Vous êtes ici : Accueil | Thèmes WordPress | Comment trouver un bon thème WordPress pour photographe

Comment trouver un bon thème WordPress pour photographe

theme-wordpress-photo

Lorsque je visite certains sites de photographes, je suis souvent surpris par leur complexité.

Trop de choses sont mises en avant et on s’y perd…

Photos de couples, de mariages, de grossesses, de bébés, de familles, d’évènements, de paysages, ahhhhh le beau menu à rallonge !

Malgré tout, ce n’est pas de leur faute.

La plupart du temps, les créateurs de sites débutants ont tendance à vouloir trop en mettre.

Il faut bien avouer que les photographes sont là pour prendre des clichés, pas pour faire des sites.

Du coup, avec cet article, je souhaite partager quelques bonnes pratiques avec les photographes (même amateurs) qui veulent créer leur propre site.

Nous verrons ensuite une sélection de thèmes WordPress photo qui vous aidera à présenter vos prises de vues de la meilleure façon qui soit.

C’est bon pour vous ? Alors commençons avec…

10 Conseils pour un site de photographe réussi

Conseils pour réussir son site de photographe

Que vous soyez en train de créer votre premier site ou que vous ayez déjà une présence en ligne, ces recommandations vous permettront de sortir du lot.

Lisez-les bien et réfléchissez à comment les appliquer sur votre site.

Allez c’est parti !

  1. Restez simple

    Cela peut sembler évident mais on tombe tous sur des sites où l’on se demande : « mais qu’est-ce que le créateur avait dans la tête ? ».

    N’ajoutez pas de textes inutiles, ne placez pas des widgets juste pour « faire beau », conservez des menus simples et explicites et surtout, ne contractez pas le syndrome du sapin de Noël.

  2. Soyez rapide

    La vitesse est un des critères pris en compte par les moteurs de recherche pour classer leur résultats. Du coup, votre site doit s’afficher rapidement. Et même sans ça, vous n’allez pas faire attendre vos visiteurs n’est-ce pas ?

    Optez pour une bonne solution de cache comme WP Rocket et compressez vos images. Attention, elle doivent aussi être de bonne qualité, sinon vous vous tirez une balle dans le pied. À vous de trouver le bon équilibre.

  3. Pensez à votre SEO

    Si votre clientèle est locale et que vous n’êtes pas encore bien implanté, il va falloir jouer des coudes sur les moteurs de recherche. Optimisez votre référencement local en y plaçant le nom des villes sur lesquelles vous intervenez (sans en mettre un pavé dans votre pied de page).

    Créer un blog permet d’avoir plus de trafic. Publiez des articles qui pourraient intéresser vos clients potentiels pour vous faire connaître.

  4. Soyez facilement joignable

    Super vous avez séduit votre premier visiteur ! Maintenant il cherche à vous contacter. Il cherche encore. Encore un peu. Et hop ! Il passe à autre chose. Dommage…

    Votre page contact doit être aisément accessible. Mettez-là dans votre menu et pourquoi pas dans un encart en sidebar. Après tout, vous voulez des prospects n’est-ce pas ?

    Utilisez un formulaire de contact et affichez votre email (voire votre numéro de téléphone) pour mettre toutes les chances de votre côté.

  5. Oubliez la musique !

    Il n’y a rien de plus agaçant qu’une musique qui se lance automatiquement. Si si, je vous assure. Personnellement, je ferme automatiquement tous ces sites sans réfléchir !

    Si les gens écoutent autre chose en navigant, cela les énervera encore plus. Rappelez-vous qu’ils sont là pour découvrir vos clichés, par pour se divertir.

  6. Soyez spécialisé

    Comme dans beaucoup de métiers, il faut être spécialisé. Par définition, les généralistes n’excellent pas dans une discipline particulière.

    Par là j’entends qu’un photographe spécialiste du mariage sera moins bon pour prendre des photos d’objets pour des entreprises. Trouvez votre voie et foncez !

  7. Différenciez-vous

    Ajoutez ce petit quelque chose qui vous rendra inoubliable. Cela pourra être votre marque, un agencement de site particulier ou encore un positionnement spécifique.

    Attention toutefois à ne pas paraître ridicule ou rendre votre site inutilisable.

  8. Activez-vous sur les réseaux sociaux

    Un bon nombre de photographes utilisent Facebook, Flickr ou encore Pinterest pour promouvoir leur travail. Vous ne me croyez pas ?

    Regardez le nombre de j’aime et de partages de ce photographe troyen. Pour une page suivie par environ 2000 personnes, c’est très honorable !

    Les plus belles images seront partagées, alors montrez votre talent 😉

  9. Intégrez des albums photo

    Mettre des photos en vrac sur son site, c’est très bien au début mais ensuite ça commence à faire fouillis. Créer des albums pourra vous aider à organiser au mieux votre site (et simplifier la navigation de vos visiteurs).

