. Relié à un site qui met en avant une proposition de valeur alléchante, cet incontournable plugin vous épaulera au mieux.

Méthode #2 : Gagner de l’argent avec un blog WordPress

Si vous êtes plutôt guidé par votre plume que par un instinct de commerçant, peut-être préférerez-vous vous orienter vers cette deuxième méthode gagnante : créer un blog, et le monétiser.

Attention : si cette méthode semble plus simple en apparence, elle demandera tout autant de compétences transverses, pour mettre en place un blog réellement performant, qui attire du trafic.

Vendre des services liés à votre domaine d’expertise

Vous êtes expert dans un domaine : la musique, la nutrition, l’artisanat… et vous avez envie de transmettre cette passion pour enthousiasmer votre audience et en tirer des revenus.

Naturellement, vous pensez à créer votre blog, pour y promouvoir cette expertise et rameuter des clients, pour faire du consulting ou vendre des formations.

Si vous n’avez pas lu mon article sur le fait de devenir blogueur et d’en vivre, voici un (trop) court résumé de ce qu’il vous faudra mettre en place :

  • Créer une stratégie autour de votre sujet-phare. La clé de départ est bel et bien d’être passionné par la thématique de son blog, pour ne pas s’en lasser et fasciner son audience, qui aura envie de s’y investir également. Et cette stratégie devra évidemment vous différencier de vos concurrents, avec une tonalité ou un domaine de niche à haute valeur ajoutée.
  • Donner une valeur réelle à vos cibles. Avant même de promouvoir ce que vous souhaitez vendre, il vous faut donner gratuitement de la valeur à vos cibles sur votre blog. Cela passe par le fait de créer des contenus de qualité, gorgés de bonnes pratiques et de conseils pertinents, qui vous crédibilisent et vous positionnent comme la référence en la matière.
  • Maîtriser le B.A-BA du webmarketing. Référencement, emailing, réseaux sociaux, marketing d’influence… Il y en a, des leviers à activer, pour se faire une place dans l’univers du blogging monétisé ! Vous ne pourrez pas tout maîtriser dès le départ et c’est normal : il vous faudra être curieux, innover, expérimenter, et surtout consolider toutes les connaissances webmarketing que vous avez déjà peut-être.

La base pour gagner de l’argent avec un blog ? Un site bien référencé, qui attire du trafic bien qualifié via les moteurs de recherche. Et bonne nouvelle : la formation “Enfin visible grâce au référencement” de la Marmite vous aide à bien vous positionner sur Google et consorts, en quelques heures de vidéos dynamiques seulement. Et si vous vous y intéressiez de plus près ?

Miser sur la publicité

Ça y est, j’ai sorti le mot-clé, synonyme de pépettes dans la tête de beaucoup d’entre nous : la publicité.

Faire de l'argent avec la publicité sur Internet : une fausse bonne idée ?

Je vous vois d’ici, les fangirls de Don Draper dans Mad Men…

Vous en voyez sans doute un peu partout si vous consultez régulièrement des blogs : ces fameux encarts publicitaires où apparaissent des bannières plus ou moins intéressantes.

Oui, la publicité sur le web permet de gagner de l’argent sur Internet. Mais, substantiellement, combien ça rapporte vraiment ?

La vérité va sans doute paraître un peu cruelle. En mettant en place des encarts AdSense sur votre site, et en étant rémunéré au Coût Par Clic (CPC), vous vous en sortirez sans doute entre 0,10 et 0,50€ par clic.

Sachant que 1 à 3% de votre trafic cliquera sur vos bannières en moyenne, et que de nombreux visiteurs ne verront même pas ces encarts à cause de leur AdBlock, le revenu que vous pourrez tirer de la publicité en ligne ne fera pas de vous le prochain Bill Gates.

Pensez la publicité sur votre blog comme une forme de revenu complémentaire, et n’en attendez pas des merveilles financières.

Par conséquent, la clé pour réussir dans la publicité en ligne sera de positionner ses encarts sur son blog de manière cohérente. Vous avez lutté pour faire venir vos lecteurs à vous : il serait dommage de les faire fuir à cause d’une bannière !

Inspirez-vous donc du cas de Facebook, qui parsème savamment le fil d’actualité de publicités plus ou moins discrètes. Intégrez vos publicités à votre contenu, en veillant à ne pas gâcher sa lecture.

Elles doivent rester des éléments anecdotiques de votre blog, tout comme elles constituent des éléments anecdotiques de votre revenu via Internet.

Notez aussi qu’en diffusant des publicités sur votre blog, vous ne maîtriserez pas ce qui est affiché et vous enverrez vos visiteurs sur d’autres sites (pour quelques centimes). À vous de voir si cela en vaut la peine.

