Publié par le 21 janvier 2020 • 14 Commentaires

Pêle-mêle, je suis tombé sur “L’art subtil de s’en foutre”, une “recette de madeleines espagnoles au citron”, ou encore “30 jours pour avoir de belles fesses et de beaux abdos”.

Je ne suis pas en train de vous révéler une conversation issue d’un site de rencontre. 

Il s’agit simplement ce que l’on m’a suggéré de consulter en me connectant à mon compte Pinterest.

Un homme penche la tête

Cette plateforme connue pour ses fameuses épingles prend une sacrée ampleur (12,4 millions de visites uniques/jour en France).

Du coup, on s’est dit que vous concocter un guide ultime pour utiliser Pinterest sur WordPress ne serait pas de trop. 

Vous allez voir, il s’agit d’un outil marketing très puissant qui peut vous ramener du trafic. Beaucoup de trafic. Beaucoup, beaucoup de trafic.

A condition d’appliquer les bonnes pratiques et d’utiliser les bonnes extensions. 

On va tout vous dévoiler dans cette nouvelle ressource, et vous expliquer comment faire en détails, parce qu’on a vraiment envie que vous tiriez votre épingle du jeu (elle est facile, mais on la fait quand même).

Présentation de Pinterest

Lancé en 2010, Pinterest est un moteur de découverte visuelle qui permet à ses utilisateurs de trouver de l’inspiration en partageant “leurs centres d’intérêt et passions à travers des albums de photographies glanées sur Internet”

Pinterest est la contraction de deux mots anglais :

  • Pin, qui signifie épingle.
  • Interest (intérêt).

Les épingles, justement, constituent l’un des deux éléments moteurs du réseau social. 

Comme l’indique Pinterest, les épingles “sont des idées que les membres Pinterest créent, trouvent et enregistrent depuis le Web”.

Visuellement, une épingle, c’est ça :

Epingles sur Pinterest
3 épingles à la suite

Dès qu’une épingle vous plaît, vous pouvez l’enregistrer grâce au bouton rouge  Enregistrer (Pin it, en anglais), la partager, ou encore vous rendre sur le site web qui lui est associé.

Vous la retrouverez ensuite dans un tableau, qui permet en quelque sorte de ranger des épingles et de les classer par thématiques.

Un exemple de tableau Pinterest
Un exemple de tableau Pinterest

Selon les chiffres avancés par Pinterest, un total de 200 milliards d’épingles sont enregistrées sur le site

J’ai compté pour m’amuser (super passe-temps) : cela équivaut à 144 fois la population de la Chine. Oui, ça fait beaucoup. Émoi, émoi, émoi.

En fait, il y a des épingles sur à peu près tout ce qu’il est possible d’imaginer :

  • Décoration
  • Cuisine
  • Photographie
  • Mode
  • Voyages
  • Sport etc.
Tendances de Pinterest
Les tendances du moment qui m’ont été proposées par Pinterest

Pour trouver celles qui sont dignes d’interest (d’intérêt, vous suivez), vous pouvez utiliser la barre de recherche située en haut de votre page d’accueil.

Un peu comme vous le feriez sur Google, par exemple. Parce que si l’on a tendance à assimiler Pinterest à un réseau social, c’est aussi – et surtout – un moteur de recherche.

D’ailleurs, si vous tapez Pinterest sur Google, vous verrez que la majorité des occurences proposées correspondent à différentes versions en fonction des pays (Ex : Pinterest.fr, Pinterest.com, Pinterest.it comme Google.fr, Google.com ou Google.it).

Recherche Pinterest sur Google

Sinon, côté fréquentation, Pinterest, ça donne quoi ? D’après les derniers chiffres publiés sur le site officiel :

  • 300 millions de personnes utilisent Pinterest à travers le monde (chiffre en progression).
  • 85% des recherches sont effectuées sur l’application mobile.
  • + de 50% des utilisateurs vivent en dehors des Etats-Unis.

Des stats en progression mais qui restent encore très loin des mastodontes du secteur que sont Facebook (2,2 milliards d’utilisateurs), YouTube (1,9 milliards) ou encore WhatsApp (1,5 milliards), d’après ces chiffres (janvier 2019).

En France, Pinterest recevrait 12,4 millions de visites uniques par jour (source), ce qui lui permet de talonner les Twitter, Snapchat ou encore LinkedIn.

A qui se destine-t-il ?

Si vous n’utilisez pas encore Pinterest, vous vous demandez peut-être si ce moteur de recherche/réseau social est fait pour vous.

Vous l’avez compris, on ne vient pas sur Pinterest pour discuter comme sur Facebook ou Twitter. On ne raconte pas sa vie en vidéo comme sur Snapchat ou YouTube.

On vient sur Pinterest pour trouver de l’inspiration, des idées neuves.