    Comme nous le verrons plus bas, cela est parfois directement présent dans les thèmes (on pourra même définir des mots de passe sur les réserver à ses clients).

  10. Adoptez le responsive… et abandonnez le flash !

    Avoir un site responsive est essentiel aujourd’hui. Si vous avez encore un site en flash, faites vite la bascule car il y a fort à parier que vous perdez des opportunités tous les jours.

Eh oui, il y a pas mal d’éléments à prendre en compte lorsque l’on crée un site de photographe 😉

Allez encore plus loin avec le Kit du photographe !

Pour en savoir plus sur les sites photos, comme par exemple comment créer des galeries privées pour vos clients et vendre directement vos clichés si cela n’est pas prévu par votre thème, je vous recommande de télécharger le Kit du photographe de la Marmite.

Vous y trouverez des 5 conseils supplémentaires et des ressources exclusives pour mettre sur pied un site de photographe professionnel.

Oui, ça m’intéresse !

Si tout est bon pour vous, nous allons pouvoir passer aux…

20 Thèmes WordPress pour photographes

Templates WordPress pour photographes

Eh oui, il va bien falloir afficher vos photos comme il se doit !

Afin de vous proposer ce qu’il y a de mieux, j’ai fait comme si je devais travailler sur votre projet.

Bien sûr, je ne connais pas exactement vos besoins mais j’ai fait en sorte de filtrer tous les thèmes qui me semblaient inappropriés.

En voici une vingtaine que j’ai particulièrement apprécié.

Info : Par souci de transparence, je tiens à vous informer que la plupart des liens menant vers ces thèmes sont des liens affiliés. Cela signifie que la Marmite touchera une petite commission si vous vous procurez l’un d’entre eux.

Ces gains permettent de récompenser le travail de recherche et de rédaction effectué pour cet article et contribue à financer le développement du blog. Merci de votre soutien 🙂

Tripod

Ce thème vous proposera plusieurs mises en page tout en restant agréable à parcourir. Chaque miniature nous emmène vers une galerie de photos (que l’on peut paramétrer pour s’afficher différemment).

Le template WordPress Tripod

Un système de « j’aime » est inclut pour permettre à vos visiteurs de faire remonter les meilleurs albums. Notez aussi qu’une intégration à WooCommerce a été faite.

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Photogenic

Ce que j’aime bien avec le template Photogenic, c’est que la page d’accueil est simple. Une photo vient immerger le visiteur et dessous, on trouve les albums.

Ils peuvent être affichés en liste avec un aperçu de plusieurs photos ou alors en mosaïque (les créateurs du thème appellent cela un collage).

Le thème WordPress Photogenic

Au niveau de l’agencement du contenu des albums, vous aurez moins le choix. Les images seront affichées les unes en dessous des autres. Ce n’est pas vilain mais on aurait pu espérer d’autres mises en page.

Prix de ce thème : 79$ HT (environ 71€) avec 12 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Uno

Si vous voulez de la sophistication, le thème Uno devrait vous plaire. Il regorge de nombreuses mises en page pour ses galeries et son portfolio. Si vous prenez beaucoup de portraits, le mode « Striped » sera parfait.

Uno : un template WordPress photo

Uno est disponible en deux styles, noir ou blanc. À vous de voir celui qui vous correspond le plus 🙂

Prix de ce thème : 49$ HT (environ 44€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Border

Le thème Border possède un cadre que l’on retrouve partout sur le site. C’est une tendance que l’on voit de plus en plus sur les sites photos. Je trouve que ça apporte un petit quelque chose d’original.

Border : un thème WordPress pour photographes

Vous verrez qu’on peut y intégrer des galeries dans pas mal de styles. Ce thème est également optimisé pour WooCommerce afin de vous permettre de vendre vos clichés.

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Oshine

Oshine est thème WordPress multifonction, c’est à dire qu’il peut aider à réaliser différents projets. Je ne suis pas trop fan de ce genre de template mais je dois avouer que les démonstrations des sites sont plutôt bien réalisées.

Oshine : un thème WordPress photo

Le style est épuré, la navigation est fluide et vos clichés seront véritablement mis en valeur.

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Vignette

Ce thème est assez simple, vous pouvez mettre une vidéo ou une image dans l’en-tête avec un titre engageant et un appel à l’action. Juste en dessous, vous pourrez placer les pages décrivant les services que vous proposez.

Vignette, un template WP pour photographes

Mais le plus intéressant se trouve en dessous. Vignette vous permettra d’insérer des galeries photos de vos précédents shootings. Ces galeries pourront s’agencer de 3 façons différentes.

Prix de ce thème : 39$ HT (environ 35€) avec 12 mois de support

En savoir plus Voir la démo

 

Besoin d'un hébergeur pour votre site ?

Faites comme la Marmite, choisissez o2switch. Non seulement les performances sont au rendez-vous mais le support est exceptionnel.

Et si vous n'êtes pas satisfait au bout de 30 jours, ils vous remboursent !

