Vous êtes ici : Accueil | Plugins WordPress | Comment contrôler tous vos sites WordPress en un clic avec MainWP

Comment contrôler tous vos sites WordPress en un clic avec MainWP

maintenance-wordpress-mainwp

Si vous êtes amené à gérer plusieurs sites WordPress, vous savez que cela prend un certain temps à administrer. Temps que l’on pourrait utiliser autrement mais il faut bien y passer pour que tout soit en ordre.

Heureusement, il existe des moyens de gagner du temps. L’un d’entre eux se nomme MainWP. Pour vous en parler, j’accueille aujourd’hui le webdesigner et intégrateur Romain Caniot.

Pour la petite histoire, je suis récemment tombé sur son blog et vu la qualité de ses articles, je lui ai immédiatement proposé d’intervenir sur la Marmite. Romain, la parole est à toi !

Il y a deux ans, j’ai eu la responsabilité de devoir gérer un parc de douze sites WordPress sous forme d’un contrat de maintenance. Cette maintenance spécifiait plusieurs tâches : mises à jour (extensions, thème et coeur de WordPress), sauvegardes régulières et enfin surveiller la disponibilité en temps réel de chacun d’entre eux.

Vous le savez, le gros du travail se situe sur les mises à jour. Elles sont particulièrement récurrentes sous WordPress et vous vous soumettez à des failles de sécurité si elles ne sont pas faites régulièrement.

Pour être honnête avec vous, j’ai tenté les mises à jour des extensions une à une sur l’ensemble des douze sites. Résultat : ça pique un peu…

Le point positif c’est que j’ai pu mesurer le gain de temps que je pouvais acquérir en automatisant toutes ces tâches.

Il a donc fallu partir en quête d’un outil m’offrant d’une part la vue sur les mises à jour disponibles et d’autre part, la capacité à mettre à jour facilement l’ensemble des sites à partir de cette vue.

MainWP s’est donc naturellement présentée à ma porte. Sa capacité à mettre à jour les extensions et les thèmes WordPress en un clic s’est vite révélée être la partie visible de l’iceberg.

En réalité, c’est tout un système de gestion de sites que nous propose cette extension.

Développeur, blogueur, responsable de site, référenceur ou encore passionné, je vous garantie que vous allez gagner du temps dans la gestion de vos sites.

L'extension Mainwp

MainWP c’est quoi ?

MainWP est une extension gratuite et open source capable de gérer l’ensemble de vos sites WordPress. Une fois installée, un tableau de bord récapitule l’état de vos sites.

Les possibilités sont grandes à partir de là : mise à jour des extensions, thèmes et du coeur de WordPress, balayage de sécurité, rapport de référencement, sauvegardes, gestion des articles/commentaires/utilisateurs.

Un clic et vous mettez à jour l’ensemble de vos sites WordPress. Un clic et vous installez votre extension préférée sur tous vos sites. Un clic et vous ajoutez, supprimez ou modifiez le rôle de tous vos utilisateurs.

Vous le voyez ce gain de temps ?

MainWP est auto-hébergé, c’est à dire qu’il fonctionne uniquement sur une installation WordPress.

L’intérêt majeur c’est qu’avec ce système vous conservez vos données privées au chaud.

Il n’y a pas de limites en terme de nombre de sites, MainWP vous offre le droit d’en gérer autant que vous voulez.

MainWP fonctionne grâce à ces deux extensions gratuites  :

  • MainWP Dashboard permet d’installer le système de gestion de site et le tableau de bord ;
  • MainWP Child s’installe sur tous les sites WordPress que vous souhaitez gérer depuis MainWP, elle permet de relier vos sites enfants (les « child sites ») à votre tableau de bord (le site parent).

Extensions de base MainWP

MainWP Dashboard est un socle de base pour une maintenance générique. Un lot d’extensions gratuites et payantes utiles accompagnent ce socle pour une maintenance plus spécifique. Je reviendrais dessus un peu plus loin dans l’article.

Tableau de bord MainWP

Tableau de bord MainWP

Les fonctionnalités de base de MainWP

En installant simplement MainWP Dashboard et les extensions gratuites, vous avez accès à :

  • Mise à jour en un clic du coeur, extensions et thèmes WordPress ;
  • Multiples sauvegardes planifiées sur différents dépôts (via les extensions UpdraftPlus, BlogVault, etc.) ;
  • Balayage de sécurité (via Sucuri) ;
  • Gestion des utilisateurs (ajout, droit, mot de passe) ;
  • Gestion des d’articles et pages (publication, mise à jour, édition) ;
  • Gestions des extensions (ajout, désactivation) ;
  • Paramètres des mises à jour automatiques (automatique et ignoré) ;
  • Monitoring de vos sites (via Uptime Robot) ;
  • Notifications par email lors des sauvegardes, mises à jour et indisponibilités de vos sites ;
  • Sécurisation de votre tableau de bord ;
  • Contrôle des extensions abandonnées.

Le petit + : si une extension ou un thème ne présente pas une mise à jour depuis un certain temps, MainWP crée un statut « peut-être abandonné » pour attirer votre attention sur la probable nécessité de changer de plugin.

