Publié par le 7 janvier 2020 • 18 Commentaires

“Si je pouvais lui donner 0 étoiles, je le ferais.” “C’est nul.” “Une horreur.” Ou encore “la pire chose au monde”

En me promenant sur la page de l’extension Gutenberg, l’éditeur de contenus de WordPress, vous pouvez voir que j’ai recueilli beaucoup d’avis très enthousiastes.

Snoop Dog danse
Ca balance pas mal, pour Gutenberg…

Dans son genre, Gutenberg rassemble et fait quasiment l’unanimité contre lui.

Avec une note globale de 2 étoiles, j’ai d’ailleurs rarement (jamais ?) vu un plugin aussi mal noté.

Plutôt que de s’arrêter sur les raisons de la colère, nous allons essayer d’avoir une démarche constructive en vous montrant comment tirer profit de cet outil pour créer du contenu sur-mesure sur votre site.

Pour cela, on va vous présenter 10 extensions qui vont :

  • vous apporter plus de flexibilité.
  • Étendre les fonctionnalités de base de Gutenberg pour vous donner plus d’options de personnalisation.

Vous allez voir : Gutenberg permet de créer des mises en page assez avancées, le tout de façon plutôt intuitive – oui, j’ose l’affirmer – et sans avoir besoin de coder.

Non, il n’est pas si nul que ce que la majorité des utilisateurs prétendent, loin de là.

Et je vous le dis d’autant plus fermement que j’ai moi-même viré ma cuti : je le trouvais horrible au départ et aujourd’hui, je ne peux/veux plus entendre parler de l’ancien éditeur.

Pourquoi choisir un plugin Gutenberg sur WordPress ?

Apparu avec la version 5.0 de WordPress (WP), sortie le 6 décembre 2018, Gutenberg remplace l’éditeur appelé TinyMCE (*), utilisé jusqu’à cette date.

Concrètement, cela signifie que si votre site WP tourne au minimum sous la version 5.0, vous êtes certain que Gutenberg est actif par défaut.

Note : Pour des raisons de sécurité notamment, je vous conseille d’utiliser la dernière version de WordPress et de le mettre à jour dès que possible. Si la sécurité de votre site vous intéresse, consultez la série de vidéos Le Point Sécu sur la chaîne YouTube de WPMarmite. 

Côté technique, il faut savoir que Gutenberg est basé sur un système de blocs.

WordPress indique que “les blocs sont un super nouvel outil pour construire du contenu attrayant. Avec les blocs vous pouvez insérer, organiser et mettre en forme du contenu riche avec un minimum de connaissances techniques.”

Chaque nouvel élément de contenu que vous ajoutez (ex : texte, image, bouton) est compris dans un bloc et fonctionne de façon indépendante, contrairement à l’ancien éditeur où tout était regroupé dans une seule fenêtre de texte.

En gros, un bloc est une sorte de conteneur au sein duquel vous incorporez de l’information. Un peu comme un carton de déménagement dans lequel vous amassez des affaires.

Les blocs Texte et Image sur Gutenberg
Aperçu d’un bloc Texte et d’un bloc Image sur Gutenberg

Il existe 5 types de blocs de contenu :

  • Blocs communs : Paragraphe, Image, Titre etc.
  • Mise en forme : Code, HTML personnalisé, Tableau etc.
  • Mise en page : Bouton, Colonne, Séparateur etc.
  • Widgets : Code court, Calendrier, Recherche etc.
  • Contenus embarqués : Twitter, YouTube, Facebook, Instagram etc.
Blocs Gutenberg sur WordPress

Pour ajouter quelques éléments au sein d’un article (ex : bouton, image, vidéo), les blocs natifs – ceux que Gutenberg propose par défaut – devraient suffire dans la majorité des cas. Ils restent classiques, O.-K., mais disons que ça fera souvent l’affaire.

En revanche, si vous voulez créer des pages aux mises en forme plus élaborées, vous risquez d’être vite limité(e) au niveau de la personnalisation. 