En fait, il serait un peu plus juste de dire : “elles” viennent sur Pinterest pour trouver des idées trop stylées, puisque ⅔ des utilisateurs sont en fait des utilisatrices (source).

Cette plateforme majoritairement féminine commence néanmoins à séduire de plus en plus les hommes, dont la part augmente petit à petit. 

Hormis les moins de 18 ans qui l’utilisent très peu, les utilisateurs sont de tout âge (de 18 à 65 ans) et passent 14,2 minutes sur la plateforme, en moyenne.

Une grenouille dort
Sur Pinterest, on prend son temps, tranquillou…

Là où Pinterest se démarque particulièrement par rapport aux autres réseaux sociaux, c’est sur la durée de vie de ses contenus (les fameuses épingles).

On estime qu’une épingle reste visible 151 200 minutes, contre 24 pour un tweet et 90 pour une publication Facebook.
Evidemment, il y a des catégories plus recherchées que d’autres. HubSpot en a relevées 7 :

  • Les Voyages
  • La Santé et le Bien-être
  • Les DIY (Do It Yourself) et la rénovation de votre logement
  • La mode féminine
  • La beauté
  • La nourriture et les boissons (Cuisine)
  • Les citations inspirantes

Si votre activité est nichée dans l’un de ses domaines, cela peut devenir très intéressant d’exploiter le filon Pinterest.

La visibilité y est bien plus longue que sur des réseaux sociaux plus éphémères comme Facebook, Twitter ou Snapchat. 

De plus, c’est un canal marketing très intéressant. Alors, Pinterest comme tremplin pour développer votre visibilité en ligne, est-ce vraiment possible ?

Bien sûr, mon capitaine. Je vous détaille pourquoi dans la partie suivante.

Pourquoi utiliser Pinterest ?

Dans un but personnel, vous pouvez vous servir de Pinterest pour flâner et trouver une idée de recette originale pour votre dîner du soir, ou encore la tenue adéquate pour votre soirée disco du week-end chez Boris.

Mais ici, on va plutôt se baser sur un usage professionnel en se glissant dans la peau d’un marketeur.

Le préalable, bien sûr : avoir une stratégie de marketing visuelle. Je vous rappelle que Pinterest est basé sur les photos et les illustrations pour présenter votre contenu dans vos épingles ;-).

Tout est bon pour vous ? Je vous donne tout de suite 2 bonnes raisons d’utiliser le moteur de recherche/réseau social.

Parce que Pinterest, c’est bon pour le trafic de votre site

Si vous êtes contre un max de trafic et des centaines et des centaines de visiteurs sur votre site, levez la main.

Je ne sais pas pourquoi, mais je suis quasi-sûr que vous l’avez gardée baissée :-).

Qui n’a pas envie de se faire connaître, d’attirer de nouveaux clients, voire même de multiplier ses ventes ? A part ceux qui bloguent pour le plaisir, et il en faut, pas grand-monde. 

Si vous galérez à ce sujet, Pinterest peut vous aider à franchir un cap. La raison est simple : plus vos épingles plaisent, plus vous augmentez vos chances de rediriger des utilisateurs sur votre site, et plus votre trafic peut augmenter.

Et avec une base de 12,4 millions de visites uniques/jour en France, rappelez-vous, il y a de quoi appâter le chaland, si vous voyez ce que je veux dire.

HubSpot rapporte sur son blog l’histoire d’une créatrice de bijoux qui aurait atteint un million de pages vues en 5 mois, ainsi que 14 000 nouveaux inscrits à sa newsletter, en optimisant sa présence sur Pinterest !

Will Smith est étonné

Par ailleurs, Google a tendance à se montrer généreux avec le contenu présent sur Pinterest, en le mettant parfois en avant dans ses résultats de recherche.

Par exemple, prenons le thème des Do It Yourself (DIY), qui est l’un des plus recherchés sur Pinterest.

Si vous tapez, “idées do it yourself” sur Google, vous verrez qu’il apparaît en plutôt bonne position (4e dans les résultats naturels, en fonction de mon historique de recherche).

Idées DIY sur Pinterest

Des photos peuvent aussi remonter dans la recherche par Images, un levier encore assez peu utilisé alors qu’il peut générer d’excellents résultats.

Plutôt pas mal, pour commencer. Mais attendez, avec du trafic, vous allez voir juste en-dessous qu’on peut faire d’une pierre, deux coups.

Développez votre trafic et augmentez vos ventes

Façonnez le référencement de votre site WordPress et sortez-le enfin de l’anonymat.

Parce que Pinterest, c’est bon pour vos ventes

Connaissez-vous Ori ? Non ? Moi non plus. Ce jeune homme de 31 ans, basé à Los Angeles, cherchait un nouveau look branché. 

Et vous savez quoi ? Il l’a trouvé sur Pinterest, pardi ! C’est en tout cas ce que rapporte le moteur de recherche dans ce ce cas concret, qui présente aussi plusieurs statistiques éloquentes.