Essayez o2switch

Clean Photo

Clean Photo est un template WordPress épuré proposant 3 modèles de page d’accueil. Plusieurs pages blog sont également au rendez-vous. J’apprécie particulièrement l’agencement en damier.

Le template WordPress Clean Photo

Autre point intéressant, deux modèles de page à propos ont été conçus. Un si vous êtes seul et un autre si vous travaillez en équipe.

D’ailleurs, vous pourrez avoir un aperçu de toutes les mises en page offertes par ce thème dans la démonstration.

Prix de ce thème : 49$ HT (environ 44€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Rare

Si vous cherchez un template innovant, Rare risque de vous intéresser. Inspiré par le material design de Google, il vous permettra de partager vos plus belles photos de manière élégante.

La démonstration vous plonge un peut dans le film 127 heures mais essayez de l’imaginer avec vos clichés (ça fonctionnera plus avec des paysages qu’avec des portraits).

Le thème WordPress photo Rare

Notez que la gestion des galeries du portfolio se fera avec l’extension Jetpack.

Prix de ce thème : 49$ HT (environ 44€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Timber

Certains thèmes WordPress photo proposent un défilement horizontal des photos (on appelle ça le mode filmstrip). Personnellement, je trouve ça assez sympa.

Le template WordPress spécial photographie Timber

Timber est optimisé pour WooCommerce mais ce que j’apprécie le plus chez lui, c’est le fait de protéger des galeries par mot de passe et de permettre au client de télécharger les photos de son choix. C’est très bien joué !

Prix de ce thème : 64$ HT (environ 57€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Lens

Lens est un thème dont je vous ai déjà parlé dans ma sélection de thèmes portfolio, cela dit on peut s’en servir sans problème pour créer un site de photographe.

Le thème WordPress photo Lens

Comme pour le thème précédent, il est possible de télécharger les photos de son choix via une galerie protégée par mot de passe (en fait, l’auteur est le même donc tout s’explique ^^).

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Trend

Voilà un autre template qui propose un encadré blanc sauf que cette fois, le menu y est inclut.

La page d’accueil peut s’afficher en 3 formats : diaporama des galeries (comme sur l’image d’aperçu), une image de couverture ou une vidéo en plein écran (j’aurais tendance à préférer un des deux premiers formats).

Trend, un template WP pour photographes

Au niveau des galeries, Trend en propose 4. Le mode rail est superbe mais vous bénéficierez également des modes isotope (en 2 versions) et masonry.

Si vous le désirez, il est possible de protéger des galeries par mot de passe.

Prix de ce thème : 49$ HT (environ 44€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Bow

Si vous cherchez un thème minimaliste, Bow va vous intéresser. Sur la gauche, vous trouverez la liste de vos galeries et les images s’afficheront sur la droite en nuances de gris.

Le thème WordPress photo Bow

Le menu (présent en haut à droite) s’affichera en plein écran pour vous proposer de visiter d’autres pages (à propos, blog et contact). Retirez bien la barre en haut de la démo pour faire disparaître les petits bugs d’affichage 😉

Prix de ce thème : 39$ HT (environ 35€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

PhotoMe

On peut dire que le template PhotoMe se classe dans la catégorie des thèmes extravagants tant les possibilités sont nombreuses. Toutefois, si vous n’en utilisez que quelques unes, le rendu sera ma-gni-fique.

Le thème WP PhotoMe

J’apprécie particulièrement l’effet Ken Burns qui fait bouger les images tout en douceur.

Derniers points intéressants, la présence de galeries protégées dans lesquelles le client peut sélectionner les photos à conserver. Et si vous voulez aller plus loin, l’intégration avec WooCommerce est disponible.

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

 

Apprenez à personnaliser n'importe quel thème WordPress

Que vous partiez de zéro ou avec quelques notions, ce livre vous aidera à créer des sites qui ne se limitent plus aux options des thèmes.

Voir le sommaire

Tography

Revenons au minimalisme avec le thème Tography. Les galeries disponibles s’affichent dès la page d’accueil. On peut naviguer entre elles avec les flèches du clavier.

Si l’une d’entre elle vous charme, il suffit de cliquer dessus pour révéler son contenu.

Tography, un thème WordPress minimaliste

Au delà des galeries privées et de l’intégration WooCommerce, ce thème propose une fonctionnalité de démonstration d’un avant/après. C’est idéal si vous désirez montrer le résultat de vos retouches à vos clients !

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Photography

Si vous ne savez pas comment agencer votre site photo, ce template vous proposera une myriade de mise en page. Autant vous dire que cela risque de vous perdre encore plus !

Le template WordPress Photography

Par contre, si vous avez déjà réfléchi en amont (ce que je vous conseille), il se peut que la structure que vous recherchez s’y trouve. Alors armez-vous d’un peu de patience et jetez-y un oeil 😉

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Vega

Le thème WordPress Vega va ravir ceux qui veulent contrôler le moindre aspect du design. De nombreux styles de galeries, portfolios et blogs sont disponibles.