Comment paramètrer MainWP pour gérer ses sites WordPress

Configuration requise

MainWP requiert une configuration de base pour le bon fonctionnement du système :

  • WordPress 3.6 ou supérieur ;
  • Version Php 5.3 ou supérieur ;
  • MySQL 5.0 ou supérieur ;
  • cURL activé.

Voir toutes les configuration requises

Contactez votre hébergeur si vous avez des doutes sur les capacités du serveur qui accueillera l’extension MainWP.

Retrouvez également la liste des hébergeurs compatibles (sachez qu’elle n’est pas exhaustive, il y a de fortes chances pour que cela fonctionne chez la plupart des hébergeurs).

Installation de MainWP

Pour commencer, je pars d’un environnement propre et dédié au plugin.

Faites une nouvelle installation WordPress sur votre hébergeur préféré. Je vous conseille chaudement un serveur type VPS ou dédié pour une utilisation optimale. (Vous avez aussi la possibilité d’installer MainWP en local).

Dans cette nouvelle installation, pas d’article, pas de page, je mets le site en mode maintenance (page blanche).

Cette installation me sert exclusivement à accueillir mon tableau de bord MainWP.

Je le sécurise, c’est fondamental (jetez un oeil à ce tuto sur le fichier .htaccess pour en savoir plus).

J’utilise également Authy pour ajouter une double authentification sur mes logins.

Depuis votre nouvelle installation, rendez vous dans Extensions > Ajouter. Téléchargez MainWP Dashboard puis activez l’extension. Surprise, vous avez un assistant d’installation plutôt clair. Champagne !

Installateur Mainwp

Aide à l’installation MainWP

Suivez les étapes de vérifications et paramétrages. Ici pas de réglages particuliers pour faire fonctionner le système, c’est selon vos sensibilités.

En revanche, il est important de créer un compte chez MainWP pour pouvoir télécharger les extensions gratuites (les petits malins).

Un compte Uptime robot est également bon à avoir pour surveiller la disponibilité de vos sites (là c’est vous le petit malin). L’installation vous proposera la création de ces différents comptes.

Paramétrage de MainWP

Votre socle est installé, configurons le à présent.

Allez dans MainWP > Paramètres > Options globales. Paramétrez l’ensemble de cet onglet selon vos préférences.

Je vous conseille de masquer l’extension MainWP Child, d’optimiser pour l’hébergement mutualisé si vous êtes sur ce type d’hébergement et enfin d’exiger une sauvegarde avant la mise à jour de vos sites.

Options de mises à jour

Faites un tour sur Options avancées si vous avez des besoins particuliers liés à des paramètres IP et au nombre de requêtes simultanées. Dans le cas contraire, laissez les réglages par défaut.

Dans Option du tableau de bord, je masque le pied de page MainWP qui ne m’apporte pas grand-chose, j’utilise le favicon site client et désactive les conseils et boutons de partage.

Options du tableau de bord

Pour finir, je nettoie le tableau de bord WordPress par défaut. Allez dans Outils MainWP puis cochez les articles, médias, pages et commentaires. Enlevez ceux qui vous semblent nécessaires.

Comment ajouter un site WordPress à votre tableau de bord MainWP

D’accord, maintenant ajoutons un de vos sites WordPress dit « child site » à votre tableau de bord. Il est temps de contrôler le monde du bout des doigts.

Le principe est simple :

  1. Se rendre sur l’admin d’un des sites WordPress que vous souhaitez gérer ;
  2. Dans Extensions > Ajouter et recherchez « MainWP child » (cette extension va servir de passerelle entre ce site et votre tableau de bord MainWP) ;
  3. Activez l’extension puis Réglages > MainWP child et activez l’ID unique de sécurité. Copiez l’ID puis sauvegardez les changements ;
  4. Retourner sur votre tableau de bord MainWP > Sites > Ajouter nouveau ;
  5. Rentrez le nom du site, URL, identifiant administrateur (celui qui a encore « admin », je le brûle) puis dans les options avancées, insérez l’ID unique de sécurité que vous avez copiée précédemment puis validez ;

Répétez ce processus pour chaque site que vous souhaitez gérer.

Je vous conseille de créer des groupes lors de l’ajout de vos sites. Vous pourrez facilement vous y retrouver lorsque vous aurez plus d’une dizaine de sites à gérer.

Paramétrer les mises à jour automatiques

Extensions et Thèmes

Gagnez du temps et paramétrez les mises à jour automatiques des extensions et thèmes qui ne représentent pas un risque de casser votre site.

Dans Paramètres > Option globales, allez dans les options de mises à jour et sélectionner Install Trusted Update. Cette option donne les droits à MainWP de mettre à jour automatiquement les extensions que vous jugez fiables.

Maintenant, allez dans MainWP > Extensions (ou Thèmes) > Mise à jour automatiques, sélectionnez l’ensemble des extensions/thèmes qui vous semblent sans risque pour des mises à jour automatiques.

Dans Choisir une action situé en haut du tableau, sélectionnez Premium.

Cette action passera vos extensions/thèmes sélectionnés en « Trusted » et par conséquent en mise à jour automatiques.

Astuce : je passe l’ensemble des extensions liées à la sécurité, au SEO et à l’analytics en « Trusted ».