On y apprend par exemple que 60% des utilisateurs utilisent le réseau social pour trouver des idées d’achats, devant les moteurs de recherche (48%) et les réseaux sociaux (35%).

Et peut-être encore plus marquant : 90% des inscrits sur la plateforme ont indiqué que Pinterest les aidait à prendre une décision d’achat.

Leonardi Di Caprio lance des billets

On en vient à notre deuxième point : Pinterest est donc un outil qui peut vous aider à générer plus de trafic, mais aussi à faire plus de ventes.

Sans compter qu’il s’agit plutôt d’une tendance de fond : la progression de Pinterest est linéaire et va crescendo de mois en mois, gagnant sans cesse de nouveaux utilisateurs.

Alors, convaincu(e) d’utiliser Pinterest ? Pour en tirer profit au maximum, vous allez devoir commencer en signalant à la plateforme que vous comptez vous servir de toutes ses fonctionnalités. 

On appelle ça revendiquer son site web à Pinterest. Je vous dévoile le mode d’emploi juste en-dessous.

Comment revendiquer votre site WordPress à Pinterest ?

Pour commencer, je vous conseille d’ajouter un compte professionnel. C’est gratuit, simple et rapide. De plus, vous allez pouvoir profiter de fonctionnalités avancées comme :

  • L’accès à des données analytiques (Pinterest Analytics) pour en savoir plus sur vos visiteurs, la performance de vos épingles etc.
  • La possibilité de diffuser des annonces publicitaires.

Si vous disposez déjà d’un compte personnel, passer en mode Business va vous prendre quelques secondes.

Cliquez sur les trois petits points en haut à droite de votre page d’accueil. 
Puis sélectionnez Ajoutez un compte professionnel gratuit.

Ajouter un compte professionnel sur Pinterest

Suivez ensuite les 7 étapes où vous allez devoir renseigner le nom de votre entreprise, votre email, un lien vers votre site web, la connexion d’autres comptes à Pinterest (ex : YouTube et Instagram), si vous souhaitez diffuser des annonces sur Pinterest et l’installation d’un bouton Pinterest pour votre navigateur (vous pouvez ignorer certaines étapes).

Une fois que vous aurez fini votre tambouille, vous verrez que le nom de votre entreprise ou de votre site (Keymistry pour ma part) s’affiche sur votre accueil (vous pouvez d’ailleurs repasser à votre compte personnel en 1 clic, en cliquant dessus). 

Vous devriez atterrir sur votre Business Hub, soit la page qui affiche les statistiques de vos dernières épingles, ou encore les performances de vos annonces publicitaires.

Business Hub Pinterest
J’ai des statistiques à faire pâlir, merci 😉

Pour l’ajout d’un compte Pro, vous êtes bon pour le service. Il est temps de passer à la revendication de votre site WordPress, qui permet en quelque sorte d’intégrer Pinterest sur son site.

Pour cela, il y a deux étapes à franchir.

Etape 1 : Revendiquer votre site web

Comme tout à l’heure, cliquez sur les trois petits points de votre compte professionnel et sélectionnez Modifier les paramètres.

Choisissez ensuite Revendiquer son site et saisissez l’adresse de votre site si elle n’est pas pré-enregistrée, puis cliquez sur le bouton rouge Revendiquer.

Pinterest vous laisse le choix parmi 2 possibilités :

  • Ajouter une balise HTML sur votre site : je vais vous présenter cette méthode car elle me semble plus accessible pour un débutant sur WordPress.
    Pour le moment, pensez à copier-coller ce code dans un éditeur de texte, par exemple.
  • Télécharger un fichier HTML à envoyer sur votre serveur.
Choix d'une option de confirmation balise HTML Pinterest

Etape 2 : Ajout de la balise HTML sur WordPress

Ce joli morceau de code entre les doigts, il ne vous reste plus qu’à l’intégrer sur votre site. 

Pour cela, vous allez utiliser la célèbre extension de référencement Yoast SEO, qui dispose d’un onglet prêt à recevoir vos données.

Si vous voulez en savoir plus sur Yoast, consultez cette vidéo :

Choisissez le menu Réseaux sociaux, dirigez-vous sur l’onglet Pinterest et collez votre balise HTML dans la case Vérification de Pinterest.

Pensez à enregistrer les modifications sur Yoast puis à Revendiquer le site sur Pinterest, et vous voilà bon pour le service.

Vérification de Pinterest sur WordPress avec le plugin Yoast SEO

Pinterest précise que le processus de vérification peut prendre jusqu’à 24 heures, donc ne vous étonnez pas si cela n’est pas actif tout de suite. Vous recevrez un message par email pour vous signaler que tout est OK.