C’est là que des extensions dédiées interviennent. En plus de mettre à disposition de nouveaux types de blocs (ex : témoignages, tableaux de prix, sliders), certaines vont même jusqu’à proposer des sections voire des modèles de page tout prêts, à intégrer en 1 clic au sein de votre contenu. 

Grâce à cela, Gutenberg commence (très) doucement à se rapprocher de ce que peuvent proposer des constructeurs de page comme Elementor, Divi ou Beaver Builder.

Attention, je précise pour éviter tout malentendu : vous pouvez imprimer que Gutenberg n’est PAS un constructeur de page.

N’attendez pas de lui des options à tire-larigot comme peuvent le faire certains mastodontes du secteur. A chacun son domaine de compétence.

Pour le moment, Gutenberg reste un éditeur de contenu. Mais, pour information, il est prévu qu’il devienne à terme un constructeur de site à part entière, comme vous l’a expliqué Eleonor dans l’article qu’elle lui avait consacré avant sa sortie.

(*) Note : L’extension Classic Editor permet de désactiver Gutenberg sur WordPress et de réactiver l’ancienne version de l’éditeur de texte.

10 plugins pour Gutenberg

Pour vous permettre de concevoir des mises en page plus poussées avec “la pire chose au monde”, je vais vous présenter 10 plugins testés un par un.

Pour élaborer notre sélection, nous nous sommes basés sur les critères suivants :

  • Présence de l’extension sur le répertoire officiel WordPress.
  • Au moins 2 000 installations actives.
  • Réputation des auteurs.
  • Maintien et suivi du développement de l’extension : la date de la dernière mise à jour doit avoir eu lieu il y a moins d’un an.

Prêt(e) à découvrir nos pépites triées sur le volet ? C’est parti.

Gutenberg Blocks : Ultimate Addons for Gutenberg

Ultimate Addons for Gutenberg sur WordPress

Installations actives : 200 000+

Ultimate Addons for Gutenberg est l’extension la plus populaire du répertoire officiel concernant notre sujet du jour.

Au moment d’écrire ces lignes, elle comptait plus de 200 000 installations actives et d’excellents avis avec une notation globale de 5 étoiles (sur 5).

Derrière cette belle mécanique, on retrouve l’équipe de Brainstorm Force, qui propose une cinquantaine de produits comme le thème Astra, les plugins Ultimate Addons for Elementor, Ultimate Addons for Beaver Builder, ou encore Convert Pro.

Les +

  • Les nombreux blocs proposés : 22 au total.
  • L’originalité et la diversité des blocs. Vous trouverez des blocs liés à la mise en forme (ex : Advanced Columns pour ajouter et personnaliser des colonnes), au contenu (ex : présence d’un bloc pour ajouter une Table des contenus) ou encore au marketing (ex : le bloc Marketing button permet de créer des appels à l’action originaux).
Marketing button Ultimate Add-on for Gutenberg
Un bouton créé avec le bloc Marketing Button
  • Facilité de prise en main et d’utilisation.
  • La possibilité d’activer/désactiver les blocs de votre choix afin de préserver les performances de votre page.
  • L’extension est très régulièrement mise à jour avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités de façon fréquente. De plus, elle dispose d’une équipe solide derrière elle : Brainstorm Force est dans le circuit depuis 2008 et dispose d’une équipe d’une soixantaine de personnes.
  • Chaque bloc dispose d’options de personnalisation assez avancées pour contrôler l’espacement, les marges, les couleurs, l’arrière-plan ou encore la typographie.

Les –

  • Ultimate Addons for Gutenberg dispose de 20 démos de sites prêtes à l’emploi que vous pouvez activer en 1 clic. Par contre, elles ne fonctionnent qu’avec Astra, le thème-phare de Brainstorm Force. 
  • L’interface d’administration de l’extension n’est pas traduite en français. Vous pouvez pallier ce problème en utilisant le plugin Loco Translate (Alex vous le présente en vidéo), ou en créant votre traduction avec Poedit.

Notez enfin que Ultimate Addons for Gutenberg ne dispose pas de version Pro.