Autoriser les mises à jour automatiques

Coeur de WordPress

Je déconseille vivement la mise à jour automatique du moteur WordPress pour la simple et bonne raison que le risque est trop grand pour la bonne tenue de vos sites.

Néanmoins pour le faire, rendez-vous sur MainWP > Sites. Cliquez sur « éditer » présent en dessous de chaque site. Vous êtes sur les Options générales, passez les mises à jour automatiques du Core sur Oui.

Je vous invite à consulter les autres réglages présents sur cette page, certains pourraient peut-être vous intéressez. Pour ma part, je mets tout sur Non.

Mises à jour automatiques du core WordPress

Programmer des sauvegardes

Vous avez plusieurs solutions pour le faire. Le système de base MainWP le propose mais j’ai déjà rencontré quelques difficultés avec. Je suggère d’utiliser UpdraftPlus que j’affectionne pour sa stabilité et sa simplicité.

Programmer des sauvegardes automatiques avec UpdraftPlus requiert deux étapes importantes :

1. Installer l’extension UpdraftPlus par MainWP sur votre Tableau de bord MainWP. Il faut aller récupérer cette extension sur la boutique MainWP.

2. Installer l’extension UpdraftPlus sur votre site à administrer (le child).

Installation de l’extension

1. Installer l’extension UpdraftPlus par MainWP sur votre Tableau de bord MainWP
  1. Allez dans MainWP > Extension MainWP ;
  2. En haut de la page (étape 1) rentrez vos identifiants et mot de passe MainWP puis sauvegardez. (pas de compte ? Enregistrez-vous sur cette page) ;
  3. Dans l’étape 2, cliquez sur Afficher les extensions achetées > MainWP UpdraftPlus ;
  4. Vous êtes redirigé sur la page d’achat de l’extension, cliquez sur Order this Extension for Free ;
  5. Votre article est ajouté, cliquez sur Process to Checkout puis Place order pour valider ;
  6. Revenez sur MainWP > Extension MainWP > Afficher les extensions achetées ;
  7. Cochez la case correspondant à UpdraftPlus puis en bas, cliquez sur installer les extensions sélectionnés ;
  8. Faites défiler la page, dans la section Gestions extension puis cliquez sur Ajouter dans le menu MainWP.
L'extension UpdraftPlus par Mainwp

L’extension UpdraftPlus par MainWP

Un nouvel onglet UpdraftPlus vient d’apparaître dans le menu MainWP

Astuce : répétez ce processus pour toutes les autres extensions que vous souhaitez ajouter.

2. Installer l’extension UpdraftPlus sur votre « child site »
  1. Allez dans MainWP > Extensions > Installer ;
  2. Cherchez puis sélectionnez l’extension en ajoutant UpdraftPlus dans la barre de recherche ;
  3. Sélectionnez le « child site » sur lequel vous souhaitez installer UpdraftPlus ;
  4. Cochez la case Activer l’extension après l’installation ;
  5. Cliquez sur Installation complète.

Si vous avez bien suivi toutes ces étapes, MainWP s’occupe d’installer tranquillement l’extension sur le site sélectionné.

Programmer les sauvegardes UpdraftPlus

Le plus simple commence ici, rendez-vous MainWP > UpdraftPlus puis cliquez sur l’onglet paramètres. Ici, vous avez accès aux réglages relatifs à l’extensions.

Programmez les sauvegardes de vos fichiers et de la base de donnée. Ces réglages dépendent de la teneur du site et de vos choix personnels. Une sauvegarde régulière de votre base de donnée est tout de même recommandée.

Réglage d'UpdraftPlus pour sauvegardes automatiques

Activez le rapport par email lorsque les sauvegardes sont effectuées et enfin sélectionnez le dépôt (Google drive, Amazon S3, email, etc.) dans le lequel vous souhaitez envoyer vos sauvegardes.

Si vous n’en choisissez aucun, MainWP enverra ces sauvegardes sur votre serveur. C’est bien évidemment totalement déconseillé pour des raisons de sécurité (si votre site est piraté, vos sauvegardes seront compromises).

Si vous n’avez pas d’autres besoins spécifiques, vous pouvez laisser les réglages par défaut.

Surveiller vos sites avec Uptime Robot

Vous devez être tenu au courant si jamais vos sites tombent en carafe, dans une offre de maintenance c’est indispensable.

MainWP vous offre une superbe intégration d’un monitoring via UptimeRobot depuis votre tableau de bord. De là, vous avez la vue en temps réel de la disponibilité de vos sites WordPress.

Attention : l’utilisation de cet outil requiert un compte sur uptimerobot.com.

  • Rendez vous sur MainWP > Advanced UptimeRobot.
  • Rentrez la clé API qui correspond à votre compte (sur uptimerobot.com > my settings > main API keys).

Cliquez sur le bouton « Add Monitor » puis rentrez les réglages suivant :

  • Monitor Type : HTTP(s) ou Keyword
  • Friendly Name : un nom sympa pour reconnaître le site en question
  • URL (or IP) : l’adresse URL de votre site
  • Monitoring interval : 5 (dans la version gratuite c’est le minimum)
  • Select contacts to Notify : sélectionnez l’adresse email sur laquelle recevoir les notifications en cas d’indisponibilité de votre site.
Tableau UptimeRobot sur Mainwp

Tableau UptimeRobot sur MainWP

Cliquez sur Create Monitor pour valider et répétez ces actions pour chaque site que vous souhaitez surveiller. Du tableau de bord Advanced UptimeRobot, vous pourrez consulter les statistiques, mettre en pause et éditer tous vos sites.