Le thème WordPress photo Vega

Bien sûr, l’auteur n’a pas oublié d’inclure des galeries protégées et des galeries où les clients peuvent choisir les meilleurs clichés.

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Ichiban

Avec le template Ichiban, vous n’aurez pas le choix entre des dizaines d’agencements. Il se structure en deux parties que l’on retrouve sur tout le site (excepté les pages de galeries qui sont en plein écran). Ça vous simplifiera la vie pour la mise en place.

Ichiban, un template WP pour photographes

Concernant les fonctionnalités, cela reste tout de même honorable. Les galeries privées avec choix des photos et la boutique sont présentes (et très bien réalisées).

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Almera

Almera propose une structure assez rare parmi les thèmes photos, à savoir une sorte de galerie masonry qui défile horizontalement.

Le thème WordPress photo Almera

Par contre, vous ne trouverez pas de galeries privées ni d’intégration de boutique. Ce thème est à réserver aux photographes (professionnels ou amateurs) qui veulent juste partager leurs meilleures photos.

Prix de ce thème : 44$ HT (environ 39€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Viewfinder

Voilà encore un agencement que l’on voit peu. Pour tout vous dire, je crois qu’il s’agit du seul thème WordPress disposant de ce genre de mise en page.

Le thème WordPress photo Viewfinder

Si vous vous lancez dans un projet 365, c’est le genre de template que vous pouvez songer à utiliser. Au delà de ça, l’intérêt de ce thème me semble limité.

Le photographe Kelly De Lay utilise un template de ce genre pour son projet Clouds365 (il prend une photo du ciel par jour depuis plus de 5 ans !). À côté, je suis un rigolo ah ah !

Prix de ce thème : 59$ HT (environ 53€) avec 6 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Milo

Terminons avec un thème minimaliste. Milo propose une navigation aisée à travers les photos de ses galeries grâce aux gros curseurs qui s’affichent au survol.

Bien sûr, il est possible d’avoir plusieurs galeries mais malheureusement aucune ne peut-être privée.

Milo, un thème WordPress photo

L’auteur a néanmoins fait une intégration de base de WooCommerce si vous désirez vendre vos clichés.

Prix de ce thème : 100$ HT (environ 89€) avec 12 mois de support

En savoir plus Voir la démo

Conclusion

Créer son propre site peut s’avérer compliqué (surtout si on ne l’a jamais fait) mais avec les idées claires, de bons outils et un peu de temps, c’est tout à fait réalisable.

Si cela peut vous rassurer, les sites de photographes ne sont généralement pas de très gros sites.

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair et de vous donner la motivation pour vous lancer. En tout cas, j’ai tout fait pour. Dites-moi ce que vous en avez pensé en commentaire 🙂

Si vous en voulez encore plus, je vous recommande de télécharger le Kit du photographe de la Marmite. Vous y trouverez 4 pages de conseils et de ressources rien que pour vous 🙂

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles et accédez à des ressources exclusives. Plus de 10000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

C'est parti, je m'inscris !

44 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bonjour Alex!
    Superbes article et kit, merci! 🙂
    Je me demandais s’il y a une dimension (en pixels) idéale pour les images qu’on envoie sur le site ou bien est ce que cela dépend des thèmes ?

    Répondre
    • Salut Antonine,

      Merci pour ton retour 🙂
      Normalement, tous les thèmes redimensionnent les images mais il vaut mieux ne pas dépasser 2000px de largeur pour ne pas avoir des fichiers sources trop volumineux.

      PS : Sympa tes photos de ciels (et d’éclairs) 😉

    • Merci pour ta réponse!
      Je viens de voir aussi ton article à ce sujet qui répond à pas mal de questions :
      https://wpmarmite.com/compresser-images-wordpress/

      J’avoue que j’ai toujours un peu peur quand « quelqu’un d’autre » que moi redimensionne mes photos à ma place (genre Facebook!!) . Mais si les thèmes le font bien et qu’ils peuvent me faire gagner du temps, alors c’est parfait! 🙂

    • Bonjour Antonine,

      J’ai mentionné l’article dont tu parles au point 2 en fait ^^
      Pour Imagify, tu peux avoir confiance (garde la compression normale si cela te fait peur ^^)

  2. Très bon article, toutefois le meilleur thème pour photographe au niveau des options, souplesse de mise en page, qualité du code, pour en avoir utilisé une bonne dizaine c’est Invictus
    Par contre moi, pour les photographes je conseille cette plate-forme pour ce qui est du portfolio, c’est incontournable au niveau de la qualité d’image et de la rapidité d’affichage : http://prodibi.com/ Et en plus ils ont été primés

    Répondre
    • Merci pour ton retour David, je ne connaissais pas la plateforme Prodibi. C’est sûr que ça permet d’avoir un site sur pied rapidement, cependant on n’est pas chez soi et pour certains c’est important 🙂

    • Je te rejoins sur la qualité de ce que propose Invictus par rapport a l’ensemble des autres themes que j’ai testé (et qui ne demeritent pourtant pas)

    • Merci pour ton retour Frédéric 🙂

  3. Bonjour Alex,

    Un article très intéressant, pour moi qui est de plus en plus à l’esprit de refaire mon site point.
    Il va falloir que je me plonge très sérieusement dans la visualisation de tous ces thèmes !

