Askimet. Aksimet. A… qu’est-ce que tu dis ? Son nom n’est pas simple à prononcer, et parfois source de confusion.

Mais si votre langue ne fourche pas, vous devriez parvenir à vos fins sans encombre, en tentant d’articuler ce mot.

Une marionnette parle avec des écouteurs
Euh, qu’est-ce que tu me dis là ?

Essayez, pour voir : Akismet. Bravo, bien joué. Dans cet article, on va donc évoquer ce spécimen.

Un sacré zozo capable tout seul, comme un grand, de laisser les indésirables sur le palier de votre site WordPress.

Pour découvrir son mode de fonctionnement et apprendre à le configurer correctement, sans bégayer, c’est par ici que ça se passe.

Initialement publié en novembre 2014, cet article a été mis à jour en décembre 2020.

Besoin d’un hébergeur pour votre site ?

Faites comme WPMarmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Akismet, c’est quoi ?

Akismet est un plugin WordPress antispam

Akismet est une extension anti-spam gratuite, incluse par défaut sur toute nouvelle installation WordPress. Elle vérifie automatiquement tous les commentaires et messages issus des formulaires de contact, puis filtre ceux qui ressemblent à des indésirables.
Avec plus de 5 millions d’installations actives, il s’agit de l’extension anti-spam la plus populaire du répertoire officiel.

Développé et maintenu par Automattic, Akismet est un service très populaire, présent dans le circuit depuis 2005. 

D’après sa description issue du répertoire officiel d’extensions WordPress, il fonctionne en vérifiant “vos commentaires et soumissions de formulaires de contact par rapport à notre base de données mondiale d’indésirables pour empêcher votre site de publier du contenu malveillant.”

Régulièrement mis à jour, Akismet a également été intégré dans d’autres systèmes de gestion de contenu comme Drupal et Joomla, ainsi que dans des plugins WordPress célèbres comme Gravity Forms, Jetpack et Contact Form 7.

Et pour la petite histoire, il s’agit de l’une des deux extensions présentes par défaut sur chaque installation de WordPress, en compagnie de sa “soeur” Hello Dolly.

Akismet et Hello Dolly

Créée par Matt Mullenweg, l’un des fondateurs de WordPress, Hello Dolly n’a aucune utilité technique. Cette extension “décorative” se contente uniquement d’afficher des paroles aléatoires de Hello Dolly, une chanson de Louis Armstrong, en haut à droite de chaque page de votre administration.

Pourquoi utiliser Akismet ?

L’intérêt d’Akismet consiste à vous éviter d’être submergé par des commentaires spam. Vous savez, ces fameux commentaires qui n’ont rien à voir avec le contenu que vous avez posté.

Je pense par exemple à des messages intrusifs qui font la promotion de pré-accords de prêts hypothécaires, de petites pilules bleues pas chères, ou encore de sites pour adultes pas vraiment recommandables.

Je suppose que vous ne souhaitez pas que tout cela apparaisse dans vos commentaires, n’est-ce pas ?

Dans ce cas, Akismet sera votre allié pour lutter contre ce satané fléau qu’est le spam. Et il ne sera pas de trop, croyez-moi.

Au moment de rédiger la mise à jour de cet article, le site officiel d’Akismet expliquait avoir “réussi à éliminer 509 224 129 820 spams du web, ce qui représente une moyenne d’environ 7 500 000 par heure. Cela signifie que nous arrêtons presque deux fois plus de spam qu’il n’y a de personnes à Los Angeles toutes les heures.”

Un homme est interloqué

Si vous êtes un adepte du séquençage, “cela représente une moyenne de mille spams par seconde, chaque seconde”.

Je ne sais pas vous, mais moi, le spam, ça me fait penser à un moustique. Sans une solution radicale efficace – un bon coup de grolle pour le nuisible, par exemple -, impossible de s’en débarrasser.

Ce problème doit donc être pris à bras le corps. En laissant passer des commentaires spam, vous pouvez affecter la sécurité de votre site, mais aussi le référencement naturel (SEO), en raison des liens malveillants que ces commentaires spam peuvent contenir.

Comment installer et configurer Akismet ?

Akismet est une extension très facile à utiliser, qui va ensuite fonctionner de façon automatique une fois active. 

Seules quelques étapes sont nécessaires pour pouvoir commencer à vous débarrasser du spam. Je vous les détaille tout de suite.