Si un downtime est détecté, vous êtes immédiatement prévenu par email. Je regrette simplement dans cette intégration l’absence des raisons du downtime.

Prenez le temps de découvrir cet outil puissant.

Astuce : depuis votre tableau de bord MainWP, activez la vue d’UptimeRobot dans Options d’écran.

Contrôler le monde

Une fois tous vos sites ajoutés, rendez-vous sur MainWP > Tableau de bord. D’ici vous êtes Dieu (au moins).

Dans l’onglet Etat actuel, vous avez accès aux mises à jour disponibles réparties dans différentes catégories. Vous pouvez cliquer par exemple sur le lien mise à jour WordPress disponible pour avoir un aperçu détaillé des mises à jour disponibles pour chacun de vos sites.

Vous retrouverez également dans le tableau de bord les informations liées à vos contenus, référencement, sécurité, uptime ainsi qu’à l’aide qui est très bien faite.

Le tableau de bord MainWP

Félicitation ! Votre socle de maintenance générique est maintenant opérationnel. Vous pouvez modifier, surveiller, sécuriser et sauvegarder l’ensemble de vos sites WordPress.

Boostez votre maintenance avec les extensions payantes MainWP

Des extensions qui vous veulent du bien

MainWP dispose d’extensions payantes permettant d’aller plus loin dans la maintenance.

L’avantage avec le système de paiement de MainWP, c’est que vous avez la possibilités de choisir à la carte les extensions qui vous semble utiles. Pour ma part, j’en utilise une dizaine :

  • File Uploader remplace FTP ou encore ou encore le file uploader de cPanel, j’upload entre autres mes css par ce biais.
  • Broken Link Checker m’offre une vue sur les liens cassés de mes sites clients.
  • Bulk setting Manager me donne plus de droits dans les paramètres WorPress. Je peux aisément avoir accès aux réglages de base comme les permaliens ou encore la taille des miniatures.
  • Branding est très puissante. Cette extension me permet de personnaliser l’extension MainWP child du site client. C’est le principe de la marque blanche : je remplace toute l’identité visuelle de MainWP par la mienne. Je peux aussi personnaliser l’admin et le login et agir sur les informations visibles par mon client (widgets, meta box, etc.)
  • Clone me permet de répliquer un child site rapidement.
  • Favorites sauvegarde mes extensions préférées et offre un gain de temps conséquent lors de l’installation d’un nouveau site.
  • Client report est indispensable dans une offre de maintenance professionnelle. Cette extension de la mort m’offre la possibilité de créer des rapports de maintenance personnalisable prêt à être envoyer aux clients (ex : Extensions activés/désactivés, sauvegardes réalisées, médias uploadés, scan de sécurité, monitoring, google analytics, etc.) Un exemple de rapport vous parlera sans doute mieux
  • Maintenance nettoie gentiment les révisions d’articles, brouillons, spams, optimise la base de données et vous averti des erreurs 404.
  • WordPress SEO offre l’intégration des fonctionnalités de l’extension Yoast SEO.
  • iThemes Security offre également l’intégration des fonctionnalités de la célèbre extension.
  • Google Analytics me donne la vision et les informations sur le trafic de mes sites clients.
  • Page Speed intègre l’extension Google Pagespeed Insights for WordPress et me donne la vue sur les temps d’accès de mes sites. Je peux aussi être prévenu en cas de baisse de performance.

Voir toutes les extensions

Des extensions qui vous veulent du bien mais qui ont un prix

Il y a 4 systèmes d’achats sur MainWP :

  1. A la carte : vous choisissez vos extensions. En moyenne ça vous coûtera 39$ par extension (ce prix comporte les mises à jour et le support pendant un an)
  2. Paiement mensuel : 29,99$/mois. Vous avez accès à toutes les extensions, mise à jour et support. Vous pouvez stopper quand vous voulez. Solution coûteuse à long terme mais intéressante pour s’y essayer.
  3. Paiement annuel : 199$/an. Vous avez accès à toutes les extensions, mises à jour et support. Intéressant à moyen terme. Vous offre une souplesse financière supplémentaire.
  4. Paiement « Lifetime » : 399$. Accès à tous les avantages. Très intéressant à long terme.

Voir les tarifs

Conclusion : prêt à contrôler le monde ?

MainWP est certainement une des meilleures acquisitions d’extension que j’ai fait jusque là.

Il existe bien sûr des concurrents comme ManageWP ou InfiniteWP qui s’en sortent très bien et proposent des interfaces et des systèmes économiques intéressants. Retrouvez un petit comparatif des alternatives à MainWP sur leur site.

En revanche, les fonctionnalités restent sensiblement les mêmes. Seul le prix pourra faire pencher la balance. Ou encore cette question d’auto-hébergé ou non.

Pour ma part, je reste sur les avantages qu’offre MainWP et plus particulièrement dans sa version free.