Validation d'un site Pinterest revendiqué
Une fois votre site revendiqué, vous apercevrez cette validation dans vos réglages.

Désormais, on va s’attaquer aux extensions incontournables pour utiliser Pinterest sur WordPress.

5 plugins incontournables pour ajouter Pinterest sur WordPress

Pour rester dans le bain, on récapitule ce que vous avez vu jusqu’à présent. Vous avez découvert ce qu’était Pinterest, les retombées qu’il pouvait avoir pour votre activité, et vous avez même revendiqué votre site WordPress à Pinterest.

Que de chemin parcouru, mais votre route n’est pas finie. Nouvel arrêt : les plugins Pinterest sur WordPress incontournables.

Premier constat : par rapport à d’autres réseaux sociaux comme Instagram et surtout Facebook, par exemple, il n’y a pas non plus un choix débordant de plugins spécifiques à Pinterest sur le répertoire officiel.

Surtout, assez peu sont correctement maintenus et mis à jour de façon fréquente. 

Par exemple, celui-ci m’intéressait bien et je comptais vous le présenter, mais je me suis rendu compte que sa dernière MAJ datait d’il y a 5 ans…

Pinterest Pin It button

Cela me permet d’en venir aux critères de sélection que j’ai choisis pour les plugins que vous allez découvrir :

  • Présence de l’extension sur le répertoire officiel.
  • Au moins 2 000 installations actives.
  • Dernière mise à jour datant d’il y a moins d’un an et l’extension a dû être testée avec plus de trois mises à jour majeures (MAJ) de WordPress.

Ces deux derniers critères peuvent peut-être vous sembler un peu drastiques, mais un plugin à jour, c’est hyper-important pour la sécurité de votre site, ainsi que pour éviter le plus possible des problèmes de compatibilité qui aboutiraient au plantage de votre WordPress.

Vous pouvez utiliser des extensions qui ne sont pas MAJ chez vous, mais à vos risques et périls.

Enfin, pour faciliter votre navigation, j’ai regroupé les plugins en différentes catégories, qui s’avèrent être les plus fréquentes.

Vous prenez la sécurité de votre très au sérieux ? Vous avez raison. Retrouvez Alex et Julio dans la série vidéo Le Point Sécu : ils vous livrent pleins d’astuces pour transformer votre site en coffre-fort.

Social Warfare : pour partager vos contenus Pinterest sur WordPress

L'extension Social Warfare

Installations actives : 60 000+

Garde à vous, soldat ! Prêt(e) ? En avant, marche. Je vous présente “Guerre sociale”, la traduction française de Social Warfare. 

Cette extension de partage social permet, comme son nom l’indique, de partager votre contenu WordPress sur Pinterest. 

Simple, ergonomique et agréable à utiliser, elle vous laisse le choix de l’emplacement de vos boutons ou encore d’afficher le nombre total de partages.

Réglages de l'extension Social Warfare

Surtout, Social Warfare permet de télécharger vos images à la Une au format Pinterest (uniquement dans la version Pro), c’est-à-dire verticalement et en respectant la taille en pixels préconisée par la plateforme (plus de détails là-dessus dans la partie 6).

Chaque réseau social utilisant des tailles différentes, cela vous évitera de vous retrouver avec une image horizontale qui illustre votre article coupée, si l’un de vos visiteurs la partage sur Pinterest.

Plutôt cool, non ? Pour bénéficier de cette fonctionnalité, il suffit de vous diriger sous l’éditeur de contenus d’un article, par exemple.
Vous retrouverez un encart nommé Social Warfare Custom Options (Options de personnalisation de Social Warfare).

Image Pinterest sur Social Warfare

Par ailleurs, vous pouvez aussi inclure un bouton “Pin it”, qui s’activera dès qu’un visiteur passera sa souris sur l’une de vos photos.

En bonus, sachez qu’il est aussi possible de personnaliser les descriptions qui seront partagées sur les réseaux sociaux, si vous ne souhaitez pas que le titre de votre article soit utilisé par défaut, lors du partage par un internaute

La version Pro est disponible à partir de 29$ pour une utilisation sur 1 site (environ 26€). Elle propose un choix plus large de boutons de partage, plus de combinaisons de style, une option pour récupérer vos partages, ou encore un suivi des partages.

Pour en savoir plus sur Social Warfare, vous pouvez consulter le test que je lui avais consacré sur le blog de WPMarmite.

Côté plugin de partage social, vous pouvez aussi tester Social Rocket, un plugin récent encore confidentiel mais qui gagne à être plus connu. Et si vous utilisez le couteau-suisse ultra-célèbre, j’ai nommé Jetpack, sachez qu’il dispose d’un bouton de partage Pinterest.

jQuery Pin It Button for Images : pour ajouter un bouton Pin It

Installations actives : 30 000+

Cette nouvelle extension permet d’ajouter un bouton Pin it (Épingler) sur vos images WordPress, afin que vos visiteurs puissent ensuite les retrouver sur leur compte Pinterest.