Atomic Blocks

Atomic Blocks

Installations actives : 30 000+

Développé et maintenu par StudioPress depuis octobre 2018 (l’extension a été initialement lancée par la boutique Array Themes), Atomic Blocks se présente comme étant “l’avenir de la construction de sites avec Gutenberg”. 

Alors Atomic, c’est de la bombe ? Réponse juste en-dessous.

Les +

  • Prise en main simple et aisée.
  • Les blocs classiques sont là : appel à l’action, témoignages, boutons d’appel à l’action.
  • Le bloc AB Layout, qui propose des sections de contenu (8 au total) et même des pages entières (4 au total) déjà prêtes à l’emploi.
Le layout d'Atomic Blocks
  • Présence de blocs originaux. Par exemple, le bloc Email newsletter permet de créer un formulaire d’opt-in que vous pouvez relier à une liste MailChimp. Le bloc AB Drop Cap permet de personnaliser la première lettre du début de vos paragraphes. 
  • Atomic Blocks propose un thème dédié qui s’intègre parfaitement avec les blocs proposés dans son plugin.
  • Le format AMP (Accelerated Mobile Pages, le format de pages mobiles de Google, qui vise à accélérer l’affichage des pages sur smartphones) est intégré nativement dans chaque bloc.
  • Le plugin est régulièrement mis à jour et de nouveaux blocs sont ajoutés au fur et à mesure.

Les – :

  • Un nombre de blocs (15) un peu moins important que chez la plupart de ses concurrents. 
  • Les options de personnalisation de chaque bloc manquent un peu de réglages, notamment si l’on compare à Ultimate Addon for Gutenberg. Par exemple, pour le bloc Titre, il est juste possible de modifier la balise hn et la couleur. On ne peut pas agir sur les marges, l’espacement, la typographie etc.
  • Hormis quelques bribes de texte en français, l’interface d’administration du plugin est en anglais.

Comme Ultimate Addons for Gutenberg, Atomic Blocks ne propose pas de version Pro.

CoBlocks

CoBlocks Gutenberg

Installations actives : 100 000+

CoBlocks est une extension très puissante et hyper-complète qui se présente comme un “constructeur de page” pour Gutenberg, ce qui vous donne une première idée de l’étendue ses fonctionnalités.

Lancée par le développeur américain Rich Tabor, elle a été depuis rachetée par l’hébergeur GoDaddy.

Elle évolue à vitesse grand V et vous permet de presque tout faire. Voici pourquoi :

Les + :

  • 29 blocs proposés, dont 4 liés spécifiquement à l’image et regroupés sous l’onglet CoBlocks Galleries
  • CoBlocks se rapproche effectivement du mode de fonctionnement d’un constructeur de page : il est organisé en sections et en colonnes. Par exemple, le bloc Row (Ligne) vous demande d’abord de choisir le nombre de colonnes (de 1 à 4) de votre conteneur (bloc), puis comment vous allez organiser ces colonnes sur la largeur. Vous pouvez d’ailleurs les redimensionner manuellement en les étirant, ce qui est très pratique.
Réglages de l'espacement sur le plugin CoBlocks
  • Présence de blocs innovants comme le Food & Drinks pour ajouter un menu si vous avez un restaurant. Ou encore le Shape Divider, qui permet de créer des séparations personnalisées entre les sections au sein de votre contenu.
  • Présence de 3 blocs spécifiquement dédiés aux images pour créer des galeries photos qui sortent du lot au format masonry ou sous la forme d’un Caroussel, par exemple.
  • Le plugin est développé et maintenu par l’équipe de WPEngine (qui détient StudioPress), ce qui constitue un gage de sérieux. En principe, il ne devrait pas tomber aux oubliettes de si tôt.
  • L’extension est 100% gratuite : il n’y a pas de version Pro.

Les – :

  • S’il est possible sur certains blocs de contrôler les marges, vous ne disposez pas d’un contrôle total de l’espacement grâce à des réglages au pixel près.
  • Il n’y a pas de modèles de sections ou de pages prêts à l’emploi à activer en 1 clic.

Par ailleurs, je ne sais pas si on peut qualifier ça de point négatif ou d’axe d’amélioration, mais j’ai juste été un peu surpris, après l’activation de l’extension, de ne pas trouver de page de réglages.