Gratuitement et simplement, je peux commencer à mettre en place un système me permettant de fournir une maintenance efficace à un nombre de sites illimités. Si c’est pas un cadeau !

C’est à vous maintenant de prendre en main l’ensemble de vos sites. Gagnez du temps, automatisez un maximum vos tâches régulières. Des gens bien ont eu la bonne idée de fabriquer des outils vous permettant de le faire. Et MainWP en fait partie !

Alors, seriez-vous prêt à utiliser MainWP pour gérer l’ensemble de vos sites ? Dites-moi tout dans les commentaires 🙂

Si vous avez apprécié cet article, inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement les prochains articles et accédez à des ressources exclusives. Plus de 10000 personnes l'ont fait, pourquoi pas vous ?

C'est parti, je m'inscris !

70 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Merci Romain pour cette présentation, je ne me suis jamais vraiment penché sur cette question de « tableau de bord de sites multiples ». Moi qui gère l’hébergement et la maintenance de quelques uns de mes clients, ça m’incite à passer le cap et me simplifier la vie.

    Répondre
    • Content que l’article te plaise Pierre 🙂

  2. Super article et outils que je vais m’empresser de tester . Merci pour ce bon plan et article d’une réelle clarté … Comme d’habitude

    Répondre
    • Avec plaisir Erwann 🙂
      N’hésite pas à nous faire un retour en commentaire quand tu auras testé !

  3. Merci pour cette grande astuce qui va me permettre d’économiser un temps précieux.. Moi qui essayais d’éviter la maintenance des sites je vais peut-être revoir ma position sur ce sujet !

    Répondre
    • Avec les bons outils, tu pourras faire du bon travail (sans te casser la tête) 😉

  4. Merci beaucoup, vraiment très intéressant et détaillé 🙂

    Répondre
    • Merci Isabelle 🙂

  5. Bonjour Alex & Romain et merci pour cette article.

    J’ai une question: Vous citez «  » (Vous avez aussi la possibilité d’installer MainWP en local) »
    En installant wordpress et Mainwp en local je pourrais avoir le control sur mes sites hébergés ?

    Je trouve ce plugin fort sympathique mais en cas de prise du site wordpress Mainwp ca peut être une catastrophe pour les autres sites non?

    Merci à vous et bonne continuation.
    Deuns26

    Répondre
    • Salut,

      Effectivement, si ton tableau de bord MainWP se fait pirater, c’est la cata ! D’où la possibilité de l’installer en local, par contre ne te fait pas faucher ton ordi hein ^^

    • Salut,

      Alex a tout à fait raison ! Je rajouterais que si tu es un peu frileux sur la sécurité de ton système auto-hébergé, tu peux aller voir du côté de ManageWP qui héberge lui-même le système de maintenance 😉

  6. Hello,

    j’utilise MainWP depuis des années. C’est un vrai bonheur pour gérer des réseaux de sites en maintenance d’autant plus que des plugins connus comme Yoast SEO, WP Rocket ou UpdraftPlus sont supportés !

    Pour compléter ce billet de qualité, 2 conférences vidéos à voir ou à revoir :

    1 – Valoriser sa maintenance par Jean-Baptiste Audras

    2 – Industrialiser sa maintenance dans laquelle je compare les solutions existantes avec un focus sur MainWP

    Merci !

    Répondre
    • Salut Aurélien,

      Merci pour ton retour et tes 2 vidéos ! Ca va permettre d’aller un peu plus loin sur les systèmes de maintenance 🙂

  7. Waow, un article/tuto complet et bien détaillé, c’était chouette à lire! Il n’y à plus qu’à tester MainWP et à packager une offre de maintenance pour mes clients ^^

    Par contre, rassurez moi, il y a moyen de faire des rapports clients un peu plus sexy que l’exemple ou c’est fort limité à ce niveau ?

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire Grégory !
      Pour ta question, Romain pourra mieux te répondre mais au pire des cas, cela doit être possible via le code.

    • Salut Gregory,

      Merci beaucoup de ton retour 🙂

      Malheureusement je ne vais pas pouvoir te rassurer… et je comprends tout à fait ta remarque (que je partage !). La personnalisation du rapport se limite pour l’instant aux tokens (structure des informations) et à l’ajout d’images.

      MainWP ne semblent pas prévoir d’amélioration à ce sujet pour l’instant.

  8. Merci à vous pour les précisions fort utiles, je pense que je ne suis pas le seul à mettre poser ces questions.
    Je vais donc sereinement tester Mainwp.
    Bonne continuation à vous.
    Deuns26.

    Répondre
  9. Bonjour Alex, Bonjour Romain, merci pour ces explications très claires et très intéressantes,
    si j’ai bien compris, on peut gérer des sites sur différents hébergeurs ?

    Est-il nécessaire de faire des sites enfant ?

    Répondre
    • Bonjour Eglantine,

      Oui, on peut gérer plusieurs sites quel que soit l’hébergeur. Tant que l’on installe et configure l’extension MainWP child, c’est bon ! (ces sites seront des sites enfants)

  10. J’utilise maintenant depuis 2 ans sur 14 sites
    Beaucoup beaucoup de temps gagne
    Merci pour l’article

    Répondre
    • Merci pour ton retour Gilles !
      Utilises-tu des extensions premium ou pas du tout ?