Investir dans l’affiliation

L’affiliation, kézako ? Si vous visitez régulièrement le blog de la Marmite, vous avez déjà dû la voir à l’oeuvre : il s’agit du fait de mettre en avant les produits ou services d’autrui sur son blog, afin de toucher une rémunération lorsqu’ils sont vendus par ce biais.

Combien peut-on gagner lorsque l’on fait de l’affiliation ? La réponse ne peut être que vague, car elle dépend de nombreux critères :

  • Le prix des solutions que vous mettez en avant ;
  • Le taux de rémunération que vous avez établi avec l’annonceur ;
  • Le trafic qu’attire votre blog, et donc le nombre d’acheteurs potentiels…

En somme, l’affiliation peut constituer un mode de rémunération intéressant, si et seulement si une véritable stratégie a été mise en place en amont.

Dans le cadre du marketing d’influence, de plus en plus d’internautes font confiance à l’avis des blogueurs experts sur les produits qu’ils recommandent.

Cependant, une règle demeure pour bien gérer ses affiliations : toujours penser à la valeur que l’on apporte à ses lecteurs. Hors de question de promouvoir une solution qui n’a aucun rapport avec la thématique de votre site, ce qui décrédibiliserait votre business et vous ferait perdre la confiance de votre audience.

Créez plutôt des liens solides avec des plateformes connues, comme Awin ou Amazon, pour trouver des programmes qui ont un rapport évident avec votre domaine de blogging. En essayant de bien négocier le pourcentage que vous toucherez à chaque achat, et en créant des sites de niche pour promouvoir des types de produits bien précis, l’affiliation peut devenir un business assez lucratif.

Awin, la plateforme qui vous accompagnera dans l'affiliation

La plateforme Awin peut vous aider à vous lancer dans l’affiliation

Toutefois, attention à ne pas vous brûler les ailes. En termes de business, il est très dangereux de faire de l’affiliation son revenu principal. Si les conditions du programme changent, ou pire, s’il ferme, vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer.

De la même manière, si votre site se retrouve pénalisé du jour au lendemain par les robots de Google, vous vous retrouverez sans le sou. C’est ce qui était arrivé à la Marmite en juin 2014, et qui avait bien failli la laisser hors-circuit.

Et bien sûr, soyez ouvert auprès de votre audience sur ces revenus liés à l’affiliation. La confiance doit régner, pour ne pas vous décrédibiliser.

D’ailleurs, si vous vous posiez encore la question : la Marmite fait de l’affiliation avec des produits WordPress, avant tout pour financer la rédaction de contenus et la création de formations qui aident les lecteurs à tirer le meilleur de WordPress. Notre objectif : vous proposer toujours les meilleures ressources… ce qui a un prix, vous vous en doutez !

Rédiger des articles sponsorisés

Dernière manière de monétiser un blog : miser sur les articles sponsorisés.

L’idée ? Approcher des entreprises, ou les laisser vous approcher, pour écrire des articles à propos de leur activité. Le contenu rédigé, qu’il s’agisse de tutoriels ou de tribunes, vous est rémunéré.

Bien évidemment, cette méthode demande d’avoir un blog assez performant, avec un trafic intéressant et bien qualifié pour l’annonceur qui vous approche. Plus votre blog aura de notoriété, et plus votre trafic sera important, plus vous aurez de chance de toucher une belle somme pour chaque article rédigé.

Si l’on veut parler en termes de chiffres, vous pouvez compter en moyenne une centaine d’euros reçus pour un article sponsorisé. Pas de quoi se rouler par terre donc, à moins de développer des liens consistants avec de nombreuses entreprises.

Notez bien que personne n’aime lire les blogs remplis d’articles sponsorisés ! Trouvez donc un équilibre entre ressources sponsorisées et ressources émanant de votre propre initiative.

Si vous souhaitez tout de même tenter l’aventure des articles sponsorisés, il vous faudra commencer par créer des articles à forte valeur ajoutée sur certains produits, sans rien attendre en retour. Ce faisant, vous attirez l’attention des entreprises, qui voudront peut-être vous rémunérer par la suite pour que vous continuiez… tout en gardant à l’esprit le bénéfice final pour votre audience.

Testez les produits ou les services sans fard, et sans en faire trop : soyez honnête sur votre objectif, et évitez la promotion à outrance. Le plus grand risque de cette méthode de monétisation repose en effet dans le fait de perdre votre crédibilité, et de passer pour un serial placeur-de-produits, uniquement intéressé par l’argent.


Finalement, pour gagner de l’argent avec un blog WordPress, le plus intéressant reste de mêler ces différents leviers.

Créer du contenu de qualité, solide, qui perdurera dans le temps, en y intégrant avec parcimonie quelques placements de produits, affiliations et publicités… Voilà un vrai plan d’action pour vivre de son blog.