    Philippe

    Répondre
    • Bon courage Philippe, je sais que cela est très prenant !

  4. Bonjour Alex et merci pour cet article très complet !
    Personnellement je mettrais en premier le conseil n° 6 : se spécialiser.
    Il y a en gros 3 marchés pour la photo professionnelle : la photo sociale (mariages, famille…), la photo corporate (pour la communication d’entreprise) et la photographie artistique. Chaque segment cible des clients totalement différents.
    Nombreux photographes exercent dans 2 voire les 3 de ces segments, notamment en province où la demande est plus étroite. Dans cas je pense plus efficace de faire des sites distincts dont le contenu et l’identité visuelle seront adaptés aux clients cibles (en appliquant vos autres conseils !)

    Répondre
    • Merci pour tes retours de terrain Bérangère ! Effectivement, la spécialisation est une des clés pour percer 🙂

  5. Bonjour Alex,

    et merci pour ton site qui propose de très bons articles toujours clairs et enthousiastes pour se tenir informer et se décider à franchir le pas. Je me permets d’intervenir parce que j’ai trouvé mon thème grâce à la marmite ( https://wpmarmite.com/theme-wordpress-portfolio/ ) .

    Photographe professionnel, spécialisé dans la photo de patrimoine et d’œuvre d’art j’ai été amené à réaliser mon site fin 2015. ( photoetpatrimoine.com )

    J’espère ne pas être trop long, mais il me parait utile de détailler un peu la démarche et les solutions retenues ainsi que les outils employés pour la réalisation, si ça peut donner quelques pistes de réflexion.

    La problématique était la suivante :
    -1 : montrer les divers aspects de mon travail à mes clients et futurs clients ( un client qui commande des photos de tableaux ou de scénographie ne sait pas forcément que je réalise également des reportages urbains ou des portraits et inversement ).
    -2 : proposer un espace dédié à mes clients pour qu’ils puissent télécharger leurs commandes
    -3 : proposer un moyen de contact simple.
    -4 : améliorer ma visibilité sur le web ( avant le site, une recherche google sur mon nom aboutissait chez un homonyme professeur de trompette!!!! )

    Par ailleurs je ne voulais pas d’un site bling bling avec une interface qui perde l’utilisateur dans des menus à tiroirs et des options à n’en plus finir et je souhaitais un thème responsive qui permette de présenter mon travail par projet et non par rubriques avec un portfolio en page d’accueil.

    Les choix : WordPress + Thème premium + Hébergeur fiable

    1/Wordpress s’est imposé pour son universalité et la richesse de son catalogue de thèmes et d’extensions ainsi que pour la relative facilité à personnaliser le thème sans connaissances particulières et surtout sans savoir coder.

    2/Un thème premium s’est imposé pour bénéficier d’un code propre et d’un suivi en cas de besoin. Après de multiples recherches j’ai opté pour le thème « Designer » de Mike Mc.Alister chez arraythemes.com ( https://arraythemes.com/wordpress-themes/ ).

    Ce développeur de thèmes est très réactif et hyper efficace, contacté à plusieurs reprises il m’a toujours répondu très rapidement, pour info il y avait un petit bug ( deux mots qui ressortaient toujours en anglais malgré la traduction complète du thème ), moins de 12 heures après lui avoir signalé le problème il publiait une mise à jour du thème avec le correctif.

    3/L’hébergeur 02switch s’est imposé pour la simplicité de mise en place, le rapport qualité prix, le support réactif et la localisation française.

    Les principales modifications apportées au thème de base sont les suivantes :

    – traduction du thème
    – changement de la typo (famille et taille) et alignement en fonction du type d’écran ( justifié sur ordinateur et fer à gauche sur smartphone)
    – ajout d’un espace client
    – ajout du mot menu sous le symbole hamburger
    – ajout d’une page mentions légales en pied de page/menu
    – ajout du copyrigth en pied de page/menu
    -suppression de la phrase « propulsé par wordpress » en pied de page/menu

    Il est important d’utiliser un thème enfant pour ne pas perdre toutes les modifications lors des mises à jour.
    Par ailleurs une traduction complète du thème me parait indispensable pour assurer un fini « professionnel » du site.