    • Non je n’utilise pas d’extensions premium
      J’ajoute juste wordfence non premium aussi

    • Salut Gilles,

      l’extension Wordfence est maintenant payante …
      Merci pour ton retour.

  11. Très bel article, qui arrive à point dans mon cas. Par ailleurs, je me demandais, avec les plugins et thèmes premiums, comment cela se passe plus particulièrement? J’utilise plusieurs plugins payants (notamment le fameux Visual Composer pour mes clients) et quelques thèmes de TF.

    Comment faire avec les mises à jour sachant que plusieurs exigent une clé d’installation? Peut-on mettre à jour Visual Composer sur tous les sites web en une seule opération dans ce cas de figure?

    Merci et encore une fois, chapeau pour cet article très bien écrit!

    Répondre
    • Salut Louis,

      Avec le système que j’utilise, je n’ai pas de soucis pour les extensions et thèmes premium que j’utilise. J’imagine que c’est la même chose avec MainWP (après je n’utilise pas de thèmes issus de Themeforest sur mes sites). Romain pourra certainement t’apporter des précisions là dessus.

    • Salut Louis,

      Merci de ton retour.

      Il arrive parfois que les mises à jour des plugins premium ne passent pas. J’ai déjà rencontré ce problème avec WPML.
      Dans ces cas là, je récupère la dernière version du plugin en .zip puis dans mon Dashbord MainWP > Extensions > Install puis Upload. Je charge mon .zip, sélectionne mes childs, confirme la réécriture puis valide.

      En espérant t’avoir aidé 😉

    • Merci pour les précisions!

  12. Merci pour cet article.
    Vous ne parlez pas de Ithemes security comme concurrent ?
    Une raison ?

    Répondre
    • Sauf erreur, iThemes Security ne permet pas de gérer des sites à distance, non ? À mon sens, c’est une extension de sécurité.

    • Si si bien sur. L’ outil en ligne s’appelle Ithemes Sync https://sync.ithemes.com/
      10 sites gratuits

  13. Merci très intéressant…comme d’habitude !

    Répondre
    • Avec plaisir Thierry 🙂

  14. Bonjour Romain,

    Bravo pour cet article complet.
    J’ai une question par rapport aux plugins de cache qu’on est sensé purger après chaque mise à jour: est-il possible de le faire via MainWP?
    Merci d’avance pour ta réponse.

    Répondre
    • Salut Bruno,

      Bonne question. Une courte recherche m’a permis de voir que MainWP était intégré avec WPRocket, donc dans tous les cas tu devrais pouvoir vider ton cache.

      Au plaisir

  15. Tout ça me fait penser au module Monitor + Manage de Jetpack.
    J’utilise ceux-ci et ça me donne le suivi en temps réel de chaque site que je gère et me donne accès à tous mes sites et leur état sur Jetpack.
    Je peux aussi y ajouter des mises à jour automatiques pour certains sites.

    Vous pensez que c’est une bonne alternative à MainWP?

    Répondre
    • Humm, je ne connais pas trop JetPack donc je ne pourrais pas trop te répondre. Est-ce que tu peux gérer autant de choses avec JetPack que MainWP ?

  16. Bonjour a tous

    Merci pour ce super tuto, je suis en train de le tester. Ca reponds tout a fait a mes besoins. surtout que le Backup propose aussi un Restore ( un must have ) qui te sauvera beaucoup de temps le jour ou le site est en carafe !

    2 petites remarques :
    1/ Activez le rapport par email lorsque les sauvegardes sont effectuées et enfin sélectionnez le dépôt (Google drive, Amazon S3, email, etc.) dans le lequel vous souhaitez envoyer vos sauvegardes.

    Ceci est a faire sur le site child ( impossible de selectionner le client ID sur Google drive lors de la config sur le hosting )

    2/
    Sur une installation nouvelle, je n’ai pas acces au menu suivant :
    MainWP > Advanced UptimeRobot.

    Je pense qu’il faut rajouter un module, mais lequel ?

    Merci d’avance

    Répondre
    • Salut !
      Merci pour ton retour 🙂

      Pour ta seconde question, il faut que tu installes le module Advanced Uptime Monitor.

      Bonne continuation

    • Salut

      Merci beaucoup, j’avais essayé de l’installer mais il faut passer par le site de MainWP pour « acheter » le plugin gratuit, chose que j’avais oublié.

      Merci en tout cas, très bon article.

    • Salut,

      Merci pour ton commentaire.
      En effet il faut aller sur le site child et spécifier individuellement la notification par email.
      Bien vu !

      Je ferais un update de l’article en prenant en compte tes remarques 😉

  17. Bonsoir à tous

    Que du bonheur … un prise en main relativement simple et au delà d’une installation d’un wordpress vierge il ne m’a pas fallut énormément de temps (1h max) pour mettre la chose en oeuvre et tester le suivi et mise à jour sur une dizaine de site dont je suis en charge.
    Je pense que ce système va révolutionner mon quotidien …

    Merci pour le bon plan

    Répondre
    • Eh bien, le moins que l’on puisse dire est que cet article est tombé à pic !

