Publié par le 7 octobre 2019 • 0 Commentaires

Salut et bienvenue dans #DisVoirAlex, l’émission où je réponds à vos questions WordPress. Pour l’épisode numéro 61, je vais répondre à une question qui m’a été posée par quelqu’un (dont je ne me rappelle plus le nom) et c’est la suivante :

Peut-on créer un site WordPress gratuitement ? Est-ce vraiment possible ? 

Allez c’est parti ! 

Il faut payer un minimum…

C’est vrai que c’est une question que beaucoup se posent : est-ce qu’il faut forcément payer pour créer un site WordPress ?

Je pourrais vous répondre que non parce qu’il y a wordpress.com et que vous pouvez vous créer un compte gratuit, etc. Au final, vous ne pouvez y installer d’extensions, il y a des pubs qui sont diffusées… Ça sent mauvais quand même !

Il faut payer un minimum pour avoir un site WordPress, oui, c’est vrai.

C’est quoi ce minimum ? 

C’est l’hébergeur. Sur WPMarmite on recommande O2Switch depuis longtemps. A mon sens, c’est le meilleur rapport qualité-prix en termes d’hébergeur : 5 € HT par mois et on s’engage sur un an.

Une fois que l’on a installé WordPress (qui est gratuit) sur son serveur, on peut ensuite arriver à se débrouiller avec des solutions gratuites. 

Construire son site autour de solutions gratuites : 

Les thèmes 

Des thèmes gratuits, il y en a pas mal et même plusieurs milliers.

Parmi les plus populaires vous avez Astra, OceanWP et GeneratePress (on a fait des articles sur ces 3 thèmes-là). Si vous voulez voir un peu à quoi ça ressemble, je vous encourage à aller les tester, c’est gratuit.

Ce sont des thèmes freemium, c’est à dire qu’ils ont soit une version pro pour aller plus loin, soit des modules complémentaires qui viennent se greffer dessus pour, encore une fois, aller plus loin. En tout cas, les versions gratuites sont déjà pas trop mal. 

Donc vous avez les thèmes populaires gratuits, mais vous avez aussi d’autres thèmes un petit peu moins connus, mais qui peuvent aussi très bien faire le boulot.

Les extensions

Il y en a plus de 50 000 – 55 000 gratuites, donc de quoi trouver son bonheur.

Le mieux c’est de partir sur des extensions assez populaires. Pour le référencement vous avez YoastSEO, vous avez aussi SEOPress, etc.

Déjà, les fonctionnalités de WordPress permettent de faire pas mal de choses mais après vous avez des extensions pour intégrer des galeries plus avancées, pour mettre des boutons de partage, etc.

Si apprendre à configurer toutes ces extensions ou apprendre à utiliser WordPress vous intéresse je vous encourage à aller faire un tour sur wpchef.fr. C’est une formation WordPress que j’ai créé avec Nicolas et Maxime, mes deux associés. Dans le programme de la formation on a vraiment fait attention de présenter des extensions qui sont gratuites et les plus simples possibles à utiliser. 

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

Pour les performances, vous avez WP Super Cache qui fait le boulot.

D’ailleurs, je vous encourage à jeter un oeil sur l’article de la Marmite qui présente les meilleures extensions WordPress, vous verrez qu’il y en a pas mal de gratuites. Il y a de quoi faire quelque chose de propre. 

Les constructeurs de pages

Alors oui, Divi c’est payant mais vous avez Elementor qui a une version gratuite et qui permet de faire des choses très intéressantes au niveau des mises en page. À partir du moment où vous êtes un peu débrouillard, c’est possible.

Certificat SSL

Le certificat SSL est gratuit chez O2Switch avec le « Let’s Encrypt Â». Vous aurez un site en « https Â» gratuitement (bien sûr à partir du moment où vous payez votre abonnement à votre hébergeur, on est d’accord). 

En bref…

Oui, c’est possible d’avoir un site WordPress gratuit si on met de côté les frais d’hébergement.

On peut faire pas mal de choses gratuitement mais il va falloir mettre un peu d’huile de coude pour obtenir ce que l’on veut parce que des fois, c’est vrai qu’il y a des extensions premium qui font beaucoup mieux le boulot, c’est pour ça qu’on les paye. À vous de voir si vous préférez mettre 30, 50 ou 100 € dans des extensions qui vont vous permettre de gagner quelques heures de boulot.

S’il faut galérer une heure pour faire un truc et qu’au final on trouve une petite extension à 10 $ pour régler le problème, est-ce que ça vaut les 10 euros de l’heure ? Donc après il faut la configurer mais quand on fait le calcul : le choix est vite fait. 

J’étais comme ça aussi à la base. Au début, quand j’ai commencé à créer des sites avec WordPress, je ne voulais pas débourser un centime. C’était hors de question, je payais mon hébergeur et après je me débrouillais. Ça c’était le syndrome du geek mais il a fallu apprendre à le perdre. 

Le cas le plus caractéristique pour moi c’était les extensions de formulaires. J’utilisais « Contact Form 7 » (il y a même un tuto sur la Marmite, qui date un peu mais qui présente comment utiliser cette extension) mais voilà, c’est un truc de développeurs, de personnes qui aiment bien mettre les mains dans le cambouis pour mettre différents champs quand on crée ses formulaires (il faut copier du code, c’est très ennuyant). Evidemment j’en ai eu marre et je suis passé à Gravity Forms (d’ailleurs j’ai fait un épisode de Bonjour Plugin).

Vous avez aussi Ninja Forms, Formidable Forms, CaptainForm, WPForms… Il y en a vraiment beaucoup. 

Si vous faites des sites pour des clients, profitez-en pour acheter des grosses licences comme ça vous pourrez les utiliser aussi pour vous et pour tous vos autres clients.

Merci de m’avoir lu et bon courage pour vos sites, ciao !