Réflexion faite, il n’y en a pas forcément besoin : vous retrouverez tous les blocs proposés directement sur l’éditeur de contenu.

Sachez que Rich Tabor, le créateur de CoBlocks, propose aussi l’extension Block Gallery, qui fournit 3 blocs pour créer des galeries photos avec Gutenberg, sous la forme d’un carousel, masonry (mise en page verticale basée sur des colonnes) et stacked (photos empilées les unes au-dessus des autres). Cependant, CoBlocks propose aussi 4 blocs pour créer des galeries photos (Carousel, Masonry, Collage et Stacked). Pas besoin d’utiliser les deux extensions, donc.

Kadence Blocks

Kadence Blocks

Installations actives : 40 000+

Allez, j’espère que vous êtes toujours dans le rythme et que vous suivez la cadence. La transition est facile et aussi toute trouvée : vous allez maintenant savoir ce qui se cache sous le capot de l’extension Kadence WP.

Les + :

  • Kadence Blocks propose jusqu’à 15 combinaisons de colonnes pour organiser chaque section et y inclure les blocs de votre choix à l’intérieur.
Choix d'une mise en page Kadence Blocks
  • Au niveau de l’ergonomie et de la prise en main, Kadence Blocks propose des icônes de blocs colorées, ce qui vous permet de les matérialiser plus facilement au moment de les rechercher.
  • Vous pouvez changer manuellement la largeur maximale par défaut de vos articles et de vos pages et les paramétrer afin qu’ils s’affichent en pleine largeur (full width).
  • La bibliothèque de sections prêtes à l’emploi est très fournie avec 32 modèles disponibles.
Bibliothèque de Kadence Blocks
  • Le bloc Advanced Heading propose des fonctionnalités avancées pour choisir le type de police (Google Fonts), sa taille, sa couleur, l’espacement, l’alignement, les marges etc.
  • Choix parmi 1 500 icônes que vous pouvez ajouter au sein d’un bouton, par exemple.
  • Vous pouvez activer/désactiver les blocs de votre choix.

Les – :

  • Le nombre de blocs est restreint en version gratuite (12), par rapport à la majorité de la concurrence. Les autres blocs sont accessibles sur la version Pro, disponible à partir de 59$ (environ 54€), pour une utilisation sur un nombre de sites illimités. Cette version vous donne notamment accès à 7 blocs supplémentaires et à des animations au scroll.
  • Dommage aussi, en proposant autant de sections prêtes à l’emploi, de ne pas avoir inclus des modèles de page entiers pour nous faire gagner du temps dans le processus de création.

Gutenberg Blocks and Template Library by Otter

Gutenberg Blocks and Template Library by Otter

Installations actives : 30 000+

Tiens, et si on parlait de loutre, à présent ? Je me doute que vous n’avez peut-être pas envie de disserter sur ce charmant petit animal, mais figurez-vous que ce que je vous raconte n’est pas tout à fait hors-sujet.

Il existe bel et bien une loutre (otter, en anglais) associée à Gutenberg, plus particulièrement au plugin suivant : Gutenberg Blocks and Template Library by Otter.

Regardez sa p’tite frimousse sur la capture ci-dessus : elle vous sourit ;-).

Bon, plus sérieusement, cette 5e extension de notre liste est développée par la boutique ThemeIsle, qui propose notamment des thèmes. Neve par exemple, que je vous ai présenté il y a quelques semaines sur le blog de WPMarmite.

Alors cette loutre, qu’est-ce qu’elle vaut ? On l’a caressée dans le sens du poil histoire de voir ce qu’elle avait sous les palmes.

Les + :

  • Une extension intuitive et facile à prendre en main. Dès l’activation, vous êtes pris par la main par un assistant de configuration qui vous propose de mettre en place les principaux réglages. Seul petit bémol : tout est en anglais.
Réglages du plugin Gutenberg sur WordPress appelé Otter

Son gros avantage, selon moi, réside dans les options de personnalisation bloc par bloc. Vous pouvez par exemple ajouter du code CSS personnalisé pour chaque bloc, des animations CSS ou encore modifier les réglages de l’arrière-plan et les couleurs pour certains blocs.