  18. Merci pour cette publication fort intéressante.

    Pour ce qui est de la sauvegarde via UpdraftPlus, il faudra malgré tout créer un dossier (si j’opte pour le Google Drive) par site ?

    Je vais m’empresser de mettre en place cette solution de gestion de sites…qui est laborieuse et qui comporte parfois des oublis, bien qu’étant rigoureux !

    Merci à la marmite pour ce nouveau tuyau qui m’aide (et nous aide) à progresser 🙂

    Répondre
    • Salut Martin,

      Romain pourra peut-être te répondre pour UpdraftPlus 🙂
      Ravi de voir que l’article te plaise en tout cas. Après tout, la Marmite est là pour aider ses lecteurs à tirer le meilleur de WordPress !

    • Salut Martin,

      oui je te suggère de créer un dossier par site lors des sauvegardes sur ton Google Drive. C’est surtout un bon moyen de s’y retrouver.

      Heureux que l’article te soit utile 🙂

  19. Suuuuuuuuuuuuuuuuperbe article! très bien détaillé d’ailleurs. J’ai même pas eu besoin de tuto vidéo! Car comme dans un livre, je me faisais des images tout le long de l’article.
    Merci de m’avoir fait découvrir ce plugin, il tombe à pic!
    Courage à toi et à toute ton équipe.
    PS: ça va certainement te surprendre Alex, mais je preferais l’ancien thème de WP Marmite à celui ci…mais paradoxalement, les articles du nouveau WP Marmite à l’ancien!

    Répondre
    • Merci pour ton retour Roger !

      Pour le thème, tu sais les goûts et les couleurs… En tout cas, si le contenu te plait, c’est le principal 🙂

  20. @Alex

    Oui Jetpack vaut le détour!
    Panneau de contrôle avec tous les sites web.
    On peut voir toutes ses composantes (thèmes, extensions,…), faire les mises à jour en un clic, définir les maj automatiques, publier des articles, voir les statistiques, avoir un calendrier de publication… On peut même retoucher qqes éléments de site web (menus, sliders…)
    Et tout se passe sur : https://wordpress.com/sites

    Bref, d’la bombe et gratuit aussi.

    Répondre
    • Merci pour ton retour Alexandre, tu m’as fait découvrir un truc !

  21. Avec plaisir Alex, penses à un article sur Jetpack. Ce package est tellement monstrueux et si peu connu des gens. Je pense que cela ferait un bon article pour le blog.
    Au plaisir.

    Répondre
  22. Cela pas mal de temps que je me sers de ce plugin pour mes sites, et c’est super agréable de pouvoir faire les maj en quelques clics. J’ai eu quelques bug, site enfant « perdu », mais il suffit de l’effacer dans l’interface et le remettre à nouveau, avec un nouveau code.

    Répondre
    • Merci pour ton retour Denis 🙂

  23. Merci Romain et Alex pour cette belle présentation.

    J’ai suivi le mode opératoire à la lettre et je ne regrette pas. Je pense que je vais faire mon maximum pour proposer de la maintenance à mes clients dorénavant.

    Par contre il m’est déjà arriver de planter un site à la suite d’une mise à jour. Du coup, après avoir tous mis à jour je passe sur chaque site afin d’être sur qu’aucun n’a de bug d’affichage.

    Je suis le seul à être si parano ?

    Répondre
    • Salut Stivyx,

      merci de ton retour ! Heureux que le mode opératoire t’ai été utile. Je pense qu’en effet tu as les outils maintenant pour mettre en place une offre de maintenance. Le plus difficile maintenant est de la vendre, non ? 🙂

      Et pour répondre à ta question, tu as toute les raisons d’être « parano » ! Je fais également le tour de tous mes sites à chaque MAJ. D’autant plus dans le cadre d’une offre de maintenance.

  24. Ps : Ton blog est sympathique Romain, je l’ai rajouté à mes flux RSS relatif à WordPress.

    Répondre
    • Merci beaucoup ! N’hésites pas à y laisser ton avis.
      À bientôt

  25. « Le plus difficile maintenant est de la vendre, non ? »

    Oui c’est sur mais j’ai regardé les deux vidéos que tu as partagé et il y avait des conseils intéressent, plus qu’a mettre ça en pratique 🙂

    « Merci beaucoup ! N’hésites pas à y laisser ton avis. »

    J’y ferai un tour ! 😉

    Répondre
    • Bon courage 🙂

  26. Allo! Petit retour. J’ai essayé de l’installer en local, avec Wamp sur Windozzzz 10. Après 5 heures de tests, rien ne fonctionne. Même avec un billet ouvert chez MainWp, impossible à faire marcher!

    Je vais donc me résoudre à l’installer sur un WP live, ce qui me donne quelques frissons … à ce propos (sécurité) des suggestions supplémentaires?

    😀

    Répondre
    • Salut Louis,

      Je n’ai pas eu l’occasion de tester MainWP en local mais d’autres personnes pourront certainement de donner un coup de main 😉

  27. En local, c’est vraiment chercher les problèmes… à moins d’avoir le setup proposé par MainWP.

    Cela dit, j’ai acheté un domaine et j’ai installé le tout. 15 minutes plus tard, j’avais le tout fonctionnel avec 10 sites childs pour tester. Ça marche sans problème.