Créez votre propre mélange, et surtout restez fidèle à vos convictions. La Marmite a par exemple toujours refusé de faire d’articles sponsorisés ou de publicités externes, malgré les nombreuses demandes. C’est également le cas du blog BonneGueule, qui met un point d’honneur à ne jamais utiliser de liens d’affiliation pour que ses intentions ne soient jamais mises en doute.

Méthode #3 : Intégrer l’écosystème WordPress

Ni commerçant, ni rédacteur, mais plutôt geek invétéré ? Le monde de WordPress vous fascine, et vous souhaitez en tirer profit ? Cette troisième et dernière méthode pour se faire de l’argent sur Internet vous conviendra sans doute mieux.

Vendre des sites web ou faire du consulting/coaching

Peut-être le maniement de WordPress vous semble-t-il simple… c’est en tous cas ce que l’on espère à la Marmite, en vous donnant des clés concrètes pour faire des sites web performants !

Mais ce n’est pas le cas de tous. De nombreuses entreprises ont besoin de se lancer sur Internet en créant leur site web, mais ne savent pas par où commencer. Il existe donc un véritable besoin sur le marché en termes de création de site web ou de consulting WordPress.

Au-delà des simples compétences WordPress (webdesign, développement web, maintenance des sites…) vous devrez vous parer de nombreuses autres qualités à faire valoir à vos clients :

  • Savoir se vendre. Votre site web ainsi que votre portfolio seront vos armes principales pour convaincre vos clients. Cependant, n’oubliez pas de bien polir votre discours commercial, autant en termes de tarifs que de différenciation par rapport à vos concurrents.
  • Être proactif et productif au quotidien. Devenir développeur WordPress en freelance, c’est faire face à ses propres limites au quotidien, et devoir se motiver seul. Sachez alterner vos moments de travail avec des moments de repos salvateurs, pour véritablement être efficace face à vos projets.
  • Gérer la relation client. Vendre, c’est bien ; suivre ses projets finement, en se faisant respecter de ses clients, c’est mieux. Vos défis résideront, au quotidien, dans le fait de savoir vous faire payer par des clients parfois un peu paresseux en termes de comptabilité, ou encore de savoir mettre des limites à leurs demandes parfois extravagantes.

3 points essentiels pour se lancer dans la vente de sites web WordPress, qui feront de vous un entrepreneur fier, au business solide sur le long terme.

La méthode gagnante pour réussir à gagner de l'argent sur Internet : la ténacité

Le saviez-vous ? Chez WP Marmite, nous sommes toute une équipe de freelances qui travaillons d’arrache-pied avec Alex pour vous aider à prendre en main WordPress de la meilleure manière qui soit. Autant vous dire que le freelancing, ça nous connaît !

C’est pourquoi nous avons créé un programme pour vous aider à vous lancer vous aussi dans cette formidable aventure : l’École des Freelances WordPress.

Que vous soyez déjà aguerri aux rudiments de ce statut, ou que vous souhaitiez en savoir plus avant vous lancer, ne cherchez plus : nous avons rassemblé tout ce qu’il vous faut savoir pour monter un business qui fonctionne.

Créer ou personnaliser des thèmes

D’autres entreprises peuvent constituer une cible intéressante pour le développeur freelance : celles qui manient elles-mêmes leur site WordPress, en utilisant des thèmes.

Pour les toucher, vous pouvez créer votre propre thème, ou personnaliser des thèmes existants, puis les vendre sur des plateformes comme ThemeForest.

Pour ce faire, il vous faudra avoir tout un panel de compétences WordPress : manier différents codes de programmation, comme le HTML, le CSS, le JavaScript, le PHP… mais aussi connaître les bonnes pratiques de développement WordPress, et avoir un véritable esprit de marketeur.

Car la compétition est rude dans la vente de thèmes WordPress : le marché est saturé, plein d’acteurs réputés et d’agences, qui possèdent une force de développement et d’après-vente plus grande que celle d’un simple freelance. Viser une cible particulière, et créer un produit qui se différencie de l’existant, est devenu essentiel pour réussir sur le marché des thèmes.

Toutefois, au moment où je rédige cet article, une nouvelle opportunité s’ouvre tout juste : celle de se lancer dans la création de thèmes adaptés à Gutenberg, le nouvel éditeur de WordPress 5.0.

Sachez également que cette méthode pour gagner de l’argent sur le web vous demandera de faire beaucoup de support après-vente, et de revoir votre produit à chaque nouvelle mise à jour de WordPress.

C’est donc une aventure entrepreneuriale en soi, à gérer au quotidien avec une main de fer.

Pour vous lancer, n’hésitez pas à vous faire remarquer en proposant des thèmes gratuits, qui seront répertoriés sur wordpress.org et feront grandir votre réputation dans l’univers des thèmes.