Étape 1 : Activer le plugin Akismet

Sur votre Tableau de bord WordPress, rendez-vous dans le menu Extensions. Vous savez déjà qu’Akismet est installé par défaut. 

Désormais, à votre tour de jouer : activez simplement le plugin, afin qu’il puisse fonctionner par la suite.

Activer Akismet sur le tableau de bord WordPress

Une fois cette opération effectuée, on vous propose deux options : 

  • Configurer votre compte Akismet (chiffre 1 sur la capture ci-dessous) ;
  • Vous connecter à l’aide d’une clé API (chiffre 2).
Configuration du compte Akismet

Voici quelques précisions sur ces options. Si vous n’avez jamais créé de compte Akismet, choisissez l’option numéro 1 (la configuration du compte).

Si vous possédez déjà un compte Akismet, vous pouvez vous connecter à l’aide d’une clé API.

Pour les besoins de ce tutoriel, je pars du principe que vous n’utilisez pas encore le plugin anti-spam, afin de pouvoir vous détailler tout le processus.

Une Clé API est un code passé par des programmes informatiques appelant une API, ou Application Programming Interface, qui identifie le programme appelant, son développeur, ou le site de l’utilisateur ou le serveur.
En d’autres termes, c’est un morceau de code informatique qui vous identifie sur le serveur d’Akismet en tant que personne autorisée à utiliser le service fourni.
Considérez cela comme un service de portier. Et, ne vous inquiétez pas : votre clé est unique et tout à fait sûre.

Étape 2 : Choisir votre offre de service Akismet

Après avoir cliqué sur le bouton bleu “Configurez votre compte Akismet”, vous vous retrouvez sur cette page :

Plans tarifaires d'Akismet

Ici, Akismet vous offre plusieurs possibilités : 

  • Opter pour son offre gratuite (Personal), qui assure une protection contre le spam pour un site ou un blog à l’usage personnel ;
  • Bénéficier d’options anti-spam encore plus avancées en souscrivant un plan payant (Plus, Enterprise ou Enterprise Plus), disponibles à partir de 7,50€ pour une utilisation sur 1 site. 

Si vous utilisez votre site à des fins commerciales, vous devez normalement souscrire à l’une des offres payantes

Dans ses conditions d’utilisation, Akismet indique qu’un site est considéré comme commercial s’il “comporte des liens publicitaires ou d’affiliation, vend des produits ou des services, sollicite des dons ou des parrainages, ou est lié de quelque manière que ce soit à une entreprise, une organisation à but non lucratif ou un organisme éducatif”.

Si vous êtes dans ce cas de figure, vous devez normalement payer. A ce propos, Akismet précise la chose suivante : “Si nous comptons sur les clients pour qu’ils choisissent eux-mêmes leur plan, nous effectuons des audits périodiques des comptes pour nous assurer que le bon plan a été sélectionné.”.

Pour notre test, j’opte pour l’offre Personal, largement suffisante pour mon usage. Immédiatement, on vous réclame l’ajout de vos coordonnées bancaires afin de pouvoir faire un don pour utiliser l’extension.

Pour en profiter gratuitement et ne pas avoir à entrer ces informations, il suffit de régler le curseur sur 0€/an (vous pouvez bien sûr faire un don, si vous le souhaitez).

Vous devez aussi communiquer les éléments suivants : 

  • Votre adresse email ;
  • Votre prénom ;
  • Votre nom de famille ;
  • L’URL de votre site/blog.

Enfin, vous devez cocher 3 cases attestant que vous n’utilisez pas votre site à des fins commerciales, sinon, on vous enjoindra de payer.

Terminez en cliquant sur le bouton bleu “Continue with personal subscription” (Poursuivre avec un abonnement personnel).

L'inscription sur Akismet

Afin de vérifier l’authenticité de votre email, vous devez valider votre compte en renseignant un code à 6 chiffres envoyé sur votre boîte de messagerie.

Attention, le mien a fini dans les… spams !

Code de vérification par email d'Akismet

Étape 3 : Activer votre clé API

Afin de pouvoir faire fonctionner l’extension, vous devez maintenant activer la fameuse clé API. Vous l’avez en principe reçue sur votre boîte email, également. 

Copiez-la et retournez sur votre Tableau de bord WordPress, au niveau des réglages de l’extension Akismet.

Entrez votre clé API dans le champ dédié, puis terminez en cliquant sur “Connectez-vous avec une clé API”.

