Publié par le 13 novembre 2014 • 34 Commentaires

Si vous avez installé votre propre site avec WordPress, vous vous êtes certainement rendu compte que les commentaires sont la cible d’une véritable razzia de la part de vilains spammeurs.

Pour vous montrer comment vous protéger de ces attaques, j’accueille aujourd’hui Hubert Daul en tant que nouveau cuistot.

Une fois que vous aurez lu cet article, votre site sera muni d’un bouclier anti commentaires indésirables.

Allez, je laisse la parole à Hubert. Bonne lecture 🙂

Lorsque vous installez WordPress, vous avez probablement remarqué que vous deux plugins sont installés:

  • Akismet
  • Hello Dolly .

Hello Dolly est un plugin développé par le fondateur de WordPress, Matt Mullenweg, et qui affiche les paroles de la chanson, au hasard, dans le coin supérieur droite de votre tableau de bord. Voilà tout ce qu’il fait!

Dans cet article, on ne va pas parler de « Hello Dolly », mais nous allons voir les tenants et les aboutissants d’Akismet.

Akismet, c’est quoi?

Akismet - logo

Akismet (et non pas Askimet) est un plugin gratuit, inclus, par défaut, dans votre installation WordPress, et il est conçu pour aider à prévenir le spam de commentaires.

Mais le spam de commentaires, c’est quoi, pourriez vous demander? Eh bien tout simplement, le spam, ce sont ces satanés commentaires qui n’ont rien à voir avec le contenu que vous avez posté.

Si vous laissez votre site WordPress sans protection pendant un certain laps de temps, vous serez inondés de spam pour de fausses montres R.l.x, des pré-accords de prêts hypothécaires ou des petites pilules bleues pas chères.

Je suppose que vous ne souhaitez pas vraiment que tout cela apparaisse dans vos commentaires, non?

Akismet est un service très populaire qui a également été intégré dans d’autres systèmes de gestion de contenu comme Drupal et Joomla, ainsi que dans des plugin WordPress très populaires comme Gravity Forms, Jetpack et Contact Form 7.

Akismet, c’est la meilleure façon de prévenir le spam de commentaires. Ne laissez personne vous dire le contraire.

Alors, comment configurer Akismet ?

À première vue, en temps que plugin, Akismet doit être activé pour fonctionner, mais si vous lisez bien la description, vous trouverez qu’il y a quelques étapes supplémentaires.

Tout d’abord, vous devez vous procurer une clé API Akismet. Cette dernière phrase devrait faire apparaître au moins une question:

Que diable! C’est quoi,une clé API ?

Une Clé API est un code passé par des programmes informatiques appelant une API, ou Application Programming Interface, qui identifie le programme appelant, son développeur, ou le site de l’utilisateur ou le serveur.

En d’autres termes, c’est un morceau de code informatique qui vous identifie sur le serveur d’Akismet en tant que personne autorisée à utiliser le service fourni.

Considérez cela comme un service de portier. Et, ne vous inquiétez pas, parce que votre clé est unique, et elle est tout à fait sûre.

Maintenant que vous en savez plus, à présent il faut obtenir une clé API. On y va?

Nous avons besoin de cliquer sur le lien dans la description du plugin qui dit « Sign up for an Akismet API key ».

En cliquant sur ce lien vous êtes redirigé vers la page d’inscription d’Akismet :

Accueil Akismet WordPress

Il suffit de cliquer sur le texte en bleu qui signifie « Obtenir une clé API Akismet ».

Vous serez ensuite redirigé vers la page d’inscription de WordPress.com, passage obligé pour obtenir cette clé, compte tenu qu’Akismet est géré par la société qui gère WordPress (Automattic) :

Inscription WordPress.com

Entrez votre adresse e-mail, le nom d’utilisateur souhaité, et un mot de passe, puis cliquez sur « inscription » (Sign up).

Remarque: si vous avez déjà un compte WordPress.com, vous pouvez utiliser ces informations d’identification pour vous connecter sans créer un nouveau compte.

Pour cela vous devrez cliquer sur « I already have a WordPress.com account! ». Vous arriverez sur ce formulaire de connexion :

Connexion WordPress.com

Un fois que vous serez connecté (ou que votre compte sera créé), vous serez redirigé vers la page d’inscription où vous verrez trois options de service.

Tarif Akismet

La plupart des gens optent pour le forfait personnel, et c’est celui que nous allons utiliser. Une fois que vous avez choisi le forfait, vous arrivez sur l’écran de paiement.

Pour le plan personnel, Akismet vous propose de payer la valeur que attribuez au produit. Vous pouvez déplacer le curseur vers la droite ou vers la gauche de la page pour fixer le prix.

Paiement Akismet

Je laisse votre conscience vous guider ici et vous déciderez ce que vous souhaitez payer pour être débarassé des commentaires indésirables sur votre site.

Akismet - pas paiement

Une fois le processus terminé, votre clé API sera affichée à l’écran, vous recevrez également un email de confirmation, mais pour l’instant, copiez la clé API de la page Web et passez à l’étape suivante.

De retour sur votre site WordPress, assurez-vous que vous avez activé le plugin Akismet. Si tel est le cas, vous verrez la bannière verte (ci-dessous), en haut de l’écran.

Akismet - Activez

Cliquez sur la bannière et vous serez redirigé vers la page où vous pourrez coller la clé API, que vous avez copié :

Coller clé Akismet

Une fois la clé copiée, vous serez redirigé vers la page de confirmation. Cette page affiche votre clé API dans le champ supérieur :

Clé Akismet validée

Dès à présent, vous serez débarassé des spam de commentaires, ceux-ci ne s’afficheront plus sur votre site WordPress.

Toutefois, certains commentaire peuvent passer à travers les mailles du filet. Vous devrez vous rendre dans les commentaires et les supprimer manuellement.

Conclusion

Même si cela peut sembler banal, je peux vous assurer que l’élimination du spam est quelque chose qui, jour après jour, devient plus important.

Les bots (robots) de spam ne cessent d’explorer le Web à la recherche de fils de commentaires qu’ils peuvent combler de leurs informations insipides et inutiles.

Avez-vous installé Akismet sur votre site ? Pensez-vous qu’il s’agisse de la meilleure ligne de défense contre les commentaires indésirables ?