C’est ce qu’a choisi de faire Anders Norén, qui a proposé des thèmes gratuits fantastiques. Il n’a pas souhaité se lancer dans la vente de thème mais il avait une autoroute pour le faire. Il préfère travailler dans une agence WordPress.

Vendre des plugins

Troisième marché porteur dans l’univers de WordPress : la vente de plugins. Cette activité touche les mêmes cibles que celles qui achètent des thèmes : celles qui recherchent de l’autonomie pour gérer leur site web.

De la même manière que pour créer un thème, sortir un plugin demandera des compétences avancées en termes de développement web, et une capacité à vendre son produit tel un véritable marketeur.

Pour gagner de l'argent en vendant vos plugins WordPress, prenez exemple sur WP Rocket et son art du marketing

Prenez donc exemple sur le fameux plugin WP Rocket, qui manie le marketing et la technicité comme il le faut… ce qui explique son succès.

Véritable aficionado des technologies web ? Vous pouvez vous lancer, en gardant à l’esprit tout ce qu’implique la vente d’un plugin (mises à jour régulières, support en après-vente, gestion des plateformes de téléchargement sur lesquelles il sera présenté…).

Là encore, la clé pour réussir est de partir d’un besoin existant de vos audiences potentielles. Quel problème existe sous WordPress, mais n’a pas été résolu par les plugins existants ? Comment créer un produit maniable, facile à gérer, pour résoudre ce problème ?

Pensez également à développer une documentation solide, pour ne pas être trop rapidement noyé sous les demandes de vos acheteurs lorsqu’ils rencontreront une difficulté avec votre extension.

Conclusion

Vous l’aurez compris : il existe de nombreuses pistes pour gagner de l’argent sur Internet. Certaines plus porteuses que d’autres, plus rémunératrices ; d’autres demandant plus de temps pour se mettre en route, ou plus de compétences poussées…

Mais une certitude reste : ne vit de son activité sur le web que celui qui s’y donne à fond, se donne les moyens de réussir, et garde le cap malgré les épreuves et la concurrence qui y fait rage.

L’histoire de notre chef-cuistot Alex est, en ce sens, très intéressante. Lorsqu’il s’est lancé, il n’avait pas d’autre choix que de réussir : il venait d’arrêter ses études, et ne souhaitait pas trouver de travail salarié. Une vraie motivation pour toujours donner plus du sien… qui persiste encore jusqu’à aujourd’hui.

Et vous, c’est quoi votre histoire d’entrepreneuriat avec le web ? Vivez-en vous ? Avez-vous encore des craintes à vous y lancer à corps perdu ? Dites-nous tout en commentaires : on adore lire les success stories et les expériences de nos lecteurs !

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles et accédez à des ressources exclusives. Plus de 20 000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

C'est parti, je m'inscris !

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Merci Alex et toute ton équipe pour l’intégralité des informations que tu nous donnes tout au long de l’année. A vrai dire l’année dernière à cette époque je ne te connaissais même pas. Après plus de 10 ans dans le monde de la restauration j’ai décidé d’écrire un nouveau chapitre à mon romanen intégrant une formation de Webmaster compléter par une formation complémentaire de référencement et d’acquisition de trafic. Tout au long de la formation je vous ai suivi à travers vos articles et vidéo et m’avez beaucoup appris. C’est toujours avec plaisir de vous lire et de s’informer.
    Je débute mes missions en freelance depuis peu mais il est vrai que les débuts sont difficile. Affaire à suivre en créant deux ou trois blogs sur thème différents afin de les monétiser.
    #merci #bravo #vousetesautop

    Répondre
  2. Merci à toute l’équipe et Alex pour avoir mis sur pied ce très chouette site WPMarmite. Vos posts, vidéos m’accompagnent depuis 2 ans et vous m’avez donner envie de reprendre les « couverts » du développement web que j’ai pratiqué pendant 10 ans dans une grande société pour finalement me retourner vers la communication et l’événementiel mais toujours en mode salarié. J’aimerai à présent faire quelque chose pour moi et donc pourquoi pas me lancer en Freelance. La 1ère formation WPChef m’a déjà mis le pied à l’étrier. Pourquoi ne pas continuer à avancer vers cet objectif ? Je vous en dirai plus d’ici quelques mois ou dans un an car effectivement, il faut y mettre beaucoup du sien et de l’énergie pour bien démarrer. Merci à vous pour ce 1er coup de pouce démarré il y a 2 ans.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marmite ne peut malheureusement pas fournir de support. Merci d'en tenir compte dans votre commentaire 😉

Si vous ne lui en voulez pas, donnez-lui un j'aime sur Facebook :



justo ut libero tempus accumsan nec lectus at adipiscing amet, consectetur
58 Partages
Partagez41
Tweetez17
Partagez