    Les outils utilisés :
    – Poedit : pour la traduction du thème
    – Sublime text : pour afficher et modifier les fichiers CSS et php
    – Google.com/fonts : pour choisir et ajouter des typos à son thème
    – color.adobe.com/fr/create/color-wheel/ : pour harmoniser les couleurs de son thème avec facilité
    – Mamp : pour une installation du site en local
    – Chrome pour l’affichage très clair côte à côte du site et du code et des feuilles de style

    Pour résumer je dirais que pour réussir la conception de son site il faut définir clairement son positionnement de photographe et se poser la question de savoir à qui s’adresse le site. Puis choisir un thème de base simple mais évolutif grâce aux extensions que l’on va lui ajouter.

    J’espère ne pas avoir été trop long ni trop brouillon, n’hésitez pas à vous lancer , ça en vaut la peine, bon courage.

    Répondre
    • Eh bien, ça c’est du témoignage ! Merci beaucoup Michel pour ce retour d’expérience. Je suis ravi de voir que la Marmite ait pu t’aider dans la création de ton site 🙂

  6. Bonjour Alex
    Encore un article très complet. Comme d’habitude :):)

    Maintenant, il va falloir trouver le temps pour analyser tous les thèmes et enfin se lancer.

    Dominique

    Répondre
    • Merci Dominique 🙂

      Bon courage pour tes recherches !

  7. Merci, çà tombe à pic. une question revient souvent, pour les photographes, c’est comment protéger au mieux ses visuels. Sachant qu’il n’y a pas de solution idéales à priori. Un panorama critiques des différentes actions, serait peut être intéressant, s’il n’existe pas déja 😉
    (Watermark, interdiction du clic droit, encapsulation…. etc – avantages , inconvénients, mise en oeuvre…)
    😉 Luc

    Répondre
    • Je me note ça dans ma liste de futurs articles Luc 🙂

    • pour moi, la solution est très simple dans son aspect simpliste: vous ne voulez pas vous faire voler une photo? alors ne la publiez pas sur internet.
      Même ainsi, rien n’ est garanti: il y a quelques jours, lors d’ un vernissage, une invitée m’ a demandé l’ autorisation de re-photographier ma photo… .

    • Effectivement, on ne peux pas faire plus simple. Même s’il y a un watermark et un clic droit désactivé, on peut toujours aller dans le code ou faire une capture d’écran.

  8. Merci Alex
    J attendais avec impatience la sortie de l article avant de me lancer a la création de mon nouveau site web de photographe de mariage
    merci

    Répondre
    • Bonnes recherches dans ce cas Sébastien 🙂

  9. Toi qui aime les syndromes, je dirais que cette série souffre de deux de ceux-ci.

    Le syndrome de l’ usine à gaz, malheureusement inhérent à de très nombreux thèmes actuels: à force de vouloir satisfaire le public le plus large possible, et donc de vouloir vendre au maximum, il proposent une multiplicité de fonctionnalité et de mise en page telle qu’ ils finissent par tous se ressembler étrangement, tout en rendant la vie très compliquée à celui qui prend en main pour la première fois un thème wordpress. Pour palier à ce problème, j’ ai tendance à aller voir dans le repo où se trouvent un certain nombre de versions « light » de ceux que tu présentes.

    Quant au deuxième, le syndrome du graphiste, il risque de faire grincer quelques dents: le photographe et le graphiste ont deux notions diamétralement opposées de ce qu’ est une photo. Pour un graphiste, ce n’ est rien d’ autre qu’un banal objet au service de sa mise en page, alors que pour un photographe, elle raconte une histoire complète et, de ce fait, est inaltérable.
    J’ ai donc tendance à éliminer tout thème qui propose un recadrage au format carré des photos: dans les démonstrations ci-dessus, ce procédé est fort bien fait pour ne pas rendre la photo inutile, donc probablement un recadrage à la main, celui de wp étant infiniment plus sauvage.
    Par contre, je garde ceux qui me proposent des galeries basées sur des imagettes ayant toutes la même hauteur ou sur le script Masonry.
    Un autre problème: les pages qui contiennent un maximum de photos sont celles des galeries, pas du single du blog qui en propose souvent un gros maximum de quatre ou cinq, et presqu’ à chaque fois en grand format, ce qui va pénaliser le temps de chargement si, puisque c’ est la partie blog, ayant une bonne quantité de texte avec une publication régulière, donc la partie la mieux référencée, j’ y placerai de nombreuses photos correspondant à l’ article.

    En bref, c’ est un choix intéressant pour un développeur qui pourra s’ inspirer des mises en pages et des différents types de galeries disponibles, mais pas pour un photographe, relativement néophyte dans la mise en place d’ un site wordpress, et comprenant rarement certaine subtilités dans la création des galeries.

    Répondre
    • Salut Eric,

      Merci pour ton commentaire et ton analyse 🙂
      Il est vrai que certains des thèmes présentés proposent pas mal de mises en pages et effectivement, cela peut en désorienter certains. En revanche, il y en a d’autres qui sont un peu moins élaborés comme Photogenic ou Ichiban (et donc plus simple à manipuler).