Les animations CSS sur Otter
  • Plusieurs types de mises en page sont proposées (de 1 à 6 colonnes) via le bloc Section.
  • Présence de 9 sections pré-conçues (Tableau de prix, présentation de services, témoignages, Carte etc.) à ajouter en 1 clic pour gagner du temps dans la conception de votre contenu.
Les blocs d'Otter
  • L’extension est gratuite : il n’existe pas de version Pro.

Les – :

  • “Seulement” 12 blocs sont proposés mais on reste globalement sur du classique (ex : prix, témoignages, bouton). Dommage que des blocs un peu plus créatifs (type Shape Divider de CoBlocks ne soient pas proposés).
  • Pour l’instant, aucun template de page n’est disponible.

Advanced Gutenberg

Advanced Gutenberg

Installations actives : 10 000+

Après avoir parlé de loutre, on passe à un nouvel animal : le plugin Advanced Gutenberg.

Pouvez-vous miser sur ce cheval ? C’est ce que vous allez voir maintenant. Allez, au galop.

Les + :

  • Un nombre de blocs plutôt conséquent : 20 au total.
  • 23 combinaisons de colonnes possibles pour organiser votre contenu, grâce au bloc Columns Manager.
Mise en page des colonnes sur Advanced Gutenberg
  • Certains blocs sortent vraiment du lot et vous ne les trouverez pas forcément ailleurs. Par exemple, Advanced Gutenberg propose un bloc pour créer des tableaux (Advanced Table), un autre pour ajouter vos produits WooCommerce (Woo Products), ou encore un pour vous connecter à WordPress (Login/Register Form).
  • Plus original : l’extension vous permet de sélectionner les blocs que vos utilisateurs peuvent utiliser ou non, en fonction de leur profil ou de leur rôle (ex : un contributeur ne pourra pas utiliser de blocs si vous le souhaitez).
  • Vous pouvez exercer un contrôle assez poussé sur chaque bloc en personnalisant les couleurs, les marges, les bordures, l’espacement ou encore l’apparence d’un élément au survol de la souris (hover).
  • L’extension est totalement gratuite (aucune version Pro n’est pour le moment disponible).
  • Il est possible de traduire le plugin en français grâce à la mise à disposition d’un fichier de traduction dans les réglages.

Les – :

  • La page de réglages comporte trop d’options à mon goût et l’on s’y perd un peu, d’autant que tout est en anglais.
  • Il n’y a pas de modèles ou de sections prêtes à l’emploi.

Stackable

Stackable plugin

Installations actives : 10 000+

“Mettez un peu de swag sur le nouvel éditeur WordPress (NDLR : Gutenberg) : telle est la promesse affichée par l’extension Stackable.

Avec ça, on s’attend au minimum à quelque chose de stylé. D’autant plus qu’il cumule d’excellents avis (5 étoiles sur 5).

Voyons ça de plus près.

Les +

  • Présence de 23 blocs avec un choix large et varié.
  • J’ai bien aimé la présence de blocs créatifs, qui valident l’idée de swag. Par exemple, le bloc Separator permet de créer divers types de formes pour séparer vos sections, celui appelé Blockquote permet de mettre en avant une citation en modifiant l’arrière-plan le type de guillemets etc. (sympa si vous bloguez pas mal). Je pourrais aussi évoquer le bloc Video Popup, qui déclenche la lecture d’une vidéo dans une fenêtre modale.
Vidéo popup de Stackable
  • Possibilité d’activer désactiver les blocs de votre choix.
  • Les options de personnalisation des blocs sont assez avancées, avec la présence de 3 onglets (Layout, Style et Avancé) pour des retouches dans les moindres détails. A ce niveau-là, Stackable va très loin. Vous pouvez par exemple choisir plusieurs designs pour vos boutons, ajouter des séparateurs entre les blocs, choisir une forme pour vos images (circulaire, carrée etc.) : bref, c’est poussé.
  • L’interface d’administration du plugin : c’est très coloré mais personnellement, j’aime bien. Dommage qu’elle soit uniquement en anglais.
Le menu de Stackable