Bien que son interface soit uniquement en anglais, elle est commode à prendre en main car elle ne vous submerge pas d’options inutiles.

Une fois activée, elle fonctionne déjà sans aucun réglage en intégrant le bouton Pin It sur tous les visuels de votre site.

Ensuite, libre à vous d’affiner les paramètres dans vos réglages pour restreindre son utilisation.

Parmi ses fonctionnalités intéressantes, j’ai notamment bien aimé :

  • La possibilité d’afficher un bouton Epingler au survol de la souris (hover).
  • Le fait de pouvoir spécifier une taille d’image minimum en-dessous de laquelle le bouton Pin it ne s’affichera pas. 
  • L’option d’activer ou désactiver le bouton Pin It sur les contenus de votre choix. 
  • Le choix parmi 3 types de tailles (Petit, Normal ou Large) et 4 formes pour vos boutons (Carré, Rond, Rectangulaire etc.). Vous pouvez aussi télécharger votre propre bouton personnalisé.
Options de l'extension JQuery Pin It button

C’est bon, vous avez effectué vos réglages ? Il ne reste plus qu’à laisser vos visiteurs épingler les visuels qui les intéressent.

J’ai fait un essai sur mon site de test, pour vous montrer. Hep, magie : vous allez subitement voir apparaître un bouton Pin It. Regardez bien :

Intégration du bouton Pin It en page

Il existe également une version Pro de l’extension, à partir de 9,99$ pour une utilisation sur 1 site.

Elle propose entre autres plus de choix d’icônes pour votre bouton, un accès prioritaire au support et surtout une option pour activer le déclenchement digital de l’apparition du bouton, sur smartphones et tablettes.

Pour les besoins de cet article, j’ai aussi décortiqué le plugin Pin It Button On Image Hover And Post, qui est un peu moins bien noté. Il dispose de moins de fonctionnalités et j’ai trouvé son menu de réglages un peu plus envahissant (faut aimer le rouge, disons).

L'extension Pin It button

GS Pins for Pinterest, le plugin pour afficher vos épingles

L'extension GS Pins for Pinterest

Installations actives : 2 000+

Très bien notée (5 étoiles sur 5), l’extension GS Pins for Pinterest permet d’afficher vos épingles où vous le souhaitez sur votre site, que ce soit grâce à un code court (shortcode), ou dans un widget Pinterest pour WordPress. 

Elle est développée par Golam Samdani (d’où son préfixe GS), un créateur de thèmes et d’extensions spécialisé sur le framework Genesis.

Elle sera parfaite pour celles et ceux qui ne souhaitent pas perdre de temps. La page de réglages est réduite à son strict minimum. 

Il suffit juste de renseigner votre nom d’utilisateur Pinterest, et le tour est joué. Quelques options supplémentaires vous permettent de choisir le nombre d’épingles à afficher (de 10 à 25), ou encore le nombre de colonnes pour exposer vos épingles (3 ou 4).

Réglages de l'extension GS Pinterest

Ensuite, insérez le code court [gs_pinterest] où vous le souhaitez au sein de votre contenu. Bon, ça, c’est si vous utilisez encore l’ancien éditeur de contenus de WordPress (Tiny MCE).

Avec Gutenberg, c’est encore plus simple. Il vous suffit d’utiliser le bloc dédié appelé GS Pinterest Block. Ce dernier ajoutera ses propres réglages dans la barre latérale de Gutenberg.

Entrez les réglages de votre choix et c’est parti.

Le bloc Gutenberg de GS Pins for Pinterest

Tout ça fait le job vite et plutôt bien, mais il y a quand même quelques limites. 

L’interface d’administration du plugin est uniquement disponible en anglais et un peu “polluée” par la présentation des nombreuses extensions créées par Golam Samdani (gratuites et payantes).

Vous désirez plus d’options de personnalisation ? Une version Pro est disponible à partir de 24,99$ pour une utilisation sur 1 site (environ 22,50€). 

Elle propose notamment d’organiser vos étiquettes sur 5 ou 6 colonnes (contre 3 ou 4 dans la version gratuite), mais aussi 4 styles d’affichage de plus.

Add Follow Button for Pintrest, le plugin pour suivre (follow) votre compte Pinterest

L'extension Add Follow Button for Pinterest

Installations actives : 3 000+

Non, je n’ai pas fait d’erreur de frappe et oui, vous avez bien lu : on parle bien d’une extension WordPress pour Pintrest ici (sans le premier e).

Son credo ? Vous permettre d’ajouter un bouton de suivi (Follow) de votre compte Pinterest afin que vos visiteurs puissent s’abonner à votre compte.