Entrer la clé API d'Akismet sur le tableau de bord WordPress

Une fois la clé copiée, vous serez redirigé vers la page de confirmation. 

Cette clé API peut être utilisée pour tous les sites de votre choix créés avec WordPress. Nul besoin de créer un compte Akismet pour chaque nouveau site que vous concevez.

Étape 4 : Procéder aux réglages de base

Félicitations ! Comme l’indique Akismet, votre site est désormais protégé des indésirables.

Les réglages d'Akismet après son activation

Pour terminer la configuration, vous pouvez procéder à des réglages à trois niveaux : 

  • Commentaires : si vous cochez cette case, le nombre de commentaires approuvés devant chaque auteur de commentaires sera affiché.
  • Sévérité : par défaut, les indésirables seront placés dans le dossier “Indésirables” pour que vous puissiez les vérifier avant de les valider ou de les supprimer. Mais vous pouvez aller encore plus loin en choisissant d’éliminer directement les pires indésirables et les plus répandus.
  • Confidentialité : permet d’ajouter une notification sous les formulaires de commentaires pour “être plus transparent à l’égard des lois sur la confidentialité comme la RGPD

Pensez à enregistrer vos modifications, et vous voilà bon pour le service. 

Dès à présent, vous serez débarrassé des spams de commentaires. Ceux-ci ne s’afficheront plus sur votre site WordPress.

Toutefois, certains commentaires peuvent passer à travers les mailles du filet. Vous devrez vous rendre dans les commentaires, et les supprimer manuellement.

Pour éviter le spam, Akismet est un précieux compagnon. Mais pensez aussi à réaliser quelques réglages de base sur votre site. D’abord, approuvez vos commentaires manuellement. Pour cela, pensez à cocher la case “Le commentaire doit être approuvé manuellement” dans le menu Réglages > Commentaires présent sur le tableau de bord de votre site WordPress.
Et tant qu’à faire, cochez aussi la case suivante : “L’auteur d’un commentaire doit renseigner son nom et son adresse de messagerie”.

Réglages des commentaires sur le tableau de bord WordPress

Formez-vous à Elementor

Apprenez à créer votre site WordPress grâce au constructeur de page le plus populaire du marché.

Elementor icon CTA

Comment consulter vos statistiques anti-spam ?

Petit à petit, votre nouveau bouclier va faire son œuvre au quotidien. Pour avoir une idée du travail abattu par l’extension, vous pouvez vous rendre à deux endroits différents.

Le widget “D’un coup d’oeil”, présent sur votre tableau de bord WordPress, vous livrera une première information sur le nombre de commentaires indésirables bloqués :

Widget d'un coup d'oeil de WordPress

Pour un aperçu plus détaillé, vous avez aussi la possibilité de consulter les statistiques recueillies par l’extension, en passant par le menu Réglages > Akismet Anti-Spam.

Des stats de base vous présentent le nombre d’indésirables bloqués chaque mois, au cours des six derniers mois.

Statistiques détaillées d'Akismet

Quelles alternatives à Akismet ?

Si Akismet est l’extension anti-spam phare du répertoire officiel WordPress, elle n’est pas toute seule sur le marché.

Si jamais elle ne vous convient pas pour X ou Y raisons, voici quelques concurrents qui pourraient vous satisfaire : 

Pour info, Eléonor vous les présente en détails, ainsi que d’autres prétendants, dans l’article Quel plugin anti spam choisir pour un site WordPress bien propre ?

Notre avis final sur Akismet

Akismet est une extension incontournable pour lutter contre les commentaires indésirables.

Ne vous en privez pas, afin de préserver le bon fonctionnement de votre site, tout en évitant de perdre beaucoup de temps (essayez de modérer chaque commentaire un par un, vous comprendrez).

Simple à mettre en place et à configurer, ce plugin convient à tout type de public, du débutant à l’utilisateur confirmé

En fonction de vos besoins, vous pouvez aussi vous tourner vers l’une de ses offres payantes, plus ou moins riches en fonctionnalités. 

Cependant, l’offre gratuite sera suffisante dans de nombreux cas.

Avez-vous installé Akismet sur votre site ? Pensez-vous qu’il s’agisse de la meilleure ligne de défense contre les commentaires indésirables ?

Partagez-moi votre retour d’expérience dans les commentaires ci-dessous.