Les –

  • Un thème-maison compatible avec le plugin est disponible gratuitement. Mais vous devez vous inscrire à la newsletter de Stackable pour l’obtenir.
  • Si certains modèles de sections tout prêts sont proposés avec certains blocs pour nous aider à gagner du temps, vous devrez vous munir de la version Premium pour un choix vraiment conséquent (une soixantaine). Ce n’est pas un handicap en soi pour le plugin, mais sachez-le si cet aspect vous intéresse. Pour info, l’offre payante est proposée à partir de 35$/an pour une utilisation sur 1 site (soit environ 31€). Cette version payante propose aussi plus de séparateurs et de nombreux effets pour animer vos blocs.

Ultimate Blocks

Ultimate Blocks, un plugin de blocs Gutenberg sur WordPress

Installations actives : 4 000+

Ultimate Blocks est une extension spécifiquement destinée aux “blogueurs et marketeurs”.

Selon sa description, son “objectif est de vous faciliter la création d’un contenu de qualité et attrayant avec Gutenberg”.

Fait assez rare pour être souligné : au moment d’écrire ces lignes, Ultimate Blocks recevait 100% d’avis positifs par ses utilisateurs (20 notes de 5 étoiles sur 20 avis déposés).

Pas mal, non ?

Les +

  • Un choix de blocs dans la moyenne de ce que propose la concurrence. Il y en a 19 au total, et d’autres à venir comme le précisent les développeurs de l’extension.
  • Simplicité d’utilisation.
  • Présence de blocs utiles pour mettre en valeur votre contenu comme la Table des matières (Table of Contents), Click to tweet, Star Rating (pour noter un contenu sur lequel vous donnez votre avis, par exemple le test d’un produit), Content Toggle (pour ajouter du contenu dans des accordéons).
Aperçu du bloc Star Review
  • On apprécie les conseils glissés au sein de certains blocs pour vous aider à ajouter le contenu au bon endroit (ex : indications sur le type de texte à ajouter).
  • Le menu de réglages minimaliste : on ne vous submerge pas d’infos parasites. Vous pouvez activer/désactiver les blocs de votre choix en 1 clic, suivre un lien pour créer/éditer un nouvel article et/ou choisir de rejoindre le groupe Facebook dédié au plugin.
  • L’extension est gratuite.

Les –

  • Si vous recherchez des blocs qui sortent de l’ordinaire, vous risquez d’être un peu déçu(e) avec Ultimate Blocks. L’extension se concentre essentiellement sur des blocs liés au contenu qui, bien qu’ils soient efficaces, restent classiques. Après, difficile de leur en vouloir : c’est leur parti pris et ils s’y tiennent.
  • Les réglages de certains blocs sont assez restreints (pas de possibilité de gérer l’espacement, les marges etc).
  • Les options de mises en page sont limitées. Par exemple, on ne peut pas choisir le nombre de colonnes ou de lignes et il n’y a pas non plus de modèles de page prêt à l’emploi.

Advanced Gutenberg Blocks

Advanced Gutenberg Blocks

Installations actives : 3 000+

Vous savez quoi : il est temps de se montrer un peu chauvin. Place maintenant à une extension 100% française développée par un membre très actif de la communauté WordPress francophone, Maxime Bernard-Jacquet, qui est aussi l’associé d’Alex sur le projet WP Chef.

Formez-vous à WordPress en 8 semaines

avec la formation à distance la plus généreuse du marché (éligible aux financements)

WPChef, la formation WordPress de référence

Son extension s’appelle Advanced Gutenberg Blocks. Et vous allez voir que comme son nom l’indique, elle propose effectivement quelques options avancées de bon aloi.