Autant vous le dire tout de suite : cette extension est un peu déroutante. Elle ne dispose pas de menu de réglages, et je cherche encore comment ajouter un bouton de suivi au sein d’un article ou d’une page.

Il n’existe pas de bloc Gutenberg, ni de bouton spécifique pour l’ancien éditeur de WordPress (TinyMCE). Et une fois en front-office sur mon site de test (ce que vos visiteurs voient), aucun bouton ne s’était ajouté automatiquement.

En revanche, pour l’ajout d’un bouton de suivi dans votre barre latérale (sidebar) ou pied de page (footer), rien à dire, ça fonctionne impec’. Vous pouvez aussi choisir la taille du bouton (Petit ou Grand).

Le widget du plugin Add Follow button

L’extension ne dispose pas de version Premium. Franchement, si vous voulez un bouton de suivi avec plus d’options de personnalisation, autant vous tourner vers un plugin plus généraliste comme Social Warfare, ou l’excellent Social Rocket.

Pour l’ajout d’un bouton Follow, mais aussi Pin It, ou encore l’affichage de votre profil Pinterest dans un widget, regardez également du côté de PI button.

Masonry Layout, le plugin pour transformer vos posts au format masonry

Masonry Layout

Installations actives : 5 000+

Ici, on ne parle pas d’une extension WordPress propre à Pinterest, mais je l’ai trouvée suffisamment décalée et originale pour ne pas vous en parler.

En fait, elle va vous permettre de transformer certains aspects de votre site (ex : un article de blog, un portfolio et même vos produits WooCommerce) au format Pinterest, c’est-à-dire en “masonry”.

Ce terme est peut-être un peu chinois pour vous et n’a rien à voir avec la maçonnerie. Enfin, quoi que, puisqu’il est un peu question d’empilage avec lui.

Comme l’explique votre chef cuistot Alex dans cet article, l’appellation masonry fait référence à un système d’organisation des contenus que l’on pourrait comparer au jeu Tetris.

En fait, le script Masonry est utilisé sur le site pour assembler les contenus, quelle que soit leur taille. Au final, on obtient une sorte de puzzle, de façon verticale.

Comme l’affichage sur Pinterest, donc vous comprenez le lien entre tout ça ;-).

Concernant notre plugin, il est rapide à prendre en main avec une seule petite page de réglages au sein de laquelle vous pouvez notamment choisir le nombre de colonnes (de 1 à 5), ou encore d’activer le responsive (affichage optimal sur tous types de support).

Création d'un shortcode avec WP Masonry Layout

Une fois vos réglages effectués, vous obtenez un code court (shortcode) que vous pouvez insérer dans le contenu de votre choix (ex : article ou page).

Si vous souhaitez aller plus loin, Masonry Layout dispose d’une version Pro proposée à partir de 20$/an (environ 18€).

Grâce à elle, vous disposerez notamment de 5 types de mises en page supplémentaires, ainsi que d’options pour activer le lazy loading (chargement paresseux) et une lightbox (fenêtre qui s’ouvre en surbrillance au clic).

Et les plugins de blocs Gutenberg Pinterest, ça donne quoi ?

Tout au long de ces lignes, vous avez peut-être remarqué que les extensions présentées ne s’étaient pas encore toutes mises au parfum Gutenberg.

Pour rappel, Gutenberg est l’éditeur de contenus présent par défaut dans le noyau de WordPress (Core) depuis la version 5.0, sortie fin 2018.

Il fonctionne grâce à des blocs, c’est-à-dire des conteneurs tout prêts qui vous permettent d’ajouter votre contenu (ex : texte, images, vidéos, listes etc.).

Nativement, Gutenberg vous offre la possibilité d’insérer des blocs de Contenus embarqués pour intégrer du contenu issu de vos réseaux sociaux (ex : un tweet ou une publication Facebook).

Les blocs Gutenberg embarqués

Par contre, Gutenberg ne propose pas encore d’ajouter une épingle ou un tableau Pinterest.

Et il est aussi difficile de trouver des extensions Pinterest proposant des blocs dédiés à Gutenberg.

En faisant une recherche rapide, je suis tombé sur celui-ci, appelé Pinblocks (40 installations actives).

PinBlocks pour Pinterest sur WordPress

Sinon, vous pouvez aussi vous diriger vers des extensions proposant des « collections » de blocs. 

Parmi les plus téléchargées, je pourrais vous citer Ultimate Addons for Gutenberg, Atomic Blocks ou encore CoBlocks. Je vous les présente dans un article dédié sur le blog de WPMarmite.

Certaines d’entre-elles proposent des options pour mettre en avant votre compte Pinterest. Par exemple, Ultimate Addons for Gutenberg dispose d’un bloc Social Sharing (Partage Social) qui permet à vos visiteurs de partager du contenu sur Pinterest. 

Un peu comme le propose Social Warfare, mais en plus basique.