      Concernant le syndrome du graphiste, je ne suis pas convaincu. À mon sens, une photo même recadrée peut raconter une histoire, ou en tout cas attiser suffisamment la curiosité pour que les visiteurs visualisent l’album complet.

      Après je ne suis pas du métier, j’invite donc d’autres photographes à participer pour donner leur point de vue 😉

    • Merci et bravo Eric 😉

  10. salut alexandre,
    je garde cet article et le kit de coté pour un projet.
    je n’ai pas encore regardé le kit mais je le recommanderais également.
    je souhaitais simplement ajouter un pluggin que j’ai découvert et qui est gratuit. en fait il existe une version payante de ce pluggin.
    il permet d’afficher un modèle de galerie assez intéressant. sur la page officiel il y a en outre deux ou trois autres pluggins qui sont orientés vers l’affichage d’images.
    la page où on peut voir toute la floppée de pluggins design se trouve ici:
    http://www.sakuraplugins.com/
    j’ai adoré les découvrir et pour un photographe c ‘est à voir absolument!!!
    cordialement

    Répondre
    • Merci pour ton retour et pour le partage de cette ressource 🙂

  11. Merci Alex pour cet article qui me donne bien des idées, ne serait ce refaire mon site « photos de vacances » construit avec jalbum depuis 15 ans … il me faudrait évoluer un peu !!! 😉

    Répondre
    • Salut Guy,

      Ah oui effectivement, un bon rafraichissement ne ferait pas de mal 🙂

  12. Salut Alex,
    Article très intéressant comme toujours!
    Et article très attendu, vu que…je suis photographe !
    Malheureusement, je n’y trouve pas ce que je cherche depuis un moment…il est possible que cela n’existe pas : proposer d’acheter un tirage ou une cession de droits !
    Mon besoin est simple, vendre une photo sous différentes déclinaisons :
    – sous forme de tirage sur papier (check box ou menu déroulant avec un choix de papier), avec différents formats (check box ou menu déroulant avec un choix de formats, et différentes finitions (check box ou menu déroulant avec un choix de finitions…collage sur dibond, encadrement etc…).
    – et sous forme de fichier numérique à télécharger (check box ou menu déroulant avec un choix de format et résolutions, + une sélection selon l’usage que veut faire le client).
    Je pensais que woocommerce photography était fait pour ça, mais plusieurs photographe se sont cassés les dents après l’avoir acheté, vu que ce plugin ne permet pas la vente de fichiers numériques, le b-a ba pour un photographe et les cessions de droits (ce que je vend le plus). Depuis peu , woocommerce photography a ajouté une mention précisant que le plugin ne permet pas cette fonction essentielle…
    Un exemple de ce que l’on peut voir : http://www.phototheque.arnaudfrichphoto.com/-/catalogues-photos/paysages/bords-de-mer/-/medias/8a551ff4-c946-11e1-8e0f-6505eb8d7f87-plage-de-saint-jean-de-luz-au-lever-du-jour
    Si quelqu’un connait la solution (autre que le développement sur mesure), ça pourrait servir à beaucoup d’entre nous je pense ?
    Merci tout de même Alex !

    Répondre
    • Salut Alain,

      As-tu jeté un oeil au Kit du Photographe ? Il me semble qu’il y a des choses qui pourront répondre à ta problématique 🙂

  13. Merci et bravo Alex, effectivement sur le kit, le plugin dont tu parles et ses extensions permettent de faire ce dont j’ai besoin !
    Il faut maintenant que je me penche sur WordPress en multi-sites et sur le multi-languages, vue que le but, à terme, est de permettre à un collectif de photographes de vendre en ligne.
    Prestashop semble plus avancé que WordPress au niveau multi-boutiques et multi-lingue, mais moins que WordPress pour les templates et plugins (modules) pour photographes…
    Le choix est difficile !!!
    En tous cas merci pour les découvertes de ton Kit !!!

    Répondre
    • Salut Alain,

      Eh oui, il faut voir ce qui convient le plus à ton projet 🙂
      Tu peux jeter un oeil au plugin Easy Digital Downloads et plus particulièrement au thème Checkout d’ArrayThemes (présenté dans cet article). Tu verras qu’il permet de créer une place de marché.

  14. Bonjour,

    Un large éventail proposé ! Merci ça m’a aidé à faire mon choix ou presque… En effet Je me dirige vers Tripod pour son côté épuré mais le hic comme beaucoup de ces thèmes c’est qu’ils n’ont pas de version française. Comment faire ?

    Répondre
    • Bonjour Olivier,

      Tu peux jeter un oeil à cet article 😉

  15. Bonjour Alex,

    merci pour cette liste exhaustive de sites pour photographes et les conseils associés. Excellent travail, comme d’habitude 🙂

    Mais après de longues recherches, mon choix s’est finalement porté Photocrati, sur http://www.photocrati.com – l’entreprise qui a repris NextGEN Gallery, un « must » pour l’organisation de ses photos dans WordPress. Ainsi les incompatibilités entre le plug-in de gallerie et le thème sont quasi éliminés. C’est un peu cher, d’accord, et l’abonnement est renouvelable d’année en année, mais les fonctionnalités et personnalisations sont absolument fantastiques.