Les +

  • Présence de 16 blocs hétérogènes. Vous souhaitez monétiser votre site ? Utilisez le bloc Publicité bannière pour ajouter des publicités dans votre contenu. Vous voulez mettre en avant un produit WooCommerce ? Affichez-le dans votre page grâce à un bloc dédié. Vous retrouverez aussi des blocs plus classiques comme Google Map ou Témoignage.
Le bloc Témoignages d'Advanced Gutenberg Blocks
  • La page de réglages de l’extension : la hiérarchie visuelle est claire. Vous pouvez activer/désactiver les blocs de votre choix en 1 clic et les configurer lorsque cela est possible.
Activer-désactiver des blocs sur Advanced Gutenberg Blocks
  • Advanced Gutenberg Blocks permet de désactiver les 5 types de blocs Gutenberg natifs que vous ne souhaitez pas utiliser en 1 clic, via le menu de l’extension appelé Désactiver les blocs WP.
  • Il est possible d’agir sur les options de l’éditeur pour l’”améliorer”. Par exemple, vous pouvez personnaliser la largeur de l’éditeur en pixels, ajouter des couleurs à la palette par défaut, ou encore réactiver certaines options de formatage de TinyMCE (ex : bouton Texte barré, bouton Effacer la mise en forme etc.).
  • L’extension étant 100% française, le tableau de bord est disponible en français, of course. Cocorico !
  • Le plugin est gratuit.

Les –

  • Advanced Gutenberg ne permet pas d’agir sur la mise en page de votre contenu (ex : choix de colonnes ou de lignes) comme le proposent certains de ses concurrents. 
  • L’extension ne propose pas de modèles prêts à l'emploi.
  • Dommage qu’il n’y ait pas plus d’options pour personnaliser l’apparence visuelle (couleurs, typographie, bordure etc.) de chaque bloc, même si un onglet Avancé permet d’ajouter du code CSS additionnel.

Apprenez le CSS une bonne fois pour toutes

Créez des sites au rendu impeccable sans y passer des heures avec CSS Express.

Getwid – Gutenberg Blocks

Installations actives : 3 000+

On termine cette revue d’effectif avec Getwid, une extension développée par MotoPress.

Cette boutique crée aussi des thèmes et des plugins, notamment dans la niche de l’hôtellerie (ex : leur plugin maison Hotel Booking permet d’accepter des réservations sans passer par une plateforme de paiement tierce).

Mais revenons-en à Gutenberg. Getwid prétend vous aider à “créer des landing pages efficaces, mettre en valeur des pages de services dynamiques, créer des portfolios accrocheurs et rendre votre transition globale vers Gutenberg moins stressante !”

Le programme est chargé et copieux, alors on s’y attaque sans traîner.

Les +

  • Getwid est l’extension qui propose le plus de blocs de notre sélection. On en dénombre 34 au total. Au milieu des classiques (Google Maps, Icônes de réseaux sociaux, Témoignages), on notera la présence de certains blocs peu ou pas rencontrés ailleurs jusqu’ici. Par exemple, un bloc Instagram pour afficher le fil du réseau social sur votre site. Ou encore le bloc Content Timeline qui permet de créer une frise chronologique avec du texte et des images.
Le bloc Content Timeline
  • Facilité d’utilisation et de prise en main : par exemple, j’ai bien aimé le fait qu’il n’y ait pas de page de réglages. Pour utiliser les blocs, tout se passe directement depuis l’éditeur, sur votre article ou votre page.
  • Le Bloc Section, qui agit comme une sorte de conteneur principal à l’intérieur duquel vous pouvez insérer les blocs de votre choix, dispose d’options de réglages assez poussées. Par exemple, vous pouvez paramétrer les marges, l’espacement ou encore la hauteur du bloc sur différentes tailles d’écran (ordinateur, smartphone, tablette) pour gérer le responsive (adaptation de votre site sur tous types de supports).

Les –

  • Certains blocs ne disposent pas de réglages avancées de personnalisation. Par exemple, le bloc Content Timeline ne permet de régler la couleur de l’arrière-plan ou encore les marges. Pour aller plus loin, il faudra passer par du code CSS personnalisé.
  • Pas de modèles de pages ou de sections prêts à l’emploi.

Remarques complémentaires

Tout au long du test de ces 10 extensions, je vous ai beaucoup parlé de blocs et de modèles prêts à l’emploi.