Comment ajouter Pinterest sur WordPress manuellement ?

Hormis les extensions, il est tout à fait possible d’ajouter vos boutons et widgets Pinterest sur WordPress manuellement. Le réseau social/moteur de recherche vous propose 5 options :

  • Ajout d’un bouton Enregistrer
  • Ajout d’un bouton S’abonner
  • Ajout d’un widget Épingle
  • Ajout d’un widget de profil
  • Ajout d’un widget Tableau

Par contre, contrairement à une extension qui se charge en quelque sorte de tout faire à votre place, vous allez ici devoir mettre les mains dans le cambouis et manipuler un peu de code.

C’est donc un peu technique. Pour que vos boutons ou widgets s’affichent, il est d’abord nécessaire d’intégrer le petit morceau de code JavaScript suivant avant la fermeture de la balise </body>, par exemple dans le fichier footer.php de votre thème enfant :

Ensuite, suivez les instructions demandées par Pinterest. Par exemple, pour l’ajout d’une épingle, cliquez sur le lien Le widget Épingle sur cette page.

Pinterest vous redirigera vers sa page dédiée aux développeurs.

Vous devrez :

  • Entrer l’URL de l’épingle de votre choix
  • Choisir sa taille (Petite, Moyenne ou Grande) : vous disposez d’un aperçu en temps réel bien pratique.
  • Copier-coller le code généré au sein du contenu de votre choix (par exemple dans avec le bloc Code sur Gutenberg).
Le widget builder de Pinterest pour WordPress

Cela fait le job mais, comme vous le voyez, il faut être sûr de savoir ce que vous faites au niveau de l’ajout du code en page. Du coup, je ne conseillerais pas forcément cette méthode pour un débutant.

Au cas où, pensez toujours à sauvegarder votre site avant toute manipulation un peu “risquée”.

Nos p’tites astuces pour optimiser votre présence sur Pinterest

A présent, vous avez peut-être activé un ou plusieurs plugins Pinterest sur votre site WordPress.

Avant de partir à la conquête de nouveaux utilisateurs, et de publier vos premières épingles et premiers tableaux, je vous livre quelques conseils pour utiliser au mieux la plateforme.

Les images

Les images, c’est le nerf de la guerre, ou encore “la clé du succès”, comme l’explique Pinterest. 

Sur la plateforme, on partage ses trouvailles et autres idées et mettant en avant de belles images et autres photographies.

D’où l’importance de les soigner. Préférez des images originales à celles dénichées sur des banques spécialisées, que l’on retrouve chez M. et Mme Tout-le-Monde. 

Astuce : Pour créer de belles image sur-mesure, vous pouvez utiliser l’outil de conception graphique Canva (gratuit).

Page d'accueil de Canva

Prenez garde à l’exposition, à la luminosité, au cadrage etc. Pour cela, n’hésitez pas à vous servir d’un logiciel de retouches photo comme Gimp (gratuit) ou Photoshop (payant).

Ensuite, chaque réseau social dispose de ses propres standards concernant la taille des photos. Pinterest n’échappe pas à la règle.

Chez lui, privilégiez le format vertical car la plupart des formats de Pinterest “sont plus hauts que larges”.

Quant à la taille, il est recommandé d’utiliser un rapport largeur/hauteur de ⅔ pour vos épingles (ex : 600 pixels par 900 pixels ou 2000 pixels par 3000 pixels).

Vous pouvez vous référer à ce guide sur les spécifications produits pour plus d’infos.

A part ça ? Pinterest précise que les “meilleures épingles sont celles qui attirent le regard, racontent une histoire intéressante et donnent envie d’en savoir plus”.

Puis de délivrer quelques précisions intéressantes qui peuvent faire la différence, comme l’ajout d’un logo ou de superpositions de texte.

En résumé, n’oubliez que tout commence sur WordPress. Vous devez aussi appliquer tous ces conseils pour les images présentes sur votre site ou blog. 

Parce que si vous utilisez des images horizontales, par exemple, l’affichage risque de laisser à désirer ensuite lorsque vos visiteurs voudront partager leurs trouvailles sur Pinterest.

Le SEO sur Pinterest

Souvenez-vous du début de l’article : je vous expliquais que Pinterest est un moteur de recherche.

Pour tenter de répondre aux requêtes de ses utilisateurs, il faut donc tenter de dénicher les mots-clés qu’ils recherchent.

Pour cela, procédez comme avec Google : utilisez un outil de recherche de mots-clés tel que le Planificateur de mots-clés de Google (Google Keyword Planner), ou encore Ubersuggest.