    Pour ma part et parce que je suis très concerné par la sécurité et que j’ai la chance d’avoir mon propre serveur; je vais donc suspendre mon hébergement pour ce domaine entre les gestions des mises à jour. De cette façon, je vais jouer «safe» comme on dit par ici 😀

    Merci donc, pour cet article qui m’a bien aiguillé!

    Répondre
    • Ravi de voir que l’article de Romain ait pu t’aider Louis 🙂

    • Oui, vraiment très utile!

      Que penses-tu de ma stratégie un peu parano de suspendre l’hébergement de mon hébergement entre les mises à jour? Tu auras deviné que je n’utiliserai pas les mises à jour automatisées (que personne ne devrait utiliser de toute façon). Sans compter que j’ai aussi suivi les conseils pour la sécurité dans cet article 😀

      Bonne journée à la Marmite!

    • Salut Louis !

      Désolé du délais de réponse, je reviens tout juste de vacance 🙂
      Heureux que l’article t’es apporté des informations importantes dans la gestion de tes sites WordPress.

      Pour rebondir sur la stratégie que tu nous décris dans ton précédent message, je comprends ce que tu veux dire par « parano » 😉

      Vu la fréquence des mises à jour sur WordPress, c’est une manipulation de plus à faire pour pouvoir mener à bien la maintenance de tes sites. Un cout en temps non négligeable sur le long terme.

      De plus, l’hébergement étant suspendu, pas sûr que MainWP fasse le boulot lié aux sauvegardes, uptime et notifications emails…

      Je serais curieux de connaître ton retour d’expérience à ce sujet.

  28. Salut Romain!

    Pas de soucis, j’ai pris deux mois de vacances cet été, alors je te comprends 😀

    En fait, ma stratégie de parano est assez simple. Tous les backups sont faits directement à partir des sites web de mes clients. Donc, je ne m’en préoccupe pas spécialement et ils ne sont donc pas gérés par MainWP.

    Quand une mise à jour est disponible (avis via TF et j’ai un site bidon qui contient TOUS les plugins premiums et gratuits que mes clients utilisent, j’y suis toujours branché en backend), je réactive mon compte parano suspendu, je fais la ou les mises à jour, et je suspend de nouveau.

    En tout, je gagne facilement plus de 700% de mon temps habituel et je suis bcp plus productif. Tous mes sites ne peuvent pas être plus de trois jours sans une mise à jour requise. Ce qui n’était pas le cas avant car je devais passer souvent plus d’une semaine à tout mettre à jour et corriger les petits bugs (qui sont souvent présents suite à une mise à jour).

    Alors, en gros, je suis très satisfait … 😀

    Répondre
  29. Salut Alex, salut Romain, merci pour ton article.
    Dis-moi, est-ce que pour maintenir ton parc de sites, MainWP te suffit, ou alors tu as tes sites en miroir (soit en local soit sur un serveur de développement) sur lequel tu fais tes MàJ (et autres tests) avant de les monter ?
    Merci pour ton retour d’expérience. Julie

    Répondre
    • Bonjour julie,

      Je vais répondre au nom d’Alex et Romain et leur demanderai de compléter si besoin.
      Je pense que cela dépend essentiellement de la taille des sites à maintenir et de l’objet des sites.

      A titre personnel, je gère une trentaine de « petits » sites qui font moins de 20 000 visiteurs par mois. J’utilise en l’occurence InfiniteWP qui fait approximativement la même chose que MainWP (je te conseille MainWP en l’occurence, l’interface est bien plus chouette) et cela me suffit amplement.

      Par contre, je connais un webmaster qui gère des sites bien plus sensibles où des données médicales personnelles sont envoyées. Dans ce cas, des précautions sont prises pour éviter les fuites d’infos par exemple. Il utilise donc des solutions plus poussées.

  30. D’accord. Merci Nicolas pour ton retour d’expérience. Je pense être un peu dans le même cas que toi. Il ne s’agit pas de sites « sensibles » au sens du webmaster que tu cites en exemple. En revanche il s’agit d’une maintenance dans un cadre contractuel donc je veux mettre en œuvre les bonnes pratiques.
    Effectivement très envie d’utiliser MainWP. Je vais le tester d’abord sur mes sites perso pour en éprouver l’utilité mais je suis déjà convaincue par l’article de Romain.

    Répondre
  31. Encore une question s’il-te-plaît
    Quand tu dis : « Pour commencer, je pars d’un environnement propre et dédié au plugin. »
    Tu veux dire que tu as un nom de domaine et un hébergement dédié ? Quelle solution préconises-tu exactement ?
    Tu déconseilles vraiment un serveur mutualisé ?
    Merci, Julie

    Répondre
    • Bonjour Julie, Un serveur mutualisé est une très bonne base pour un site web. Pas de problème de ce côté là.
      Si le succès est là, rien ne vous empêche de migrer plus tard vers une solution plus ambitieuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Marmite ne peut malheureusement pas fournir de support. Merci d'en tenir compte dans votre commentaire 😉

Si vous ne lui en voulez pas, donnez-lui un j'aime sur Facebook :



123 Shares
Share65
Tweet38
Share20