Avant de conclure, je tenais à vous présenter de nouvelles ressources pour aller encore plus loin au niveau de la personnalisation de Gutenberg.
On commence par les blocs. Gutenberg Block Library est une sorte de bibliothèque en ligne qui dispose d’une barre de recherche (en anglais uniquement) pour vous aider à trouver la bonne extension, en fonction du type de bloc que vous souhaitez ajouter sur votre site.

Gutenberg Block Library

Le répertoire officiel WordPress dispose aussi d’une section dédiée pour rechercher des extensions proposant uniquement des blocs Gutenberg.

Dans la même veine que Gutenberg Block Library, vous pouvez aussi consulter le site ShareABlock.

Sur celui-ci, vous aurez la possibilité de télécharger les blocs qui vous plaisent (ex : appel à l’action, témoignages, tableau de prix etc.) afin de les importer sur Gutenberg.

Vous pourrez même proposer les vôtres à la communauté. Pour l’instant, il n’y a pas un choix dément car le site est tout récent mais ça va grossir petit à petit. 

Derrière ce projet, on retrouve Jeffrey Carandang, le créateur de l’extension EditorsKit, qui permet notamment de contrôler la visibilité de vos blocs Gutenberg.

Carandang est aussi le cofondateur du plugin CoBlocks avec Rich Tabor.

Au-delà de cela, sachez par ailleurs qu’il existe des extensions qui permettent de personnaliser les blocs encore plus finement, notamment leur apparence (ex : couleurs, arrière-plan, marges, espacement, formatage du texte etc.). Si cela vous intéresse, vous pouvez jeter un oeil à  :

Passons maintenant aux templates (modèles) de blocs prêts à l’emploi. Une extension s’est “spécialisée” dans cette niche : Gutenberg Blocks Templates – 50+ Free Gutenberg Block Designs.

Gutenberg Block Templates

Elle propose une cinquantaine de sections à activer en 1 clic dans une dizaine de domaines différents (Titres, Témoignages, Equipe, Caractéristiques, Colonnes, Appels à l’action).

Le design reste minimaliste mais cela peut constituer une bonne base pour commencer à créer du contenu que vous pouvez personnaliser à votre guise, et gagner du temps.

Gutenberg Block Templates
Intégration de l’un des templates Caractéristiques (Features) au sein d’une page.

Quel plugin de blocs Gutenberg sur WordPress est-il fait pour vous ?

Comme vous avez pu le constater, la majorité des extensions Gutenberg sur WordPress présentées proposent des blocs assez similaires. 

Néanmoins, elles possèdent quand même leur singularité. A ce stade, vous vous demandez peut-être encore sur laquelle jeter votre dévolu. 

Pour vous aider à faire votre choix, je vous livre quelques pistes pour trancher dans le vif :

  • Vous cherchez une extension avec un beaucoup de blocs : optez pour Getwid ou CoBlocks.
  • Vous désirez des blocs originaux : CoBlocks ou Stackable.
  • Vous êtes un blogueur et cherchez des blocs pour rendre votre contenu encore plus attractif : Ultimate Blocks.
  • Vous souhaitez une extension qui se rapproche le plus d’un constructeur de page : CoBlocks ou Ultimate Addons for Gutenberg.
  • Vous cherchez des templates prêts à l’emploi : Kadence Blocks, Gutenberg Blocks & Template Library by Otter, ou Ultimate Addons for Gutenberg.

De façon globale, si je devais retenir une extension, mon choix se porterait soit sur CoBlocks, soit sur Ultimate Addons for Gutenberg, avec une petite préférence pour cette dernière.

Simple à utiliser, complète et disposant d’un large choix de blocs, elle est évolutive (de nouveaux blocs sont proposés au fur et à mesure) et a en plus l’avantage de proposer des modèles de pages tout prêts (à condition d’utiliser le thème Astra).

Mais peut-être avez-vous un autre avis. Dans ce cas, quelle extension utilisez-vous ?

Vous pouvez vous exprimer et nous faire votre retour d’expérience en laissant un commentaire dans la zone juste en-dessous.

A vos claviers !