Pensez aussi aux recherches associées, que Pinterest va vous recommander. Par exemple, regardez toutes les idées qui me se sont suggérées lorsque je tape le mot “jardin” :

Recherche d'un mot-clé sur Pinterest

Pensez à intégrer vos mots-clés à des endroits stratégiques, sans faire de bourrage (keyword stuffing), par exemple dans :

  • Votre Titre
  • Votre description
  • Vos tableaux

Autre élément à prendre en compte : l’indexation de vos contenus. Dans vos paramètres, vérifiez bien que vous n’empêchez pas les moteurs de recherche d’indexer votre profil (via l’onglet Confidentialité et données).

Protection contre l'indexation sur Pinterest

Enfin, vous pouvez utiliser les attributs Pinterest pour booster votre référencement, comme le détaille cet article.

Les épingles enrichies (rich pins)

Comme l’explique Pinterest, les épingles enrichies (on dit rich pins, en anglais) “incluent des informations supplémentaires et donnent plus de contexte”.

Il y en a 4 types : 

  • Pour les applications
  • Pour les produits
  • Pour les recettes
  • Pour les articles

En gros, cela donne des informations supplémentaires aux visiteurs afin de les inciter à cliquer sur votre épingle pour être redirigé vers votre site. Elle se rapprochent des rich snippets de Google, en quelque sorte.

Donc, si l’on prend une recette de cuisine, une épingle enrichie permettra de donner des informations contextuelles supplémentaires comme le temps de préparation ou des avis d’utilisateurs (étoiles).

Regardez un cas concret avec une recette de pizza au saumon fumé (remerciez-moi si vous n’avez pas d’idée pour ce soir, au passage) :

Recette de pizza avec rich pins
Une pizza au saumon fumé avec des rich pins
Recette de pizza sans rich pins
Une pizza au saumon fumé sans rich pins

Pour ajouter des épingles enrichies sur votre compte, rendez-vous sur cette page. Vous verrez notamment que Pinterest vous demande au préalable d’ajouter des métadonnées au contenu de votre site WordPress.

Pour cela, vous pouvez utiliser l’extension Yoast SEO, en cochant la case OpenGraph dans l’onglet Facebook.

Alex vous détaille la procédure dans ce contenu aux petits oignons. Enfin, laissez faire Pinterest qui récupérera comme un grand toutes les données dont il a besoin sur votre site.

Par exemple, si vous tenez un blog culinaire, vous pouvez ajouter des données enrichies grâce à l’extension WP Recipe Maker (pas besoin de mettre les mains dans le code) et Pinterest récupérera tout automatiquement.

Fréquence et heure de publication

Avec des images au poil, un SEO et des épingles enrichies optimisées, vous vous demandez peut-être quand publier votre contenu ?

Difficile de répondre à ce point, qui dépend de pas mal de facteurs (cible, secteur etc.).

Cependant, CoSchedule a publié des statistiques éclairantes provenant de 25 études différentes.

Concernant Pinterest, on y apprend qu’il n’y a pas vraiment de corrélation entre l’heure de publication et la performance d’un contenu. 

Par contre, les vendredis et samedis sembleraient être les meilleurs jours pour publier, étant donné que les utilisateurs planifient souvent leurs projets le week-end.

Plus que l’heure et le jour de publication, ce qui importe, c’est surtout votre activité sur la plateforme.

N’ayez pas peur d’épingler plusieurs fois par jour de façon régulière (pas 50 épingles d’un coup 1 fois tous les 15 jours, par exemple).

Allez hop, il est temps de passer à l’action

La publicité : les annonces Pinterest

On termine cette brochette de conseils et cet article avec la publicité sur Pinterest.

Pour aller encore plus loin, sachez que vous pouvez utiliser la publicité payante pour mettre en avant vos contenus avec des annonces Pinterest.

C’est le même principe que ce qui se fait sur Facebook avec les Facebook Ads, par exemple.

On en trouve de différentes sortes : 

  • Epingles sponsorisées
  • Epingles de vidéos sponsorisées
  • Carrousels sponsorisés
  • Epingles d’application sponsorisées

Par contre, il faut bien sûr disposer d’un compte professionnel pour les utiliser. Mais si vous avez suivi mes conseils, c’est normalement tout bon pour vous.

Pour créer votre première annonce, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Mais avant de tester cette fonctionnalité, résumons ensemble les points abordés aujourd’hui dans ce guide Pinterest pour WordPress.

Dans cet article, vous avez découvert : 

  • Ce qu’était Pinterest
  • Pourquoi l’utiliser
  • Comment revendiquer votre site WordPress sur Pinterest
  • 5 extensions pour utiliser Pinterest sur votre site
  • Comment ajouter des boutons/widgets Pinterest manuellement
  • Des astuces pour optimiser votre présence sur ce réseau social

Désormais, la parole est à vous. Vous servez-vous de Pinterest ou allez-vous vous y mettre en appliquant une stratégie marketing bien précise ?

Utilisez-vous l’un des plugins présentés tout au long de ces lignes ?

Votre avis et vos remarques sont les bienvenus dans les commentaires ci-dessous.