    Répondre
    • Salut Daniel,

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Je suis tombé à plusieurs reprises sur Photocrati mais je n’étais pas vraiment satisfait du design. Il faudrait que je creuse davantage pour voir si je dois l’inclure dans cette sélection.

      A bientôt !

  16. salut Alex,
    merci pour tes articles fort enrichissant, la marmite est une vrai caverne d’alibaba pour un newbie comme moi

    bien cordialement
    mohamed

    Répondre
    • Merci 🙂

  17. Bonjour Alex,

    J’ai parcouru ton article et les différents thèmes pour photographe mais je n’ai trouvé dans aucun la possibilité d’acheter les photos en digital un peu comme le propose les banques d’images.

    Est-ce que cela existe ? Peut-être est-ce une extension à ajouter…

    En tout cas merci beaucoup pour cet article.

    Répondre
    • Bonjour Rosita,

      Jette un oeil au Kit du Photographe et tu auras des réponses 🙂

  18. Bonjour

    Étant à la fois auteur photographe depuis 11 ans et actuellement responsable web dans une entreprise, je tenais à apporter quelques éléments de réponse (?) ou tout du moins quelques réflexions à propos de cette problématique.

    Tout d’abord, il faut préciser qu’en France, il existe deux statuts très différents de photographes :
    – les « artisans photographes », qui proposent des services de prise de vue et sont rémunérés pour cela (dans la grande majorité des cas de la photo dite « sociale » : mariages, baptêmes, portrait… En gros du service au particulier, même s’ils peuvent également réaliser des contrats pour des entreprises : événementiel, publicité, etc.)
    – les « auteurs photographes », qui eux, ne peuvent proposer que deux types de prestations : la vente de tirages d’art (en éditions limitées), et la cession de droits d’auteurs (en gros : ils proposent une photothèque, le plus souvent thématique)

    (j’ai simplifié)

    De fait, en découle deux besoins radicalement différents à mes yeux, selon le statut du « photographe » qui désire monter son site internet :
    1°) l’artisan photographe (ou photographe social comme vous voulez) va vouloir montrer un petit portfolio et proposer à ses clients des galeries sécurisées (ou non) avec possibilité de commander des tirages, par exemple
    2°) l’auteur photographe va vouloir montrer un petit (ou moins petit) portfolio, et proposer éventuellement une photothèque ± exhaustive, avec possibilité de commander soit des tirages d’art, soit des cessions de droit d’auteur…

    Je suis personnellement dans ce second cas, et c’est là que tout se complique : avec une photothèque de milliers d’images, voici les contraintes qui en découlent (liste non exhaustive) :
    – protéger ses images (filigrane OBLIGATOIRE) tout en optimisant leur référencement
    – proposer une classification exhaustive des images, avec possibilité de filtrer les résultats selon certains critères bien précis (un magazine va par exemple rechercher une photo de héron cendré sur coucher de soleil, en cadrage vertical pour faire une couverture…) ce qui présuppose l’usage de custom taxonomies et de custom fields (entre autres)
    – intégrer un système de demande de devis (nb : les cessions de droits d’auteur en France ne sont en théorie pas « à prix fixes » comme le proposent les microstocks : chaque usage a son tarif ou presque, selon le type de diffusion, la durée/volume de diffusion, et l’étendue de cette dernière !)

    À ce jour, si de très nombreux thèmes collent aux besoins des artisans photographes (et photographes US), AUCUN ne répond aux besoins des auteurs photographes…

    Répondre
    • Salut Cédric,

      Merci pour ces précisions, je n’étais pas au courant de ces différences 🙂
      À mon sens, ce manque peut être une belle opportunité pour ceux qui voudront proposer une solution adaptée à ces photographes.

      A+

  19. Il existe une solution proposée par Graph Paper Press (https://graphpaperpress.com)
    En gros, ils ont développé un plugin qui permet de créer une photothèque autour duquel ils proposent une série de thèmes. La version de base est gratuite mais peu utile parce qu’ elle ne permet pas l’ upload en masse.
    Il reste un problème à gérer qui est celui des mots clefs des photos. Pour cela j’ utilise le plugin wp/lr du repo et son pendant pour Lightroom (payant).
    Il permet d’ injecter les mots clefs de Lightroom dans la base de donnée avec un très, très, très gros bémol: par nature, les mots clefs de Lightroom sont hiérarchiques mais une fois importés dans le site sous wordpress, ils deviennent linéaires.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marmite ne peut malheureusement pas fournir de support. Merci d'en tenir compte dans votre commentaire 😉

Si vous ne lui en voulez pas, donnez-lui un j'aime sur Facebook :



85 Shares
Share44
Tweet21
Share20